Alerte spoiler: les prévictions du groupe C

Nostradanus avait-il prévu le retard du service relecture, quand il écrivit cet article il y a maintenant dix jours ?

Les prévictions de Nostradanus, groupe C : Pologne, Irlande du Nord, Allemagne, Ukraine

Jeunes âmes, vieux cons, lectrices,

À l’heure où ces lignes sont écrites, point besoin de cartes pour subodorer l’excitation qui monte lors de ces phases de groupes. En l’occurrence, je vais ici dévoiler le futur du groupe C, qui regroupe notamment l’Allemagne et la Pologne. Ma moitié nazie frétille d’impatience, mais ne négligeons pas le potentiel des deux outsiders, l’Irlande du Nord et l’Ukraine, en termes de conflits et de massacres. Bref, un vrai groupe de poètes, je déconseille à des juifs de se trouver dans la salle.

Pour rappel, cliquez ici pour ma présentation, ma méthodologie et un aide-mémoire sur le sens des arcanes mineurs.

Pour les prévictions des groupes A, B, D, E et F, cliquez sur les lettres correspondantes (au terme de la première journée de la phase de groupes, tous les liens seront valides).

I) Les équipes
II) Les matchs
III) Résultats et classement final

I) Les équipes : Pologne, Irlande du Nord, Ukraine, Allemagne

Voici le tirage du groupe C, et l’interprétation associée.

Pologne.
Il est in d’en sortir, en six lettres.

L’arcane majeur du Jugement, comme son nom l’indique, présage de la capacité à faire face à une décision (extérieure ou intérieure, et dans notre contexte, c’est intérieur). A l’endroit, elle donne une réponse très favorable, ainsi les Polonais se présentent tout à fait prêts physiquement et mentalement. Dans le jeu, la tête froide et la prudence seront leurs atouts, car Le Mat (El Loco en espagnol) ici inversé est l’opposé de la folie et de l’inventivité. Cependant, un membre de l’équipe minera les efforts du groupe en essayant de bien faire : c’est l’As de Deniers inversé qui nous le dit, on l’appelle d’ailleurs la « carte Alessandrini » dans le milieu. Enfin, Lewandowski est ici franchement en berne, car le Valet de Coupe inversé désigne une personne qui manque de cohérence à la fois en pensée et en actes, et a des intuitions trop nébuleuses.

Tl;dr : Plan de jeu pour jouer le maintien, une chèvre de service, et Lewandowski décevant : on risque de se faire un peu chier.

Irlande du Nord.

L’IRA bien qui l’IRA le dernier.

Comme d’habitude, le 5 de Bâtons, carte dynamique de l’élément feu, évoque (surtout en position inversée) un litige sérieux, entraînant moult colères. La crise couve dans cette équipe ! Heureusement, le capitaine Steven Davis est représenté par le 4 de Bâtons inversé, qui confirme les tensions mais indique qu’une bonne gueulante de sa part aidera (si si, cette carte le dit vraiment), ce qui nous permet d’en venir aux forces et faiblesses de l’équipe. D’un côté, la Reine d’Épée, même inversée, désigne une personne rationnelle et qui sait garder la tête froide : le coach est tout désigné pour faire des choix tactiques intelligents et réalistes. Cette carte, pas mauvaise par ailleurs, est mise complètement en porte-à-faux avec le Pape, qui lui est le garant des traditions et des rituels. Tout ceci est clair, la stratégie collective pour cet Euro, bien que bonne en soi, sera contestée par les vétérans, sauf le capitaine dont on a déjà donné le rôle, et c’est probablement ce qui explique la crise évoquée plus haut…

Tl;dr : Equipe paradoxale, en conflit dans le vestiaire mais qui fonctionne bien tactiquement par ailleurs. Le capitaine jouera un grand rôle pour maintenir cet équilibre fragile.

Allemagne.

