FC Astra – Olympique Lyonnais (0-1) : La Gones Académie ne verra pas l’Europe

L’avant match :
Finalement, il n’y a  pas grand-chose à dire avant ce match.

On est nuls depuis 3 matchs, on doit créer l’exploit devant un club roumain tout pourlingue pour espérer voir l’Europe et donc gratter un peu de budget, on risque une nouvelle fois de se faire humilier par Saint-Etienne.

Bref tous les éléments sont réunis pour que les footix des internets (et Daniel Riolo) fassent des blagues sur l’Opel Astra, et qu’Aulas nous fende de sublimes sorties médiatiques.

Mais depuis que j’ai assisté à la qualification des bleus contre l’Ukraine au Stade de France, je me dis que tout est possible dans le football (Copyright Thuram 1998), même si ça pue sacrément.

Et des fois, la vie nous offre des moments fabuleux, où tout se passe exactement comme prévu.

 

La Composition

« Oui on a plus d’argent et beaucoup de blessés, mais on a un super centre de formation »

*HUBERT SORT SON POKEDEX*

Astra - OL

 

 

*UN 4-3-3 SAUVAGE APPARAIT*

Astra - OLAstra - OL

Pas de gros bouleversement, on continue de faire jouer des nullos comme Njié et Ghezzal et on tente Zeffane à gauche à la place de Tolisso qui pourra jouer à son vrai poste. En défense Gonalons prend la place de Lindsay Rose, suspendu et toujours pas remis de sa sélection en équipe de France espoirs, lui qui ne savait pas qu’il était joueur de foot.

Seule nouveauté, le retour 4-3-3, préféré au 4-4-2 de la dernière fois, qui nous avait pourtant si bien réussi.
Le match

Programmer un match à 18h45, c’est faire le jeu du FN, mais pas celui de ceux qui travaillent. Je vais donc rater les 20 premières minutes de ce match et arriver pile pour le but de renard de Ferri, qui, d’un joli pointu d’école primaire (ou d’Urban) vient faire hurler les abonnés lyonnais, fraichement arrivés de leur vol low cost.

Les lyonnais vont tout faire pour faire craquer la défense hermétique des roumains, utilisant notamment très bien les ailes (contrairement à l’aller) qui apparait vraiment comme étant le point faible d’Astra. Du coup Jallet s’en donne à coeur joie, centre, crochette intérieur, les milieux pressent comme des porcs avec notamment Férri, très très actif, et les défenseurs jouent très haut et Koné se créé même une belle occasion.

Malgré les contres roumains toujours aussi efficaces face à la défense open bar de l’OL, les lyonnais passeront tout le match à faire tourner en cherchant la faille, Lopes sortant les arrêts qu’il faut quand il faut. Malheureusement les limites apparaissent vite, et malgré l’apport de certains cadres (Lacazette, Malbranque, Jallet et Férri qui, oui, sont bien des cadres) les jeunes de Tola Vologe semblent bien trop limités et trop tendres. Surtout face au physique des roumains et aux fautes assez hallucinantes qu’ils sortent (beaucoup de cartons jaunes, donc un ou deux très orangés). Du coup malgré leur volonté, les Tolisso, Ghezzal et Zeffane n’auront jamais l’étincelle et le mental pour pousser jusqu’au bout, sans doute par manque d’expérience de ses grands matchs où il faut élever son niveau, ou aussi peut-être par faiblesse de niveau, comme c’est le cas pour Njié qui n’a clairement aucune intelligence de jeu.

Lyon poussera encore et encore, se créant des occasions assez folles quand même, entre le raté hallucinant de Njié (qui ratera un peu plus tard une tête à bout portant), le poteau déchirant de Férri et la volée affligeante de Danic, mais ça ne sera pas suffisant pour rattraper le naufrage du match aller sur lequel on peut vraiment nourrir d’énormes regrets.

A JMA de prendre les bonnes décisions, Fournier semblant prisonnier du contexte du club, entre les blessures (qui n’excusent rien, les jeunes doivent tout donner et hausser leur niveau), l’absence d’argent (l’élimination risque même de forcer Lyon à vendre avant le 31 Août, ou cet hiver en dégageant un Grenier de retour de blessure). Mais il va y avoir du boulot à faire pour digérer cette première saison sans Europe depuis 1996, pendant que le rival vert, lui, ira jouer la phase de poule.

Surtout si on ne veut pas faire jouer des gamins inexpérimentés dans un grand stade qui sonne creux.
Les notes 

Lopes– 4/5. Sans lui, et sa parade folle sur une tête roumaine, on aurait au mieux fait match nul et la honte aurait été totale. Lloris 2010 pour lui.

Jallet – 4/5  JEAN-MICHEL CROCHET INTERIEUR. A part ça un match propre, surtout offensivement où il aura eu énormément d’occasions de centrer, et de proposer. Et il a même tenu son rang défensivement. En un mois le mec est déjà devenu un cadre, ça en dit long.

