« Je serai le Francesco Totti marseillais »

Le comité a comme l’impression que certains font exprès d’écrire n’importe quoi pour rafler un nouveau trophée en janvier. C’est soit ça, soit c’est carrément grave.

LES DÉCLARATIONS DU JOUR

« C’est compliqué de gérer ça à 20 ans. Je suis arrivé à Londres, tous les mois de l’argent entrait, et je dépensais, dépensais, et dépensais encore, dans les voitures, des vêtements, des discothèques. C’est ce que je faisais. Je dépensais mon argent dans des bêtises qui me rendaient heureux pendant quelques heures, puis, l’effet passait »
Le comité connaît ça, Kevin Prince Boateng. Il vous comprend d’ailleurs tout à fait, tant lui-même est heureux depuis qu’il n’a plus une thune.

“Je suis tout de même surpris de ne pas voir Paris premier”
Jocelyn Gourvennec ne paie pas un abonnement à Canal + pour voir n’importe quoi. Emery démission !

“Quand on remporte trois Ligues Europa d’affilée, c’est qu’on est un très grand entraîneur. Je n’ai aucun doute sur sa capacité à mener le PSG au haut niveau.”
Pffff, hahahaha, la honte Christophe Galtier qui soutient Emery.

“Nous sommes seize à travailler dans la supervision et le recrutement. Chaque personne s’occupe de deux Championnats mais notre scouting par rapport à la France est spécial. Nous avons quelqu’un qui gère exclusivement le foot français, entre L 1 et L 2. Parce que nous recherchons beaucoup de joueurs de ces deux divisions françaises. Ensuite, chacun de mes collaborateurs fait des rapports sur les joueurs et je commence à suivre ceux qui sont présélectionnés. Par ailleurs, nous utilisons une plate-forme Internet qui nous permet de pouvoir voir tous les matches du monde entier.”
Eh oh, ça va monsieur Monchi, le comité aussi connaît Rojadirecta.

“C’est scandaleux de jouer sur une telle surface, ce n’est même pas un terrain de foot”
Vous avez fini de vous acharner sur le peuple corse Antoine Kombouaré ?

“Ça nous a sûrement avantagé compte tenu de ce qu’on était venu faire ici (le mauvais état de la pelouse ndcvm). Bordeaux est une équipe très technique, très forte pour se sortir de situations sur des petits périmètres. Donc, sur un bon terrain, c’est compliqué de les jouer.”
Patrice Garande pour un football plus sale.

“Pourquoi je n’étais pas sélectionné ? Franchement, c’est difficile de l’expliquer. Le plus difficile était d’expliquer à mes enfants pourquoi je n’étais plus en Seleçao. Chaque fois que l’on regardait un match, ils me demandaient pourquoi je n’étais pas sur le terrain. Je ne pouvais pas répondre.”
Thiago Silva, papa fragile.

“Je serai le Francesco Totti marseillais”
Florian Thauvin parle en première intention mais rate son self-control.

 

 

LA LOURDE DU JOUR

Ca se passe à 4min55 et selon notre Rhinit de poche, il y a but, la montre de l’arbitre lui ayant chatouillé le poignet.

 

 

LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

“58% des amateurs de football interrogés jugent, en effet, que le recrutement d’Emery est un mauvais choix. En avril dernier, 75% des Français et 71% des amateurs de football estimaient qu’il ne fallait pas remplacer Laurent Blanc sur le banc du club. “
Les amateurs de football, qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ? Pourquoi Le Parisien les interroge-t-il ? Pourquoi nous donne-t-il les résultats ? Qu’en a-t-on à foutre ? Mais qui es-tu Jésus ? Tant de questions…

“Serge Aurier est fixé. Entendu par la justice lundi matin, le défenseur du PSG a été condamné à deux mois de prison ferme et 2.100 euros d’amendes pour violences sur un policier. L’international ivoirien ne devrait toutefois pas réellement aller derrière les barreaux, la peine étant aménagéable.”
20minutes.fr Un prêt à Lille devrait suffire.

