Nice – ASSE (1-0) et ASSE-Lorient (4-0) : la Forez Académie aime plutôt l’après-derby

La question était de voir comment les Verts allaient digérer le derby. Ce match charnière allait-il les sublimer ? Les joueurs allaient-il accuser le coup physiquement ? Ou bien se voir trop beau et faire les faramelans ? Galette avait décidé de travailler dans la continuité de ce match, malgré l’enchaînement des matchs. L’objectif était de tirer parti de joueurs qui avaient prouvé qu’ils étaient dans une bonne dynamique, à l’image d’un Saivet revenu transformé de la CAN.

 

La victoire contre Lyon a fait beaucoup de bien aux supporters. Pour deux raisons principales : d’abord, il y a eu du jeu ! Les Verts ont été agressifs dans les duels, sont bien rentrés dans le derby. On a eu (enfin !) droit à un match qu’on pouvait regarder avec nos tripes. Et on peut dire que ça fait du bien de sortir de la morosité et d’être fier de ses couleurs. L’autre raison est plus pragmatique : cette victoire, liée aux résultats de nos concurrents, conforte notre remontée au classement. Là où on commençait à parler de crise en décembre dernier, l’herbe reverdit (sans mauvais jeu de mot). Cet enthousiasme général accompagnait donc les Verts à Nice.

 

Pourtant, Galette et les joueurs étaient clair sur un point : il fallait enchaîner. Digérer la victoire et s’en servir. 3 jours seulement séparaient ces deux matchs chauds. Chauds ? Oui ! D’abord, Lyon et Nice sont deux clubs concurrents au classement, malgré leurs moyens supérieurs et notre position de challenger. Bien qu’il soit peu probable que nous rattrapions Nice sur ce championnat, les battre permet d’engranger des points, mais pas seulement, donc. Ensuite, match chaud car les supp’ stéphanois revenaient à Nice pour la première fois depuis qu’on les avait pris pour cible en tribune. Si les joueurs pouvaient faire fi de cette donnée, cela jouait un peu sur le contexte du match malgré tout. On sait aussi que contre Nice, les matchs sont toujours âpres, quelque soit le style de jeu de l’équipe niçoise. Aujourd’hui, ils sont plus du genre à envoyer du jeu. Enfin, les Aiglons venaient de se prendre une rouste contre l’ASM (3-0) et bénéficiaient d’un jour de repos en plus. ils devaient repartir de l’avant. Psychologiquement, physiquement, c’est une donnée importante. C’était donc un vrai défi pour les Verts que de se déplacer chez l’une des équipes qui jouent le mieux en Liguain cette année, derrière Monaco.

Le match en 1 phrase : « Franchement, y’a du mieux dans le jeu ».

Travailler dans la continuité, c’est reconduire la formation (le 4-2-3-1) et la plupart des hommes. Du coup, peu de changements sur le terrain. Hamouma était reconduit malgré sa fragilité musculaire, Pogba pouvait à nouveau prouver sa valeur en tant que latéral gauche, Saivet était reconduit en position de milieu offensif central. Seuls changements notables : Roux était aligné en pointe pour faire souffler Söderlove, Perrin avait un soucis musculaire et cédait sa place à Lacroix, et Malcuit laissait la sienne à Pierre-Gabriel, qu’on avait pas vu depuis quelques temps, tant Malcuit s’impose comme l’un de nos meilleurs joueurs cette saison. Enfin, Selnaes prenait la place de Pajot pour tenter de redevenir un titulaire en puissance.


LE MÂCHE

 

1ère période
Les Verts percutaient d’entrée, mais se faisaient surprendre ensuite. 7ème minute, Belhanda glisse la balle à Pléa qui va bien servir Cyprien, dont le tir aux 25m part en lucarne malgré le retour de Pogba. Bon. L’essentiel était de ne pas baisser les bras et se montrer défaitiste. Ou de boire la tasse. Sainté faisait le dos rond et résistait au quart d’heure niçois, mené par un Belhanda en jambe. Le jeu se faisait plus hâché et les Verts tentaient de s’imposer dans les duels, face à des adversaires qui dominaient et gardaient le pied sur le ballon. Moulin s’employait 2-3 fois avant la mi-temps.

