Je rate la balle, tu rates la balle

Tout est pourtant bien en place

La Ligue Europa ça fait rêver . Comme un bon vieux choc entre le FC Irtych Pavlodar, terreur du championnat kazakh, et le Siroki Brijeg, club bien connu de Bosnie-Herzégovine. Ce sont les seconds qui se sont imposés 2 buts à 0, mais les premiers n’étaient pas loin de marquer le but qui aurait tout changé à la µ92e minute.
[jwplayer mediaid= »38600″]

3 thoughts on “Je rate la balle, tu rates la balle

  1. C’est pas comme si c’était la méga occasion de marquer un but à l’extérieur dans les arrêts de jeu du match aller.
    Umut Bulut like this

Répondre à waynedt12 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.