La Garrincha Académie, Jornada 6

Le Choa est précis dans la date, forcément.

Au programme cette semaine dans la Garrincha Acad’, le Corinthians qui savate Sao Paulo, Ronnie qui s’excuse jusqu’à la prochaine fois et Avai qui n’en prend qu’un seul dans la musette.

Corinthians – Sao Paulo: 5-0

Sur l’autoroute de la réussite, Sao Paulo roulait vite. Trop vite. Hier soir, lors du clasico paulista, la Tricolor s’est pris un platane dans la gueule. En une mi-temps, le Timao a corrigé, rossé, dilaté, ventilé son rival sur un score sans appel et historique. Dispensé la semaine dernière car Santos avait piscine, le Coringao a largement profité de l’expulsion de Carlinhos Paraiba à la 40ème minute. Dès le retour des citrons, Danilo refilait la grippe à Rodrigo Caio, minot de 17 ans à qui ça apprendra la vie, et à Rogério Ceni pour ouvrir le score (47′). Les vannes sont ouvertes; la digue cède. Auteur d’un seul but depuis le début de saison et en panne sèche depuis 4 matches, Liédson se rappella à notre bon souvenir pendant 25 minutes de folie. Tout d’abord, il doubla la mise avec le but le plus facile de sa carrière (54′). Puis, à l’heure de jeu, il exécuta sobrement le gardien aux 100 buts d’un enchaînement contrôle pied gauche/ patate du droit à bout portant (61′). Enfin, il n’eut plus qu’à pousser le cuir au fond des ficelles après avoir enfumé une nouvelle fois la défense de la Tricolor (78′). Pour achever sa fabuleuse soirée, Rogério Ceni commit une Arconada sur une frappe flottante de Jorge Henrique (82′). Ceux qui auront jeté un oeil à la feuille de match auront remarqué que Lucas ne jouait pas. Coïncidence? Intéressé par la perle, MU se serait mis en tête de recruter le gamin malgré une clause libératoire quelque peu dissuasive. Le prix? Oh pas grand chose, juste 80M€!
Grâce à ce succès, le plus large écart de l’Histoire en championnat (le 5-0 de 1996 était lors du Paulista et le 6-1 de 1933 pour Sao Paulo était lors du Rio-Sao Paulo), Corinthians revient à 2 points de sa victime, avec un match en moins.

Flamengo – Atlético Mineiro: 4-1

Davantage en verve sur les dance-floors cariocas que sur les pelouses, Ronaldinho exaspère de plus en plus dirigeants et supporters qui ont créé une ligne d’appel pour balancer si, d’aventure, l’otarie était d’humeur noctambule. Il n’en fallait pas plus pour que Ronnie, étrange coïncidence, se remette à jouer au ballon.
Pourtant, c’est le Galo qui ouvrit le score par un certain Dudu Cearense à la 51ème minute. Invaincu mais auteur de 4 matches nuls d’affilée, le Mengao se réveillait dans les 25 dernières minutes sous la férule du Gaucho. En mode slow motion depuis un mois mais toujours capable de gestes lumineux, Ronnie remit son équipe sur les rails grâce à un golaço qui a fait le tour du Monde (66′). Et comme il est un garçon bien élevé, il s’est illico excusé auprès de la torcida. Promis, il touchera plus à la bouteille. Jusqu’à la prochaine fois. Dix minutes plus tard, Thiago Neves retrouvait lui aussi le chemin des filets en reprenant au second poteau un centre ou un tir foiré de Negueba (76′). Entré en cours de match, Deivid confirma sa forme du moment en inscrivant un doublé (86′ et 90′).

