Sochaux – Saint-Etienne (1-2) : la Forez Académie livre ses notes

L’avis de Notre Président :

Notre Président est toujours fidèle au poste, et en cette fin de mercato, il avait lui aussi envie de donner son avis sur le cas Beckham. Extrait :

Mais vous verrez que sur l’terrain, on parlera plus du Matthieu que d’l’autre qui pose en slip blanc serré sur les panneaux publicitaires d’la rue d’la Montat ! Dedzeu, mais l’rosbif là, c’est pire qu’la caravane du Tour de Freuance quand il arrive : tout juste s’ils te filent pas des casquettes à pois Champieuon et des mains vertes géantes PMU pour l’acclamer. Foutu faramelan tiens !

Si tu veux en savoir plus, il ne te reste plus qu’à aller sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

Bonus track :

Tapis Vert c’est tous les jeudis et c’est bieng. Et le podcast de l’émission de jeudi dernier est même déjà en ligne. Au programme : le débrief du match face à Bastia, un long débat sur le bon mois de janvier ainsi que ses tops et ses flops. A noter aussi l’intervention tout en délicatesse de mon ami Jean-Michel Hole Ass au standard.

Le match résumé en 1 phrase : « Le but en contre sur coup de pied arrêté © S. Roudet »

Voilà, on s’est vengé de l’affront du match aller. Sans déconner, on allait pas encore perdre sur un match improbable de Pouplin  et de, au hasard, Sloan Privat non ? Même si ce dernier nous a bien fait claquer du fessier dans les dernières minutes avec sa tête sur la barre, et que « la belle histoire » Butin a réduit la marque un peu contre le cours du jeu, les Verts ont dominé cette rencontre dans l’ensemble. Mais comme souvent, ne s’étant pas mis à l’abri suffisamment tôt, Sainté a bien failli laisser 2 points dans l’histoire, ce qui aurait été plutôt injuste au vu du match. Heureusement, la praline d’Aubame et  le but « en contre sur coup de pied arrêté » de Lemoine ont suffi.

Mine de rien, ce genre de matches, tu peux être sûr qu’on fait match nul, voire qu’on le perd l’année dernière. Si les Verts ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes (enfin surtout un joueur…) de ne pas avoir creusé l’écart, ils ont tenu le score sans paniquer. La réussite était là en fin de match avec cette tête de Privat, mais ce tir est l’un des 2 seuls cadrés que Sochaux a eu. Donc merde, on va pas non plus les plaindre d’avoir perdu ! Le match nul aurait clairement été un hold-up en leur faveur. Malgré cela, le déroulement du match n’a pas fait plaisir à Galtier qui est parti furieux au vestiaire dès le coup de sifflet final. Les murs ont dû trembler du côté de Bonal.

Sinon, les Verts enchaînent en ce début d’année 2013 avec une 3ème victoire de suite et se replacent dans le championnat, en embuscade à la 6ème place, 1 point derrière Bordeaux (4ème) et 5 derrière Marseille (3ème). Il ne faut surtout pas relâcher la pression à ce niveau car même si la Coupe de la Ligue pourrait nous donner un accès à l’Europe, le meilleur moyen est encore de la décrocher par le Championnat. Et puis, l’ambition des Verts est clairement de viser les 5 premières places pour affirmer leur progression d’année en année, donc cette série est clairement la bienvenue après un mois de décembre catastrophique. Prochain match : on reçoit les gandousiers de Loulou. J’espère bien qu’il se poignardera son gros derrière avec un godiveau à la fin du match.

furious galette

Galtier était visiblement furieux en rentrant au vestiaire

La compo :

Compo

Une compo classique même si on peut remarquer l’alternance entre Cohade et Guilavogui pour le poste de 3ème milieu. Au vu de la rentrée de feu que Josuha nous a fait contre Bastia, sa titularisation semble logique, surtout que Cohade a enchaîné les matches dernièrement. Pour le reste, c’est du classique, avec toujours la Brandade en pointe, épaulée par Mollo et Aubame.

Les faits de jeu :

Sochaux  5ème : la première occase est sochalienne avec Privat qui est trouvé dans la surface, juste derrière Bayal. Sa tête passe quand même largement à côté.

