Rodez – Laval (2-1) : La ButàLaval Académie a besoin de vacances

LE CONTEXTE : Après une piteuse victoire lors de la journée précédente contre Tours, Laval a repris son fauteuil de leader avec les contre-performances des poursuivants : Le Mans a fait match nul contre Sannois. Idem pour Lyon-Duchère qui s’est fait accrocher par Villefranche. Même en galérant contre une équipe tourangelle, qui est plus proche de la N2 que du monde pro, on arrive à rester leader. Imaginez si on jouait ce championnat à fond..

L’adversaire du jour est Rodez, petite équipe qui aime titiller le haut de classement et qui avait déjà embêté son monde l’année dernière en étant sur le podium jusqu’à 10 journées de la fin, avant de complètement craquer. Les Ruthénois (ouais ouais) ont donc bien l’intention de passer les fêtes sur le podium devant son public qui s’est déplacé en nombre (3200 spectateurs).

LES PELERINS

L’image parle d’elle-même… La titularisation d’Obbadi et Danic sur le banc c’est bien.

LE MACHE :

Le début de match est étonnement plaisant pour un match du jeudi soir diffusé sur Foot+, les 2 équipes montrent des prémices pouvant n’être que de bonne augure pour la suite du match. En témoigne, l’attentat de Scaramozzino qui arrive les 2 pieds décollés dans le crampon de l’autre enculé d’Ayari (passé par Angers et Orléans, ce mec ne peut qu’être détestable), pas de carton. 

On commence à croire que les étoiles vont être alignées en notre faveur. Pas du tout : sur un centre venu de la gauche, Hugo Bonnet remet pour Pierre Ruffaut qui place le ballon dans le petit filet de Bouet qui est trop court (12e). A noter l’excellent marquage de Scaramozzino : s’il mettait autant d’énergie à mettre des story instagram qu’a défendre, on en aurait éviter des buts. RODEZ 1, LAVAL 0.

Néanmoins, vous avez dû vous rendre compte que Laval ne rime pas avec normal (enfin si mais… bref). Sur un caviar de Mounir Obbadi, Etinof envoie un missile dans la lucarne ruthénoise et remet les 2 équipes à égalité ! (19’)e) RODEZ 1 LAVAL 1

Le reste de la mi-temps se résumera à des contestations envers l’arbitre. On notera néanmoins le bon coup-franc de Bosetti, repris par Dembele mais l’arbitre assistant a levé son drapeau comme certains levaient le bras en 40 et le gardien local peut dégager (40e). Les deux équipes se partagent virtuellement les points à la mi-temps 1-1.

Scaramozzino et l’arbitre sous l’oeil bienveillant des supporters lavallois (enfin ceux possédant Foot+).

Laval remet le pied sur le ballon dès la sortie du vestiaire, Verdier envoie un bon centre pour Bouhours (notre latéral gauche) mais ce dernier ne cadre pas le ballon alors qu’il était seul face au gardien (46e). Pour sa défense, il y a eu un malheureux rebond juste avant sa frappe.

Hélas, on n’avait pas conscience que cette action allait amorcer le début de la fin : sur une magnifique passe en profondeur de Obbadi (comme quoi avoir un milieu de terrain de métier ça sert, n’est ce pas Cicco ?), Etinof transperce la défense ruthénoise et se retrouve seul face au gardien ruthénois (qui a déjà les 2 fesses par terre) mais au lieu de faire un lob, Etinof fait la passe pour Bosetti, et quelle passe lamentable… tellement mal distribuée que Roche, qui était 3 mètres en retard au début de l’action parvient à sauver les siens sur un excellent tacle glissé (69e). 

Dans cette situation : (a) je lobe ; (b) je la mets petit pont ; (c) je crochète à droite ; (d) je tente une passe pour un co-équipier entre trois adversaires.

En tant que supporter, tu sais que cette action va te coûter extrêmement cher. Ce serait nier l’évidence de dire le contraire et comme le dirait un certain commentateur : « il en suffira d’une ». Sur la seule action dangereuse ruthénoise, le corner frappé par les locaux est repris par Bardy de la tête et trompe Bouet qui ne peut rien faire (76e). RODEZ 2 LAVAL 1

2 occasions 2 buts. Simple, net, précis et terriblement efficace.

Laval s’offre néanmoins une dernière occasion complètement improbable : un « une-deux » entre Bouhours (défenseur latéral) et Ba (défenseur central). Le premier nommé se retrouve seul face au but et tente le fameux « plat du pied sécurité » qui finira… en touche. (90e). 

Fin du match, fin de la blague… Ou presque. Car le lendemain le club a fait bloquer le compte Twitter de notre cher @FrantixLeBasser.

Pendant que vous passez Noël, attablés avec vos proches, vos familles, tous ceux qui vous sont chers, et bien sachez que certains ne peuvent plus twitter… #FreeFrantix #CiccoOut

Passez de bonnes fêtes néanmoins.

LE RÉSUMÉ VIDÉO :


LES NOTES :

Bouet (2/5) : Qu’est ce que tu veux lui reprocher, il a rien à faire du match et les deux seuls buts qu’il prend sont imparables.

Bouhours 0/5 : Plat du pied insécurité.

Ba  2/5 : Une tentative de une-deux qui a fait failli faire mouche. Joue pour deux personnes car fallait compenser Scaramozzino qui partait sniffer le cul de l’arbitre.

Dembele 3+/5 : A tenu son rang défensivement et s’est même montré dangereux sur le plan offensif. Aura le mérite d’y avoir mis du cœur, il a plus que rempli son rôle de capitaine.

Scaramozzino 1/5 : Lâche ton téléphone et évite de trop manger pendant les fêtes, t’es déjà pas bon en étant en ‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’bonne condition’’’’’’’’’’’’’’’’’’ physique alors si tu prends 3 kilos, arrête le foot.

Lambese 2-/5 : Une reprise compliquée comme en témoigne son changement à l’heure de jeu.

Obbadi 3/5 : Ca fait du bien d’avoir un vrai milieu de terrain.

Makhedjouf 2-/5 : JOUE PLUS VITE BON DIEU, ARRÊTE DE PANIQUER BALLE AU PIED, CA VA BIEN SE PASSER.

Etinof 2-/5 : Alors toi tu m’as sacrément torturé l’esprit depuis jeudi. Comment on peut être l’homme qui remet son équipe à flot tout en étant celui qui la saborde 60 minutes plus tard ? Crois-moi que sans ton but, t’aurais sûrement été le premier à avoir eu une note négative sur ce site. Retrouve ton football et vite.

Bosetti 2/5 : Souvent seul au monde.

Verdier 2/5 : A joué pour les autres (comme d’hab) mais n’a pas su se montrer tranchant.

Le comité Frantix (ce qu’il en reste) :
@Paolito53, vendeur épuisé.

Frantix Le Basser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.