Nice-Bordeaux (1-1): La Scapulaire Académie balance ses notes

« Pourquoi tu remballes ton matos, tu as déjà fini? ». Oui, ma femme lit aussi les académies.

Nous vous livrons aujourd’hui une académie succincte. Non pas que ce match ne valait pas la peine d’être passé au crible mais nous avons surtout des plages à passer au peigne fin. Si grâce à notre récolte, Kamano pouvait enfin regagner un duel, on ne s’en priverait pas, hein!


La composition:

Costil (c)

Mexer Koscielny Jovanovic

Kamano Otavio Tchouaméni Benito

De Préville Hwang

Briand

De la continuité par rapport aux matches précédents. Seul Jovanovic remplace Pablo, blessé.


Le résumé:


Le match:

A retenir:

Mexer, cela semble décidément un bon coup (ce n’est pas sale).

Comment avons-nous pu nous passer de N’Golo Otavio l’an passé?

L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres et c’est bien la moindre des choses (merci Coluche). Il ne fait pas forcément le bonheur des riches non plus.

« Dolberg droit devant! »
Pas d’inquiétude, c’est Laurent à la barre…

Presque 90% de passes réussies, c’est exceptionnel pour Bordeaux. Si la maîtrise technique s’est ressentie, dommage qu’elle n’ait pas permis de rentrer plus souvent dans les trente mètres niçois.

Encore un nombre assez important de ballons récupérés haut. Soit on a vraiment de la chance que les adversaires perdent tous leurs moyens contre nous au moment de relancer, soit l’organisation du pressing est excellent.

Réussir à imposer son jeu et à repartir de Nice avec un point en ayant le sentiment que l’on aurait pu l’emporter, c’est pas mal.

Mais si on ressent cela un match sur deux durant toute la saison, cela risque d’être moyen.


Les notes des 33:

Costil (3/5):

Ne peut rien sur le but de Lees-Melou. Décisif sur la frappe de Myziane Maolida. Heureusement car prendre un but de l’ancien Lyonnais aurait été encore plus stupide qu’une académie bâclée…

Mexer (4/5):

C’est moi ou il est de plus en plus impressionnant? Infranchissable, le mec. Faudrait juste vérifier si, dans son contrat, il n’y a pas une clause de départ. Non, parce qu’à ce rythme là, il risque d’être embauché pour surveiller nos frontières.

Koscielny (4/5):

Diallo, Khazri, Dolberg… C’est pas Versailles, ici! Laurent le sait bien et c’est d’ailleurs pour cela qu’il les a tous éteints. Prochain relevé du compteur après le passage de la doublette Ben Yedder/Slimani.

Les prochaines victimes du Kos: le duo d’attaque monégasque et… mais qu’est-ce qu’il fout là, Delort?

Jovanovic (3/5):

Il s’en est plutôt pas mal sorti mais éprouve toujours des difficultés face aux adversaires véloces.

On pourra compter sur lui à condition qu’il se calme un peu avec les cartons jaunes…

Benito (2/5):

Le décalage a souvent été trouvé de son côté. Il a donc été souvent servi mais n’a que trop peu (voire pas du tout) apporté de danger.

Un match moyen de sa part, lui qui nous avait habitué à mieux.

Kamano (2/5):

Obtenir le penalty est la seule chose qu’il aura réussi. Il a donc été décisif à sa manière. Mais sinon, n’a gagné aucun duel face à son adversaire direct.

Un léger retour en arrière pour François qui, blessé, a cédé sa place à un Maja qui n’aura pas eu le temps de se mettre en évidence.

Otavio (4/5):

Aussi indispensable à l’entrejeu que ma b… à mon entrejambe.

Tchouaméni(4/5):

En parlant de baloches, voici le parfait pendant d’Otavio. Leur complémentarité s’affirme de plus en plus. C’était la grosse inquiétude du début de saison, nous voilà rassurés.

De Préville (3/5):

Toujours en mouvement et disponible, il rend la tâche difficile pour les défenseurs.

Presque chaque action passe par lui. La même phrase il y a un an de cela aurait eu de quoi nous effrayer.

Une jolie ouverture pour Kamano à l’origine du penalty.

Remplacé par Aït-Bennasser en toute fin de rencontre.

Hwang Ui-Jo (1/5):

Autant on aime l’encenser que l’on déteste l’enfoncer. Il n’en est d’ailleurs pas question ici mais il faut admettre qu’il a été plus que quelconque.

Remplacé par Kalu qui a moins tardé à entrer sur la pelouse que dans son match. Il a une fâcheuse habitude de chercher la faute alors qu’il aurait la capacité à passer son vis-à-vis, s’il le souhaitait.

Briand (3/5):

Il a enfin marqué son quatrième but de la saison, sur penalty.

Dans le combat, comme toujours.


Pour conclure:

Un bon point de pris à l’extérieur.

Septième au moment de la coupure internationale et à trois point de la seconde place.

Le championnat est plus serré que jamais et objectivement, si l’on observe les autres équipes, on peut se dire qu’il y a peut-être un petit quelque-chose à aller chercher en fin de saison.

A condition de s’améliorer contre les grosses équipes, ce que semble être de nouveau Monaco, que nous allons rencontrer après la trêve.

D’ici là, portez-vous bien et mettez-vous horsjeu.

A bientôt.

Nausée Savajicl

Nausée Savajicl

Nausée Savajicl (50% Vosgien, 50% Arcachonnais, 100% Bordelais) Vosgien issu de l’immigration girondine, j’aime surfer à la Moselle et faire du patin à glace sur la jetée Thiers. Mais surtout j’aime les Girondins car parfois, leurs matchs me paraissent beaucoup plus longs que l’hiver de par chez nous.

7 commentaires

  1. J’ai lu pas mal de réactions à ce match, et j’ai l’impression qu’on a vu le même Nausée.
    Quel match de Mexer…
    Benito très sollicité sur la construction du jeu (au moins en 1ere mi temps) mais avec une inéfficacité criante… Kamano inexistant sauf sur l’égalisation, et merxi.
    J’ai aimé regarder ce match au final. A la fois frustré de ne pas avoir gagné et satisfait de ne pas avoir perdu !!
    Mais la question c’est : auras tu donné envie à Kiki de regarder le replay ??

    • L’ambivalence est malheureusement la meilleure amie des supporters girondins. Espérons que ça change bientôt…
      Benito va peut-être revenir de sélection changé ? Il a vécu une sorte de baptême.
      Mexer, autant sur les premiers matches, j’avais peur et je regrettais Koundé, là il m’impressione. Mais je regrette toujours le Jules…
      Je ne sais pas si Kiki aura reçu le match, il doit déjà bûcher sur Monaco.

    • Franchement non.
      J’ai hésité et pis je me suis dit que je ne méritais pas d’être puni.

      Bien joué l’acad’ car j’ai refilé le bébé tardivement à Nausée.

      • L’esprit d’équipe… Toujours un pour suppléer l’autre en cas de besoin. Tant que ça chiale pas la nuit, des bébés tu peux m’en refiler. Bon courage pour Monaco, j’ai comme l’impression qu’on va en revoir deux ou trois qu’on avait presque oublié.

  2. C’est sûr qu’avec Koscielny et Koundé, Costil aurait été dans un « kokoun ».
    Mexer fait du très bon boulot.
    On a quatre centraux qui tiennent la route.
    Reste les « pistons », ça pose toujours question…

    • Kokoun, bien vu.

      En piston, Sabaly revient mais faut voir son degré de motivation et si c’est à gauche, ben je ne suis pas convaincu.

      Et en qualité de centres pas sûr d’y gagner non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.