Récemment libérée de la terrible dictature de Pep Guardiola

Bon, disons-le tout de suite, la Lune est la carte qui m’a donné le plus d’insomnies ces quatre cent dernières années : son interprétation est toujours très ambigüe, car elle est relative au lien subconscient entre la réalité et le monde des rêves (entre autres). Contentons-nous de dire ici qu’elle fait allusion à un sentiment de malaise dû à une légère perte d’emprise sur la réalité, par exemple une maîtrise plus aussi nette que lors d’Allemagne-Brésil (match pris au hasard). Pour revenir à des choses solides et sûres, il suffit de regarder la carte de Manuel Neuer, à savoir l’Hermite : à la fois sage, autoritaire et gentil, il sait guider, et regarder les choses avec recul. Du grand cyborg donc pour cette compétition ! Le 7 de Deniers inversé impose une reconsidération des forces car elles ne sont plus assez productives en l’état, et comme cela est indiqué comme la Deutsche Qualität, il est clair que la réévaluation aura lieu et sera bénéfique. En contrepartie, le 2 d’Épée, carte tendue comme un rideau de fer, signale une paix malaisée donc tous les problèmes ne seront pas réglés pour autant.

Tl;dr : Un peu vieillissante, quelques nécessités de réorganisation tactique se feront sentir, mais Neuer fera du grand Neuer.

Ukraine.

Vient de gagner l’Eurovision, les objectifs sont atteints.

Physiquement, l’équipe arrive déjà complètement cramée, car le 4 d’Épée inversé est la carte du repos forcé par la fatigue. C’est malin, il y a quand même une compétition à jouer, mais l’Ukrainien est déjà content lorsque son confort matériel est assuré (oui, le 9 de Deniers est difficilement interprétable autrement que comme carte extrasportive, je voudrais vous y voir vous). Faut se bouger un peu le cul non les gars? Eh bien contrairement à ces assistés d’académiciens, les joueurs seront généreux, et même un peu trop en fait : la Reine de Bâtons est fort accueillante et donne un pu à qui en veut, dans sa grande naïveté. Enfin, Yarmolenko hérite du 10 de Bâtons, qui se résume par « fardeau de l’ambition ». Son travail sera intense, virant même parfois à l’obsession, ce qui ne le protégera guère des grands risques de fatigue déjà annoncés.

Tl;dr : Déjà fatigués, pas assez lucides, heureusement ils auront une belle résidence : des vacanciers parisiens.

La carte volte-faciale.
Coucou c’est moi, le Diable inversé ! Je suis quelqu’un qui ne vous veut pas du bien (mais vous ne saurez jamais l’expliquer clairement), et la malveillance est de mise ! Inutile de dire que tous les coups de pute risquent de se produire avec cette carte…

II) Les matchs :

Pologne-Irlande du Nord.

Deux reines, donc trahisons et coups bas, a priori au bénéfice de l’Irlande du Nord car c’est sa carte de force. Le 3 de Bâton inversé annonce des occasions manquées (des deux côtés donc) par obstination et arrogance : le match sera assez triste, ce qui est largement appuyé par le Soleil inversé qui, si on y réfléchit deux secondes, est la carte de sécheresse. La Reine de Deniers polonaise est très superficielle, alors que le 6 de Deniers nord-irlandais proclame que des cadeaux seront reçus, et qu’une aide solide sera apportée. Ajoutons à ça le Diable volte-facial, et le tour est joué, ça sent la simulation d’un Nord-Irlandais qui piège l’arbitre, donne un but à son équipe et mystifie donc la Pologne.

Tl;dr : 0-1 victoire Irlande du Nord sur un pénalty bien volé.

Fiabilité : 82%.

Allemagne-Ukraine.

