Nice – Gazélec Ajaccio (3-0) : L’Aiglons Académie se vautre dans un lupanar scintillant

Et au milieu vole H.A.T.E.M

Dimanche 17h dans un joli pavillon, Didier Deschamps vient de finir la dernière part de tatin qu’a préparé sa femme Claude à l’occasion de ce repas de famille. Dylan est parti chasser les œufs dans le jardin. Cette année chez les Deschamps, on fête Pâques en avance parce que le chef de maison sera à Clairefontaine pour le rassemblement de l’équipe de France.

17h14: Didier, qui n’a cure de constater que tous les prénoms des membres de sa famille sont super moches, s’endort dans son fauteuil Super Victor, afin de faciliter la digestion du gigot-flageolets pascal. Au même moment, à l’Allianz Riviera, Ricardo sur le flanc droit donne le ballon à H.A.T.E.M…

 

L’avant-match : 

On savait à quoi s’en tenir au coup d’envoi, les victoires combinées de tous les concurrents à l’Europe nous imposaient les 3 points, seule issue possible pour ne pas se retrouver le bec dans la farce.

C’est donc l’équipe-type que Claudio met en place à l’exception de Walter à la place de Koziello qui a ressenti une douleur, dans ce milieu en losange où Ben Arfa joue le rôle de dépositaire du jeu.

Hassen, Genevois (joli défenseur démesurément musclé au physique agréable), Hult, Koziello, Wallyson, A.Mendy, Honorat sont sur le banc.

Avec Le Moigne, Ducourtioux, Bréchet, l’équipe des Gaziers ressemble à notre album Panini de 1998.

Nicolas Rainville, tête de gendre idéal si tu habites Dijon, arbitre les débats même s’il ne s’appelle pas James…

C’est dans un stade bien garni que les deux équipes rendent hommage à Pancho. Il ferait presque plaisir à voir tant il a fière allure (le stade, pas Pancho, enfin si aussi mais bref) grâce à la place supplémentaire offerte aux abonnées. Si JPR renouvelle cette offre contre Rennes en y ajoutant une place pour son animal de compagnie, on fera le plein pour l’un des matchs les plus importants de la saison.

 

Le match:

J’ai promis de ne pas faire une seule allusion sexuelle dans ce compte rendu. Je n’aborderai donc pas la 14e minute.

BenArfaCelebAcad

Cliquez sur l’image ?

On se retrouve donc à la mi-temps en menant 1 à 0, et c’est le cœur léger qu’on met à la poubelle tout le sopalin usagé.

La deuxième période démarre timidement pour nous. Des maladresses défensives (pour une fois Papy est hors de cause) auraient pu nous mettre en danger si les attaquants ajacciens s’étaient montrés un peu plus convaincants. Mais passées les 5 premières minutes, le 11 niçois maîtrise à nouveau les débats avec autant d’autorité qu’une Arlette Chabot lors d’une émission politique (là au moins, je suis sûr qu’aucune allusion «printanière» ne me viendra à l’esprit).

(fais pas la tête, Arlette)

Le deuxième but est encore une belle action menée par H.A.T.E.M qui trouve l’appel de Pléa. Celui-ci ne manque pas son face à face avec le portier ajaccien. 2 à 0 à l’heure de jeu, le break est fait, même si personnellement je préfère le smurf (désolé Sidney)

Contre-appel de Pléa sur le 2e but Niçois.

Le troisième but signé Seri intervient juste avant la sortie d’H.A.T.E.M ovationné par tout le stade, et la partie se termine sur une reprise de volée non cadrée de Baysse qui valait le coup d’œil.

(Oui Arlette, Baysse !! Mais faut pas rester là !)

Une victoire 3 à 0 qui aurait été extatique si Paris avait fracassé les princesses et ce, pour deux raisons:

1 – on ne joue plus le titre…

2 – Paris va être remonté à bloc contre nous dans deux semaines.

La Ligue 1 ferme ses portes donc, 15 jours durant lesquels H.A.T.E.M en profitera pour se reposer finalement, n’étant pas retenu dans la bande à Deschamps pour les matches amicaux à venir. C’est normal, la France ne sera pas confrontée à des défenses renforcées lors des phases de poule. Nice est toujours sur le podium, semble avoir trouvé une stabilité et enchaîne une troisième victoire de rang, plus que 33 matchs sans défaite pour égaler le record du PSG.

 

Les joueurs:

Cardinale (2+/5) : «La magie digitale, c’est quand tu crées des collisions d’univers fécondes en oubliant de fermer une fenêtre quand tu en ouvres une autre ½». Je ne sais pas quoi dire sur son match. Du coup je vous envoie un tweet de Christine and The Queen.

Ricardo  (2+/5) : Finalement il a une passe décisive à son actif sur le premier but. Il s’est montré solide et s’est attaché à bien défendre.

Pied (2/5) : Une baisse de régime. C’est la seule de la saison. Il a voulu jouer le rôle de passeur décisif pour l’adversaire, mais manque de pratique en la matière. Mendy est bien plus précieux dans ce registre. Remplacé par Hult.

Baysse  (3+/5) : Il mérite un demi-point supplémentaire pour sa volée en fin de match. Avec Le Marchand, ils ont éteint dans l’œuf l’ouragan qui menaçait de tout incendier … cette phrase ne veut rien dire mais ce match manquait cruellement d’intensité dramatique.

Le Marchand (3/5) : N’a pas fait de reprise de volée.

Arlette Chabot :

Chabot

(Arlette, t’es lourde !)

 

Papy Mendy (3/5) : Et bien voila ! Match propre… mais attention hein ?! je ne suis jamais loin.. je suis même tout près.. je te regarde !

Seri (3/5) : Il a cadré… Il a marqué… (sur une passe destinée à H.A.T.E.M selon moi mais bon).

Walter (3/5) : A été maître dans sa zone et fait un match complet. Un but aurait été une juste récompense.

Hatem Ben Arfa (5/5) :

remplacé par Mendy.

Germain (4+/5) Passeur décisif sur le dernier but, il a été encore précieux tout le match.

Pléa (4/5) : Des opportunités en première mi-temps. Les esprits chagrins diront qu’il manque plusieurs fois la balle du 2 à 0. Coupable d’avoir trop ouvert son pied sur une offrande d’H.A.T.E.M en deuxième mi-temps, il s’est rattrapé avec un appel/contre-appel qui m’envoie directement aux urgences si je le tente un dimanche après-midi. Remplacé par Koziello.

 

Côté Gazier, je file scruter un tweet de Christine and The Queen et je reviens.

Bonne chasse aux œufs les amis !

Curt Lenoil

Curt Lenoil

3 commentaires

  1. N ayant pas beaucoup de lecteur je peux vous considérer comme vip.
    Aussi je m’executerai lors du prochain papier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.