Saint-Etienne  18ème : grosse occasion pour les Verts. Clerc déborde à droite et centre fort devant le but pour Guilavogui. Sa reprise du plat du pied en tournant est bien vue mais trop sur Pouplin qui peut claquer la balle à bout portant d’une seule main. Putain, ça va pas recommencer…

Saint-Etienne   23ème : but de Aubameyang, 0-1. Clerc déborde sur le côté droit et centre fort vers Aubame, seul à l’entrée de la surface, légèrement excentré. Son contrôle est bon puisqu’il lui permet de se remettre dans le sens du but et il enchaîne avec une mine qui casse la cage de Pouplin. Pleine lulu mon con ! C’est moins facile que quand on te tire dessus, hein ?

Saint-Etienne   27ème : la Brandade en position d’ailier gauche adresse un très bon centre à ras de terre que Kanté sort du bout de la chaussure alors qu’Aubame et Guilavogui étaient derrière pour reprendre.

Saint-Etienne   33ème : match à sens unique. Aubame à droite déborde et trouve Brandão qui a senti que Mollo se trouvait derrière. Il décale subtilement l’ailier d’une petite pichenette sans contrôle. Mollo tente alors la frappe enroulée du droit, sans contrôle là aussi, mais Pouplin détourne sans problème.

Saint-Etienne   35ème : Touche de Clerc côté droit, déviation de Brandão vers Aubame à l’angle droit de la surface, et frappe enchaînée sans contrôle. Elle est sèche et cadrée, mais Pouplin détourne.

======================MI-TEMPS======================

Saint-Etienne   48ème : on est reparti sur les mêmes bases, avec un Sochaux ultra-dominé. Mollo centre et Roussillon foire son tacle qui se transforme en « arrêt du cul ». Pouplin se jette sur la balle comme Aulas sur un permis de construire.

Saint-Etienne   49ème : un certain Jérôme P. a vu sa vie (et surtout son slip) défiler devant ses yeux. Brison a la balle côté gauche, crochet qui fait quitter son short à son vis à vis pour repiquer au centre et frappe enchaînée du droit. Bon, hein, faut pas déconner, c’est à côté.

Saint-Etienne   62ème : Guilavogui est en confiance avec son pied droit et ça se sent. Dans un position similaire à celle de la semaine dernière (angle de la surface, côté gauche), il envoie un petit enroulé avec rebond. Mais c’est moins bien placé et moins puissant, et Pouplin s’en saisit facilement.

Sochaux   72ème : but de Butin, 1-1. Sur une perte de balle au milieu de Lemoine il me semble, Privat s’arrache et lance Butin dans le dos de tout le monde. La défense est complètement à la rue, et le Sochalien se présente face à Ruffier sorti à toute vitesse. Grand pont sur le gardien stéphanois puis il redresse bien la course de la balle derrière pour égaliser contre le cours du jeu.

Saint-Etienne   77ème : but de Lemoine, 1-2. Coup-franc côté droit pour Cohade qui ressemble à un corner ouvert. C’est renvoyé une 1ère fois au 2ème poteau par la défense. Brison récupère et remet immédiatement dans le paquet. Renvoyé une nouvelle fois par la défense mais dans l’axe cette fois, légèrement à droite. Lemoine a parfaitement lu la trajectoire, arrive lancé et reprend de volée la balle. Légèrement déviée par Butin, elle finit sa course au ras du poteau gauche de Pouplin. BIM ! Fabien nous a juste fait l’opposé de ce qu’il a fait la semaine dernière.

Saint-Etienne   79ème : PENALTY pour les Verts. Sur un coup-franc côté gauche tiré par Cohade, Roudet présent dans le mini-mur dévie la balle de la main dans sa surface. L’arbitre siffle un penalty logique. Aubame s’élance et tire sur sa gauche. Pouplin se détend bien et détourne la balle.

Saint-Etienne   88ème : putain, Aubame… Alors qu’il intercepte une mauvaise passe en retrait de Poujol, il se présente absolument seul face à Pouplin. De manière incompréhensible, il ralentit et tente de décaler mollement Cohade sur sa droite. Seulement Nogueira est revenu à toute vitesse, intercepte la balle, et tue la contre-attaque.

Sochaux   92ème : oh putain… Sochaux pousse, galvanisé par ces 2 grosses occases manquées par les Verts. Sur un centre venu de la droite, Privat place un bon coup de tête au point de penalty. Heureusement ça heurte le sommet de la barre de Ruffier. Si Sochaux met ce but, je fous le feu à ma chaise !

