Brest – Orléans (2-1), Brest – VAFC, La Penn Ar Bed Académie Grougit de bonheur

On va parler aussi de Coupe Moustache, attention, vous êtes prévenus.

Avant-Match:

  • Brest, jour 1 – Il y avait de la bière avec alcool à Le Blé. DE L’ALCOOL. Enfin.
  • On s’en est bien sorti la semaine d’avant, JMF continue sur sa lancée et repart sur les mêmes principes, on n’aligne que des nains, et un géant d’1m73.

  • La pelouse est belle, neuve, finie à la dernière minute mais normalement ça devrait aller, ça peut pas être pire qu’en Corse de toute façon. Les bandes rouges sont belles mais on les voit peu à la diffusion télé, les filets sont rouge et blanc. Reste à re-remplir Francis, ça prendra un peu de temps.
  • Le maillot aussi est rouge. Enfin.
  • On accueille un promu, mais pas que des inconnus, il y a Livio Nabab et Joël Sami.

Le Match :

  • Là où j’avais l’impression d’un 433 désaxé lors du premier match, on a un 4231 très clair avec une ligne Faussurier – Grougi (dans deux rôles bien différents) et Battochio devant eux proche des attaquants.
  • On commence bien, comme contre le Gazelec, on fait tourner, ça va vite, les adversaires nous regardent…
  • Ça ne dure pas, passé 10 minutes, les mecs se rendent compte qu’on créé au final peu de décalages, et commencent à sortir et récupèrent plus de balle, coupent les trajectoires…
  • Du coup on recule, on fait tourner un peu plus bas, jusqu’à Hartock même… et là c’est le drame. Relance plein axe sur un Orléanais, Chardonnet se retrouve en 3 vs 1, se jette (un peu facilement peut être) et Barretto va finir tranquillement. On donne le but.
  • Petit coup sur la tête, on a du mal, puis on reprend le dessus, mais uniquement avec des frappes lointaines (Lavigne 26e pour la plus dangereuse)
  • Sur les pertes de balles, Orléans se porte très vite et en nombre à l’attaque. Alors que Brest attaque souvent à 3 avec seulement Lavigne-Maupay-Pelé, les mecs d’USO sont souvent 5 à partir à l’assaut du but brestois.
  • Beau travail de Pelé, relayé par Faussurier, qui centre en retrait, Battochio ou Lavigne (j’ai pas bien vu) laisse passer et Grougi vient ajuste d’un plat du pied tranquille 1-1.
  • Retour de mi-temps, percussion plein axe d’Orléans, une-deux, on est au fraises, et c’est le poteau qui nous sauve les miches. Le temps que les équipes comprennent que c’est la façon de nous niquer, de faire un tout droit façon N’Doye en puissance, et on risque d’en prendre quelques uns.
  • But de Maupay, grosse séquence de possession brestoise, on s’approche du but adverse.. deux contres favorables puis balle perdue, mais contrôle du tibia d’un Orléanais (c’était pas Pierre Bouby, il jouait pas). Maupay traînant par là, attrape la balle et va tromper le gardien d’une superbe frappe croisée. Le sens du but ça en tout cas, il l’a. 2-1 pour Brest, c’est bien payé.
  • A partir de là… On va faire de la merde, on aura même beaucoup de chance sur un autre dégagement raté contré du bras par Nabab qui avait fini par tromper Hartock. Ça pouvait clairement ne pas se siffler..
  • On gagne, on s’en branle, on est à 4 points. C’est la seule chose qui compte, on est en rodage offensif et défensif.

Decalé gwada vers la victoire

Les Joueurs:

Hartock 1/5 : Bah alors ? On va dire que c’est ton match sans de la saison, mais tu recommences pas ces relances de merde. Tu peux faire tous les arrêts que tu veux dans un match, quand tu donnes un but pareil c’est un mauvais match.

Bélaud 3/5 : Il est sorti blessé, après un choc, rien de grave puisqu’il a joué le match après (oui je triche et j’ai corrigé ma déclaration comme France Gall) mais sur le coup j’ai eu peur. Il combine bien sur son côté, est correct défensivement, mais si il n’a pas une seule cible cette saison dans la surface, on va le gâcher.

Chardonnet 2/5 : C’est correct, sans plus, il se jette beaucoup trop sur le but, mais la feinte de Barretto était bonne… Dépassé aussi sur le 1-2 qui aurait pu nous être fatal. Correct dans le duel et face au jeu, dès que ça bouge un peu trop vite ça a été plus problématique.