« Des caméras isolées sur CR7 l’ont ainsi scruté sur le banc de touche. Seul, il fulmine, se parle à lui-même et lâche même une insulte que l’on peut lire sur ses lèvres. “La putain de sa mère”, s’emporte-t-il, jetant ensuite son bandeau de poignet par terre. »
Quelle déception, rmcsport, le triple ballon d’or ne serait donc qu’une racaille comme un autre.

 

 

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

…sauf Footmercato :
« Real Madrid : une crise entre Ronaldo et Zidane ? »
Sans même passer par « un début », ou la « menace d’une ». Respectez un peu le jeu médiatique, messieurs, s’il vous plaît…

…sauf Foot01.com :
« PSG : Et si Emery n’avait jamais voulu de Ben Arfa ? »
Ah ce serait donc ça ?

Sauf maxifoot.fr :
“ Que pensez-vous de la situation d’Hatem Ben Arfa au Paris Saint-Germain ? Peut-il revenir dans les petits papiers d’Unai Emery ? “
Laissez parler les petits papiers.

… Sauf Le Super Moscato Show :
“Si vous deviez immédiatement choisir un nouvel entraîneur pour votre club. Vous prendriez Dupraz ou Emery ?”
Pas simple. Le comité aime bien la Savoie,n’aime pas trop Gladiator,. D’un autre côté il ne va jamais au pressing. La laverie tout au plus. Non, vraiment, c’est compliqué votre question.

… Sauf L’Equipe.fr :
« Cristiano Ronaldo a-t-il oublier Ronaldo ? »
Le doublé avec la prose. Finition clinique du stagiaire.

 

 

LES ANALYSES DU JOUR

“En traitant l’ex-Niçois comme un pestiféré, Emery dévoile un trait de sa psychologie : la radicalité. Je le regardais avant le match à Toulouse faire les cent pas sur la pelouse et je devinais le stress, la nervosité, l’anxiété qui gagnent peu à peu son être.”
Pascal Praudfiler est à deux doigts de nous annoncer que le radicalisé Emery prépare un attentat-suicide contre le PSG.

« Entraîner Marseille me fascinerait. Mais il faut être fatigué pour entraîner Marseille en ce moment. »
Ou complètement fou, mais ça ne doit pas être si loin de ce que vous pensiez, Pascal Dupraz.

« Si ma mère était dans le but niçois, on n’aurait pas gagné ce soir ! »
Pablo Correa n’en a déjà plus rien à foutre et voit des responsables même dans sa propre famille.

“Loin de l’agitation médiatique déclenchée par sa mise au rancart, le joueur a fait profil bas.”
L’Equipe L’agitation médiatique ? La faute à Emery encore, et voila.

“Il n’y a pas encore le feu à la maison PSG. Mais les flammes se rapprochent dangereusement et les braises pourraient s’enflammer dès mercredi.”
Some men just want to watch the world burn. Comme Arnaud Hermant, par exemple.

“On n’a pas été aidés. Les garçons ont fait des efforts. Sur le penalty, je ne sais pas s’il y a faute, mais on doit être plus agressif avant qu’ils arrivent dans la surface. On sait que quand on va à Marseille, on part avec un petit handicap, ça s’est avéré ce soir.”
Vous entendez les mecs ? Pétez les tibias au milieu de terrain, ça évitera à coach Girard de sortir la carte “complot” en conférence de presse.

“Le PSG d’Emery a beau afficher un bilan comptable comparable à ce qui se faisait avant, rien n’y fait. C’est la cata et tout est à jeter. Emery n’y arrivera pas. J’exagère ? Non, l’idée répandue et entendue dans la plupart des médias, c’est ça non ?”
Daniel Riolo aboie, mais suit la caravane.

