« Je leur ramène une centaine de criminels argentins pour les tuer ici à Milan »

Le comité a oublié de sortir de chez lui ce week-end. Il retentera sa chance samedi prochain.

LES DÉCLARATIONS DU JOUR

“Il n’y a pas de problème avec Jesé. Après, c’est la décision de l’entraineur”
Attention, ça n’a l’air de rien là, mais Patrick Kluivert vient de justifier son salaire de directeur du football avec cette prise de parole.

« Je ne discute pas, je n’ai pas revu les images. Monsieur Miguelgorry m’a dit qu’il était à 110% sûr. »
Dites donc, Philippe Hinschberger, vous tenez tant que ça à jeter le discrédit sur votre profession, avec cette confiance affichée envers l’arbitre ? Rectifiez le tir, et vite.

« Personne ne réclame rien, personne ne râle. Il prend la décision tout seul de siffler un penalty. Peut-être qu’il passera à Vidéo Gag. »
Voilà, prenez-en donc de la graine Philippe. Olivier Dall’Oglio a compris, lui.

« Les dirigeants avaient peur pour moi, mais j’étais prêt à affronter les supporters un par un. Ils ne savent pas que j’ai grandi dans un des quartiers avec le plus haut taux de criminalité en Argentine. Ces supporters sont 50 ? 100 ? 200 ? Pas grave, je leur ramène une centaine de criminels argentins pour les tuer ici à Milan. »
Truculent extrait de l’autobiographie de Mauro Icardi, dont on devine qu’y figure quelque part le fameux « sans le football, j’aurais fini tortionnaire ».

« Ma mère est cardiaque. Je n’ai pas envie d’aller en équipe de France et qu’elle lise des choses qui ne sont pas forcément vraies la plupart du temps et qu’elle soit affectée par ça. »
Et puis imaginez qu’elle lise les choses vraies, ce serait encore plus risqué, Samir Nasri

“Je suis allé voir monsieur Buquet avec Nabil, j’espère qu’il saura être magnanime comme l’a été Olivier Thual parce que ça ne méritait absolument pas rouge”
Le comité savait bien que Jean-Michel Aulas allait se servire de la “jurisprudence” Thual un jour ou l’autre. Il ne se doutait pas que ce serait aussi rapidement.

 

 

LA CHOREGRAPHIE DU JOUR

Mais pourquoi ?

 

 

LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

“Il faudra négocier un nouveau sponsor maillot, un nouvel équipementier, et enrayer la chute d’affluence au Vélodrome. McCourt insiste sur les animations au stade, l’amélioration de la « fan expérience », qui va de pair avec une logique commerciale : « Il faut générer du revenu par consommateur-spectateur », assure un proche.”
Du langage aux intentions, peur sur Marseille dans L’Equipe. Le comité a néanmoins hâte que Blaah puisse nous parler de sa prochaine « fan experience ».

“Les cartons d’audience de l’Euro ont semblent-ils donné des idées à M6. Le président du directoire de la chaîne, Nicolas de Tavernost, a annoncé dans un entretien au Monde dimanche la probable diffusion de certains matchs de l’équipe de France dans un délai de deux ans.”
20minutes.fr Moins de Margotton, plus de Balbir, merci Nico !

“Alors que l’équipe est sortie de son creux de vague de la fin de l’été à temps pour se qualifier pour les éliminatoires de la MLS, voilà que l’entraîneur-chef Mauro Biello est privé de l’attaquant étoile Didier Drogba, insatisfait de son utilisation. Drogba n’était pas au stade Saputo dimanche, quand l’Impact a confirmé sa place en éliminatoires, grâce à un verdict nul de 2-2 contre le Toronto FC.”
LaPresse.ca n’ose pas en parler, mais tout le monde à compris que Drogba était en route pour Marseille.

