Bordeaux-Le Havre (1-0) : La Scapulaire Académie livre ses notes en vitesse

Un borgne n’a qu’un œil mais il pleure quand même » …Surtout s’il regarde nos matchs.

La Scapulaire Académie revient. Nous étions absents depuis un moment. Nous vous devons des excuses mais entre les gilets jaunes, des préfets fébriles et les fêtes de Noël, le sort s’est acharné avec une certaine audace pour nous empêcher de commettre nos méfaits habituels. Alors oui, c’est la Coupe de la Ligue, oui le stade est à peine plus rempli qu’une séance un jeudi soir à l’Utopia pour le dernier film d’art et d’essai d’Hiner Saleem, mais on saisit l’occasion aussi inespérée qu’inattendue pour sortir une petite chronique.

Premier enseignement de 2019 ? Visiblement, les Américains ont tenu leur première promesse. Le service à la buvette est tellement rapide que nos dirigeants commencent à envisager la livraison dans le stade directement. Ce n’est pas bien compliqué, si tu retires les observateurs et les rapaces du mercato d’hiver, il ne reste plus que le virage Sud.

On aimerait insister sur nos failles, se moquer du manque de lucidité de Ricardo, des conférences de presse d’Eric Bedouet mais l’envie nous manque terriblement, à l’image de cette coupe en carton, nous savons bien que cette académie mérite à peine le coup d’œil. Alors nous vous parlerons des aspirations de Kamano et du mercato plus tard.

Le Match

Votre temps est précieux. Alors passons directement aux notes.

Les Notes

Poussin 2/5 :

Gaétan était au chômage technique. Il a toutefois touché plus de ballons que Valentin Vada.

Poundjé 2/5 :

Quelques tacles rageurs et pis c’est tout. Ça ressemblerait presque à un bon match. A noter que les gars de Canal + Décalé ont attribué à Maxou, sans rougir, des « qualités incontestables de contre attaquant ». J’espère que nos dirigeants ont pris soin d’enregistrer la séquence afin de l’envoyer à Newcastle. Soyons honnête, les Magpies ont une cellule de recrutement tellement adepte du second degré que nous avons un nouveau client pour eux.

Koundé 3/5 :

Nous avons retrouvé, depuis quelques semaines, le Jules de la saison dernière. Impérial en défense, il n’a laissé aucune chance au duo Caveglia/Horlaville. Que voulez vous, comme nous n’avons pas vu les havrais attaquer, nous puisons dans notre mémoire…

Jovanovic 2+/5 :

Il a semblé parfois en difficulté dans les courses en profondeur. Il manque de vivacité et d’impact. Malgré tout, il reste une bien meilleure solution que notre bon vieil Igor.

Sabaly 3/5 :

Il a été un des seuls à amener le danger. Comme quoi, quand il joue à son poste, sur son bon pied, Youssouf est nettement meilleur que sur le coté gauche.

Otavio 3/5 :

Il a même réussi à faire une frappe pas trop immonde. Comme quoi, tout arrive. Le Brésilien est devenu indispensable à cette équipe. On ne le répétera jamais assez.

Lerager 2/5 :

Après une première période où il a perdu un nombre de ballon incalculable, le danois s’est plutôt bien repris dans le deuxième acte. Lukas reste un joueur précieux dans la récupération par son impact physique.  Son geste technique préféré ? Lever les bras après un contact avec un joueur adverse (de préférence un petit Bonnet – il ne s’agit en aucun cas d’une préférence sexuelle) en jurant tous les dieux imaginables qu’il n’y pas faute, qu’il ne le touche pas. Il doit avoir une sacrément bonne gueule notre Lerager car bien souvent l’arbitre se fait souvent avoir.

Vada 2/5 :

Au vu de son match, Valentin peut réserver ses prochains week-end à Eurodisney, on ne devrait pas le revoir de sitôt. Il garde cette faculté extraordinaire à disparaitre des matchs qui force l’admiration. Le seul exploit de Valentin à Bordeaux sera finalement d’avoir alimenté, avec brio, les débats sur les forums girondins dans les années « Post titre ». Quand on pense que le Barça a tout fait pour le récupérer… On va peut-être le prêter pour l’occasion à la macronie pour remplacer Chantal Jouanno. De toute façon, personne n’en veut et ça le rapprochera d’Orly pour ses escapades en amoureux. Il est remplacé par Briand à l’heure de jeu. On peut reprocher sa lenteur à Jimmy, mais il court. On en est là. On est heureux quand un gars court. Vivement le marathon de Bordeaux qu’on puisse s’éclater comme des petits fous.

Karamoh 1/5 :

Parfois, faut lâcher le ballon petit, sinon tu vas te transformer, petit à petit, en François Kamano et l’Inter te vendra à Monaco à la fin de la saison pour trente millions d’euros. C’est vraiment ça que tu veux ? Remplacé par Préville qui aura même une petite occasion dans les arrêts de jeu.

Kalu 3/5 :

Le meilleur Girondin offensif du match. Vous allez me dire que ce n’était pas bien compliqué et vous avez sans doute raison. Mais le Nigérian sort un match plein d’envie et de punch. Il est resté sur son coté sans rentrer systématiquement dans l’axe. Il marque sur la « Spéciale KKK », la fameuse frappe croisée « FIFA 99 »

Cornelius 2/5 :

Sa note est probablement un peu généreuse. Esseulé à la pointe de l’attaque, Cornelius n’a pas cessé ses appels en profondeur. Bedouet hurlait de sa zone technique « Jouez long, allongez le jeu, de la profondeur » sans s’apercevoir que Jovanovic avait déjà eu la peau de trois pigeons, que Lerager sait à peine faire une passe latérale à trois mètres ou que Vada n’avait pas encore digéré les churros du goûter. Notre géant est remplacé par Basic qui prouve une nouvelle fois, en vingt minutes, sa technique et sa vision du jeu. En toute logique, Ricardo le laisse sur le banc.

On se retrouve la semaine prochaine pour une académie en bonne uniforme si la ligue ne décide pas de tout reporter une nouvelle fois. On peut toujours rêver. N’hésitez pas à venir tailler le bout de gras sur Twitter avec votre serviteur.

Analement votre…

Kiki Musampala

Élevé en fûts de chêne et mis en bouteille au château .Exilé à Charlestown. Voisin de Rimbaud et de Francis Maroto.

2 commentaires

  1. Caveglia/Horlaville, comme ça va chercher loin. Je me souviens du duo Lesage/Traoré qui avait bien marché ves 2006 (en obtenant les 2 premières places du classement des buteurs de Ligue 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.