Amiens – OL (2-2) : La Formidable Académie vous salue

Comme on dit à Lyon :

Non pas de bonjour. Si vous êtes déjà allé dans la capitale des Gaules, vous savez que la politesse ne fait pas partie du langage des Lyonnais. Et oui je peux aller niquer ma mère, je connais les bails. Bienvenue dans cette nouvelle académie sur le plus grand club du monde. Et oui la modestie était en option. Pour cette première, c’est un déplacement à Amiens qui attend nous, Ahou Boys. Et il serait de bon ton de s’imposer pour briser la spirale négative d’avant la trêve, surtout que le début de la Champions League arrive.


La compositon :

Denayer blessé, c’est Marcelo qui prend sa place dans le 11. Déjà, ça part mal. Devant, pas de Memphis, préservé pour la LDC. Au milieu, Reine-Adélaïde profite de la suspension de Mendes pour avoir sa première titularisation. A gauche, Léo Dubois remplace Koné, toujours suspendu.


Le résumé du match :

Lyon démarre bien la rencontre, première action signée Aouar au bout de deux minutes. Regis Gurtner est vigilant et on se dit que les Sylviboys ont compris l’enjeu du match. Sauf que 4 minutes plus tard, coup franc pour Amiens. La balle est à 40 mètres, sur la gauche du terrain. Christophe Jallet s’élance, met la balle dans la surface… puis dans les buts. Incompréhension Andersen/Lopes, le rebond permet au ballon d’aller au fond. 1-0, on se dit très vite que la soirée va être longue.

Notre chance, un Jeff Reine Adélaïde en pleine forme. Sur un mauvais dégagement de Jallet, qui voulait surement se rattraper après son but, le milieu effectue un double contact qui laisse le défenseur amiénois sur place. Centre parfait pour Moussa Dembele qui crucifie Gurtner à bout portant. Huit minutes de jeu, 1-1. Un match qui part sur des chapeaux de roues mais qui va se calmer pendant une vingtaine de minutes. L’OL va prendre la possession et étouffer Amiens. Les actions sont pour les Lyonnais et par deux fois, Martin Terrier va croquer l’occasion du 2-1. A noter une passe merveilleuse d’Houssem Aouar sur la deuxième opportunité.

La demi heure de jeu sera sous le signe de Bertrand Traoré. Le Burkinabé va d’abord se faire remarquer par une perte de balle stupide entrainant un contre d’Amiens et une frappe de Kakuta au-dessus. Puis, un amour de centre pour Moussa Dembele qui marque du genou son 2e but de la saison. 1-2 pour l’OL, nous voila rassurés sur la capacité de réaction des Sylviboys. Traoré aurait pu/dû marquer le 3-1 sur un contre mais sa tentative est trop croisée. Avantage d’un but à la pause qui est mérité et on se dit que le match est plié.

Sauf qu’un match se déroule en deux périodes. Et que l’OL a tendance à oublier ce principe élémentaire du football. Ce qui fait qu’au retour des vestiaires, on retrouve un Olympique Lyonnais nul à chier. Les joueurs de Sylvinho vont passer 45 minutes à reculer, le milieu sera inexistant, les ailiers très peu servis et le pauvre Dembele doit se satisfaire de grands ballons infects.

Ce qui sauve l’OL c’est que défensivement, ça reste solide. Pas forcément une grande sérénité qui se dégage, mais les frappes sont contrées, les centres dégagés, et au final Amiens ne se montre pas très dangereux. Au final, l’Amiénois le plus dangereux est… Lucas Tousart. Des pertes de balles indignes d’un joueur de Ligue 1, aucune passe vers l’avant, des mauvais choix en pagaille, un amas de fautes.

Les changements de Sylvinho sont tardifs et laissent pensifs. Si la sortie de Marcelo est provoquée par la blessure de ce dernier, les sorties de JRA & Terrier sont plus discutables. De son coté, Amiens va sortir son arme de destruction massive : Mathieu Bodmer. A 36 ans, l’ancien Lyonnais/Parisien/Lillois/Niçois/Stéphanois/Caennais se retrouve tout seul dans la surface, avec Tousart et Solet comme gardes du corps. Nous sommes à la 92e minute et l’OL laisse filer 3 points sur un but du pointu de Bodmer. Vous êtes bien en 2019, ne quittez pas.


Les notes :

Lopes : 2/5. Pas grand-chose à faire du match. Je lui mets pas la moyenne car je considère qu’il est un brin fautif sur le but de Jallet. Il n’est pas le seul, mais il doit s’imposer.

Dubois : 1/5. Et beh, c’est pas fameux. Notre latéral droit international, repositionné à gauche, s’est fait manger par Christophe Jallet, 175 ans. C’est dur quand même et ça montre qu’il va falloir recruter un latéral gauche au mercato d’hiver.