 

2ème période
Au retour des vestiaires, les Verts repartaient de l’avant et Cardinal devait sortir devant Roux et Saivet. Les Verts équilibrent les débats, et cela nous rassure sur les intentions stéphanoises dans le jeu. Usé, Saivet cédait sa place à Jorginho pour sa première sous le maillot Vert. Le portugais se plaçait ailier droit et Hamouma glissait dans l’axe. Sainté parvenait à presser haut et à vite enchaîner pour menacer Cardinal, qui devait notamment claquer une reprise en première intention de Roux (71ème). Söderlund avait le temps de rentrer en jeu (74ème) pour se péter tout seul et ressortir (80ème). Entre-temps, Nice avait deux grosses occas’ via Cyprien et Pléa. Sainté n’allait pas égaliser, mais les Verts avaient su relever la tête en seconde, pour faire jeu égal avec une équipe niçoise séduisante.

LES NOTES

Moulin 2/5 : il a su s’imposer plusieurs fois, mais je ne sais toujours pas s’il se troue sur le tir de Cyprien ou s’il ne pouvait rien. Il a été fébrile plusieurs fois tout de même, à l’image de cette action où il manque de sortir de sa surface avec le ballon dans les mains… Il manque d’expérience en Liguain, mais il fait le job.

 

Pierre-Gabriel 2/5 : il joue moins cette année, et il avait un sacré client face à lui avec Belhanda. Il a surtout essayer de contenir le niçois (peine perdue) et de dynamiser son côté en seconde période. Pas un mauvais match en soi, mais léger.

 

KTC 3/5 : dans la lignée de son match contre l’OL, sûr dans son placement et ses anticipations. Il jaillit bien au-devant des attaquants adverses et s’appliquent à bien relancer.

 

Lacroix 3/5 : présent dans les duels, il a été maladroit parfois, mais rien de sérieux. Il a tué plusieurs actions niçoises dans l’oeuf et a bien suppléé Perrin.

 

Pogba 3/5 : physiquement, il est là et il (re)trouve petit à petit ses repères dans ce couloir. En conséquence, il gère de mieux en mieux l’attaque-défense et son entente avec Monnet-Paquet.

 

Veretout 3/5 : il a moins subit physiquement que contre les bâtards, mais il a eu du mal à respirer en première période. En même temps, Nice a très bien joué… Il a su casser cette dynamique en seconde et orienter le jeu.

 

Selnaes 3/5 : à l’image de Veretout. C’était compliqué pour lui de revenir dans le onze dans un tel match, mais il s’est appliqué et a su ne pas se noyer pour revenir plus fort et convaincant en seconde. Il a beaucoup à apporter dans la fin de championnat, on espère qu’il sera bien là.

 

Saivet 3/5 : une première période où il a été un peu seul avec les milieux défensifs niçois, qui remontaient haut, à l’image de Cyprien sur le but et en fin de match. Il est cependant parvenu à animer le jeu stéphanois dès le retour des vestiaires. Son entente avec Roux et ses ailiers fut intéressante. A revoir. Rempalcé par Jorginho (60ème) qui a montré sa vivacité pour sa première sous le maillot vert. Il faudra en voir plus pour juger.

 

Hamouma 3/5 : l’un des meilleurs de par ses fulgurances. Lorsqu’il prend la chique, il peut percer, et ça, les supp’ et les adversaires le savent. Cela crée des espaces pour ses coéquipiers. Il a tenu le choc physiquement aussi, même lorsqu’il a glissé dans l’axe.

 

Monnet-Paquet 3/5 : le super coéquipier a fait un match solide. Toujours aussi précieux dans le travail de l’ombre, il a essayé d’être décisif mais il était logiquement moins incisif que contre l’OL, à cause d’un manque de jus. Remplacé par Söderlund qui est rentré pour se péter la cuisse tout seul comme un grand. Binouzaret nous a confié avoir jugé son échauffement pas terrible. Le norvégien cède sa place à Keita (80ème), qui a tout juste eu le temps de montrer son envie et sa vitesse, mais aussi sa tendance à se précipiter et être imprécis. Pas un crack, mais le métier rentre.

Les images du mâche.

Puis c’était le tour du mâche contre Lorient, notre ancienne bête noire, devenue notre chose depuis quelques saisons (merci Féry !). L’envoyé spécial était cette fois l’ami Binouzaret !

La Forez Académie en mode transat (ASSE 4-0 Lorient)

 

Une belle victoire sans forcer, le soleil à Geoffroy-Guichard, un dispositif tactique qui fonctionne, pas de blessés la gestion du temps de jeu des cadres en vue du match de légende contre Manchester. On se mettrait presque à rêver putain.

