PSG – ASSE (3-2), la Forez Académie à l’heure suisse

Eh merde…

.

Le match en une phrase : « Le football est un jeu simple, 22 types courent après un ballon pendant 90 minutes, et à la fin les Verts se prennent les pieds dans le tapis. »

Après la fessée contre un solide Monaco, Sainté avait glané 6 points en deux matchs. Avant de jouer Paris, on ne se faisait pas trop d’illusions, mais il fallait au moins arracher un point pour se rapprocher un maintien confortable. Au final, on a surtout les glandes d’avoir subi cette fin de match, il y avait clairement la place pour espérer mieux. Les Verts ont manqué de deux choses sur ce match : d’expérience et de vice.

.

..

La compo

Green

Debuchy – Moukoudi – Cissé – Trauco

Youssouf – Camara – Neyou – Monnet-Paquet

Khazri – Hamouma

.

Les images du mâche que si tu les revois, tu vas repenser au FC Bâle…

.

La tête de Neymar, ça te donne vraiment envie de cliquer…?

.

.

LES NOTES


Green 3/5 : un match sérieux pour un jeune qui fait ses preuves et qui sera jugé sur la longueur. Souvent bien placé et concentré, sûr dans ses interventions. Sa sortie sur le pénalty, elle passe contre la majorité des attaquants, mais Mbappé est un des joueurs les plus rapides de la planète. Avec l’expérience, Green retire ses bras au dernier moment… Il apprend. Mais il doit aussi apprendre le vice : victime d’une bequille en toute fin de match, il sert les dents, reprend sa place et on prend le 3ème but sur le corner qui suit…

Debuchy 3/5 : très attentif à son placement et celui de ses partenaires immédiat (Moukoudi et Youssouf), il a donné de la voix. Il a été autoritaire dans ses duels et a su tenir son couloir. Sa sortie coïncide d’ailleurs avec le fait qu’on a un peu pris l’eau sur son côté… Victime d’un choc, il est remplacé par Moueffek (56e, non noté) qui s’est positionné en 8 tandis que Camara prenait le poste de latéral. Moueffek a eu le temps d’être actif au milieu, jouant un rôle dans la remontée du ballon. Mais lorsque Verratti est rentré en jeu dans son rôle de numéro 10, certaines séquences ont été plus compliqué à négocier au milieu.

Moukoudi 3/5 : solide, comme à son habitude, mais il a été trop court sur plusieurs actions. Sur le but de Mbappé, il est attentif et la faute incombe à Camara qui ne suit pas. Sur le pénalty, il est trompé par l’appel d’Icardi et laisse Mbappé trop seul, d’autant que Camara… n’a pas suivi.

Cissé 4/5 : un match exemplaire pour sa part, il a été dominant sur les ballons hauts mais aussi sur ses duels au sol. On ne pourra malheureusement pas le garder et il nous faut trouver un partenaire à Moukoudi pour la prochaine saison.

Trauco 4/5 : très bon match du péruvien, qui a été sûr et très actif en défense, mais aussi en attaque, puisqu’il a ambiancé son couloir. Quelques dribbles, une belle passé dé’, il confirme qu’il a franchi un palier cette saison. Remplacé par Abi (89e, non noté) pour aller chercher un but dans les arrêts de jeu. On l’a fait. La suite ne nous a pas fait rire.

Youssouf 3/5 : Un match intéressant de Youssouf qui a su être pro-actif sur l’aile droite. Il a ainsi bloqué Bakker plusieurs fois, mais il avait du mal à se projeter vers l’avant pour soutenir l’attaque. Puel l’a vu et l’a remplacé à la mi-temps par Nordin (2/5), supposé remplir ce rôle d’ailier… Pas un super match de sa part. La sortie de Debuchy à la 56ème l’a en fait beaucoup handicapé. C’est lui qui perd son duel aérien contre Icardi sur le dernier but, mais jamais il aurait dû être celui qui couvre le second poteau, on ne peut pas lui le reprocher.

Camara 3/5 en relayeur, 1/5 en latéral : un match bi-goût. Madhi a été précieux au milieu de terrain, se montrant attentif comme à son habitude cette saison. Il ne s’est pas beaucoup projeté par contre, mais dans ce 4-4-2 initial, ce n’était sans doute pas son rôle premier. Lorsque Debuchy se blesse, il a pris son poste et on a vu ses limites dans ce rôle puisqu’il est mal placé et emprunté sur… les 3 buts, en fait, même s’il n’est vraiment fautif que sur les 2 premiers.

Neyou 3/5 : il a tenu le choc malgré un corps qui semble s’être fatigué au fil de la saison, sa première dans l’élite, il faut le dire. Il a pris un jaune malheureux et l’entrée de Verratti l’a fait défendre sur les talons par moment. Il a, encore une fois, été précieux dans les transmissions et l’orientation du jeu.

Monnet-Paquet 2/5 : pas rentré dans son match, il a bu la tasse 2 fois alors qu’en face, ça ronronnait. Il a été appliqué par la suite, mais pas reluisant. Du KMP quoi. Mais surtout, il laissait bien trop souvent Florenzi, ce qui aurait pu être emmerdant. Remplacé par Bouanga (4/5) à la mi-temps pour donner du dynamisme à l’attaque. Choix payant puisque Bouanga a été très actif, forçant son adversaire direct à reculer. Le Denis a aussi été décisif, et par deux fois : il ouvre le score sur un superbe centre de Trauco et il est celui qui frappe au but sur le pion d’Hamouma.