Botafogo – Grêmio: 2-1

L’Estrela Solitaria confirme son bon début de saison avec une victoire à domicile face à Grêmio (désolé Nuno!). Sans but pendant 70 minutes, le Fogao a parfaitement su profiter de l’expulsion de Fernando à la 68ème minute. Souvent, les joueurs remercient Dieu pour un rien si bien que cela en devient pénible. Cependant, Marcelo Mattos peut aller poser des cierges car, non seulement, il a ouvert la marque, mais en plus, il a frôlé la décapitation sur la frappe de Caio (70′). Dix minutes plus tard, Caio baladait la défense de l’Imortal et offrait un but tout fait à Elkeson (81′). Entré à la 66ème minute, Caio a trouvé le moyen de provoquer une exclusion et de délivrer 2 passes déc. Pas trop mal. Grêmio parvint à réduire l’écart par Rafael Marques avec un S comme Super chanceux (87′).

Internacional – Figueirense: 4-1

Irrégulier et restant sur deux matches nuls de rang, l’Internacional n’a pas fait dans le détail face à Figueirense. Dès la 17ème minute, Bolivar lançait la révolution avec un but de la tête. Mais c’est pas parce que t’as le brassard que t’es un leader sur le dance-hall! Trois minutes plus tard, D’Alessandro offrit sa tournée de galettes pour Oscar qui inscrivit un superbe golaço (20′). C’est probablement un des derniers buts d’Oscar puisqu’après l’avoir supervisé pendant 5 ans, le Barça serait sur le point de l’engager. La ballade des Colorados continuait en deuxième période avec un but de Leandro Damiao à l’heure de jeu (59′). Généralement, quand tu en as pris trois dans la musette, tu évites de faire le mariole. Apparemment, la défense de l’Alvinegro n’était pas rebutée et a offert le 4ème but, marqué par Goulart, un nom qui dit forcément quelque chose à ceux qui ont 250 fois Les Visiteurs (80′). A deux minutes de la fin, Wellington Nem, certainement un tri-national brésilo-japono-néo-zélandais, sauva l’honneur avec un tir qui fit la bise aux poteaux de Muriel (88′).

Cruzeiro – Coritiba: 2-1

Il était temps! Après 5 journées sans succès, la Bestia Negra a enfin gagné un match en championnat. Au terme d’une rencontre pas follichone, le 18ème est venu à bout du 16ème grâce à un doublé de l’Argentin Walter Montillo, formé à San Lorenzo. Tout d’abord, il ouvrit la marque sur penalty à la 54ème minute. Ensuite, il offrit la victoire aux siens en reprenant victorieusement un centre de Dudu (84′). L’égalisation de Marcos Aurélio cinq minutes auparavant aura donc été veine (79′).
Pour les nostalgiques, Brandao a joué 20 minutes et patauge toujours autant depuis son retour au pays.

Avai – Fluminense: 0-1

Cette semaine, le gardien d’Avai n’est allé chercher la gonfle au fond des filets qu’une seule fois. C’est le premier match de la saison où Avai encaisse moins d’un pion dans un match. Peu en verve depuis le début de la saison, Dario Conca, élu meilleur joueur du Brasileirao 2010, a inscrit le but de la victoire à la 36ème minute de la partie, idéalement servi par Marquinho. Réduit à 10 après l’expulsion de Rafael Moura deux minutes plus tard, Flu aurait certes pu augmenter son avance mais a également profité du manque de réussite de Rafael Coelho et William devant la cage de Diego Cavalieri.
Avec ce succès, le Fluzao enregistre sa 3ème victoire, ce qui lui permet de rester accroché aux meilleurs mais avec une différence de buts de -2, les efforts à fournir demeurent nombreux pour espérer se succéder à lui-même.

Atlético Paranaense – Bahia: 0-2

Hold up au Parana! Alors que l’Atlético PR a dominé toute la rencontre, s’est procuré le plus d’occasions, c’est bien Bahia qui l’a emporté, confirmant son regain de forme depuis la victoire arraché dans les arrêts de jeu contre Fluminense. Le verrou a sauté sur les deux seules réelles occasions de la Tricolor grâce à des buts de Marcone (65′) et Lulinha, joueur prêté par le Corinthians (86′). Avec Avai, le Furacao (l’ouragan) fait déjà figure de favori pour la charrette en fin de saison.

