Saint-Etienne – Nice (1-1) : la Forez Académie livre ses notes

 

Les stats de l’Institut Patrick Caïazzo :

Il nous revient après plusieurs semaines d’absence, et il vous avait manqué. Lui, c’est l’Institut Patrick Caïazzo (frère de, les relations ça aide) nous revient cette semaine avec ses stats qui nous permettent de décrypter l’avant-match des Verts. Si le Chaudron sera amputé de son Kop Sud, les ordinateurs de Patrick, eux, ont tourné à plein régime pour analyser l’adversaire des Verts. Extrait :

1 – Comme la série de victoires consécutives pour les Verts face à Nice, redémarrée tout juste l’année dernière après 4 défaites de rang. Depuis que Mounier est parti et Clerc chez nous, ça se passe mieux. C’est aussi le nombre de clubs qui ont VRAIMENT une rivalité avec Nice : Monaco #LaCoteDAzurOnSEnBranle ;

Pour la suite de son avis, c’est sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Oh la belle purge »

Un match dégueulasse. Après le caviar de la semaine dernière, retour au bon gros pâté marque repère cette semaine. Qu’est-ce qu’il était pourri ce match ! Aucune occasion ou presque des 2  côtés, des passes ratées à profusion (surtout du côté des Verts en fait), un but égalisateur entaché d’une faute d’arbitrage. Non vraiment, y’a des fois où tu te dis que t’as vraiment perdu 2h de ta vie à regarder un truc pareil, alors que t’aurais  pu faire mieux, comme te couper les ongles des pieds ou faire caca.

Y’a pas grand-chose à dire, si ce n’est que les Verts ont sans doute fait un de leurs matches les plus dégueulasses cette saison, avec ceux de Sochaux, Guingamp, Toulouse ou encore Bordeaux. La différence, c’est que tous ces matches étaient à l’extérieur. Là, c’est une belle purge à domicile qu’on a eu, et on pouvait la voir venir de loin :

  • Les Verts sortent d’un match abouti, très fort émotionnellement. Inconsciemment, je suis sûr qu’il y a une petite décompression mentale des joueurs ;
  • La composition alignée par Galtier était tout simplement incompréhensible (Erding ailier droit ??). Sans avoir mes diplômes d’entraîneur, je sais très bien que Mevlut n’est clairement pas un joueur de couloir, alors pourquoi ce choix ?
  • Le Kop Sud a été fermé (huis-clos avec sursis qui est tombé), et dans ce genre de configuration, les Verts ne mettent pas un pied devant l’autre ;
  • On joue Nice, une équipe qui aime bien nous faire chier, surtout chez nous.

Bref, ça ne sentait pas bon avant, et ça pue encore plus à l’arrivée. C’est simple, le milieu stéphanois n’a pas existé du match. Des passes à 5 m qui finissent en touche (ou dans les pieds adverses), des contrôles foirés dans tous les sens (mention spéciale à Guilavogui, dont on se demandait s’il n’avait pas oublié d’enlever la boite autour de ses chaussures), des frappes écrasées, des centres qui partent au 3e poteau, des corners qui ne décollent pas… Tout a été raté sur ce match, d’une pauvreté technique affligeante chez les Verts. Une 1ère mi-temps indigne au niveau technique, et une 2e mi-temps où, ayant compris que le(s) maillons(s) faible(s) se situai(en)t au milieu, Perrin et Bayal ont passé leur temps à balancer des parpaings en espérant que Brandão fasse un miracle sur une déviation de la tête. Même Wigan joue mieux que ça. Vous rajoutez par-dessus quelques gestes d’énervement (tacles au milieu de terrain de Bayal et Lemoine), et vous donnez du grain à moudre à Riolo, Ménès et consorts pour au moins 3 semaines (oui, parce qu’il y a eu aussi le pied de Brandão sur la poitrine d’Ospina) sur la nullité de la Ligain. Et le pire, c’est qu’on ne peut même pas contester sur ce match. Car, même si Nice tient mieux le ballon que les Verts, ils n’ont été guère plus en réussite avec 1 seule occasion sur tout le match (qui finira au fond quand même). La cerise sur le gâteau restera donc ce penalty généreux accordé aux Verts : Digard tacle mais laisse ses mains traîner. Ballon contré, faute sifflée par l’arbitre. Le pire c’est qu’en laissant un avantage intelligent, les Verts auraient pu marquer derrière sans que ça fasse polémique. Bref, Gradel le tire et inscrit son 2e but en 2 matches. Prends encore ça dans la gueule le football, comme si les 90 minutes qui venaient de passer n’étaient déjà pas assez dures pour l’achever.

