La Lens Académie note Laval-RC Lens, 1-1

J’ai ouï dire, et même du lire, que les académiciens se foutaient un tout petit peu de la gueule du monde ces derniers temps. Que le contenu du site tendait à s’appauvrir, la faute à des auteurs tombant dans une facilité coupable et s’octroyant le droit, par l’illusion d’un GIF animé rigolo, d’une dame peu vêtue ou de contenu peu adapté à la lecture au travail. Recevoir des leçons de gens qui me lisent au travail alors que j’écris sur mon temps perso me laisse pantois, mais bref.

Pire, certains galvauderaient l’esprit d’Horsjeu en se permettant d’écrire des académies un peu longuettes, parfois en décalage total avec le match, tout en utilisant un vocabulaire et une grammaire dignes d’un SEGPA. Alors, plutôt que d’argumenter en 3 parties et 3 sous-parties comment et avec quel niveau d’intérêt je prends la remarque, je me plie au desiderata de mon lectorat. Et de nos abonnés. Qui paient pour lire mes conneries. Eux.

C’est donc ivre que je me relance dans l’analyse footballistique d’un match du Racing. Pour la première fois de l’année. Lors de la 29e journée. Ça va donc être bref, chiant, et sans grand intérêt.

L’avant Môtch.

Nos valeureux racingmen ayant eu la brillante idée de remporter le match précédent, notre Président ayant validé le fait que la montée était quasi indispensable à la pérennité de la maison Racing, c’est Lens 7e qui se rend en Mayenne pour jouer la 1re des 11 finales décrétée par notre leader tout-puissant en vue d’accrocher le dernier strapontin vers l’élite.

Notre hôte de la soirée : Laval, as known as « Les Tango », du nom de la couleur immonde qu’ils arborent sur leur maillot, leur short, leurs chaussettes, leur site internet. Hommage à Casimir sans doute.
12es avant le match, les Lavallois se préparent à une fin de saison d’une tranquillité qui n’est pas sans rappeler la vie en Mayenne. Le seul suspense demeurant pour eux réside dans la date où ils auront officiellement validé leur maintien.

Le Onze :
Laval

GBamin en 6, pour être sûr de ne pas construire, N’Diaye en pointe, pour être certain de rire un peu, Olsen pour faire joli, Chavarria pour être certain que l’arbitre ne comprendra rien aux discussions avec le Capitaine.

Le Môtch :

C’était nul.
Un but tout chatteux d’Olsen suite à une mine sur la barre de Chavarria.
Un but tout pourri pour Laval avec un immense, un extraordinaire, un fantasmagorique Landre sur ce coup. Et l’occasion des arrêts de jeu, celle qui nous a maintes fois sauvé les miches cette année, celle qui devait nous faire basculer dans le bon wagon, finit sur la barre.
La prochaine fois, faudra juste jouer tout le match, pas 20 minutes…

Les Gârs :
Vachoux : 4 Tommy
Cvetinovic : 4 Tony « Dents de plomb »
Landre : 1 « Glorious Georges »
Ikoko : 2 Cousin Avi Denovitz
Lala : 2 Boris « le Hachoir » Yurinov
GBamin : 2 Sol
Cyprien : 3 Turkish
Olsen : 3 Mickey O’Neil
Chavarria : 3 Franky « Quatre doigts »
Autret : 1 Darren
N’Diaye : 1 Tyrone

Les autres :
Je n’ai rien vu. Leur maillot est trop compliqué à percevoir pour un homme de bon goût comme moi, élevé au sang et à l’or. Du coup je préférais m’extasier sur les tribunes du Stade Francis Le Basser quand les mayennais avaient la balle.
J’espère que tu t’es fait chier, et je te bisoute.
Analement bien-sûr.
Et, promis la prochaine fois, je referai des trucs débiles.

Tu peux venir coucouter la Lens Académie sur Twitter @R_Direktor
Et faire des coucous sur Bollaert Mécanique
Va aussi voir la Cilindro académia, Diego, ce bel homme, est lensois.ici

R_Direktor, dit Luissette

Chômeur, pédophile, consanguin, mais aussi alcoolique et drogué. Il n’est exclu que j’ai, un soir d’ivresse, fait des cochonneries avec ta maman et ta sœur. Ou les miennes, je ne sais plus. Un seul credo : « Ma main dans la gueule, ma bite sur ton front »

2 commentaires

  1. Quel bel homme et en plus il remplit bien son profil comme les maman à la sortie de l’école.
    Coeur sur tôa comme on prononce dans le Haut-De-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.