Sochaux – Nîmes (0-0) : Dans le Doubs, abstiens toi.

« Victoriae mundis et mundis lacrima. Bon, ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton. » Un nul à Sochaux ? Le grand Sochaux de PAF, Richert et Isabey ? La belle affaire ! Pardon ? Lionel Zouma ? Johnny prend aussi.

Coucou, me revoilu. On s’est pas vu depuis quoi, une journée de Ligue 2 ? Ça représente quoi en temps universel ? L’acad’ du match contre Créteil est passée à la trappe (à se demander si elle a réellement existé). Moitié par frustration, moitié par frustration. Sale histoire. Perdre contre Créteil, c’est comme prendre 4-2 à domicile contre le Paris FC, ça dilate un peu le conduit colorectal. Mais si tu tiens vraiment à t’infliger ce résumé, libre à toi. Y a des limites à la souffrance, et Johnny Précaire a déjà fort à faire au quotidien. Y avait même une « acad » sous la forme d’un bilan depuis janvier 2016 en préparation, mais elle a mystérieusement été enlevée par un groupe de terroristes anti-Maoulida.

La 32e journée de notre belle et toute-puissante Ligue 2 offrait l’occasion aux Crocos de rebondir après la gifle cristolienne. D’ailleurs vous avez déjà vu un crocodile rebondir ? Après une gifle donnée par 11 Cristoliens ? Sérieux ? Y a sûrement qu’au Lunaret que vous auriez pu assister à un tel spectacle. Au milieu de Pailladins sodomisant sauvagement une loutre ou un émeu. Cela doit être une sorte de rite initiatique pour infiltrer le monde merveilleux de la Mosson. Ou juste un penchant naturel. Je ne me prononce pas mais j’ai ma petite idée.

Boire pour oublier, une solution comme une autre.

Boire pour oublier, une solution comme une autre.

Sochaux ! Sochaux. Sochaux ? Eh oui. Ça me fait un peu de la peine de les voir galérer pour se sauver. Johnny Précaire serait éminemment attristé de les voir sombrer en National, terre d’ombres d’où l’on ne s’extirpe que très difficilement tellement les ondes négatives y sont fortes. Atterrir en National, c’est comme coucher avec un singe vert, on se dit que ça ira, et puis… Pouf. Alors je veux bien qu’ils se sauvent, mais nous d’abord.

L’équipe qui a ses règles:

Nimes-Olympique-formation-tactics

Les gars surs de Précaire:

Michel (5/5) : Mathieu Micheeeel ! Mathieu Michel Mathieu Micheeeeeeel ! Mathieu Michel Mathieu Micheeeeeeeel ! Je t’aime. Je le verrai bien à l’OM pour remplacer Staive. Labrune, c’est 10 millions pour Mat’ Mich’.

Cordoval (4/5) : appliqué, sérieux, rigoureux. Enfin je crois.

Briançon (4/5) : appliqué, sérieux, rigoureux. J’en suis sur.

Harek (4/5) : appliqué, sérieux, rigoureux. Une petite boulette sauce algérienne quand même.

Paquiez (4/5) : appliqué, sérieux, rigoureux. Johnny Précaire adore cette ligne de défense.

Fabre (3/5) : match sérieux, à confirmer. T’es sur le bon chemin je trouve.

Azouni (3/5) : moins en forme qu’en début d’année 2016, mais toujours précieux. J’ai bien aimé ta copie Larry.

Savanier (3/5) : des fulgurances, mais tu peux teeeeeellement mieux faire mon Téji. Je compte sur toi pour faire des trucs dégueulasses aux Valenciennois.

Valls (3/5): t’as trop croqué mon Théo ! Tu t’es cru à une distribution de bouffe en Somalie ou quoi ? Ousmane, reviens mon bichon. Remplacé par Toifilou (65′). Qui a pointé.

Ripart (5/5): et le prix du combatif du jour est attribué à… Et le prix du mec qui obtient le plus de fautes est attribué à… Prochaine étape, les Oscars.

Mounié (3/5): mon gars sûr pour arriver jusqu’à un comptoir lors de la Féria de Nîmes. Il déménage tout le monde. Par contre il lui manque un Koura pour viser et donner la thune dans la main du serveur, et pour l’aider à boire également. Et ne lui demande pas de te passer la gnôle de fin de soirée, il aime bien la jouer en solo. Remplacé par Depres (86′).

Tu peux te délecter des images de ce match en suivant ce chemin. La rencontre était assez ouverte, et le nul est un bon, un très bon résultat. Johnny était terrifié à l’idée de subir, non pas une branlée, mais une défaite qui nous aurait coûté un joker et qui aurait plongé l’équipe dans une série négative. Les résultats favorables de la journée nous permettent même de voir venir, et la réception de VA dès vendredi peut placer le NO quasi en orbite vers le maintien. La route est longue, sinueuse, on va en croiser des dresseurs de singes verts, mais le club est immunisé depuis le virus Conrad. Johnny garde la foi.

Bises à la brandadeanal.

PS : les Horjeuïades, vous voulez pas venir les faire à la Féria? Y a du Ricard et plein d’autres trucs. Et des toros aussi.

Johnny Précaire

6 Comments

  1. Je crois que si Messi s’appelait Michel, il n’aurait pas le droit de mettre un orteil à l’OM.
    Alors Mathieu…

  2. Je suis au regret de préciser qu’on ne peut plus enculer les loutres au Lunaret, ils n’en ont plus depuis quelques mois. Croyez bien que je le déplore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.