Angers – Nancy (3-1), la SCO Académie reprend en douceur

Salut à tous,

Quelques jours après cette terrible tragédie qui a secoué la France (vous voyez de quoi je parle), reprise de la Ligue D’eux après une grosse trêve hivernale, rallongée par l’élimination précoce en Coupe de France des Angevins. Et pour rester dans le thème de la solidarité internationale, rien de mieux que d’inviter une équipe allemande lorraine pour un match qui sent la poudre, si vous me permettez l’expression.

Le point mer(s)cato an(al)gevin:

1) Sofiane Boufal est donc parti au LOSC cette semaine pour y signer un contrat de 4 ans et demi. Que penser de ce transfert ?

  • 3 M d’€ pour un joueur qui compte à son actif une dizaine de bons matchs en Ligue 2, c’est pas si mal.
  • Surtout que le club aura certainement négocié plusieurs clauses, une prime à la revente notamment.
  • Cela permet de libérer une place dans le 11 pour Ben Othman ou Pessalli, très peu utilisés cette saison.
  • Ça permet aussi d’alléger la masse salariale.
  • Cela renforce l’assise financière du SCO, dont le budget reste modeste (9 M d’€) au vu de son classement actuel.
  • Cela montre un certain manque d’ambition de la part du club: si on veut atteindre un objectif, faut mettre les moyens.
  • En le gardant 6 mois de plus, on pouvait espérer le vendre le double.
  • Ce transfert décrédibilise les propos du président, qui avait annoncé ne pas vouloir se séparer de ses meilleurs joueurs dès cet hiver.
  • Ce transfert peut également donner envie à nos meilleurs joueurs d’aller voir ailleurs (et les courtisans ne manquent pas).
  • Étonnant qu’un club sain financièrement se sépare aussi vite de l’un de ses meilleurs joueurs.

J’espère en tout cas qu’il s’éclatera à Lille, bien que toute la France sache que René Girard est le président de la CEM (Communauté Eunuque Mondiale), et dont le vice-président n’est autre que Pablo Correa. N’empêche qu’un coté droit Corchia-Boufal, ça ferait bander pas mal de monde en Ligain (même si ce n’est qu’un doux rêve).

2) Lorient aurait sondé le SCO sur la disponibilité de Kodjia et aurait même proposé 4 M d’€ (Source: Ouest-France) afin de pallier au départ de Jo le Sconse, parti à la CAN. Proposition déclinée par le SCO, car :

  • Le club a vendu Boufal et ne peut pas se priver maintenant de Kodjia;
  • Si Lorient avait vraiment posé 4 M d’€ sur la table, la réponse aurait sûrement été différente. Preuve qu’un journaleux a (encore) monté un flan. Beau boulot les gars.

3) Un départ de Blayac serait en bonne voie, plusieurs clubs de Ligue D’Eux s’intéressant à lui. Il ne rentre plus dans les plans de SM, ni dans le coeur des supporters, et il veut trouver du TDJ; un départ serait une bonne affaire pour tout le monde.

Avant-match:

Le SCO, recevait donc Nancy, classé devant nous pour 1 petit point. Un choc sur le papier ? Non, étant donné que Nancy reste sur 4 défaites consécutives et que le dernier match du SCO à domicile a débouché sur un festival anal digne des plus grandes productions de Gwen Tagrenmer. Match à enjeu donc, afin de ne pas se laisser décrocher définitivement par la tête du classement, surtout au vu des autres matchs du week-end.

La composition:

Gros événement en ce début d’année : le groupe pro angevin ne compte AUCUN blessé, ce qui n’était pas arrivé depuis 1976 (allez-y, vous pouvez vérifier). Malgré cela, le coach ne peut compter sur Yahia, Ayari et Gomez, tous 3 en reprise, ainsi que Bouka-Moutou, Camara et Cissé (CAN). A cela s’ajoutent les « indésirables » (Blayac, Diallo, Hafidi, Sarr) et les choix de SM (N’Gosso, Traoré), ce qui nous donne le 16 suivant:

Fausse surprise avec la titularisation de Letellier, excellent contre Sochaux, à la place de Butelle, qui revient de blessure. Pour le reste, du classique, avec  Manceau qui remplace Bouka-Moutou au poste de latéral gauche, et Ben Othman & Pessalli qui profitent du départ de Sofiane (<3) et de l’absence de Razza pour intégrer le 11 de départ, chose qui n’était pas arrivé depuis le déplacement à Valenciennes (BO) et à Tours (JHP).