Atlético Goianiense – Vasco da Gama: 0-1

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir l’unique but de la partie puisqu’il a été inscrit dès la première minute par le vétéran Felipe, ancien de Galatasaray et revenu au Brésil après 5 saisons à Al-Sadd. Une belle frappe du gauche imparable. Pendant tout le reste du match, la Locomotiva Rubro-Negra a tenté d’égaliser mais s’est heurtée un Fernando Prass impérial et sauvé par sa transversale sur une tête d’Agenor. Avec cette victoire à l’extérieur, Vasco pointe à la 5ème place, ex aequo avec Botafogo et Palmeiras.
Navré pour les supportes de Juninho, le seul Juninho sur la pelouse est entré à la 66ème minute et portait un maillot rouge et noir.

Ceara – Palmeiras: 2-0

Entrée de match fracassante pour l’Alvinegro Cearense avec une ouverture du score dès la 7ème minute par Washington, ancien de… Palmeiras évidemment. Alors que ce match ne paraissait être qu’une simple formalité après la rouste infligée à Avai la semaine précédente, qui plus est face à un autre relégable, l’Alviverde n’est pas parvenu à inverser la tendance et a encaissé un deuxième but juste avant la pause par Thiago Humberto (45+1). Le score aurait même pu être plus large si Marcos n’avait pas été sauvé par ses montants à trois reprises. L’absence de Luan a certainement dû peser lourd.
Ainsi, Palmeiras manque une bonne occasion de revenir sur Sao Paulo et Ceara en profite pour sortir de la zone rouge, ce qui fera très certainement plaisir à Santi.

Santos – América Mineiro est déplacé au 2 juillet prochain, le Peixe avait piscine et il s’excuse.

Classement (pour Jah notamment):

1. Sao Paulo: 15 points / 9 buts marqués, 6 encaissés
2. Corinthians (5 matches): 13 points / 12 buts marqués, 3 encaissés
3. Palmeiras: 11 points / 10 buts marqués, 5 encaissés

4. Botafogo (le Choa aime): 11 points / 8 buts marqués, 5 encaissés

5. Vasco: 11 points / 10 buts marqués, 8 encaissés
6. Figueirense: 10 points / 7 buts marqués, 6 encaissés
7. Flamengo: 10 points / 13 buts marqués, 6 encaissés
8. Fluminense: 9 points / 4 buts marqués, 6 encaissés
9. Internacional: 9 points / 12 buts marqués, 8 encaissés
10. Atlético Mineiro: 8 points / 10 buts marqués, 9 encaissés
11. Bahia: 8 points / 8 buts marqués, 8 buts encaissés
12. Atlético Goainiense: 7 points / 7 buts marqués, 7 encaissés
13. Grêmio: 7 points / 7 buts marqués, 8 encaissés
14. Ceara: 6 points / 6 buts marqués, 11 encaissés
15. Cruzeiro: 6 points / 6 buts marqués, 7 encaissés
16.Santos: (4 matches joués) 5 points / 5 buts marqués, 4 encaissés

17. América Mineiro: 5 points / 7 buts marqués, 11 encaissés
18.Coritiba: 4 points / 9 buts marqués, 10 encaissés
19. Atlético Paranaense: 1 point / 1 but inscrit, 10 encaissés
20. Avai: 1 point / 4 buts marqués, 18 encaissés

Parce qu’il n’y a pas que le Brésil en Amérique du Sud, le Choa vous laisse un résumé du match historique River Plate / Belgrano de Cordoba publié sur son merveilleux blog.

Choa do Arelate

2 thoughts on “La Garrincha Académie, Jornada 6

  1. La video Flamengo – Atlético Mineiro a été bloquée, les salops.

    Certains gardiens auraient un grands avenir en PL.

    Moi aussi le classement ca m’interesse.

    Super Académie merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.