Au final, les Verts s’en tirent trèèèèès bien avec ce point inespéré, mais lâchent déjà 2 points dans la course au podium, tout en voyant revenir quenelles et sardines dans le rétro. Une bien mauvaise opération quand même. Et comme si ça ne suffisait, 2 nouvelles pas forcément marrantes qui nous viennent du stade (merci à Vincent Péricardetçarepart pour m’avoir rapporté ça) :

  • La 1ère, c’est que le supporter niçois, bien connu des travées du Ray (et de l’Allianz Riviera ?), qu’on va appeler « Le Druide » s’est fait refouler à l’entrée du stade, alors qu’il était venu à vélo (!) depuis Nice pour voir son équipe jouer. Il aurait même pris quelques coups de matraques par des « policiers » un peu trop zélés apparemment ;

Druide

Entre Lionel Jospin et Mamie Nova.

  • « Policiers » zélés toujours, un supporter arborant une écharpe des GA s’est vu signifier qu’il devait laisser son écharpe à l’entrée, ou sinon il finirait en garde à vue. D’ailleurs, le site En Vert Et Contre Tous a relayé l’info lui aussi. On pensait que ça n’arrivait qu’au Parc, finalement, c’est arrivé près de chez nous aussi. Et puis, quelle idée de génie de reclasser les abonnés Kop Sud dans le parcage haut, tout en maintenant fermé le parcage bas.

Bref, tout va bien dans le monde des tribunes. Si on rajoute l’annulation puis le report d’un match de CFA entre Valence et Grenoble par peur de débordements (complètement injustifiés puisque les groupes de supporters avaient justement fait un appel commun pour garantir qu’il n’y aurait pas de dérapage), on va tout droit vers une politique du tout répressif sans même de préventif pour nos stades. Tout est bon pour rassurer le bon père de famille consommateur, qui viendra donc garnir les tribunes même quand son « équipe de cœur » enchaînera les défaites au plus froid de l’hiver. Et puis ça sera bien quand les publics « pacifistes » des grandes nations européennes viendront nous rendre visite pour l’Euro 2016 (ah les gentils anglais, les sages hollandais et autres très calmes publics de l’Est) : on leur interdira à eux aussi de se déplacer, ou de porter leurs couleurs, et on fera de cette compétition une grande fête populaire. Non ?

Stade

Euro 2016, nous voilà…

La compo :

Compo

La composition alcoolisée du week-end. Non mais Erding ailier droit ??? Putain, autant sur le 3-5-2, j’ai essayé de comprendre pourquoi Galtier avait décidé de faire comme ça, autant là… SI tu veux jouer avec Erding ET Brandão, il est juste hors de question d’en déporter un sur l’aile : les deux ne sont pas assez rapides ni techniques pour jouer à ce poste. Bref, avant même le coup d’envoi, on sent que ça va mal se passer et à moins d’un coup de chatte énorme, je ne voyais pas comment avec cette composition on allait pouvoir développer nos attaques sereinement. On aurait pu se dire que Erding, s’il avait joué à gauche, aurait pu progressivement glisser dans l’axe, laissant le couloir gauche à Tremoulinas, et l’équipe basculant dans une sorte de 3-5-2 hybride avec Clerc en défenseur central. Mais non, même pas puisque c’est Mollo qui a joué à gauche. Lapin compris ce qu’a voulu tenter Galette. Pour le reste, c’est du classique, pas besoin d’en dire plus.