On retrouve donc sur le banc : Butelle (g), Keita, Eudeline, Clémence, Pépé. Visiblement SM n’a toujours pas compris l’intérêt de mettre un défenseur sur le banc, même si on connait tous le niveau de Khalifanal Traoré en ce moment.

Le live du match (version allégée):

5′: Je débarque sur mon streaming, on domine.

6′: On domine toujours.

7′: On domine encore.

10′: Nancy se montre offensif; 4 joueurs dépassent la ligne médiane.

11′: Récupération angevine sur corner lorrain. Frikèche lance Kodjia, qui va tromper Nardi d’un petit ballon piqué. SCO 1-0 ASNL

Mes qué oune passe.

21′: Remontée de balle nancéienne, Lusamba reçoit le ballon, élimine Auriac et frappe de 25 m; Ça lobe Letellier, un peu trop avancé. SCO 1-1 ASNL

Der Zweck des Jahres. #TeamAllemandLV2

22′: C’était et ce sera la seule frappe de Nancy en 45 minutes.

26′: Relance angevine, initiée par Thomas, qui transmet à Kodjia, décroché. Celui-ci sollicite le une-deux avec Ben Othman, qui le lance dans la profondeur. Pour la suite de l’action, se référer à la 11ème minute. SCO 2-1 ASNL

On sent bien que Joël Sami a pas souvent l’habitude de courir.

27′: Lenglet remplace Cuffaut coté chardon.

30′: On mérite largement de mener, on se balade sur le terrain.

37′: Dembélé balance un gros tacle volontaire sur la cheville de Thomas, qui sort se faire soigner. L’arbitre donne un jaune au nancéien et siffle un CF … pour Nancy. OK.

43′: Jaune pour Charly, pour une faute anodine. Nancy joue à 12 depuis 10 minutes, histoire d’équilibrer le match.

Mi-temps: Nancy confirme ses ambitions pour le titre de champion de la 7ème division de District de Lorraine catégorie Cécifoot. Match tranquille pour le SCO, tout en maîtrise et agréable à voir jouer. A la reprise, Hadji et Karaboué ont remplacé Dembelé et Dalé coté quiche.

48′: CF angevin, Guillon reprend de volée à bout portant, mais Nardi s’interpose.

53′: Magnifique combinaison nancéienne, mais la frappe de Karaboué finit au-dessus. On voit pas le ballon depuis la reprise, le changement d’attaquants adverse y étant pour beaucoup.

Moïse ouvrant la Mer Rouge, allégorie.

57′: Hadji, lancé en profondeur (malgré la tentative d’intervention de Guillon), bute sur Letellier. Karaboué a suivi, mais frappe au-dessus.

Le saut de Loïc est tellement fantastique.

75′: CF, tiré par Pessalli. Thomas reprend de la tête aux 6 m, ça passe juste à côté des bois. 2ème action en 30 minutes, à chaque fois sur des CPA, repris par la charnière.

85′: Corner adverse, repoussé de la tête plein axe. Grange balance une lourde sans contrôle, c’est sauvé par Manceau … du dos.

Coupet ne l’aurait pas arrêté.

90’+2: Contre angevin, Kodjia est lancé en profondeur et est crocheté par Diagne, l’arbitre indique le point de penalty.

Les images sont formelles : YAPENO.

90’+3: Penalty transformé par Kodjia, qui inscrit donc un triplé. SCO 3-1 ASNL

Nardi outragé, Nardi martyrisé, Nardi humilié.

Fin du match: Victoire qui fait du bien, ça permet de rester en course pour la montée et d’enfoncer un peu plus un concurrent direct. Le SCO a réalisé une belle 1ère MT, avant de subir terriblement en seconde. Espérons que cela ne se répète pas contre des équipes autrement plus réalistes que Nancy, qui aurait mérité décrocher un nul.

