« Je trouve pas de titre. »

Purée je trouve pas de titre, de jeu de mots pourri, et pas d’angle moins narcissique…

Cette chanson résonne depuis hier, et ça n’est pas parti pendant la nuit.

« I wish that we could talk about it
But there, that’s the problem »

Ça faisait plus de deux mois qu’on devait boire un verre. A vrai dire je l’esquivais et lui avais dit qu’on se ferait une bière courant novembre. Enfin des pintes pour moi et le vin rouge pourri du pub pour lui, parce ce que la bière ça le ballonnait. Il m’a vu me connecter sur Facebook mercredi et m’a interpellé. J’ai désactivé le chat. Je ne suis plus sur Facebook, j’y allais uniquement pour le travail et je n’avais « pas le temps » de lui parler. Je me suis dit qu’il fallait qu’on se parle quand même avant la fin de l’année. Merde.

Je faisais la gueule à Moké parce qu’il n’était pas venu aux Horsjeuiades de cet été 2015. Je ne comprenais pas comment un mec qui avait été un tel moteur, qui avait été aussi essentiel et indispensable au site ne vienne pas à notre grand moment de camaraderie annuel.

Hier j’ai compris.

Moké était un des premiers lecteurs du site. Dès la création fin mai 2009. Il a vite accroché, a commenté à tout va et trollé tout le monde. Il était devenu le modérateur non officiel qui prétendait prendre son rôle trop au sérieux. Le policier avait trouvé sa matraque. C’était le premier visage de Chris. Les premiers balbutiements d’un esprit, d’une communauté.

Bannière blog Moké

On s’est envoyé des mails puis on a franchi le pas, presque aussi vite que sur Grinder. On avait le trac, on a beaucoup bu et cette première rencontre a débouché sur la création de Francis Van et la reprise en main de la Canebière Académie. Deux autres visages de Chris donc, le Mad Professor et Francis Van.

Le Mad

Francis Van

Chris avait une vision. Il pensait que le site pouvait plaire à un très grand nombre, garder des fonctions comiques et didactiques et rassembler des fidèles autour d’un humour de merde. Il fallait qu’on paraisse plus gros que ce qu’on était, parce qu’on était moi tout seul avant ce verre…

Il s’est impliqué, m’a poussé à créer une autre académie qui en appellerait d’autres. Il avait raison. Le Francis a inspiré d’autres mecs qui ont créé de beaux personnages comme le stagiaire live par exemple, ou Padls qui illustrait les aventures de Moké… n’importe quoi…

Moké par Padls

Chris a géré des partenariats. On a rencontré les gars des Cahiers, relancé le replay, Amaury et Thibault, avant Clément, sont venus renforcer la machine qui nous dépassait un peu, et en un an on était parvenu à attirer plus de 200 000 lecteurs par mois. On gagnait même de l’argent. C’est le visage de Chris que je chérirai toujours. Je l’appelais « Il Consigliere ».

Chris avait beaucoup de charisme. Une anecdote me revient. Il était presque aussi obsédé que ses personnages…  Une lectrice suisse lui a envoyé sa culotte par la poste et est même venue à Paris mater un match de coupe du monde au pub avec nous. Il avait mis la photo sur le blog de Moké que hors-jeu hébergeait, mais qu’on a dû désactiver suite à une mise en demeure d’une journaliste pas vraiment sportive.

Ça paraît con aujourd’hui de se dire qu’on a failli réussir à gagner nos vies avec ce site. Heureusement que la légalisation des paris sportifs et le dérèglement du marché pub web sont venus nous mettre une grosse claque dans la gueule, sinon on aurait pu commencer à se la péter et il aurait pu boire du meilleur vin rouge et pas avoir ses lèvres bordeaux au bout de trois verres.

Je me remémorais tout ça hier en mangeant des moules (Lucy) thaï et en picolant pour lui rendre le premier hommage d’une longue série.
Et j’ai compris pourquoi il n’était pas venu aux Horsjeuiades 2015. Il avait tellement été déçu qu’on ne puisse pas développer l’aventure, qu’avec le temps et les aléas de la vie on doive se résigner à ce que horsjeu soit un hobby, une passion, et pas un métier, qu’il lui fallait passer à autre chose même s’il repassait souvent.