“Le football est aussi affaire d’humanité. Pascal Dupraz n’a pas seulement donné une leçon tactique à Emery ce vendredi, il a fait beaucoup plus. Il lui a rappelé que le sport est aussi une affaire d’hommes. Et de sentiments.”
AHA Prenez ça dans la tronche, Unai le robot. Ca marchait peut-être en Espagne, mais ici vous êtes en France, un pays d’artistes défendu par Bruno Roger-Petit.

“Les caméras de Canal Plus toujours, ont ainsi montré l’image d’une famille de football, unie et amoureuse, vivant depuis quelques mois une aventure exceptionnelle. Entre temps, on avait vu Emery s’époumoner dans sa zone technique durant tout le match, engueuler les remplaçants du PSG, figés, si ce n’est gênés, après les bourdes de Thiago Motta, et après le coup de sifflet final, mettre en cause l’arbitrage, en mode « C’est pas de ma faute, les sangliers ont mangé des cochonneries ».”
Ce qui est cool avec Bruno Roger-Petit, ce sont les moments où il délire un peu, quitte à inventer des faits ou accentuer des trucs complètement insignifiants pour donner un peu de constance à ses écrits.

“Ben Arfa ne joue pas, mais Thiago Motta, si. Et on a vu le résultat. Un carton jaune. Un rouge évité de justesse. Un contrôle de balle de U12F qui offre le 2-0 à Toulouse.”
Petit instant sexisme chez l’ami Roger-Petit, parce qu’après tout, Thiago Motta c’est rien qu’une vilaine pleureuse.

 

 

LE SNIPER DU JOUR

Pedro Leon pour les trois points (de la pénalité)

 

 

LES COMPARAISONS FOIREUSES

“En URSS, les idéologues du Parti expliquaient que les millions de morts du communisme étaient un mauvais moment à passer avant l’avènement du grand soir. Quel rapport avec Unaï Emery me direz-vous ? Il ne faut pas nier la réalité.”
Dans un concours pourtant très relevé, Pascal Praud, remporte haut la main la médaille de la comparaison la moins digne.

“C’est une belle chose d’être un Clausewitz de salle à manger, de penser le football sur paperboard, d’établir des plans savants. Encore faut-il qu’ils soient réalistes.”
Pour Pascal Praud, le football est la continuation de la guerre sur un paperboard à la table du déjeuner.

« Je crois qu’il faut remonter aux années 2000 pour trouver trace d’un PSG aussi mauvais. »
Daniel Riolo a probablement mal vu le classement.

« Avec une panthère et un lion (indomptable) en pointe, l’OM pourrait rapidement retrouver l’appétit. »
Ah ouais foot365.fr, mais sont-ils félins pour l’autre ?

 

 

LA DIVERGENCE D’OPINION DU JOUR

Quel sale menteur ce Serge Aurier.

 

 

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« je ne comprends pas le système de Genesio. Il a inventé le football sans attaquant et avec deux milieux offensifs aux déplacements similaires. »
Ah non, Pierre Ménès, ça c’est Guardiola. Avec un peu plus de succès, certes…

« Aréola a été parfait face à Cavani »
Aurait pu être une phrase pertinente si le journaliste de Maxifoot parlait d’un entraînement du PSG, non de Toulouse PSG.

 

 

L’AUTO-RECTIFICATIF DU JOUR

« Je ne veux pas m’acharner sur le successeur de Laurent Blanc qu’il m’arrive, soit dit en passant, de regretter. Je répète que je me méfie, dans la vie, des idéologues, et en football, des théoriciens. Dans les deux cas, ils sont pétris de certitudes, ils arrivent avec leur sac à idées toutes faites et plaquent leurs convictions sur le vivant. »
Pour quelqu’un qui ne veut pas s’acharner, vous lui en mettez quand même plein la gueule en trois lignes, Pascal Praud.

