Pavilly – Red Star (0-3), la Jules Rimet Académie devient un trimestriel

Salut mon sosse, alors comme ça on était impatient de mon retour ? En tout cas c’est ce que m’a dit le Porthos, il veut que j’écrive. Vas-y fuck ça me saoûle.

Sérieux si il est pas content il a qu’à les écrire lui-même, de toute façon il a jamais eu besoin de dicav les matchs pour ça. Il paraît y en a qui disent ça y est Jean-Claude il a une vie, il pointe au charbon tout les jours il peut plus écrire. Kedal cousin, j’ai pas changé, les autres y chafrav et moi je cueille (dédicace au kor du éron).
En vrai c’est surtout les matchs du Red Star sont chiants à mort, tu veux raconter quoi là-dessus ? Les soirées c’est toujours les mêmes, on chine une invit parce qu’on va pas casker 10e pour ce triste spectacle; pis on bédav pendant 90 minutes à s’en claquer la teutê ; et à la fin on se remémore uniquement le blaze du buteur, des fois qu’y en ait eu un.
En général en ce moment, y en a un qu’est à peu près régulier, c’est Sané, le keumé qu’on a recruté à la réserve de Rennes. C’est un bon lui, c’est mon sosse.

Là c’était spécial, c’était ma compétition trop préférée, la Coupe de France, enfin surtout les tours où qu’on joue les petites équipes, genre Lons-le-Saumur et autres bourgades.
Pour ce 7e tour, on allait à côté de chez nos potos les rouennés, pour affronter l’Olympique Pavillais, ou Vavillais, je sais plus. Du coup ça se jouait à Petit-Quevilly, le stade avec le secteur visiteur en mode enclos à bestios; qui ravive les souvenirs du Natianal, quand on venait ici faire des nuls, des défaites face à l’USQ, adversaire classique des années Doukantie. L’âge d’or en somme.

Ce qui me plait le plus, c’est ce côté un peu canceva de la coupe, ces destinations moins accessibles par l’autoroute et plus par la nationale. Le problème du côté canceva, c’est que parfois ton équipe s’y met aussi, on se rappelle de Saint-Malo l’année dernière, depuis ce match Mini-Porthos refuse obstinément de regarder du football. Encore un qui va finir fan de handball, c’est triste.
Puis on voit aussi six ligue d’œufs éliminés, c’est la magie de la coupe y parait. Big up à Chambly qui élimine Amiens, l’ogre amiéniste, j’espère recroiser les Luzi un de ces jours, j’ai plein de projets d’avenir pour Chambly.

A propos du match, je vais faire un effort essayer d’en parler, mais bon, entre la tize, les grillages de merde du parcage et les kamaz, ça fait que j’ai pas bien vu la moitié gauche du terrain, et comme de par hasard c’est de ce côté qu’on a marqué tous les buts.
On a eu droit à une compo remaniée mais pas trop, ce fut en première période assez lent et naze, juste deux-trois tirs pour les Verts, un de Makhedjouf et un de Mexique je crois. En deuxième période c’est pas plus joyeux, c’est toujours mou, on attendra le dernier quart d’heure que nos valeureux adversaires (toi même tu sais on dit toujours ils sont valeureux quand on les a battus) soient trop cramés.
Anatole ouvre le score sur une contre-attaque à la 73′, et Sané, rentré à la 62′, met un doublé (78′ et 87′). Bref on fini tranquille, haie d’honneur tout ça, et vivement la sixième.

Et sur la route, on va devoir se farcir Blagnac, une CFA2 je crois. Je dis pas farcir paske j’ai quequ’chose contre eux, mais wesh y pouvaient pas nous envoyer plus loin ces shlag de la fff ?

La note d’équipe de JC: 3/5

Franchement on a a pas bien joué, c’était lent, pas inquiétés par un adversaire faible.
A noter la première titularisation du gardien Geoffrey Lembet, pas grand chose à faire pour cette première mais jl’aime bien.
En défense, on a vu la charnière habituelle de L2 composé de Jean-Charles Castelletto et du géant Naby Sarr, qui ont passé un match plutôt tranquille; tandis que sur les côtés on a retrouvé Jérôme Hergault, capitaine pour l’occasion, qui a vraiment assuré, et de Ludovic Soares, arrivé du défunt ETG, et qui pour sa première titularisation, ben je sais pas trop en première il était de l’autre côté du terrain et en deuxième j’ai pas fait gaffe.
Au milieu, on a retrouvé Ludovic Sylvestre, apparemment venu remplacer Bouazza au poste de chauve barbu; tandis que dans un registre plus offensif Florian Makhedjouf et le bon Jonathan Mexique ont fait le taf. Là chuis un peu charrette mais dans trois mois j’essayerai de vous reparler de Mexique.
En attaque, un trio composé d’Idriss Mhirsi (un genre de Sliti version leader price) à gauche, Anatole Ngamukol retrouvant son poste d’ailier droit, et Sékou Keita en pointe avec ses paraboles.
Côté remplacements, le plus notable est l’entrée d’Abdoulaye Sané le MVP à la place de Makhedjouf (62′), qui nous offrira un doublé ; plus anecdotiquement Pierrick Cros remplace Keita, et Tiécoro Keita rentre pour les dernières minutes à la place de Mhirsi.

Histoire de jacter encore un peu avant de se quitter, ça t’auras pas échappé si seulement tu t’es donné la peine de lire le titre, on est désormais un trimestriel (de mauvaise qualité). Aussi je t’invite (surtout aux pinkos strasbourgeois) à laisser des commentaires d’insultes envers Porthos, en guise de courrier des lecteurs.
Donc je te dis à dans trois mois, ça devrait tomber pour le match à Niort.
Quand au Professeur Lapoutre, tu risques pas de le revoir de sitôt, depuis qu’y bicrav du crack aux migrants à Stalingrad, il a pu s’acheter une belle gova et y cherche des raclis avec.

Comme le dit l’autre boloss, « la sixième on la veut »,
Jean-Claude Pied.

Jean-Claude Pied

eh ouai couzin, y bédav quand les gens chafrav, y pillav quant les gens pachav, c jeanklode qui vient pour bolossé la ligue2. Keskya ?

9 commentaires

  1. Dans 3 mois c’est Red Star – Strasbourg, ça tombe plutôt bien.
    Jean-Claude Pied, c’est le grand frère de PLF qui a mal tourné ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.