Khazri 3/5 : il a pas été heureux sur certaines actions, c’était un peu un jour sans. Mais sa qualité technique et certains de ses appels ont été utiles. Je dis certains parce que généralement, il a manqué de constance dans le placement. Il a fatigué Bakker et Kehrer notamment, ce qui a probablement eu une incidence sur la suite de la rencontre. Remplacé par Aouchiche (68e, non noté) pour donner de la densité à notre entrejeu. Le gamin a encore montré qu’il avait une vraie qualité de passe, ce qui nous a bien aidé lorsque le match s’est accéléré.

Hamouma 4/5 : notre atout offensif numéro 1 avec Khazri… Sur ce match, il a été vite en action et son activité nous a permis de tenir haut des Parisiens trop tranquilles. Mais il s’est parfois éparpillé. Sur le second but, il sent que Bouanga peut centrer ou frapper et il est là pour la mettre au fond. Sur l’action qui amène le pénalty, Hamouma se fait cartonner par Mbappé alors que le ballon est 40m plus loin. Le parisien venait déjà de dégager Nordin de l’épaule, mais le corps arbitral n’a rien trouvé à redire.

Puel : il s’attendait à beaucoup plus d’adversité, d’où le choix du 4-4-2 avec un milieu consolidé. Au vu de la première mi-temps, il a vu qu’il y avait la place pour aller chercher les 3 points, il a donc changé ses plans. Tactiquement, c’était un pari gagnant, mais la sortie de Debuchy nous a fait mal. Globalement, son équipe est arrivée préparée et concentrée. Il nous a manqué de fraîcheur mentale en fin de match, et de vice aussi. La célébration du but à la 92ème aurait pu durer plus longtemps pour casser le rythme… Après le match, il voulait surtout souligné la perf’ de son groupe : « Je suis à la fois fier de mes joueurs et déçu pour eux. Je les félicite pour leur match énorme. Ils ont été exemplaires dans l’animation, la cohésion et la solidarité. »

En face : les Parisiens étaient trop sûrs d’eux et n’ont pas bougé leur cul jusqu’à l’heure de jeu et les changements de plan de Pochettino. Avant ça, Danilo et Herrera n’avaient absolument personne à trouver dans les intervalles. Un peu ridicule, mais ça nous a bien aidé. Bakker était parfois laissé seul après la sortie de Debuchy mais personne pour lui poser une transversale…

Une séquence à 0-0 juste après la sortie de Debuchy…
Des positionnements qui rappellent l’action du pénalty.

Kehrer a de vrais soucis avec ses appuis, merci à lui. Si le PSG gagne, c’est grâce à Mbappé qui a été de plus en plus actif. On sentait qu’il voulait absolument les 3 points pour la course au titre et a poussé ses partenaires, c’est tout à son honneur. Par contre, il s’est comporté comme un con avec Hamouma et Green, et il confond toujours détermination et arrogance dans l’attitude. En parlant d’arrogance : Draxler s’embrouille avec l’arbitre en fin de match et nous gêne sur une touche. Globalement, les Parisiens ont été très tranquilles et ça sifflait plus facilement dans leur sens. La réalisation du match était en émoi devant Paris aussi, j’ai arrêté de compter les plans sur Neymar et Mbappé, c’était insupportable.

89ème, le PSG qui mène et Draxler qui vient gagner du temps… Le vice, c’est ce dont on a manqué.

.

Gruger Rocher

.

HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disent même plutôt sympa. Gruger Rocher et Robert Binouzaret sont aussi sur le touitoui : viens donc les saluer.

Gruger Rocher

5 commentaires

  1. Voir la tête de Neymar ne me donne pas envie de cliquer. Mais de claquer.
    Sono, comment sentez-vous la fin de saison ?

  2. De claquer un triplé j’espère #wabhi

    La fin de saison, je la vois chiante. On va grappiller les points qu’il nous faut et après, vu qu’il n’y aura aucun enjeu, on va surtout claquer du fessier pour prolonger Moueffek, Bajic et savoir si on aura un remplaçant à Cissé et Khazri… Et toi ?

    • Claquer des fesses est déjà une satisfaction en soi. Sinon, j’ai lu dans la soupe et je vois l’ASSE glaner encore 6-7 points avec 2 adversaires démobilisés (Montpellier et Dijon) et 2 morts de faim (l’OM et le LOSC) et finir à une 12e place anale. Cette prédiction n’est pas garantie, mais si elle s’avère exacte, je me rase les balls (c’est un sort qui marche souvent, à condition de vraiment passer par la case Gilette quand ça arrive).
      Par contre pour ce qui est de votre mercato, j’ai pas d’idées. Gianni Burno ça vous branche ?
      Vous passerez la BA à Binouzaret pour son « salut salut une fois ! » avé l’accent Belge. J’ai eu une demi-molle.

  3. Écoutez, tant que vous avez du plaisir, le FAP est heureux.

    Gianni Burno, pourquoi pas. On prendrait David Goodwillie pour compléter la paire.

    Je comptais pas mal sur Dijon et Montpellier dans ma prédiction des 7 points sur le dernier épisode, mais aussi sur Brest. Les compères bretons m’ont trahi. La Paillade avec nous !

    Lille, je leur cède les 3 points avec plaisir pour tout vous dire. Surtout après ce 3-2 chez le voisin.

  4. Insupportable cette image sur la vidéo. Ils nous ont déjà cassé les couilles à faire des plans de 15s sur les tribunes quand le jeu se déroulait, faut aussi qu’ils nous les brisent sur le résumé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.