Les « Onze » des Bleus, 4ème de couverture

L’armée des onze singes.

En collaboration avec les Cahiers du Football, nous vous présentons nos solutions alternatives pour les Onze Bleus, alors que Raymond s’apprête à annoncer sa liste des 23 debout…

L’équipe magazine

Beaux gosses certifiés ou bogoss tunés comme des Honda Civic, people ultra-sponsorisés et/ou jet setters maqués avec des tops, chouchous de la presse magazine ou meneurs de revue eux-mêmes, propriétaires d’établissement huppés ou mannequins occasionnels, ils vont élargir la visibilité des Bleus à des audiences peu passionnées par les résultats sportifs. Ce qui tombe bien.

CM_11_equipe_magazine.jpg

La grinteam

Dehors les stars surcotées dont la motivation est inversement proportionnelle à la taille de leur ego: on veut un commando de jeunes au cœur pur, de grognards revanchards, de brutes vaillantes avec des gueules à faire peur, de chiens fous, de bagarreurs sans états d’âme qui préfèrent les crampons aux grands ponts. Note: penser à tripler les postes défensifs en prévision des suspensions.

CM_11_equipe_grinta.jpg

L’équipe qui penche à gauche

C’est bien joli de vouloir faire jouer le meilleur à chaque poste, mais quand les meilleurs sont tous aux mêmes postes ou qu’ils veulent tous jouer à gauche, que fait-on? Ça, par exemple: une équipe truffée de gauchers, déterminée à passer exclusivement par la gauche en couvrant son flanc droit grâce à un audacieux système de repli défensif en diagonale arrière commandé par Pierre Mankowski depuis le banc de touche.

CM_11_gauche.jpg

4 thoughts on “Les « Onze » des Bleus, 4ème de couverture

  1. Pour la première équipe la charnière Mexes-Rami vaudrait le coup d’œil (sans jeux de mot).
    Pour Lizarazu j’ai un peu tilter mais après réflexion aucun latéral gauche français (Mondial?) n’a sa classe naturel (et c’est pas Tremoulinas ou Cissokho qui me contrediront).

    Dans la deuxième j’aurait quand même laisser Toulalan car on peu me dire ce qu’on veut mais dans le genre grognard lâche rien il se pose en première ligne la Toul (George lève les yeux au ciel et se souvient avec emotion du championnat d’Europe espoir fait par la Toul avant sa signature à Lyon).

    La dernière est malheureusement tellement vrai…
    Je remarque que comme papa Puel vous aimer bien Bodmer en bouche trou.

  2. L’équipe qui penche à gauche est éminemment géniale mais, par contre, Alonzo dans l’équipe des beaux gosses, il n’y a que moi que ça choque? :-/
    J’aurais mis Carasso, bêtement.

  3. Et Valbuena en grognard ? Ribéry semble avoir plus la tête de l’emploi.

    Liza ne fait plus partie du monde du foot (même s’il en est persuadé).
    Autant mettre Frankie (Leboeuf).

Répondre à George Cantona Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.