 

Enfin ! Après plusieurs académies consacrées à des matchs bien pourris (le bizutage anal de Roland Gromerdier et Grunger Rocher sans doute), Binouz’ tient enfin sa première victoire en tant qu’académicien ! J’étais au stade dimanche pour voir le match, c’est peut-être aussi pour ça ! Bon c’est pas que j’en avais marre de tacler les joueurs à chaque acad’ (parfois, c’est bien mérité et ça fait du bien de se défouler) mais c’est bien aussi de pouvoir commenter des victoires.

 

La compo

Galtier repart sur sur 4-2-3-1 qui fonctionne depuis plusieurs matchs. Pas vraiment de turn-over malgré le match à venir contre les Rosbif. On notera le retour du CRS Ruffier dans les buts, ça fait plaisir. La défense type est alignée : Malcuit – KTC – Perrin – Pogba.
Au milieu, Lemoine pourtant déjà sur le banc à Nice n’est pas aligné à ma grande surprise. Pajot lui a été préféré aux côtés de l’inusable Veretout.
Saivet en n°10 est aligné pour la troisième fois de suite, je claque un peu du fessier avant le match quand on connaît sa condition physique et sa difficulté à répéter les efforts. Je me suis dit qu’il serait cramé au bout de vingt minutes.
Devant, Hamouma se trouve en pointe avec les absences de l’Inspecteur Beric et Soderlove mais surtout le match pourri de Roux à Nice trois jours plus tôt.
Sur les côtés, le bon vieux Monnet-Paquet est présent et Jorginho fête sa première titularisation après 20 minutes disputées à Nice.

 

Le match

On a pas eu le temps de douter dans ce match, les Verts ont joué haut d’entrée. Lorient a joué à 11 dans sa surface, difficile d’avoir des ambitions du coup.
18’ : Corner côté gauche dégagé par la défense bretonne. Le ballon revient à l’opposé sur Jorginho. Le portugais centre devant le but, les défenseurs lorientais sont visiblement au bord de la plage ou encore au vestiaire, Perrin tacle le ballon dans le but vide.

 

20’ : Débordement d’Hamouma, mauvais dégagement de la défense une nouvelle fois. Le ballon revient aux 18 mètres sur Veretout qui frappe fort. Le ballon est contré, et rentre dans le but : 2-0.

 

58’ : Saivet récupère le ballon au milieu de terrain et bascule le jeu à l’opposé vers Monnet-Paquet. Kevin déborde Moreira sans difficulté et adresse un magnifique centre en retrait à Hamouma qui frappe en première intention : 3-0. Très beau but vraiment bien construit.

 

90’ : Nolan Roux rentré quelques minutes plus tôt joue la contre attaque, frappe sur le poteau, le ballon rebondit dans le dos de Lecomte (ouai d’ailleurs il a du bien compter le nombre de fois où il est allé chercher le ballon dans son but…). Jorginho dans les parrages pousse le ballon dans le but. Score final 4-0.

 

Le résumé : https://twitter.com/alex_indahouse1/status/831073883520393216

 

 

En images, le match de Ruffier pour son retour à la compétition
http://giphy.com/gifs/impastortv-tv-land-tvland-l0MYw1PU2VmN6kIrC

 

 

Florentin Pogba quand on lui dit qu’il va être en concurrence avec M’Bengue
http://giphy.com/gifs/obama-barack-obama-dnc-2008-3o6wr9hNGTVt6JHXHO

 

 

Les notes

 

Ruffier (3 / 5, transat) : il aurait clairement pu foutre son transat dans la surface tant il n’a rien eu à faire. Lorient était venu avec trop peu d’intentions offensives. Difficile de le noter sur ce match. Un retour tranquille donc. Ca sera une autre paire de manche à Old Trafford.

 

Malcuit (3 /5, sans forcer) : suspendu contre Nice, il était de retour et a rendu une copie correcte, loin de son meilleur match tout de même. Première mi-temps compliqué avec Jorginho, où ils ont eu du mal à se trouver et se comprendre dans le jeu. En deuxième période, il a littéralement troué la défense lorientaise (comme un violeur avec une pucelle) sur une accélération dont il a le secret. Ca aurait mérité de faire but.

 

Perrin (4/5 , propre) : bon match de Dieu, qui marque un but à la Béric (tacle glissé dans les 6 mètres). Serein derrière et pas vraiment inquiété. Jeu de tête toujours aussi précieux. Il va retrouver Ibra jeudi et il devra être costaud.