Les notes:

Letellier (3/5): Jamais en retard, et même un peu avancé.

Manceau (3+/5): Plus paradoxal que de s’appeler Manceau et d’être né à Angers, celui de jouer latéral gauche en étant un milieu défensif droitier. Qu’importe, au royaume des couteaux suisses français qui paient des impôts, Vincent est roi.

Guillon (la moyenne/5): Papy fait de la résistance, et des sauts de cabri.

Thomas (3/5): Bien en jambes sur 2 chevilles, moins à l’aise après en avoir perdu une.

Angoula (la moyenne/5): Le fait de ne pas se jeter ne l’oblige plus à faire des tacles désespérés. Dommage, je m’y étais habitué.

Auriac (2+/5): Au chômage au début, en souffrance à la fin.

Diers (3/5): Dire qu’on pouvait sortir un #JeSuisCharly en cas de but.

Frikeche (4/5): A la récup, à la distribution, à la passe dé. Et sinon vous attendez quoi pour le faire rempiler ? Qu’il signe ailleurs ?

Ben Othman (3+/5): Quand les jambes iront aussi vite que la tête, il régalera. En manque de rythme, mais pas en manque d’envie.

Pessalli (3/5): Explosif, sans pour autant faire l’objet d’une alerte à la bombe.

Kodjia (5/5): 1. Se placer à la limite du hors-jeu (.net) 2. Battre Joël Sami à la course 3. Piquer le ballon devant Nardi 4. Poser ses grosses couilles sur la pelouse.

Eudeline (la moyenne/5): Il a défendu.

Keita (3/5):  Le Imbula du pauvre.

Pépé (NN/5): Il a montré qu’il avait une grosse paire. S’agirait d’apprendre à tirer les CF maintenant.

Le coach (3/5): L’important c’est les 3 points.

L’arbitre (NN/5): En ces temps d’unité nationale, je m’abstiendrai de tout commentaire.

L’adversaires (Bipolaire/5): Comment peut-on être aussi nul pendant 45 minutes et aussi bon durant la mi-temps suivante ?

Bel instant de complicité entre Diagne et Nardi.

Le classement:

Notez le bien : Fin Janvier, on sera sur le podium, ou pas loin.

 

Vendredi prochain, le SCO se déplacera en Arlavignon, fervents adeptes de la gérontophilie sado-masochiste. Un match largement à notre portée, qui devrait donc se conclure par une défaite.

Le point actu:

Charlie savait aussi parler des sujets qui dérangent.

 

Si tu souhaites de plus amples renseignements sur le passé, le présent et le futur du SCO et discuter avec des connaisseurs, c’est ici. Et si tu souhaites participer activement à la survie d’HorsJeu et de ses gros membres, c’est plutôt par .

Et sait-on jamais, si tu souhaites débattre, me balancer des mots doux ou des noms d’oiseaux, tu peux t’adresser ici et même là. Et si tu veux proposer une idée, rejoindre la SCO Académie ou autre, c’est à l’adresse suivante: [email protected] 

Bises an(al)gevines,

Cyril Téhétéro

 

 

 

 

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

5 commentaires

  1. En terme de production anale, le Arlavignon – Angers risque largement de te satisfaire et sérieusement faire de l’ombre à la Paysan Breton Académie niveau saleté.

  2. Cher Cyril, sachez que Nancy, et plus globalement la Meurthe et Moselle, ne fut jamais allemande. En effet, seule la Moselle (Metz) fut rattachée au Reich (1871-1919 et 1940-1944). Bien évidemment, ce n’est point votre faute, le problème vient de l’éducation nationale qui continue à faire cette erreur.

  3. Merde, même sur Hors Jeu il y a des gens cultivés maintenant.
    Mais puisqu’on parle de détails cher Bernard, savez si l’on dit à Arlavignon, en Arlavignon, ou plus simplement chez les gros pédés ?

  4. Pas de Mon Seigneur, je ne suis pas un tourangeau, qu’on surnomme également les gros pédés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.