NANCY-TROYES (0-0) : La Chardon à cran Académie ne connaît pas la victoire (ni la défaite).

La semaine dernière j’étais empreint de nostalgie devant l’entraîneur havrais Paul Le Guen, rappelant des souvenirs d’il y a plus de 10 ans, lorsqu’il était encore un coach important du paysage footballistique français… Ce vendredi, on continue avec la nostalgie puisque c’est Laurent Batlles himself qui prend place sur le banc visiteur de Marcel Picot.
Oui, Laurent Batlles qu’on a accueilli plusieurs fois à Picot comme joueur, qu’on a battu aussi, lorsqu’il jouait au TFC avec Fodé Mansaré, Achille Emana et Nicolas Dieuze. Que de beaux noms qui évoquent le foot des années 2000, de beaux noms qui nous rappellent qu’on est vieux et nous balancent en pleine face que les joueurs d’antan sont les coachs d’aujourd’hui (Omar Daf et Jocelyn Gourvennec en L2 par exemple), et que même Benjamin Nivet a pris sa retraite professionnelle… lui qu’on aimait accueillir tous les ans à Picot. Tout se perd.

Les Notes :

Valette 4/5 :
Enorme match de Valette qui sauve la baraque depuis deux matchs. Le clean sheet est en grande partie pour lui.

Karamoko 2/5 :
En difficulté tout le match, faut se reprendre mon gars. Bon ok on a personne pour te concurrencer mais quand même, fais au moins preuve de bonne volonté.

El Kaoutari-Seka-Lybohy 3/5 :
Difficile d’en sortie un du lot, la défense centrale a encore une fois été satisfaisante, ça tourne bien, on en profite et on prend peu de but (moins d’un par match).

Ciss 3/5 :
Il a du ballon le gamin, à l’instar de Haidara ou Maouassa, on forme de bons arrières gauches depuis dix ans à Nancy, espérons qu’il ne se crame pas ou qu’il ne prenne pas la grosse tête, ce serait dommage de terminer espoir déchu comme Bassi.

Rocha-Akichi 3/5 :
L’impression de toujours écrire la même chose sur les deux-là. Ça court beaucoup, partout, mais ça ne pèse pas sur le jeu. On ne passe jamais par eux pour construire les actions et leur rôle est quasi exclusivement défensif. Pourquoi pas, mais l’absence de jeu offensif pose quand même question.

Bassi 2.5/5 :
La moyenne. En vue en première période, il s’est moins pris pour Zidane et a joué un peu plus juste. Bon c’était pas la folie hein, c’était même carrément pas la folie. Mais suffisant pour choper la moyenne. Continue comme ça encore 1 mois et demi, on pourra te vendre cet hiver à un pigeon.

Vagner 3/5 :
Comme d’habitude, le peu d’occasion offensive vient de lui. Malheureusement, il peut pas marquer à chaque match, ni provoquer des pénos toutes les semaines.

Gueye 1/5 :
Le néant footballistique incarné. Gromerdier, on te remercie pas de l’avoir mis dans la même valise que Vagner.

Note Artistique de l’équipe 3/5 :

On ne perd toujours pas mais on ne gagne pas non plus (4e fois de suite qu’on commence une note artistique par cette phrase). Tous nos adversaires disent qu’on est dur à jouer, qu’on pose des problèmes à tout le monde et qu’on va se retrouver dans les cinq premiers en fin de saison. OK mais quoi ? Faut peut-être gagner un jour pour leur donner raison. Et même lorsque Garcia termine le match avec 5 joueurs offensifs (on finit en 4-1-5 quand même) on n’arrive pas à marquer. Il va falloir faire quelque chose rapidement, très rapidement, du changement devant (Ndoh pour Gueye, Bertrand pour Bassi ?)… On ne pensait pas que la blessure de Cissohko serait si préjudiciable. Elle l’est clairement.
Trêve internationale pour se remettre de toutes ces émotions (non, il faisait froid et c’était assez moche à voir), et prochain match de Ligue 2 à Grenoble qui nous attend (le club et surtout ses supporters) de pieds fermes.

The real « ventre mou »

Roger Piantoni Vairelles

5 commentaires

  1. Ne soyez pas choqué l’ami, j’ai été assez dur avec Bassi pour ne pas lui mettre en dessous de la moyenne sur ce match, et je le déteste toujours autant pour ne pas lui mettre plus.
    Imaginez vous à ma place, avec Khedira, je suis sur que vous me comprenez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.