« Selon l’Est Républicain, samedi, un jeune postier intérimaire a décidé de ne pas aller au bout de sa tournée et d’abandonner deux sacs de courriers près des étangs de Méréville. […] Répondant aux enquêteurs, il a donné une explication simple, à savoir qu’il voulait aller voir le match Nancy-PSG à Marcel-Picot et qu’avec tout le courrier qu’il lui restait à distribuer il ne pourrait pas le faire. »
Foot01.com Ce qu’on ne ferait pas pour assister au grand retour d’Alou Diarra…

 

 

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf Fred Hermel à propos du PSG :
“Pourquoi avoir déboursé 25 M€ cet été pour faire signer cinq ans un joueur qui fait banquette ?”
Pour l’amour de la polémique et des articles vides de sens.

… Sauf L’Equipe à propos dela vente de l’OM:
“Margarita a-t-elle fait une bonne affaire ?”
Pour 45 millions t’as plus rien.

… Sauf Pascal Praud :
Nice champion ?
De mi-automne oui. Il n’y a pas de petite récompense.

…sauf Foot01 :
« Diarra doit régler son amende de 10ME au Lokomotiv Moscou et il doit d’abord faire un choix économique plus que réellement sportif. Qui franchement peut lui reprocher ? »
Visiblement, on ne fréquente pas beaucoup de supporters à la rédaction…

 

 

LES ANALYSES DU JOUR

“Je l’ai souvent vu au Real, il (Jesé ndcvm) a les qualités d’un joueur capable de se révéler, même s’il ne faut pas s’attendre à ce qu’il fasse du Zlatan”
Ah mince Luis Fernandez. Mais il peut faire du Ronaldo ou du Messi ? Parce que c’est eux les plus forts !

“Forfait pour l’Euro à cause d’une blessure à la cuisse gauche, le vice-capitaine des Bleus, plutôt que de se lamenter sur son sort, s’est concentré sur les soins puis sur sa reprise. Son travail physique lui a permis de répondre présent dès la tournée aux États-Unis et les premiers matches de Liga, alors que Pepe, qui était rentré tardivement de l’Euro après le sacre du Portugal, n’était pas en état de faire la paire avec Sergio Ramos, comme ce fut souvent le cas au printemps dernier.”
Petit extrait de l’article à la gloire de Raphaël Varane ce héros français des temps modernes dans L’Equipe. Tout en sobriété.

“En septembre, Varane a retrouvé le groupe France et on aurait dit qu’il ne l’avait jamais quitté. À vingt-trois ans, Varane compte déjà trente-trois sélections. Il entame sa sixième saison au Real, avec qui il a remporté deux Ligues des champions (2014 et 2016). On a pourtant l’impression que la carrière qui lui semblait promise ne fait que commencer.”
On vous met aussi la conclusion, parce que Raphaël Raymond en fait tellement des caisses que c’en est limite drôle. La première phrase donne l’impression que Varane a été écarté de l’équipe de France pendant huit ans suite à un coma.

“Après un mois en enfer, Ben Arfa revoit un peu la lumière en ce mois d’octobre.”
Après, personne ne peut venir chatouiller Arnaud Hermant quand il s’agit d’en faire trop, personne. En tout cas, le comité est heureux d’apprendre qu’Hatem a réussi à fuir la Syrie.

“Comment un arbitre minable peut pourrir un match …”
Finalement, que Pierre Ménès soit ou ne soit plus sur le plateau du CFC, il lui reste internet pour nous livrer ses passionnantes analyses.

“À Nice, l’écran de fumée s’appelait Nabil Fekir, expulsé pour avoir passé ses nerfs sur les mollets de Paul Baysse, puis sur le bras droit du défenseur niçois de manière involontaire.”
Du coup, il aurait dû prendre juste un jaune, s’il n’a fait que la moitié du boulot volontairement, Emery Taisne ?

“Le boulot de consultant est finalement assez simple. On distingue les consultants commentateurs, concentrés sur les phases de jeu et les grands analystes du ballon en pantoufle qui ont rarement sillonné le monde ou les centres d’entraînement. Ils se distinguent par leur amour des systèmes, des joueurs “en bois” ou d’un championnat bidon, le journal sous le bras, porté comme une bible, qui est leur bouée de sauvetage.”
Denis Balbir ne savait pas quoi faire aujourd’hui, il a donc décidé de se lancer des fleurs.