 

Les buts :

Nice   57: but de Bodmer, 0-1. Corner côté gauche pour l’attaque niçoise. Eysseric le tire au 1er poteau, et là, combo anal : Guilavogui censé être au marquage de Bodmer lui laisse tout le temps 2 m de libre. Quand Bodmer frappe sa tête renversée, le Joss nous fait un magnifique saut de grenouille en rentrant la tête dans les épaules, très efficace pour éviter la balle. Et enfin, Lemoine au 1er poteau, au lieu de faire opposition, rentre dans le but pour être sûr de ne pas gêner sa trajectoire. Bravo les gars.

Saint-Etienne   90e + 1 : but de Gradel, 1-1. Brandão côté droit centre vers Guilavogui qui remet de la tête au 2e poteau. Hamouma tacle pour marquer mais Ospina dévie la balle qui revient vers Guilavogui. Frappe enchaînée et Digard se jette pour contrer. Pas de bol, ses mains trainaient et contrent le ballon. L’arbitre siffle penalty (injustifié) que Gradel transforme. Fin du match, rideau sur cette parodie.

 

Les notes :

Ruffier (victime, 3/5) : il n’a strictement rien eu à faire ou presque, et pourtant il prend un but sur lequel il ne peut rien. Comment tu veux noter sa performance ?

Clerc (pas rancunier, 3/5) : motivé face à ses anciens partenaires, on l’a souvent vu aux avant-postes quand Sainté poussait. Il marque le but égalisateur, mais comme tout le monde s’était arrêté mais surtout que l’arbitre a cru bon de siffler une faute inexistante, ben ça compte pas. Tant pis. On aimerait quand même bien qu’il mette la misère à ses anciens clubs comme quand il le faisait contre nous.

Bayal (au top, 3/5) : il a livré encore une grosse partie, avec quelques belles interventions derrière et une sérénité qui fait plaisir à voir. Il a aussi envoyé un taquet à Bosetti, pas forcément utile et qui a eu des conséquences puisque le fan de Jacques Médecin a fini sa saison sur la pelouse du Chaudron. Mais lui peut repartir avec sa jambe en 1 seul morceau.

Perrin (assurance tous risques, 3/5) : rien à redire une nouvelle fois. Il a été parfait derrière. Ah si : même si ton milieu est aussi agile qu’un Pierre Ménès qui jongle, balancer systématiquement devant sur la Brandade en 2e mi-temps n’était pas forcément la meilleure idée.

Tremoulinas (plus mou que Tre-linas, 3/5) : après un match de très haute volée face à Lyon, notre petit vendeur de roses a connu un coup de pompe. Moins en jambes que d’habitude, il centrait tellement mal que je me suis demandé si Tabanou n’avait pas fait des UV. On espère juste que ça ne sera que passager.

Guilavogui (immonde, 1/5) : un match absolument dégueulasse. Je ne l’ai rien vu faire de bien ou presque. Et le comble, c’est lui qui est au marquage sur Bodmer. Dans le coup sur l’action qui amène le penalty, sa danse ridicule avec Gradel (c’est sûr qu’il y avait de quoi la ramener après avoir marqué sur un penalty inexistant et un match de merde) lui coûte un point de moins.

Lemoine (Dark Side of Lemoine, 2/5) : très vite hors du coup, il s’est fait manger au milieu par les Niçois. Et comme il n’aime pas ça, il a mis des coups, pas toujours très discrets comme ce tacle sur Bosetti sur lequel il prend un carton logique. A oublier. Remplacé à la 87e par Diomandé (non noté), pour éviter qu’il prenne un rouge.

Cohade (au ralenti, 2/5) : comme tout le milieu stéphanois, il a été nul. Il nous a fait sa spéciale je contrôle, je lève la tête, et je me retourne, le tout en 5 bonnes secondes. Résultat : s’il avait souvent le temps de contrôler, en général il commençait à lever le menton que déjà il avait perdu la balle. Inutile. Remplacé à la 57e par Hamouma (non noté), en phase de reprise et donc un peu juste, même s’il a failli marquer.