======================FIN DU MATCH======================

Les notes :

Ruffier (Banzaaaaaaïïïï, 3/5) : sa sortie était un peu kamikaze, mais il a littéralement été abandonné par sa défense sur le but sochalien. Après, il n’a strictement rien eu à faire, mis à part une bonne sortie des 2 poings sur corner. Un match pépère.

Clerc (la forme de sa vie ?, 4/5) : c’est pas moi qui le dit, c’est lui. Comme souvent, il est très porté sur l’offensive en 1ère mi-temps avec une passe décisive cette fois. En 2ème, il se contente de gérer et de fermer la boutique. Yartey n’a pas existé du match, Roudet n’a pas fait mieux.

Bayal (Big Boss Man, 4/5) : il a été de partout sur ce match. Présent au sol, dans les airs, à la buvette ou pour faire le service d’ordre aux petits fours dans les loges, Bayal a posé sa grosse paluche sur cette rencontre. Il s’est même permis de faire quelques relances longues, dont une assez belle de l’extérieur du pied. Qui aurait parié sur ce mec en début de saison ? Pas moi.

Perrin (coup de mou, 3/5) : heureusement que son collègue avait décidé de sortir le grand jeu, parce que le capitaine semblait un peu en dedans sur ce match. Notamment sur le but de Sochaux où son marquage sur Butin est pas irréprochable. Bon, ça n’a pas eu de fâcheuses conséquences à la fin, donc on va laisser passer pour cette fois.

Brison (une couleur : le rouge, 3/5) : la lèvre en sang, Brison doit faire encore plus peur quand il arrive lancé les 2 pieds en avant. C’est pourquoi l’arbitre l’a tout de suite envoyé se faire nettoyer sur le bord de la touche. Un match correct sinon, même si Butin s’échappe sur son côté. 1ère fois de la saison que je le vois frapper au but je crois.

Clément (ni vu, ni vu, 3/5) : comme Perrin, il semble connaître un petit coup de mou, puisqu’il récupère moins de ballons qu’auparavant. On ne le voit pas beaucoup du match, mais le milieu de Sochaux n’a pas existé donc il doit bien y être pour quelque chose.

Lemoine (filoche, 4/5) : je crois que c’est lui qui perd la balle au duel avec Privat, mais son match a quand été assez énorme au milieu. Activité incessante comme d’hab, et surtout cette reprise de volée superbe qui transperce Pouplin et donne la victoire aux Verts. On attend maintenant qu’il nous en marque un comme ça face au Kop Nord.

Guilavogui (la pieuvre, 3/5) : si Sochaux n’a pas existé au milieu, c’est sans doute en grande partie grâce à lui. Il a joué comme un vrai relayeur, n’hésitant pas à se projeter devant (belle occase à la 18ème), sans oublier de venir prêter main forte à ses collègues de l’entrejeu. Un match plein qui confirme ses bonnes dispositions depuis le début de l’année.

Mollo (timide, 3/5) : il a joué beaucoup plus simple sur ce match. Sans doute après s’être fait souffler dans le bronches par Galtier qui n’a dû que modérément apprécier ses grigris contre Bastia. Après, il n’a pas fait d’étincelles, même si sa frappe à la 33ème aurait pu faire mouche avec un peu plus de conviction. Remplacé à la 63ème par Cohade (non noté) qui s’est appliqué à bien tirer ses coups de pied arrêtés. RAS sinon.

Brandão (foerme to gole ovec to sifflets, 3/5) : la Brandade est le joueur le plus sifflé sur les pelouses de France, mais beaucoup aimeraient l’avoir dans leur équipe. Encore très important devant, il a joué en déviation, que ce soit de la tête ou du pied, et s’est même mis en position de centrer. Pas de tir ou d’occasion à son actif, mais un match utile quand même. Remplacé à la 74ème par Mayi (non noté) qui ne restera qu’1/4h sur le terrain puisqu’il sera remplacé par Diomandé (non noté) à la 90ème pour bétonner.