Castan 2/5 : Lui il fait le marlou avec ses relances, mais les 3/4 du temps j’ai l’impression qu’il regarde pas. On a quand même récupéré un défenseur au niveau de la L2, un peu comme son compère, c’est quand ça bouge un peu trop autour de lui qu’il en chie.

Nganioni 1/5 : Je sais même pas pourquoi je lui mets un en fait, parce qu’il a pas fait d’énorme bourde. Mais il est clairement pas au niveau pour le moment. Va savoir, c’est peut être un cador au Hand féminin et c’est un montage de Denis pour le BBH.

Faussurier 4/5 : 3 postes, correct sur les 3, il a fini par apporter vers l’avant et ça a fait but avec une passe décisive pour lui (quand il était milieu central). Puis à droite quand Bélaud est sorti, peu visible mais il a assuré l’essentiel vu qu’on subissait, puis à gauche pour finir les dernières minutes où on ne faisait que défendre.

Grougi 5/5 : En fait il ne mérite pas forcément cette note parce que défensivement sur les pénétration axiale dans le coeur du jeu brestois il était limite, mais dans la conduite du jeu et pour son but c’est un grand oui. Symboliquement c’est lui qui marque le but du renouveau à domicile. Parti pour une grande saison ?

Pelé 3/5 : Une superbe percée qui amène le but, des bonnes intentions, toujours du gâchis dans la réalisation. On doit épurer tout ça mais c’est pas si mal.

Battochio 2/5 : A mon avis, si il apporte pas plus que ça alors qu’on l’a libéré de certaines tâches défensives, il va pas traîner longtemps sur le terrain. C’est insuffisant vu les qualités entrevues l’an passé.

Lavigne 4/5 : Vrai joueur de foot, c’est aussi lui qui a le plus d’impact physique dans les joueur de devant. Il y a du déchet, mais il va monter en puissance et faire du mal à la L2. Les adversaires l’avaient clairement identifié comme une menace, puisque comme contre le Gaz, il s’est fait savater assez intensément.

Maupay 3/5 : Invisible et puis but. Sacrée finition, tu sens que le gars sait où est le but. Par contre participer un peu avec les copains le reste du temps ce serait bien, au moins quelques horsjeu.net pour la forme…

Le coach et les remplaçants :

Furlan 3/5 : Rien compris à son changement à la fin où il remonte Nganioni au milieu, bascule Faussurier à gauche, Chardonnet passe à droite et Diallo prend l’axe. On aurait dit du Alex Dupont, si ce n’est que ce changement défensif a été fait quand on menait, pas quand on perdait 1-0 à la 65e.  Il y avait cependant plus simple comme aurait dit Bertrand Renard. Sinon il applique ce qu’il a prévu et ce qu’on pouvait attendre de lui, il avait dit que ce serait difficile, on a 4 points en deux matchs et on est en avance sur ses plans à lui. Donc c’est sûrement positif.

Coeff (Bélaud 56e) 2/5 : Peut être noté plus sévèrement que les autres, mais il arrive comme étant un joueur L1  et pour l’instant c’est insuffisant en prenant ça en compte. Mais il manque de rythme et ça va surement aller de mieux en mieux. Il amène un peu de taille et de puissance au milieu de terrain mais je le trouve un peu moelleux à l’impact et pas assez vif.

Labidi (Battochio 69e) ? : Peu de temps de jeu et on touchait plus une bille à ce moment là, mais il a l’air d’avoir du ballon.

Diallo (Lavigne 80e) 5/5 : Entré pour être grand et costaud. C’est ce qu’il a fait farpaitement.

Oh la qui va là ? c’est la coupe moustache ? Oh la qui va là, ouh ouh

Parce que le poids des mots, le chocs des photos

Voilà l’historique. Propre hein ? Le FC Sète aux pénos, Wasquehal en 2004

Là c’est Valenciennes qui s’avance, malgré ses problèmes de pognon, de président, de recrutement etc.. Les coéquipiers de Valencygne sont ambitieux pour cette saison, la preuve ils ont recruté une star de MLS. Un certain Ahmed Kantari qui dit bien des choses aux habitués de Francis Le Blé et de la Mosquée Al Sunaa d’Abou Houdeyfa.

Honnêtement le match en lui-même, je m’en carre le cul, une défaite me dérangerait pas dans cette coupe que je souhaite voir disparaitre de tout mon cœur.

On a gagné, c’est bien, mais l’important c’était le contenu.