“Ceux qui vont au stade, sont pour des raisons évidentes moins virulents que ceux, qui, dans un studio entre potes et coupes de champagne ou seul dans un canapé, cartonnent le niveau général des joueurs français sur et hors du terrain. La plupart du temps pour s’indigner des propos d’une personne et plus récemment, par ceux tenus par notre président de la République.”
Denis Balbir, lui, est le consultant commentateur vrai. Un homme propre, aimable et généreux. Un homme qui se déplace dans tous les stades de France. A Metz par exemple. Ah non ça c’est pour porter plainte.

« je pense que des joueurs comme Meunier et Krychowiak ne sont pas au niveau d’un club comme le PSG. »
C’est bien noté, Pierre Ménès. On garde ça de côté.

“Une certaine idée de la honte dans le football. Tel est le sentiment que l’on éprouve à contempler le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, venir à le rescousse de Nabil Fekir. Il faut lui expliquer ce qu’est une agression caractérisée. Ou lui apprendre que ce qui fait la faute, c’est l’intentionnalité.”
Le comité n’est pas là pour défendre Jean-Michel Aulas, bien au contraire, Professeur B(u)RP, mais votre histoire d’intentionnalité dans la faute c’est n’importe quoi. Ou alors on en siffle deux fois moins à partir d’aujourd’hui.

 

 

LES COMPARAISONS FOIREUSES

“Nice massacrée mais Nice debout comme l’OGC Nice leader invaincu de L1”.
C’est pour ce genre de sortie que l’on regrette que Bernard Morlino ne soit plus vannobelisable. Mais c’est aussi ce genre de sortie qui nous rappelle pourquoi il a obtenu son Van nobel d’honneur.

“On me parle d’Ibrahimovic mais Skoblar, lui, a mis 44 buts lors de la saison 1970-1971, sans tirer un seul penalty. On n’a jamais revu ça depuis.”
Vous avez raison Marius Trésor, le foot c’était mieux avant.

« On a levé la sanction à Balotelli, mais je ne sais pas si j’ai autant de pouvoirs que lui »
Allons Nabil Fékir, laissez donc ce type de saillie à votre président…

“A Lyon, le président OL est le François Hollande de service. Qu’il commente l’affaire Adebayor ou le carton rouge de Fekir, un président ne devrait pas dire ça. Même à l’OL.”
Et paf dans l’actu ! Bravo Bruno Roger-Petit !

 

 

LES LAUREL ET HARDY DU WEEK-END

Sobriété, maturité, Messieurs Rossi et Cordeiro montrent le meilleur de l’Actor’s Studio brésilien, catégorie plongeon synchronisé.

 

 

 

PRIX SANS DECONNER

“Le patron de presse (Eyraud ndcvm) a déjà son programme pour les cent prochains jours. Plutôt qu’au retour (raté) de Napoléon en 1815 après son exil sur l’île d’Elbe, Eyraud fait référence à cet état de grâce qui accompagne l’élection d’un homme politique.”
Qu’il est malin ce Jacques-Henri, L’Equipe. Merci pour la précision.

 

 

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

“Je regarde ce lundi le classement de la Ligue 1. Nice est premier avec 23 points, possède 3 points d’avance sur le Paris Saint-Germain.”
Arrêtez d’embêter Pascal Praud, 23-19 ce n’est pas si simple comme soustraction. Et puis d’abord, c’est un homme de lettres, pas un vulgaire matheux.

« Je ne suis pas un joueur méchant. Je ne fais pas souvent de fautes. »
Le problème, c’est que ce n’est pas la quantité qui fait la gravité d’une seule faute, Nabil Fékir

 

 

LES PROSES DU JOUR

“Avant, dans les vestiaires et leurs odeurs d’herbe fraîche sous les crampons le lundi matin, il y avait les notes de l’Équipe. C’était un moment amusant du début de semaine. Aujourd’hui il y a les paroles des Dieux, ceux qui aiment toujours et toujours plus, le show.”
Vous la sniffez l’herbe, Denis ?