Aubameyang (Français pour une nuit, 3/5) : sa praline dans la lucarne de Pouplin est juste magnifique. Sans se poser de questions, il envoie un tir qui doit encore faire vibrer les filets des buts de Bonal. Sur cette action, on a retrouvé l’Aubame qui martyrisait toutes les défenses de Ligain. Puis il y a eu ce penalty que Pouplin arrête plus qu’il ne le loupe et cette passe trop molle, où il y avait beaucoup mieux à faire. Malgré cela, il est à créditer d’un bon match dans l’ensemble. Et puis, si le but est joli, la célébration a donné aussi une belle photo :

Aubame_N&B

Le coach (briseur de jeune, 2/5) : alors pourquoi ? Pourquoi faire rentrer Mayi, et le sortir 15 min plus tard (à la 90ème !!) pour faire rentrer un mec plus défensif ? L’entrée de Kevin n’a pas été transcendante par rapport à ses dernières sorties, mais c’est quand même lui qui amène le coup franc de Cohade par lequel viendra le 2ème but. Pas trop compris pourquoi il n’a pas fait sortir Aubame, surtout vu le temps qu’il restait à jouer.

Les adversaires : difficile de sortir un joueur tant ils ont été inexistants. Ah si, Butin, l’homme aux épaules de serpent, qui vient se chauffer avec Bayal, l’homme tronc, c’était à mourir de rire. A croire que le mec était pressé de se blesser de nouveau. Pitre. Sinon, quand t’as Pouplin aux buts, les Verts ne peuvent marquer que sur des grosses chiches. 

 

La question minitel : la question n’avait pas verrouillé sa ceinture de chasteté.

question

Alors, quand j’ai posté mon sondage, j’ai oublié de verrouiller l’option « Autoriser tout le monde à rajouter une option », et donc la question minitel comporte non pas 4 mais 5 choix cette semaine. Et comme un symbole, c’est l’option que je n’avais pas mis qui recueille le plus de suffrage… Après, le coup de tête de Privat, c’était juste impossible qu’il aille dedans : putain, on avait déjà pris un but de Thierry Doubaï, ça suffit les mecs improbables de Sochaux qui marquent contre nous ! Sinon, la « belle histoire » de Butin, c’est un peu ballot qu’elle finisse avec un tir dévié dans ses buts.

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match, le hold-up sochalien n’arrive qu’une fois dans une saison.

L’avis d’en face, tu le trouveras peut-être dans la Lionceaux Académie, mais on la voit pas en ce moment.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Escape Station, de 20h à 22h.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Hyper content de la victoire à Sochaux. Belle revanche du match aller. Mais comme R. Herbin qui est inquiet de toutes ces occasions manquées de mettre plus de buts pour se mettre à l’abri, tous ces ratages ne me rassurent pas. On s’éviterait aussi de belles frayeurs en fin de match.

    Ce qui est embêtant avec Aubame, c’est qu’il met certes de beaux buts mais ce sont des buts improbables. Car sur la lucarne, s’il joue dix fois la même action, pas sûr qu’il mette dix fois le même but. Quant aux buts tout fait qu’il manque, si on en faisait le total, ca doit ben être équivalent au nombre de buts de Zlatan.

    Sur le but que prend Ruffier, il semble qu’il se jette un peu trop rapidement et que Butin a l’intelligence de faire un grand pont puis d’être assez adroit pour tirer dans le but vide car beaucoup à sa place n’auraient pas été capable de marquer.

    Avec les défaites de Lyon et Marseille, les Verts ont une possibilité incroyable de revenir à hauteur de la 3e place s’ils ont le mental et l’efficacité, pour continuer sur leur lancée en faisant carton plein en février.

  2. Ça fait quand même plaisir de voir les Verts devenir de plus en plus solide. Tu sens que si un ou deux joueurs partent (au hasard Aubam et Guilavogui ou Ruffier), l’équipe sera tout de même capable de jouer au moins le milieu de tableau, et ne plus être obligé de jouer le maintien comme il n’y a pas si longtemps.
    Je le re-ids, ça fait plaisir.

  3. @Just : je savais que tu étais un homme de goût, Just. Ton plaisir est normal. L’année prochaine, Aubame part c’est sûr. Ruffier et Guilavogui, tout dépendra d’une qualif européenne. On croise les doigts pour qu’ils restent, ils peuvent encore progresser avec les Verts, ils sont encore jeunes (Aubame aussi, mais il a l’air plus pressé de partir).

    @Luke : l’image m’est venue naturellement quand j’ai vu Pouplin se jeter sur la balle comme un mort de faim.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.