Arlavignon – Angers (1-3), la SCO Académie s’essaie à la poésie

A mes fidèles lecteurs,

J’adresse mes salutations,

Pour un match en Arlavignon,

Les vers ce soir seront de rigueur

Le merscato angevin:

  • Les départs :

Jeremy Blayac étant parti à l’étage inférieur,

Pour nous prouver ses talents de buteur,

Le talent de celui-ci sera-t-il suffisamment de mise,

Pour provoquer l’ire de Porthos Molise ?

  • Les arrivées :

Salué comme un star en devenir,

Axel Ngando arrive pour s’aguerrir,

La qualité de ses prestations,

Fera-t-elle bondir les angevins d’émotion ?

Avant-match:

Comme indiqué précedemment,

Ce match inaugure un long déplacement,

Face à une équipe et un club en perdition,

Des 3 points les angevins ont l’obligation,

De dernières prestations intéressantes,

Peut naître l’espoir d’une issue alléchante,

Pour cela les victoires il faut enchaîner,

Chose que le SCO n’arrive pas à réaliser,

Bien que nos protégés soient donné favoris,

De prudence ils devront donc être munis.

La composition:

Malgré un Letellier dans une forme éblouissante,

C’est Butelle qui se trouvait chargé d’une mission importante,

Garder sa cage inviolée et prendre de la confiance,

Afin de conférer à ses coéquipiers une plus grande assurance,

Avec Manceau absent de dernière minute et excusé,

D’un élément important le groupe se trouvait privé,

Faute de latéral gauche disponible dans l’instant,

L’unique solution se trouvait dans un replacement,

Et c’est Frikeche, dans une forme impériale,

Qui eut pour tâche de tenir ce poste crucial,

Et dans le but de préserver son 4-3-3,

Coach Moulin décida de titulariser Keita,

Point d’inquiétude quant à Ngando,

Il aura sa chance, comme tous les nouveaux,

Letellier, Clémence, Eudeline et Pessalli garniront le banc,

Et devront accepter leur statut de remplaçant.

Le match:

5′:

Sur un coup franc bien placé,

Arlavignon eut l’occasion de marquer,

Mais de buts la 1ère mi-temps fut ladre,

Puisque ce tir ne trouva point le cadre.

25′:

Dans une action concluant un temps fort local,

Aiguë aurait pu être notre douleur anale, 

Mais grâce à une salvateur pied angevin,

Ce ballon termina en coup de pied de coin.

21′:

Sur une touche bien placée,

D’un subtil appel Charly parvint à se démarquer,

Du pied sa gauche une volée il arma,

Mais qui loin du cadre malheureusement passa.

33′:

Sur une relance acéiste hésitante,

Charly nous gratifia d’une interception importante,

S’en allant seul face au but,

Gigot le stoppa de manière un peu brute,

L’arbitre siffla et brandit un carton jaune,

Alors qu’un rouge n’eut étonné personne,

On entendit alors les angevins se lamenter,

En voyant le métier d’arbitre ainsi discrédité,

Hélas, c’est le rôle des arbitres de prendre des décisions,

Qui seront ainsi sujettes à caution. 

Mi-temps:

Ces 45 premières minutes,

Ne furent point de haute lutte,

Avec une pelouse en très mauvais état,

Difficile pour les techniciens angevins de se mêler au débat,

Gageons tout de même qu’un besoin comptable urgent,

Incitera les locaux a plus d’allant,

Et si dans le match se crée des espaces,

Espérons qu’Angers portera le coup de grâce. 

51′:

A la suite d’une rapide interception,

Le contre angevin se mit en action,

Et à Kodjia d’enchaîner avec une subtile déviation,

Qui bit Ben Othman en bonne situation,

Bien que son centre soit légèrement trop fort,

Ngando se battit pour que ce ballon ne finisse pas dehors,

Et suite à une belle combinaison à trois,

Le centre atterrit sur la tête de Romain Thomas,

Qui, monté dans un élan offensif,

Permit au tableau d’affichage de se montrer actif. 

68′:

Suite à l’ouverture du score,

La physionomie du match changea de bord,

Alors que le SCO semblait légèrement dominateur,

Il subit maintenant les assauts vengeurs,

Des locaux gagnés par le besoin de marquer,

Tandis que les angevins transpirent la fébrilité,

Et ce qui devait arriver arriva,

Centre de Phojo, tête de Thomas,

Qui part dans la mauvaise direction,

Et offre aux jaunes et noirs l’égalisation.