“La bonne parlote, ceux qui aiment ces weekends chauds, où chaque enceinte où ils ne sont pas, peut devenir un laboratoire de dissection, où tout peut se dire, puis le lendemain, une fois la nuit passée, son contraire.”
La phrase sans sujet véritable a été brevetée par Denis Balbir, n’essayez pas de lui piquer.

“Marseille doit une nouvelle fois sa victoire à Bafé Gomis qui a été au four et moulin pour entretenir la flamme d’un club coincé entre deux époques.”
Vous avez tous pensé Denis ? Et pourtant, il s’agit de Karim Nedjari.

« On aime bien parler de Paul Pogba. Ils aiment bien le nom de Paul Pogba. »
Et on adore quand Paul Pogba s’offre ce type d’entrée fracassante dans le club très fermé des joueurs qui parlent d’eux à la troisième personne.

 

 

 

PRIX D’ORIGINALITE

“Difficile pour Enzo Zidane de se défaire de l’héritage de son père, Zinédine. Joueur du Real Madrid Castilla (D3 espagnole), la réserve de l’équipe entraînée par son père, le joueur de 21 ans s’est distingué samedi avec un geste… à la papa. À l’occasion de la réception de Socuéllamos, il a marqué sur penalty d’une panenka bien sentie. La même que son père en finale de Coupe du monde 2006. Sauf que cette fois, Gianluigi Buffon n’était pas en face.”
Par où commencer, L’Equipe.fr ?

« Enzo Zidane, le fils de l’entraîneur du Real Madrid, n’a pas tremblé pour inscrire son penalty en Panenka avec la réserve de la Casa Blanca face à l’UD Socuéllamos (3-0) hier. Un geste qui rappelle forcément celui de son père, Zinedine Zidane, en finale de Coupe du monde 2006 contre l’Italie. »
Et Footmercato de nous faire exactement la même comparaison foireuse. Les grands esprits…

“Bafé Gomis, la panthère griffe encore”
Bravo L’Equipe, ça faisait sans doute trois mois que l’on avait pas lu ça.

“Cet ancien du Barça qui offre le Ballon d’Or à… Cristiano Ronaldo !”
Est évidemment portugais. Merci Simao, merci Le 10 Sport.com.

 

 

LA ZUMBA DU JOUR

Jamais on avait vu la D2 anglaise aussi technique.

 

 

LES TITRES DU JOUR

“Bruno Genesio,, le temps des questions”
L’Equipe La plupart des supporters lyonnais se contentent d’une question : “pourquoi ?”

“Nabil Fékir stoppé au feu rouge”
Un titre stagiaire de 3e, L’Equipe. Et le comité se trouve généreux.

“Y’a Coman doute”
Coman faites-vous pour être aussi croustillant L’Equipe ?

« L1 (J9) : Dijon ne méritait pas ça, Saint-Etienne non plus »
Football365.fr Le mérite, une notion qui se mérite.

“Marius Trésor : « Je me suis endormi la tête dans la cuvette ! »”
L’Equipe Ah, z’étaient quand même vachement plus sympa les footballeurs avant… En tout cas très bon choix de la phrase à mettre en avant, bravo messieurs dames.

 

Merci à Jean-Louis D., Homerc et Spado.

Le comité revient demain si tout va bien, à une heure qu’il ne connaît pas lui-même, mais qui devrait se situer entre le lever du jour et le milieu de la nuit. 

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à vous rendre dans le groupe prévu à cet effet ou à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

6 commentaires

  1. C’est marrant ce que dit Pierre Ménès, parce qu’avant 2011, le PSG n’aurait pas été un club à la hauteur de Meunier & Krychowiak.

  2. C’est là que le célèbre Tac-tac-tac-Icardi © prend tout son sens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.