C’est chiant d’être agnostique. On ne s’autorise pas à finir sur une ouverture, même si au fond on a envie d’y croire.

Je perds un ami. Je l’aimais. J’espère qu’il savait.

Horsjeu perd son policier matraqué, son consigliere, son premier académicien, son premier partenaire particulier, son mâle alpha. Ça le toucherait énormément de voir les hommages rendus depuis hier. Peut être même que ça le fera venir aux Horsjeuiades 2016…

Son éditeur.

L'ancien

157 Comments

  1. En tant que lecteur plus ou moins assidu, j’apporte mon verre à l’édifice…
    Mes sincères condoléances et courage à vous tous dans ces temps obscurs.

  2. C’est un de ceux qui m’a fait venir lire vos imbécillités sur ce site.

    J’ai pas de mots et suis vide à l’intérieur.

    Condoléances à vous, et continuez en son honneur.

  3. Monde de merde. Mokè. Mon Mokè. Mon idole 2.0. Le mot juste. La vanne pille. Mokè tu ma fais aimé ce site. Tu ma accepté malgré mon statut de « tueur de besherelle ». Putin Mokè non. Je me trouve con à pleurer la comme un blon alors que finalement on aura jamais put ce rencontrer. Tu ma tellement aidé Mokè. Sans le savoir tu ma soutenu,bonifié et même à un moment sauver. Je ne pourrait jamais oublié Mokè. À jamais le 1er dans mon coeur. J’apporte tous mon soutien à la famille,au amis et ceux qui on eut la chance de le connaître,le croiser et même le lire. Vie de merde.

  4. Au Mad profrssor, à Francis, à Moké… Qu’il perdure à jamais à travers nos messages, nos academies, nos bitures… Nous ne le remplaceront jamais, mais nous l’honorerons toujours ! Bise anale. Capitaine Raï.

  5. Bordel. Lecteur plus ou moins assidu du site, j’suis triste pour vous tous les gars. « La liberté et la mort, j’aurais eu les deux » disait Mano, et je pense à ça ce soir. Enorme bise anale à tous ceux qui l’ont connu. Et à toi Moké, je peux pas hashtager n’étant pas twittos mais je lève mon verre de rouge à ta santé.

  6. Il y sera. Aux Horsjeuiades 2016. T’en auras même marre de le croiser partout tellement on le représentera. T’es qu’un connard et je t’aime. Bisous.

  7. Ca faisait longtemps que je n’avais plus commenté,

    Je suis triste aujourd’hui…horsjeu c’est le bol d’air du matin quand tu te tapes le cul par terre a lire tes mails…Moké etait donc devenu mon morning glory personnel.

    Qu’il reste en paix la ou il est, avec son pinard et ses servantes Thai.

  8. Le Nord et les experts NPDC (meme si g fé ma pute en partant) sont avec vous AMITIE pi jcé pu qoi écrire

  9. Comme beaucoup ici, jai eu envie d’écrire sur horsjeu grâce au Mad et au Francis. Grâce à Moké. Je ne le connaissais pas personnellement mais je le trouvais drôle, intéressant et je pense à lui aujourd’hui. Courage à toutes et à tous. À Moké. BA.

  10. A Moké, un putain de gars qui m’a donné envie de créer la Reds Academy.

    Sors ta plus belle matraque là-haut.

    La bise

    YNWA

  11. Premier post sur HJ pour moi. Trois ans que je vous suis, notamment pour suivre les fulgurances d’un mec comme Moké, et il aura fallu ça…
    Condoléances à ceux qui le connaissait, l’appréciait.
    RIP

  12. Mes sincères condoléances, je ne pensais pas être touché par ces évènements directement, mais Moké finalement, était devenu réel à mes yeux au travers de ces textes.