 

 

LES PROSES DU JOUR

“Et si aucun des tauliers, ni aucun des autres joueurs du vestiaire, ne voulait adhérer à la méthode et au système du technicien basque ? Où était Edinson Cavani, Serge Aurier, Angel Di Maria et Thiago Motta ? Il est permis d’avoir des doutes sur leur volonté de bien faire et d’imaginer qu’ils ont une idée derrière la tête : qu’Emery déguerpisse le plus rapidement possible.”
Pascal Praud voit les cadres fomenter un complot, comme un seul homme.

« Jürgen est très fortement pensé là. Il sera en tête de la liste des candidats pour être le prochain entraîneur »
Un épisode de traduction footmercatesque comme on les aime, quand il s’attaque à la prose qu’on devine déjà plutôt limitée du Daily express…

“J’ai démarré dans l’inconnue”
Retranscrit par om.net, Rod Fanni semble nous raconter sa façon d’ambiancer ses nuits marseillaises.

“ Il [Emery, ndcvm] tâtonne, cherche des solutions mais n’entrevoit que d’autres problèmes à résoudre pour le moment. Les joueurs ont parfois l’air perdu sur le terrain.”
Tout comme ce pauvre s qui ne sait plus où il est. Mais c’est sûrement la faute d’Unaï, football365.fr.

“Le sosie de Zlatan Ibrahimovic a envahi la pelouse lors du match contre Leicester”
Une invasion menée par une personne. L’effet Zlatan sans doute, L’Equipe.

“Après Monaco-Angers samedi soir (2-1), l’entraîneur angevin Stéphane Moulin s’était plein de l’arbitrage, dénonçant notamment le but refusé à Toko Ekambi après un long temps d’hésitation.”
Rmcsport conjugue au temps d’hésitation.

“Le naufrage de Thiago Motta lors du dernier quart d’heure est très symbolique de la situation actuelle du PSG. Du temps de Carlo Ancelotti ou de Laurent Blanc, Thiago Motta symbolisait le jeu court, en redoublement de passes, et la maîtrise technique.”
Thiago Motta premier milieu symbolique du football selon Karim Nedjari. De là à savoir où ça se situe sur un terrain de foot par rapport à un récupérateur ou un trequartista…

“Disons-le tout net. Cela ferait mal au cœur de voir Franck Passi quitter ses fonctions d’entraîneur de l’OM. Pour certains, cette issue est inéluctable, avec un vestiaire coupé en morceaux et des ambitions nouvelles, symbolisées par la future arrivée du propriétaire américain, Franck McCourt. Le budget de 150 millions d’euros est comparable à celui de Monaco… Au-delà de ce chiffre alléchant, faut-il encore que l’argent soit bien utilisé et être sur du montant…”
Et si Denis Balbir était en fait un superordinateur capable d’effectuer des millions d’analyses en même temps, ce qu’un pauvre article ne peut finalement permettre de retranscrire que de manière bien maladroite et incompréhensible pour l’humain moyen ? Hein, et si ?

 

 

 

PRIX SANS DECONNER

« L’OL est prévenu, Nasri est énorme en ce moment »
OH, ils doivent être au courant, Foot01, vu que c’est ce qui a poussé Guardiola à le foutre à la porte.

“Tout autre résultat qu’une victoire à Sofia contre Ludogorets, en phase de groupes de la Ligue des champions, placerait Unai Emery et ses joueurs dans une situation de crise. Un nul pourrait déjà placer l’équipe dans une situation inconfortable, après deux journées, alors qu’elle était le favori de son groupe et accentuerait la pression avant la réception de Bordeaux en Championnat, samedi prochain. Ce serait encore pis en cas de revers.”
Prendre 0 point, c’est moins bien qu’un point. Arnaud Hermant, maths sup’.

 

 

PRIX D’ORIGINALITE

« Lorient : Lecomte est bon, et encore plus après ce succès contre l’OL »
Foot01, en petite forme.

