Gazelec Ajaccio – Brest (0-0) La Penn Ar Bed Académie est soulagée

On est de retour

Allez Brest

L’Avant Match :

Gros changements, on aura sûrement l’occasion d’y revenir tout au long de la saison, et vous avez certainement suivi ça de près en amoureux de la ligue 2.
Pour mes lecteurs brestois, on attendez tellement tous ça.. Libérés, délivrés.

  • Kermarec lâche les rênes, c’est Denis le Saint, vendeur de chou fleur en grosse quantité et king de l’équipe de Hand meuf qui a gagné la Coupe de France en étant en deuxième div qui prend la suite. C’est pas du nouveau, le gars est là depuis longtemps. Expérience dans le monde du football ? Peu. Les affaires ? Il connaît, le gars de Bourg Blanc est un léonard vendeur de légumes. Tu lui feras pas cracher 10€ pour un kilo de carottes alors qu’il voulait t’acheter des courgettes à la base. C’est rassurant pour les négociations, pour les tentatives et l’inventivité on verra.

Il a une sale gueule ton chou fleur Denis

  • Qui d’autre n’est plus là déjà ? Ah oui, Alex Dupont a enfin pris ses cliques, ses claques et sa Harley et ne nous fera pas chier de si tôt. Enfin j’espère.
  • C’est Jean Marc Furlan qui aura la difficile tâche de relancer une machine complètement cassée (La situation financière est correcte, merci quand même Yvon pour ça, même si tu t’es compliqué la tâche en gérant n’importe comment surtout sur le terrain avec des joueurs peu concernés qui se sont succédés au fil des saisons et bien mieux considérés que bien des gars réglos. Et au niveau du public, le duo Kermarec et Dupont a vidé Le Blé à coup d’insultes pour les supporters et absence de jeu.
  • Jean Marc, bis, je ne suis pas un grand fan de Furlan, loin de là, il s’applique trop à faire jouer son équipe entre ses 30m et les 30m adverses. C’est bien si on aime se branler, mais dans les zones décisives, les défaillances sont souvent nombreuses, et dès qu’individuellement ses joueurs ne sont pas supérieurs c’est compliqué. A sa décharge, il n’a quasiment jamais eu d’effectif apte à faire du jeu dans l’élite.
  • Mourir avec ses idées ou survivre ? M’est avis que les romantiques du Paléolithique Moyen qui tentaient le si tu bouges pas il te pique pas avec un Smilodon atteignaient pas l’age de la reproduction, qui était de 10ans à l’époque. (bien trop vieux pour Gwen donc)

Gentil l’hippopotame, gentil.

  • Bref, on repart de 0, feuille blanche (ou noire, #Blacksheetsmatters) ou presque. Des certitudes sont là :
    Hartock, étonnant auteur d’une très bonne saison l’an passé reprend les bois.
    Bélaud, probablement le meilleur centreur du championnat n’a pas été appelé plus haut.
    Oui c’est tout. C’est pas lourd hein ? Sankoh est reparti de son prêt, Tié Bi, Adnane, Ali Keita sont priés de voir ailleurs, Falette a trouvé une place (méritée) à Metz
  • J’aurais pas oublié quelque chose ?
  • BRUNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
  • BRUNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
  • BRUNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
  • GROUGIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
  • Demande de Jean Marc, alors que Le Saint ne voulait (apparemment) pas trop prolonger l’idole, Jihème en a fait une condition à sa signature, pour le vécu de groupe, l’histoire, le public et manifestement avec une idée derrière la tête d’un point de vue footballistique aussi.
    J’admets être ravi de cette prolongation, en témoigne ma déclaration à notre numéro 6 en fin d’année dernière même si je n’en aurais pas forcément fait un homme de base du système.

Passons aux choses sérieuses : le match. On fera un petit bilan des arrivées et des forces en présences (avec les jeunes) à la fin du mercato.
On jouait donc contre le Gazelec qui descendait de la montagne en y ayant cru pendant un moment, leur montée avait été celle d’une équipe cohérente là où beaucoup tentaient de jouer par coups et sur les exploits individuels. C’était peu esthétique mais entièrement mérité. C’est quasiment avec les mêmes principes qu’ils sont descendus et ce serait étrange de ne pas les voir appliquer la même recette cette saison, même si pour une fois, ils vont connaître la difficulté d’être attendus, de faire parti des favoris désignés.