76′:

Sur une relance anodine,

Gigot gratifie Kodjia d’une faute assassine,

L’arbitre, tout à fait bien placé,

Sortit un deuxième carton jaune mille fois mérité,

Nombreux imaginaient à raison évidemment,

Que ce fait de jeu du match allait être un tournant.

84′:

Bien que les visiteurs poussassent dans l’espoir d’obtenir les 3 points,

Les joueurs locaux à cette ultime offrande ne semblaient que peu enclins,

Mais à un Kodjia lancé dans l’espace la gonfle fut présentée,

Qui battit le dernier rempart d’un subtil ballon piqué,

Alors que les acéistes s’écriaient : « Ô rage, ô désespoir ! »,

Les Angevins s’en allaient féliciter une nouvelle fois leur héros du soir.

90’+3:

Alors qu’Arlavignon jetait ses dernières forces dans la bataille,

Keita puis Eudeline parvinrent à recupérer la balle,

A Sacha Clémence le précieux sésame fut transmis,

Qui en une touche subtile décala Jonas Pessalli,

Celui-ci, d’un ballon à la trajectoire bien ajustée,

Battit un Bosmel bien trop avancé,

Permettant ainsi au SCO d’accentuer son avance,

Dans un match qui ne servira pas de référence. 

Fin du match:

Alors que la première partie de saison pouvait se résumer,

A une incapacité à gagner malgré un jeu de qualité,

Les derniers matchs angevins infirment cette conclusion,

Et infligent aux supporters de nombreuses interrogations,

Même si peu importe mis à part le résultat final,

Maîtriser son sujet n’en reste pas moins primordial,

Soyons satisfaits tout de même de récupérer 3 points,

A l’issue d’un match dont le sort fut longtemps incertain,

Et préparons au calme et dans la sérénité, 

Le prochain match qui s’annonce d’une haute intensité.

Les notes:

Butelle (3/5):

Très rarement mis en danger, 

Il n’en repart pas moins avec un but encaissé,

Beaucoup moins hésitant dans sa communication, 

Dans ce registre il semble y avoir une évolution. 

Angoula (3+/5):

En plus d’être l’un des plus actifs,

Il se permit même d’être décisif,

Primordial derrière comme devant, 

Le niveau de sa prestation fut excellent.

Guillon (3/5):

Une prestation convaincante sans être géniale,

Mais qui contribue à un résultat primordial,

Son impressionnante faculté de concentration,

Lui offrit la possibilité de réaliser bien des interceptions.

Thomas (3+/5):

Buteur à double tranchant ce soir, 

Romain Thomas eut broyé bien du noir,

Si, Kodjia et Pessalli simultanément, 

Du match n’avaient pas modifié le dénouement,

Qu’importe, la victoire est là,

Tout comme la talentueuse prestation de Romain Thomas.

Frikeche (2/5):

L’une des grandes inconnues de la soirée,

Était de savoir si à ce poste Rayan allait s’adapter,

Après 90 minutes d’observation,

Le verdict est sans équivoque sur sa prestation,

Rayan n’a pas l’étoffe d’un latéral,

Et son retour au milieu sera primordial.

Auriac (0/5):

Mes lecteurs me trouveront sévère avec le capitaine,

Que je soupçonne avant le match d’avoir bu une verveine,

Dans mes observations envers Olivier se lit,

Un terrible sentiment d’apathie,

Le pire étant qu’il soit sans évidente raison, 

Incapable de gérer la moindre pression,

Inquiétant lorsque dans les semaines à venir, 

Les matchs que nous jouerons décideront de notre avenir.

Diers (3/5):

Capitaine de substitution,

Lorsqu »Olivier sur le terrain était en perdition,

Omniprésent, au four et au moulin, 

Il fut précieux dans le quadrillage du terrain,

Mais sa débauche d’énergie le rendit fatigué,

Et lui fit quelquefois perdre sa lucidité. 

Keita (4/5):

Intéressant lors de sa dernière prestation,

Il sut également saisir sa chance avec cette titularisation,

Auteur de belles percées et de choix cohérents, 

Dans l’axe du terrain il fut très présent, 

Nul doute qu’une prestation d’un niveau très convaincant,

Lui offrira face à Brest un temps de jeu aussi conséquent. 

La réaction d’un supporter angevin objectif, après visionnage du match d’un Keita actif.

Ben Othman (la moyenne/5):

Sur un terrain aussi abîmé, 

Slim a logiquement eu du mal à s’exprimer,

Ses quelques passes bien senties,

Jamais ne provoquèrent d’éclairs de génie,

L’important reste tout de même son retour en forme,

Pour nous gratifier un jour de prestations hors-normes.

