C’est plus ce que c’était la police uruguayenne

Mais c’était pas forcément mieux avant

C’est un peu l’évènement du week-end : le championnat uruguayen est suspendu une dizaine de jours pour cause de derby un peu trop chaud entre le Nacional et Penarol. Ce sont ces derniers qui ont gagné, et ça n’a pas beaucoup plus aux premiers, notamment à leur gardien, qui en a profité pour défoncer d’un seul coup de poing un flic qui voulait l’empêcher de s’expliquer avec l’arbitre.

[jwplayer mediaid= »33360″]

Du coup, la police est allé le chercher chez lui après le match. Apparemment, ça ne s’est pas trop mal passé pour lui puisqu’il est toujours en vie.[jwplayer mediaid= »33361″]

5 thoughts on “C’est plus ce que c’était la police uruguayenne

  1. Il n’a même pas eu de carton rouge ??! En tout cas, beau mandat d’arrêt de gardien.

  2. Mouais ça ne serait pas passé comme ça dans les années 70. Voilà le résultat de 14 ans de socialisme.

Répondre à ciani broyeur Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.