L’école des passes en retrait qui jettent un froid

La communication c’est important. Le talent aussi.

Championnat du Mexique, Puebla s’en est allé gagner 3-2 sur la pelouse de Queretaro bien aidé, le service ne va pas vous mentir, par un des défenseurs centraux qui met Borja (attaquant équatorien des premiers nommés) dans les meilleures conditions pour aller ouvrir le score.

6 thoughts on “L’école des passes en retrait qui jettent un froid

  1. Le PSG n’est pas encore champion, mais son âme de sous Colony-capital se réincarne déjà partout dans le monde.

  2. Je dirais que c’est surtout le gardien qui aide tout le monde avec cette magnifique air-sortie

Répondre à waynedt12 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.