PARIONS BOURRES – DEMENT, COMMENT NE PAS PERDRE LA TETE, SERRE PAR DES BRAS AUDACIEUX ?

En pariant bourré

Le titre n’a pas de sens, mais me permet de faire allusion à mon dîner à côté de Patrick Bruel l’autre soir. La table à côté. Il était si proche que j’ai pu réaliser à quel point Laurent Gerra l’imitait bien.

Je lui ai serré la pogne en partant, en me présentant modestement : « Bonsoir, la Vinasse, vous c’est le poker, moi le pari bourré. Sauf que moi, je gagne à chaque fois. Bonne soirée« . Il a souri mécaniquement, surpris par le message… je saluais déjà le maître d’hôtel, prêt à quitter l’établissement, laissant Patrick avec son carpaccio de saumon et mes propos derrière moi.

Et je me suis barré avec ma date, enfin mon escort. Je ne suis pas une bête, on peut causer, voire manger avant, non ? Mon accompagnatrice de charme m’a traité de loco (fou en espagnol) pour avoir parlé à Patrick Bruel de la sorte, cette star de la chanson. « Pour le poker je lui laisse le bénéfice du doute mais 30 ans de carrière dans la chanson sans savoir chanter, et autant dans le cinéma sans savoir jouer, ça c’est loco !« . Tout comme parier bourré, ça c’est loco !

Et vous, loco ou pas loco ? Bourré ou pas bourré ? Winner ou loser ? Tequila ou tisane?

Loco bourré winner tequila, prenez exemple ci-dessous :

Leeds – Wigan : 1
Forcément.

Club Tijuana – Locos : N

Locomotiv Moscou – CSKA : N

Krasnodar – Paraphrénit St Petersbourg : 2

Braque 04 – Oufenheim : 1

Grodingue – Ajax : 2

Gotenbarge – Helsinbarge : 1

Belenenses – Rio Ave : 1
Je ne sais pas ce qu’il fout là ce pari. C’est loco (fou en espagnol).

7 850 € ! C’est complètement loco (fou en espagnol) !

Max Vinasse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.