Andersen : 2/5. Il perd un point à cause du but de Jallet. Sinon, il joue simple mais ne fait pas d’erreurs grossières. Hein ? Quoi ? Le penalty non sifflé ? Je ne vois pas de quoi vous parlez.

Marcelo : 3/5. J’étais forcément inquiet de le revoir dans le 11. Mais il faut reconnaître qu’il sort un match solide sur le plan défensif. Il est donc une vraie alternative en cas de blessure d’un titulaire. Bon, vu qu’il s’est blessé c’est con, mais à garder dans un coin de la tête. Remplacé par Oumar Solet à la 80e qui a eu le mérite de foirer une relance et d’être à la ramasse sur le 2-2. Bonne entrée.

Tete : 3/5. Match solide du Hollandais. Il est une vraie menace pour Dubois à son poste.

Tousart: 0/5. Le mec a fait deux rencontres solides, depuis c’est un calvaire. Son match est une disasterclass de haut niveau.

JRA : 4/5. J’en veux encore et encore. Laissez le titulaire. Il est trop fort. Dans la percussion, les choix de passes, la vision du jeu, c’est vraiment plaisant à voir. Pourvu que ça dure. Remplacé par Jean Lucas à la 77e.

Aouar : 4 puis 1/5. Docteur Houssem & Mister Aouar. Son match contre Amiens est un modèle de tout ce qu’on aime et déteste chez lui. 45 premières minutes magnifiques à base de gestion du jeu, passes bien senties et efforts défensifs. 45 minutes à base de rien. Du néant et donc de ma frustration chez les supporters.

Bertrand Traore : 3/5. Je n’aime pas ce joueur. Mais il serait malhonnête de le sabrer sur cette rencontre. Il est terriblement énervant par moments, mais on a vu plus de consistance en attaque et toujours des efforts défensifs présents. Donc c’est prometteur.

Terrier : 2/5. C’est dur quand même de le voir galérer à ce point. Parce que l’an passé il en mettait au moins une de ses occasions loupées. Remplacé par Maxwel Cornet à la 84e.

Dembele : 5/5. Je peux pas lui mettre moins. Il a deux occasions, deux buts. Pour le reste, il doit se battre sur chaque ballon de merde envoyé par son équipe. C’est un vrai tueur devant le but avec des qualités physiques incroyables. Et vu que Giroud commence à être vieux…


Des enseignements ?

Sur la première période, on a vu des latéraux bien plus haut qu’a l’accoutumée, et bizarrement, on était dangereux. C’est ce qui me laisse dire que Sylvinho saura s’adapter au fil de la saison. Et quand il parle des problèmes de mentalité, il a 100% raison.
On retrouve les mêmes problèmes que l’an passé avec une équipe sur courant alternatif qui croit avoir déjà gagné alors qu’il reste 45 minutes. Et c’est assez chiant. Le changement se fera sur la durée donc il faudra être patient. Quand j’en vois certains sur Twitter qui veulent le départ de Sylvinho, je me dis qu’il y a eu des murs bercés trop près de leurs têtes.


Le résumé du match :


On n’hésite pas à aider Horsjeu en FAISANT UN DON. Et si tu supportes une équipe non représentée sur le site, alors clique sur REJOINS-NOUS. Tu verras, l’équipe est adorable. Et tu seras vite intégré si t’aimes l’alcool.

Johan Hardcock.

Johan Hardcock

20 commentaires

    • Très content de voir que les cases sont cochées dès la première académie. C’est un bon début, mais comme on dit, un championnat se gagne sur la durée.

  1. Ca fait plaisir de retrouver une (formidale) académie lyonnaise!

    La méthode Sylvinho, je ne la comprends pas très bien pour l’instant, et je pense que les joueurs non plus. Il semble en effet que l’équipe a une meilleure assise défensive, mais je trouve qu’elle a beaucoup perdu en explosivité. Il semblerait que les consignes soient de ne pas trop se découvrir derrière (ce qui est bien), mais pour l’instant je trouve que ça limite beaucoup les projections vers l’avant, et génère une animation offensive assez molle.
    Mais bon, Rome ne s’est pas faite en un jour, alors laissons du temps. On verra où on en sera à la trêve hivernale.

    • C’est bien résumé. Il s’attelle à vouloir avoir une base défensive solide au détriment de l’attaque pour le moment. J’espère qu’il va modifier quelques petits points de sa tactique pour qu’on soit plus libéré offensivement.

  2. enfin une nouvelle académie pour notre grand club. C’est rédigé à l’arrache comme je le ferais moi même.
    Espérons que tu tiennes plus longtemps que la Gône Académie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.