Mollo (ne confirme jamais, 2/5) : comment tu veux faire confiance à ce mec ? Un bon match, suivi de purges, un retour sur le banc, une bonne entrée puis un match titulaire derrière et le cycle recommence. Nul dans tout ce qu’il a tenté (ses frappes, ses centres, ses corners), il est rapidement et logiquement sorti. Remplacé à la 57e par Gradel (non noté) que certains voient comme la bonne nouvelle de la fin de saison avec son 2e but en 2 matches. Perso, je trouve plutôt inquiétant que ce soit un mec placardisé qui voulait se barrer en janvier qui nous marque des buts quand les cadres marquent le pas.

Brandão (classic shit, 2/5) : encore très esseulé devant, il n’a pas eu une seule occasion à se mettre sous la touffe. En revanche, il a laissé traîné sa semelle sur le torse d’un Ospina pas rancunier. Pour défendre la Brandade, son pied d’appui glisse juste avant l’impact. Après, est-ce qu’il aurait pu enlever son pied…

Erding (à contre-emploi, 1/5) : une sale note pour Mevlut mais ça n’est pas forcément de sa faute. Exilé sur le côté droit, il n’a servi à rien. Pas un ballon potable, pas une bonne passe, pas une occasion, rien. Pour dire, il a joué presque autant de ballons que Gradel (18 contre 17 pour le fils de Dieu) alors qu’il a joué 60 minutes de plus. Moche.

Le coach (saoul, 1/5) : je ne vois pas d’autre explication. Erding ailier droit, c’est juste que Christophe avait pas encore dessaoulé de dimanche. Non mais sérieusement Christophe, Mevlut ailier droit ? Le mec qui a une pointe de vitesse digne d’un Bosetti en fin de match (avec ses béquilles donc) ? Le mec qui a le coup de rein de Michou ? Ho Christophe !! Faut se réveiller là !! Les coups de poker, faut pas les tenter à chaque fois, sinon tu vas finir comme Jean Fernandez. Allez, on se remet les idées en place et on évite de tenter un Zouma avant-centre pour bénéficier de son jeu de tête par exemple.

 

Les adversaires : Bodmer a fait un gros match en défense centrale (comme quoi) et marque même un joli but. Sinon, Nice c’est solide, pas forcément folichon, et on comprend quand même pourquoi cette équipe marche moins bien cette année : sans un buteur en feu devant, et malgré quelques individualités, le collectif n’est pas assez fort pour faire marquer les autres. Bon match aussi d’Ospina.

 

La question minitel : la question s’est fait chier, et vous laisse pour au moins 2 semaines.

Ohlala quelle belle purge ! Ça faisait longtemps et ça me manquait pas. Et vous, vous en retenez quoi ?

Question

Une question pas très enjouée. Bon, faut la comprendre, elle a vu un sacré match de merde. Les grands vainqueurs sont donc Gradel et Guilavogui pour leur danse ridicule après le penalty. La prochaine fois, Joss, travaille tes contrôles plutôt que tes chorégraphies. Après, on retient que ce match, c’était vraiment de la merde et je me dis que finalement, Galtier avait tout compris en étant encore saoul sur le terrain : ça lui a permis de ne pas se prendre la tête sur le banc.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. Pas la peine de regarder en fait.

L’avis d’en face c’est l’Aiglons Académie qui devrait te le donner. Mais comme elle a pris des coups de matraques dimanche, pas sûre qu’elle ait envie d’en parler.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Un commentaire

  1. La seule chose positive que je retiens de ce match, c’est cette acad’, qui m’a encore fait marrer. Franchement une danse de victoire alors qu’on a 1-2 minutes pour planter le but de la victoire ? Je regardais le match en anglais, le commentateur de la BBC n’en revenait pas. Tu veux aller en Europe, tu fonces prendre le ballon dans les filets et tu enchaines avec un autre but.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.