Ngando (la moyenne/5):

Arrivé en renfort pour pallier au départ de Boufal

Parti exposer en Ligain son talent génial

En voyant Axel quelle ne fut pas ma surprise,

En voyant qu’il y eut tromperie sur la marchandise,

Loin de Sofiane et de ses dribbles regrettés,

Les passes semblent être d’Axel la plus grande qualité,

Esspérons tout de même que la saison allant, 

Nous pourrons voir exploser d’Axel son immense talent.

Kodjia (4+/5):

Dans un article antérieurement composé,

Notre brave Jonathan de convoitises était submergé,

Comment donner tort à ses prétendants,

En voyant percer ainsi son indéniable talent ?

A l’origine de la première décisive action, 

Il se permit même de corser l’addition,

Et grâce à son toucher divin,

Le meilleur buteur du championnat il devint,

Impossible donc de nous passer de notre patron, 

Quand bien même les offres extérieures se chiffreraient en millions. 

Eudeline (la moyenne/5):

Notre ailier de forte expérience,

Ne nous eut guère prodigué sa science, 

Une entrée sous le signe du repli défensif placée,

Bien que le marquage sur l’égalisation fut oublié,

Du 3e but il fut tout de même à l’origine,

En décalant Sacha de manière sibylline.

Pessalli (3/5):

Une nouvelle fois Pessalli fit son entrée,

Afin d’apporter au SCO un peu de vivacité,

Si le score donne au coaching de Moulin raison, 

L’entrée de Jonas n’a pas donné entière satisfaction.

Clémence (3/5):

Entré en jeu pour faire basculer le score,

Au destin Sacha n’a pas donné tort,

Auteur contre Arlavignon de sa 2e passe décisive,

Il eut fallu 12 matchs pour le féliciter de récidive. 

Le coach (3/5):

Difficile de ne pas lui imputer l’erreur,

D’avoir cru tenir en Frikeche l’instinct du latéral joueur,

Là où par exemple un Thomas et un Guillon,

De l’expérience du poste ont déjà quelques notions,

De se souvenir de la victoire surtout il convient, 

Car des sommets de jeu ce match en fut bien loin. 

L’arbitre (4/5):

Il faudrait faire preuve d’une grande outrecuidance,

Pour ne pas souligner de l’arbitre la bonne performance,

De sang froid il a fait preuve dans un match maîtrisé, 

En expulsant Gigot pour sa dangerosité,

Pour le reste de la saison espérons seulement, 

Que l’ensemble des matchs soit arbitré un peu plus justement. 

Les adversaires (National/5):

Comme des âmes en peine ces joueurs errent, 

En vociférant leur haine à l’encontre de la Terre entière,

Une équipe plombée par un fait de jeu en sa défaveur,

Qui fait vaciller de l’espoir de leur maintien la lueur. 

Le classement:

Après 2 victoires consécutives,

Et une conjoncture positive,

Nous voilà de retour à proximité de podium, 

D’une Ligue Deux à l’image à un capharnaüm,

Le prochain match contre le représentant breton,

Risque fort d’être un tournant de la saison.

 

Si tu souhaites de plus amples renseignements sur le passé, le présent et le futur du SCO et discuter avec des connaisseurs, c’est ici. Et si tu souhaites participer activement à la survie d’HorsJeu et de ses gros membres, c’est plutôt par .

Et sait-on jamais, si tu souhaites débattre, me balancer des mots doux ou des noms d’oiseaux, tu peux t’adresser ici et même là. Et si tu veux proposer une idée, rejoindre la SCO Académie ou autre, c’est à l’adresse suivante: [email protected] 

Bises an(al)gevines,

Cyril Téhétéro (et son double poétique, Edgar Anal Poe)

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Pourquoi tant d’efforts avant de publier ?
    Puisque de toute façon vous n’arriverez pas à monter.
    Prends ton courage à deux mains et serre bien les fesses
    Car votre parcours s’arrêtera sur un but de Tavares

  2. J’aime beaucoup! Même si certaines rimes sont un peu faciles (voire de la triche: jaune/personne), mais c’est une belle initiative!
    J’espère que ce n’est pas pour me draguer quand même…

  3. Loin de moi l’idée d’imaginer ma chère Delphine,
    Que ces quelques vers fassent jaillir votre cyprine,
    Ma simple vie ne se résume qu’à deux passions,
    Le SCO d’Angers et le ragoût de mouton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.