 

KTC (4 /5, RAS) : match tranquille pour lui aussi, malgré un beau duel en première mi-temps avec Jeannot. Il envoie l’attaquant Lorientais au vestiaire dès la reprise sur un duel aérien. Déjà auteur d’un bon derby, il doit sentir la pression de Lacroix derrière et semble monter en puissance à l’image de l’équipe.

 

Pogba (4 /5, c’est ça bonhomme) : encore un gros match de Flo Pogba sur le côté gauche. Son entente avec Monnet-Paquet est vraiment intéressante. Dédoublement, combinaison de passes,… Moreira cherche encore la balle à l’heure qu’il est. J’espère maintenant deux choses : qu’il ne se blesse pas et que Galtier prenne pas idée de remettre M’Bengue à son retour de blessure…

 

Veretout (4 /5, buteur) : il réalise un gros début d’année et devient un titulaire indiscutable. J’avais dit lors du bilan de la première moitié de saison qu’il serait une des révélations de 2017. Ca se confirme pour le moment ! Continue comme ça gamin.

 

Pajot (3 /5, du mieux) : j’ai jamais été convaincu par Pajot en 2016. Celui de 2017 est revenu avec d’autres intentions. Un gros derby à son actif et un match contre Lorient plus que correct. Bon la faiblesse du milieu d’en face à jouer aussi. Lemoine et Pajot vont clairement se battre pour une place. On dit que la concurrence rend les joueurs meilleurs…

 

Saivet (3 /5 , correct) : après un trou d’air à Nice, Saivet était dans un bon jour face aux Bretons. Il a joué entre les lignes et il est à l’origine de la belle ouverture sur le troisième but. J’ai peur qu’il soit maintenant cramé physiquement. On aimerait maintenant qu’il marque des buts…et qu’il cadre ses coup-francs (comme à la CAN avec le Sénégal quoi…)

 

Monnet-Paquet (3/5, passeur) : j’aurai jamais cru dire ça mais Kevin est devenu indispensable à l’équipe. Il court beaucoup se donne sans compter. Une belle passe décisive pour Hamouma. On lui demandait d’être plus décisif dans la zone de vérité. C’est ce qu’il fait depuis quelques matchs.

 

 

Hamouma (4/5, numéro 9) : installé à la pointe de l’attaque avec Saivet derrière lui, il semble moins faire de course et de repli défensif. Ce qui est pas plus mal vu son physique et ses blessures. Il marque un joli but et est à l’origine du deuxième. C’est quand même autre chose que Roux…

 

Jorginho (3/5, léger…) : bon je sens que je vais me faire clasher mais j’assume. Certes un but (presque tout fait) et une passe décisive, mais dans le jeu je l’ai pas vu du match…j’espère qu’il me fera mentir mais je suis loin d’être convaincu.

 

 

CQFR (Ce Qu’il Faut Retenir)

 

  • Jorginho, un but et une passe décisive. Bon début même si dans le jeu je le trouve bien discret…demande confirmation sur la durée.

 

  • Le 4-2-3-1 c’est désormais le nouveau schéma tactique et ça fonctionne. Au détriment de Selnaes qui semble avoir perdu sa place de titulaire.

 

  • Le retour de Corgnet sur ce match, ça fait plaisir et d’après Galtier c’est mérité au vue de sa motivation à l’entraînement. Sans doute aussi pour tacler un peu plus Dabo…

 

  • 3-0 au bout de 60 minutes de jeu : gestion du temps de jeu pour Hamouma, Monnet-Paquet et Veretout. En vue du match à Manchester, c’est très bien.

 

  • En face, Lorient c’était vraiment faible. Des gars pas vraiment concernés et une défense à chier. Moreira sur son côté droit m’a vraiment fait pitié. Je vois pas comment ils pourraient se maintenir.

 

 

La chanson de la Divette pour Monnet-Paquet
Petite aparté, mais je vous propose la chanson de Monnet-Paquet chantée à la Divette à la gloire de notre attaquant. Vous connaissez tous le “Ce soir on va gagner grâce à Monnet-Paquet” mais connaissez-vous :

(sur un air de “Aux Champs Elysées” de Joe Dassin)

Ohhhh Monnet-Paquet Palapalapa
Oh Monnet-Paquet Palapalapa
Ni attaquant ni défenseur
On sait même pas si c’est un joeur
Ca nous empechera pas d’chanter pour Monnet-Paquet !!!

 

 

MYTHIQUE !

 

 

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

 

Gruger Rocher

2 commentaires

  1. Bon bah tes doutes sur Jorginho se sont confirmés hier ! Un peu tendre le matru…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.