Et on a vu… le même match, avec des joueurs différents ! C’est plutôt bon signe, tout le monde va s’appliquer à s’adapter au projet et puis c’est tout. Des choix particuliers par contre
Faussurier prend l’arrière gauche, déjà fini pour Nganioni ? Furlan a dit qu’une victoire lors de ce match était importante pour lui, ou au moins ne pas perdre à domicile. Le prêté lyonnais n’ayant pas convaincu, il met une valeur sûre, mais c’est un choix par défaut à ce poste.
Jacob et Coeff commencent devant la défense, pour les deux c’est une première titularisation. Diallo lui aussi va jouer son 1er match complet. Bélaud est apte, c’était donc une fausse alerte pour sa blessure.

Battochio est toujours là alors que tous les autres changent, je ne sais pas si c’est bon signe pour lui, entrent donc Henry, Joseph Monrose et Labidi et leur cortège de ce que vous voulez.

Ce match a été l’occasion pour le petit Yann de faire n’importe quoi et de parler du Benfica lors du Live Tweet pour Allez Brest. Bandit.

Le Match :

  • Le même, Brest joue bien, on est pas très dangereux, on est hyper fragile derrière mais on encaisse pas.
  • Valenciennes fait de bonnes séquences mais pêche à l’approche des buts gardés par Léon ce soir.
  • On a fait une flopée de centres pour… personne. Monrose n’étant pas plus que Maupay taillé pour ce rôle. Je sais pas ce qu’il en est de l’histoire d’Adnane, mais si on lui trouve pas un point de chute pour se permettre de recruter un gars avec de la présence devant, faudra bien le poser sur le gazon un de ces jours
  • Castan sur corner, Coeff de loin, Perquis qui double sauve, en 2e on s’est procuré quelques occasions pas vilaines, mais pas au fond. Jusqu’à l’heure de jeu, ensuite ce sont les visiteurs qui se sont activés.
  • Léon aura été battu une fois (superbe petite balle piquée devançant sa sortie) mais Castan a sauvé les meubles, pour le reste le gardien a fait le travail avec les arrêts et des sorties dans le bon timing. Une glissade lui a valu un jaune, il n’a pas vu qu’il était sorti de sa zone et a touché le ballon de la main avant de s’en rendre compte, le CF n’a rien donné.
  • On est passé aux pénos, les tireurs (Battochio, Maupay, Castan, Coeff et…) n’ont pas tremblé, Léon a sorti celui de Roudet et a ensuite dit à la presse qu’il en avait trouvé de lui tiré avec Lens en matant des vidéos sur Youtube dans cet objectif…
  • Le TAB vainqueur a été inscrit par ?

Toi même tu sais

Pas de notes pour les joueurs, mais des points positifs et négatifs.

Les plus :

Henry, très convaincant, belle activité, de beaux centres, il a montré qu’il était un remplaçant crédible surtout dans le système de jeu utilisé.

Labidi, le jeune homme a du football dans les pieds, ça se sent, je l’essaierai bien en 10 à la place de Battochio la prochaine fois.

Le système, il amène de belles séquences de jeu, on prend du plaisir, sortir la balle, tenter… et cela malgré une équipe bis.

Les questions :

Jacob, Coeff, Diallo.. Les Valenciennois se sont montrés trop peu dangereux, et surtout peu percutant dans l’axe pour pouvoir les juger et voir leur tenue de route. Coeff s’est tout de même montré lorsqu’on avait la balle et n’a pas hésité à porter pour faire avancer tout le bloc. Jacob s’est montré plus discret.

Monrose, que peut il apporter à part de la fraîcheur en fin de match par rapport à Maupay ? Il propose la même chose mais est bien moins rassurant si on doit parler de finition…

Kantari, il a pas fait d’énormes merdes. REMBOURSEZ (il a même plutôt été bon en fait).

Les moins :

Le système, on est vraiment pas très dangereux, et on se fait manger à la moindre accélération dès qu’on est plus en contrôle total du match.

Un 9, et pas un nain. Vite.

 

Mèch Tuyot

Plus à l'Ouest qu'Alex Dupont Stade Brestois Vive le Leon Libre.

6 commentaires

  1. Battochio a 5 kg de trop, comme Hartock d’ailleurs. Sur le beau but plat du pied sécurité de Saint Bruno, c’est Battochio qui simule à merveille une interception et embarque joliment 3 défenseurs Orléanais.

  2. Magnifique match face à Orléans qui a permis de ne pas oublier que Hartock en verlan, ça fait tocard. Ça faisait longtemps.

  3. C’est vrai qu’il manque de vivacité notre ami italo argentin !
    L’avantage c’est qu’on a du monde à mettre à sa place si il se réveille pas… Labidi, Pelé peut glisser axe, Henry…

  4. Tout ce qui fait mal à Orléans est bon à prendre. La ville de Labrune devrait même être rayée de la carte. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.