Lille-Montpellier (0-0) : La Paillade académie annule

Il parie bourré
   

C’est un constat doux-amer que de se féliciter d’avoir annihilé le spectacle pour parvenir à ses fins. La forme de divertissement qu’est la satisfaction devant un désarmoçage continu des pièges et autres chausse-trappes est bien étrange à ressentir.

Quoi qu’il en soit, contentement il y a. Un point ramené dans la besace, face à la meilleure équipe du championnat hors cotation fiscale. À la cagne, encore une fois. Pris un par un, ces huit mille cinq cent dix nuls qui se profilent n’auront absolument pas à faire rougir La Paillade. Mais alors niveau somme de tous les totaux, on va vite voir l’Europe se carapater, je vous le dis.

   

Les notes

Lecomte (3/5) : il fait son turbin dans les salles de bains.

Oyongo (1/5) : il veut être inutile, à rire et à chanter ? Il l’est.

Congré (3/5) : pas de panique, mais un peu d’urgence.

Hilton (5/5) : il est mon Hérode, fils d’Antipater, je serai son Flavius Josèphe.

Mendes (4/5) : turbulent dans le bon sens du poil.

Ristic (3/5) : précis, précieux, un petit peu trop prudent mais hors de son poste, on le comprend.
Remplacé à la mi-temps par Lasne (3/5) : fou qui dame le pion à la pudeur et s’en va attaquer le roi.

Skhiri  (2/5) : m’énerve.

Le Tallec (2/5) : il est gentil. Brave.

Mollet (3/5) : en demi-teinte sans jamais vraiment reprendre ni défendre ses couleurs, il a pêché dans l’organisation de ses lignes.

Laborde (3/5) : synonyme presque total d’hardiesse, d’impétuosité et de persévérance.

Skuletic (2/5) : de belles mais trop rares remises, une lenteur toute déconcertante, mais pas pour les défenses, dommage.

Entrés en jeu

Lasne c’est déjà dit, Piriz c’est pas la peine et Sambia, ça pourrait être (très) grossier donc c’est passé sous silence.

 

Le bisou vigneron,
Marcelin Albert.

marcelin

Qui ne saute pas est un Nîmois.

One Comment

  1. Bon apparemment Mollet n’aime pas qu’on l’appelle « rouquemoute » !
    J’ai eu droit à une grimace après qu’il m’ait entendu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.