Le Match :

  • Mais qu’est ce que c’est que ce champ de patate ? Sérieusement ? C’est parce que Denis vend des légumes ? C’est le 1er match de la saison, c’est anormal. On a souvent eu des problèmes avec des automnes hiver difficiles, mais là putain, c’est même pas une question de sécheresse, c’est juste de la grosse merde. Et en plus comme Jean Marc a décidé que Brest allait jouer au football, ça nous a pas beaucoup aidé.
  • On a réussi à être cohérents à défaut d’être dangereux, plusieurs contre attaques ont été avortées pour des contrôles foirés, la pelouse, un manque d’automatismes.. Mais les idées étaient là, et une fois rodés, ça risque de faire mal à quelques équipes.
  • On s’en sort bien, l’arbitre aurait pu siffler un pénalty pour les Corses d’Ajaccio que ça aurait pas été un scandale. Il aurait aussi pu leur donner quelques cartons de plus, surtout en 1ère mi temps, ça n’aurait pas non plus été volé.
  • On a eu du plaisir à revoir Elana, on aurait pu le faire bosser un peu plus. On lui a même fait des passes lors des situations de frappes.
  • Malgré une défense centrale inédite et novice à ce niveau (ou presque, Chardonnet ayant déjà quelques minutes de L2 dans les jambes) on a plutôt bien tenu, je craignais fortement que l’on fasse un remake du bugaled breizh
  • On a joué au sol, au moins tenté, de toute façon on avait que des nabots au milieu et devant…
    Le plus grand ? Grougi, 1m73. Small ball bitches
  • Avec ce système voulu, basé sur la mobilité et les permutations, les milieux doivent être plus présents, on aura du mal à faire des différences si on laisse le 9 (Maupay sur ce match) tout seul, trop loin des autres, et si Faussurier, Grougi, et les latéraux ne participent pas plus.
  • Hartock a du s’employer, mais n’a pas non plus eu d’arrêts extraordinaires à faire, les Corses souvent trop prompts à frapper, l’ont sollicité mais pas mal sur lui.
  • C’est un point, dans un match pas fermé, à l’extérieur, sur une pelouse de merde, avec une équipe en construction, face à une équipe solide qui donnera peu de points sur sa pelouse… C’est donc un bon point.

Les Joueurs :

Hartock 5/5 : Same player shoot again, ou presque. On l’avait quitté proche d’être le meilleur de L2 à son poste la saison précédente, le revoilà apparemment motivé à le devenir. On aurait même presque plus peur sur les situations compliquées et si on le sent, sa défense va le sentir. Sera un des maillons forts en plus d’être un des seuls maillons encore là pour la continuité

Bélaud 4/5 : Avec un 9 un minimum plus prompt, c’était deux passes décisives. Discret en 1ere mi temps où toute l’équipe se cherchait un peu et jouait avec le frein à main. Bien meilleur en 2e et plus actif, plus haut. On aurait pu le chercher plus souvent, mais avec les permutations entre les attaquants et la volonté de jouer au milieu, je doute pas qu’il aura les occasions de faire parler sa qualité de centre dans la saison.

Chardonnet 3/5 : L’un des joueurs les mieux connus de l’effectif et pourtant la plus grande inconnue ou presque, prêté une saison complète (et difficile, relégation et plus mauvaise défense du championnat, titulaire puis blessé, et mis de côté une fois la descente quasiment acquise.) à Épinal. Il a répondu présent, il ne part pas titulaire mais a montré qu’on pourra compter sur lui. Il n’a pas fait d’erreurs et s’est montré solide, pris une fois de vitesse lors d’une attaque rapide du Gazelec, il était là pour gêner la frappe. Encore du travail mais c’est rassurant.

Castan 4/5 : Luciano, frère de Leandro (Roma – Samp) nous arrive (pour un an) d’un club pourri du Brésil. Il a déjà 26ans, autant vous dire que j’ai flippé méchamment ma race en le voyant débarquer sur la plus belle rade du monde. Et bien c’est plutôt rassurant, il joue la tête levée, n’a pas l’air adepte du placement hasardeux compensé par un tacle de gros bourrin suivi d’un rouge et d’un sourire « désolé je vais me mettre une mine à la cachaça en pensant à vous maintenant ». Il est capable de trouver ses ailiers avec son pied gauche, même si c’était pas le plan de jeu choisi. Après c’est pas non plus Boateng, faut pas déconner. Mais c’est encourageant.

Nganioni 1/5 : De la volonté offensive, il a été trouvé plusieurs fois (surtout en 2e, comme Bélaud) sur son côté, mais quand t’as perdu la balle revient en courant mon petit sinon on va pas être copains du tout. Le prêté lyonnais a sûrement des qualités, mais apparemment pas celle de fermer son couloir, ni de courir vite, ou de pas faire des tacles débiles dans la surface, pour les centres on verra plus tard. Une mauvaise performance pour débuter pour le protégé aulassien, mais comme on a clairement signalé à Ali Keita qu’il devait partir, le garçon est seul sur le poste. J’espère que ça va pas l’encourager à se toucher la nouille. Doit faire beaucoup mieux.

Grougi 3/5 : Sentinelle devant la défense, en charge de la relance, il s’est placé systématiquement entre ses deux DC (ou plus bas) quand on repartait de notre camp. C’est donc ça le projet de JMF. Il a été satisfaisant sur cette partie balle au pied, orientant bien le jeu et faisant un bon point d’appuis lorsque le jeu était bloqué sur les ailes à l’approche de la surface adverse, pour repartir de l’autre côté. Défensivement c’était plus problématique, une fois les deux 8 passés, les gars arrivent lancés sur Brun’ et c’est danger immédiat. C’est un risque que doit peut être vouloir prendre Furlan. Pas certain vu la configuration finale.

