Angers-Nîmes (1-0) : La Crocro Académie est dans le dur

« Être dans le dur et bander mou », comme disait le papé, paix à son âme.

La saison dernière, nos fiers Nîmois avaient retourné la gueule de ces pleutres Angevins en emportant la mise en fin de match, Deprès avait mis un doublé et Ripart – ô miracle – avait réussi à marquer un but. C’était le bon temps. Nous comptions dans nos rangs à l’époque les Alioui, Bobichon et Thioub qui sont depuis aller grossir les rangs de ces pitres, cependant que nous gérions notre mercato estival de la façon la plus nîmoise qui soit : comme des gros mastres, avec une logique de type « putain j’ai plus d’argent, remets moi donc une mauresque ».

Est-ce qu’à force de jouer aux cons on est pas en train de le payer ? Nous sommes en novembre et nous sommes derniers, la saison est encore longue, mais c’est peut-être justement ça le problème. Oh ben remets moi donc une mauresque, tiens.

La partie a ressemblé à peu de choses près à notre match type depuis le début de la saison : des occases et des vendanges, le sentiment qu’on pourrait jouer des heures sans marquer, un but encaissé aussi évitable qu’esthétiquement atroce, et à la fin on ne sait pas très bien si le contenu est encourageant ou désespérant.

Les chèvres

Bernardoni (4/5). S’il ne devait en rester qu’un.

Alakouch (2/5). C’est pas mal, mais il était pas question que tu passes un cap, gamin ?

Briançon (1/5). Si tu utilisais ton gros cul pour remuer l’adversaire, à la limite.

Martinez (2/5). Pascal Brutal.

Fomba (2/5). Du mieux, mais gringalet quand même.

Valls (2/5). Du sous-Bobichon.

Philippoteaux (3/5). Notre meilleure arme offensive est donc courtisé par un club de MLS ? Ô misère.

Ferhat (2/5). Du sous-Thioub.

Denkey (2/5). Du sous-Alioui. Mais bon, tié jeune, va.

Ripart (0/5). Putain Renaud, c’est plus possible.


On reçoit Metz aux Costières la semaine prochaine. Va falloir sortir les burnes. Allez Nîmes, putain.

Karoud Fider

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.