  13. j ai fé ma pute en partant des expert NPDC ! Mais putain j suis avec vs les gars ; on sera libre quand les prisons n existerons plus ;pour ce grand artiste : LE NORD en force pour toi biloute :Allez l OM !

    des bécots d en bas

  14. Moké, mort sous les balles tirées par des trous de balle…après un week-end de merde, commencer une semaine encore plus merdique avec une nouvelle à chier, on vit vraiment une époque formidable. Courage à vous, mes sincères condoléances à tous ceux qui l’ont connu de près ou de loin.

  15. Merci pour cet hommage.
    Il ne sert à rien d’avoir des regrets.

    Qu’il repose en paix.

  16. Lecteur assidu de province atterré de perdre un héros 2.0
    Condoléances et sympathie à ceux qui perdent beaucoup plus que ça.

  17. Comme hommage à Moke, j’ai été recherché à la cave des vieux articles de Francis ou du Mad.
    C’était bien…

  18. A toi Moké, tu nous as bien fait marrer, et tu continueras !
    Bon courage à toute la team

  19. Monde de merde tiens… Repose en paix Moké, mon policier préféré…

  20. Hier soir une dizaine de potes, 1 absent, 3 pintes, 1 trajet retour, la musique en lecture aléatoire et la route qui se termine par « I Kiss The Devil »

    Comme un symbole

  21. « When the seagulls follow the trawler, it is because they think sardines will be thrown into the sea. »

    BA.

  22. Je connais cette citation. C’est tiré de Piège en haute mer. Le film avec Steven Seagull.

  23. Lectrice, je poste juste un petit mot de soutien pour tous ses proches, le site mais surtout pour lui.Moi non plus je ne trouve pas les mots mais je ne suis pas sûre qu’il y en ait vraiment.Bon courage à tous et en hommage je reviendrai plus souvent sur le site que ces derniers temps.

  24. Putain ça fait mal. C’était juste une connaissance virtuelle, avec qui on discutait musique sur l’ancien forum d’horsjeu ou sur twitter, qui te faisait marrer avec ses commentaires sur chaque article. Tu vas me manquer Moké. J’ai beaucoup bu pour toi tout le week-end.

  25. Lecteur assidu de HJ depuis des années, je n’ai jamais posté le moindre message, pour Moké, je me dois de franchir le pas afin de lui rendre hommage.

    Repose en paix et merci pour tout. Tu vas nous manquer…

    Vive hors-jeu, vive Moké

  26. A chaque faute d’orthographe désormais, une pensée pour Moké… Je suis pas prêt de l’oublier.

  27. Un hommage de plus de la part d’un lecteur qui n’a jamais commenté, au bon souvenir de sa prose épurée et de sa répartie ravageuse. Je découvre qu’en plus il était plusieurs, et pas des moindres…

    Bon voyage mec et merci

  28. Je n’ai connu Moké par par ses commentaires (je ne suis pas certain d’être jamais tombé sur ses acads).

    Mais il était toujours présent, tapie (Bernard ?) dans l’ombre.
    J’espère qu’il est parti sur un concert de métal en fusion avec un type qui laissé la Mockingbird dans un coin …

    Merci Moké

  29. Ici à traîner depuis l’automne 2009 parce que Moké.

    Depuis, mon premier post, mon seul sûrement, est pour lui.

    PADLS tu m’as dit qu’on perdait quelqu’un de grand. Je le sais.

    Merci Moké.

  30. Bonjour tout le monde,

    Je vous lis depuis le tout début, plus ou moins régulièrement.

    Je souhaite juste m’associer à vous et à votre douleur, adresser un message (qui même à moi me paraît futile) à toutes celles et ceux qui le connaissaient, et saluer sa mémoire.

    Ne rompons pas

  31. Simple lecteur et abonné, je tenais également à vous faire part de mes condoléances. Courage à toute l’équipe.

  32. Mec…

    Sans te connaître, tu m’as fait rire un paquet de fois, merci pour ça.

    Courage à tous.

  33. @lala:
    Si hommage à Mokè tu veut faire post une photo de t’es nichon. C’est ça l’esprit Mokè.

  34. Lecteur depuis des années je m’associe à votre peine.
    Vive Moké et vive Hors-Jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.