“Lecomte est bon”
L’Equipe ne fait pas mieux.

“Victoire méritée pour Vainqueur”
Maxifoot.fr a la win.

 

 

L’ECOLE DES CHAMPIONS DU JOUR

Wunderbar Dortmund !

 

 

LES TITRES DU JOUR

« Avec Marcus Edwards, l’Angleterre espère tenir son « Mini Messi » »
Footmercato.net Donc l’Angleterre ne souhaite gagner ni euro ni coupe du monde tant qu’il sera sélectionné. Bien.

« Cristiano Ronaldo et Messi jaloux des stats de Payet »
Sevrage difficile pour les click-addicts de Foot01.

“Motta, le naufrage symbolique”
Karim Nedjari, voit des symboles partout.

“L’UEFA s’est assis sur un cas de corruption en coupe d’Europe pendant cinq ans.”
Ca doit faire mal au cul, rmcsport.

“Le onze de rêve de Ronaldo (le vrai)”
Précision entre parenthèses importante de Rmcsport, puisqu’il s’agit d’un 11 ”imaginé pour l’occasion”.

« Oui, Christian Estrosi a offert un maillot de Mario Balotelli au pape »
Et oui, le comité s’en fout éperduement, 20minutes.fr.

 

Merci à Vivoxbow, Olivier et Rhinit

Le comité revient demain si tout va bien, à une heure qu’il ne connaît pas lui-même, mais qui devrait se situer entre le lever du jour et le milieu de la nuit. 

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

17 commentaires

  1. Putain Pascal mais l’URSS a fait le Grand soir le 25 Octobre 1917!
    Ah ça c’est pas à Noirmoutier qu’on l’apprend hein!

  2. « JE SERAI LE FRANCESCO TOTTI MARSEILLAIS »
    On ne peut pas blâmer Thauvin, dans le domaine de la connerie il se situe au niveau de son modèle.

  3. J’étais prévenu pour Pascal, mais je n’étais pourtant pas prêt.

  4. Commun symbole de Titanic sa mère.

    Pour le s perdu je pense pas que ce soit la faute d’Unai mais plutôt la faute d’Uleuil.

  5. Il le savait, il nous avait prévenus, et maintenant, Pascal Praud fête.

  6. “Je suis tout de même surpris de ne pas voir Paris premier”

    Jocelyn n’a pas le câble ?

  7. Praud m’a rendu la lecture de Balbir réconfortante. Ca en dit long sur sa force de nuisance.

  8. « Je répète que je me méfie, dans la vie, des idéologues, et en football, des théoriciens ».
    Pascal Praud.
    En tant que théoricien du n’importe quoi…………..
    qu’il se méfie de lui-même

  9. Je crains que ce ne soit l’air qui soit perdU, plutôt que les joueurs. En ce cas, on pourra reprocher à PP beaucoup de choses, mais pas sa grammaire. Ce qui fait quand même un sacré tas de conneries à lui imputer.

    • Vos crainte sont infondées, vous pouvez vous tranquilliser. Une joueuse a l’air perdue, des joueurs ont l’air perdus, Pascal Praud a l’air con.

    • J’ai essayé de me figurer à quoi ressemblerait un « air » qui serait « abandonné » (si on parle d’une « maison qui a l’air abandonné » et non « l’air abandonnée »)… Même sous prétexte poétique, c’est assez cocasse.

      • Bah… Il semble que les deux s’écrivent, selon que l’adjectif est ou non épithète. Mais comme je ne voudrais pas avoir l’air d’insister, rendons à Pascal Praud ses élucubrations et sa syntaxe approximative.

        • La règle est simple : si le sujet est inanimé – comme la maison – l’accord est obligatoire ; si le sujet est animé, l’accord est facultatif.
          Reste à déterminer si les joueurs parisiens sont animés ou non.

  10. On a beau être prévenu pour Pascal Praud, ça coupe le souffle quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.