Faussurier 2/5 : Il a joué à faire contre poids tout le match, on l’a très peu vu directement, c’est pas qu’il a fait un mauvais match, mais il doit être plus influent. Je sais pas si ce positionnement en relayeur droit est un cadeau pour lui, même si c’est une chose qu’il a dû voir avec Jean Marc, ils se connaissent bien.
Il a compensé Battochio lorsque celui ci se plaçait axialement, il a reculé lorsque Grougi montait au fil de l’action, il a pris la place sur les montées de Bélaud.
Il doit être plus percutant balle au pied, amener du décalage, du surnombre, on a attaqué trop peu nombreux.

Battochio 2/5 : Placé plus haut que Faussurier, plus libre, il doit apporter du danger, ça n’a pas forcément été le cas, il a été un maillon du circuit de balle, sans plus. Combiné à ça, il a beaucoup moins aidé Nganioni qu’il aurait dû. Manque de provocations.

Pelé 2/5 : Capable de beaucoup mieux, doit être plus mobile, et lâcher sa balle un peu plus rapidement quand c’est nécessaire. Je ne critique pas sa prise de risque, ça a manqué terriblement par moment quand on avait la balle mais il ne faut pas mettre les œillères et savoir la donner ensuite. J’ai de grands espoirs pour lui cette saison, il peut largement faire du 10-10, il l’a dans les pieds, mais ça va dépendre de lui.

Lavigne 3/5 : Le plus intéressant devant, manque de spontanéité, quelques ratés, des contrôles pas parfaits, des glissades mais il a clairement un truc. Bien placé, intelligent dans ses déplacements, il faut qu’il arrive à créer des relations avec ses partenaires et il fera une bonne saison. Espérons qu’il évite aussi les blessures. Je trouve son prêt étonnant, je pense qu’il aurait pu être très utile à Lorient dans la rotation. Tant mieux pour nous ?

Maupay ?/5 : Je suis en difficulté pour lui donner une note (parce que je voulais pas être trop méchant) il a été trop souvent esseulé et pris dans la défense, il a fait quelques bons appels, sur les prises de balles il montre des qualités, mais c’est insuffisant. « Théoriquement » il a le niveau pour en planter 15 cette saison. En étant seul en pointe ? C’est moins sûr. On va revoir contre un adversaire plus faible la semaine prochaine. Si tu veux gagner une place à St E, faudra pas trainer cette saison.

A peu près, avec la balle et faites comme si les nains courraient partout.

Le Coach et les Remplaçants :

Joseph Monrose (Maupay 59e) : Étrangement, j’ai plus de facilité à le noter mais je vais m’abstenir aussi, pour être équitable avec lui. Il nous a procuré les meilleures occasions, c’est qu’il était au bon endroit, il a eu la chance d’être là quand on a pu se procurer de bonnes occasions avec les centres de Bélaud. MAIS IL LES A FOIRE COMME UNE GROSSE MERDE. T’es remplaçant, si quand tu rentres t’as pas envie de bouffer le ballon, reste chez toi. Il doit au moins en mettre une des deux en y allant avec toute son envie.

Coeff (Battochio 63e) : Ah bah c’était pas terrible, prêté pour 2ans, son cas a mis du temps à se régler, son entrée a fait monter Grougi et il a pris place devant la défense. En manque de rythme clairement, dépassé sur certaines accélérations, une relance ratée qui aurait pu mal finir… Est ce qu’il aurait du jouer ce match ? Pas certain. Quelques belles passes, et il a une belle attitude sur le terrain, tête levée et cherche à jouer vers l’avant.

Diallo (Lavigne 85e) : Entré parce qu’on prenait des points de pénalités de la LFP si on alignait pas le quota de grand noir. Ou alors pour fermer alors qu’on arrivait plus à rien, je sais pas trop. Mon avis sur son match ? Il est grand. Et noir. Et grand.

Furlan 4/5: En un match il a déjà exprimé plus d’idée que sur toutes les dernières saisons de non football qu’on a eu. Il avait peur avant la rencontre et s’est dit soulagé, il voyait ça pire. Au moins il a posé les bases de ce qu’on devrait voir malgré les difficultés (recrutement tardif, beaucoup de nouveaux joueurs).

Un peu de puissance au milieu (on a le « petit » Sissoko qui impressionne tout le monde, il faudra bien finir par l’essayer) et du renfort en pointe pour se donner des solutions différentes face au but, ne seraient pas non plus du luxe. Maintenant il sera jugé sur les résultats, j’attends pas une montée immédiate, loin de là, mais je me contenterai pas de savoir qu’on a fait tourner super bien la balle devant la défense adverse, à l’aile on n’aura pas Luc Abalo pour mettre une roucoulette. Merci d’avoir accepté de venir (parce que c’était pas aussi évident que ça) et bonne saison.

 

Mèch Tuyot

Plus à l'Ouest qu'Alex Dupont Stade Brestois Vive le Leon Libre.

2 commentaires

  1. Je comprends pas pourquoi aucune Liguain se met sur Hartock. M’est d’avis qu’il a sa place dans l’élite.

  2. Parce qu’ils ont peur de ZakariAaa DiAllooOOO

    SB toujours plus près des hétoiles/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.