Koné- 3/5. L’année dernière, Bako avait un ratio de 1 match réussi pour 3 atroces. Cette année le ratio est à 1 réussi pour 4 ignobles. Hier Bako n’a pas pris de but, pas fait d’énorme connerie, a encore failli marquer et nous faire un remake du Rubin Kazan, et a même fait croire qu’il était serein et costaud. Malheureusement, une passe en retrait de Malbranque dans la surface a fait paniquer Bako qui finira par mettre la balle en touche. Mais je préfère y voir une espèce de sagesse, plutôt que la panique.

Gonalons– 3/5. La moyenne juste pour pas avoir pris de but, comme le reste de la défense, parce que sinon c’était moyen. Max, c’est pas parce que tu joues milieu défensif d’habitude qu’il faut jouer au milieu de terrain quand tu dois être défenseur hein. Sinon sur les contres ça ouvre des boulevards, ce qui fut le cas hier. Il aura bien essayé d’anticiper les mouvements roumains, mais aura t’il anticipé son départ de Lyon pour cause de ON A BESOIN D’ARGENT CAR ON A PLUS DE COUPE D’EUROPE.

Zeffane- 3/5. On a bien vu la tentative d’hommage à Nicki Minaj avec son énorme boule, mais vu l’apport offensif et l’efficacité du petit Mehdi, ce sera plutôt à Hulk et son cul medecine ball qu’on pensera. A part ça, et malgré un match appliqué en défense, il n’a pas été aidé par Tolisso à gauche, où l’apport offensif a été assez limité, le jeu s’étant concentré à droite avec Jallet et Njié *rires*.

Nicki usher

Remplacé par Bahlouli (2/5) qui n’aura pas fait grand-chose, à part dégainer sa plus belle dégaine de bledard.

Ferri- 4/5. Un but de renard qui redonne l’espoir et un poteau qui nous crucifie, Jordan nous aura tout fait, ou presque. Surtout qu’il a eu la bonne idée de redevenir bon au milieu de terrain. On a donc retrouvé le Ferri de l’année dernière, celui qui réapprend le football à Gonalons, mais par contre on a perdu l’Europe.

Malbranque– 3/5. Steed a encore tout fait, attaqué, défendu, taclé, récupéré, donné, distillé, mais comme dans les Tortues Ninja, le vieux sage finit toujours par devoir se retirer, pour le bien de sa santé, usé par ce qu’il a donné aux jeunes.

Remplacé par Arnold Mvuemba (2/5) qui dans la plus pure tradition de ses entrées en jeu, aura essayé de faire quelque chose, sans que personne ne comprenne quoi.

Tolisso- 2/5. Je trouve qu’il baisse de match en match, soit par fatigue, soit parce que la hype redescend, mais malgré une certaine activité sur le terrain, il a été assez inoffensif, dommage vu qu’il jouait à son poste (ou presque).  Le genre de mec qui prend une salade au McDo.

Njié- 1/5. Maintenant ça suffit. On a toléré ton prénom, ta coupe de cheveux, tes passements de jambes inutiles et ton jeu stérile mais là c’est plus possible. Le mec n’a strictement rien apporté, à part emmerder Jallet sur son aile en combinant n’importe comme et gâche un nombre incroyable de situation dangereuse. Et puis tout simplement, ceci :

Njie

(Gif : @saintmex)

Ghezzal- 2/5 Comme à tous ses matchs, Rachid fait ce qu’il peut, mais ce sera toujours insuffisant. Tellement que j’ai complètement oublié son match.

Remplacé par Danic (0/5), le Jean-Marc Ayrault (ou Jérôme Kerviel) d’Aulas contrairement à qui nous ne tirerons pas sur l’ambulance, notamment quand cette ambulance transporte une victime de bombardements.

Lacazette- 3/5 J’ai de la peine pour Alexandre. Le mec est tellement talentueux mais tellement seul sur l’attaque lyonnaise. Surtout qu’il n’a pas de réussite, alors qu’il tente, se bat, vient gratter des ballons, mais pour rien. Une saison sans Europe de plus et je mets ma main à couper qu’on le verra en Premier League l’an prochain. Voire même dans quelques jours.

Le maillot third– 5/5 Bonne nuit, mon doux prince. Tu étais le plus beau.

 

Jean II Makouille

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

13 commentaires

  1. C’est marrant le 0 je l’aurais mis à Djié, pas à Danic. Tu me diras, 0 ou 1 pour ce que ça change…

  2. Njié, il trouve une touche qui peut mettre l’adversaire dans l’embarras. Il doit être là, son point.

  3. C’est surtout qu’il n’est pas soutenu par ses coéquipiers, qui préfèrent tous se recoiffer plutot que de l’encourager à continuer (ou faire mieux)…

  4. Nijé donne envie que soit créer une catégorie meilleur gif de l’année pour les van nobel

  5. Saison après saison l’OL s enfonce… Pas d’ argent, pas d europecette année et certainement l année prochaine et Aulas qui craque..

  6. Y’a surtout du James Debbah dans ce Njié. et en plus il a l’air tellement con

  7. Si James Debbah était le cousin de George Weah, Clinton ça doit être le cousin de Fred Piquionne.

  8. Sur le site de l’OL, à proppos de Clinton : ‘175CM, 68KG, MEILLEUR PIED : DROIT’. Ils ont le sens de ma vanne

  9. Njié : plat du pied sécurité

    …et il manque penalty dans les tags de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.