L’Ukraine possède le Roi et la Reine de Bâton, couple puissant et plein d’énergie (l’élément Feu est consubstantiel au Bâton), donc elle ne déjouera certainement pas, déjà une bonne nouvelle. Par ailleurs, le 5 de Deniers allemand est essentiellement la carte du gain mérité : après une lutte difficile, on récolte les fruits de son labeur et la confiance augmente. Les Teutons vont donc l’emporter, mais comment ? Eh bien, le 8 de Deniers est révélateur de nouvelles capacités découvertes, de nouvelles stratégies et par extension ici de nouveaux joueurs. Pour conclure sur le scénario du match, le Pendu inversé déconseille de s’accrocher à ce qu’on a déjà plutôt que d’avancer, ce qui coûtera cher : pour un match d’Euro, aucun doute à avoir, les Ukrainiens auront marqué trop tôt (taromanciens et poncifs vont de pair, c’est notre pain quotidien). Match agréable au final, avec des révélations ukrainiennes et un jeu moins académique qu’à l’accoutumée côté allemand.

Tl;dr : 2-1 pour l’Allemagne après avoir été menée 0-1, de belles surprises des deux côtés du terrain.

Fiabilité : 67%.

Ukraine-Irlande du Nord.

Deux combinaisons à élucider pour commencer : la plus évidente est le couple Pape (Ukraine) et Papesse inversée (facteur X). Evidemment, ce couple n’est pas naturel et ne devrait jamais exister, et c’est donc tout naturellement que la sodomie est suggérée par ce tirage : mon éducation classique est formelle. Par ailleurs, la présence de deux reines (chacune d’un côté) induit des coups bas et trahison. Maintenant, le 8 de Deniers inversé ne fait que renforcer l’impression qu’il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark, puisqu’il réfère à des gains obtenus par des moyens illégaux. Qui en est l’heureux bénéficiaire ? L’Ukraine tire l’Empereur, la Masterball du jeu puisqu’elle augure quasiment d’un succès automatique, sauf peut-être en Russie à l’arrivée de l’hiver.

La réponse est donc évidente, mais par acquit de conscience on peut finir avec la carte nord-irlandaise : les Coupes sont des cartes émotionnelles, et le 6 inversé conseille en l’occurrence d’accepter que le passé et passé (les poncifs, je vous dis), d’autant plus que leurs cartes sont déjà fortement orientées vers ce conflit entre traditions et nouveauté. L’Ukraine gagne donc sereinement ce match, profitant des nombreuses faiblesses psychologiques et physique de leur adversaire, mais la combinaison Pape-Papesse, avec le 8 de Deniers, les deux reines et la volte-faciale convergent pour indiquer une enculade arbitrale à sec avec du gravier. Le 2-0 paraît donc tout à fait indiqué.

Tl;dr : 2-0 pour l’Ukraine, au cours d’un match ponctué de « so*omies arb*trales » même si l’Irlande du Nord était quoi qu’il en soit très faible.

Fiabilité : 77%.

Allemagne-Pologne.

Beaucoup de Coupes dans ce tirage, cinq pour être précis : ce match sera donc sous le signe de la créativité et des émotions, sans doute en souvenir des si bons moments passés ensemble il y a 75 ans. J’extrapole à peine, puisque le 6 de Coupe évoque les souvenirs heureux et le retour du passé, un pogrom surprise n’est pas à exclure. Si vous refusez cette explication, notez que Lewandowski retrouvera beaucoup de coéquipiers de Dortmund… Ayant séché mes larmes de joie, mon regard s’arrête sur le 7 de Coupe inversé : le 7, carte de rupture par excellence, alerte dans ce cas contre les désillusions dangereuses et le fait de se reposer sur ses lauriers (lauriers, César, Kaiser, Reich, on y revient). Ces désillusions sont même appuyés par la Lune, et renforcent la faiblesse allemande représentée par le 2 d’Épée, rappelons-le. Dans ce contexte, le 4 de Coupe inversé, relatif à la peur de la solitude, est totalement compréhensible, en face de si bons copains. Au final, pas de vraie carte qui en impose à l’autre, et beaucoup d’équilibres des forces implicites, nous aurons donc un beau match nul, 1-1.

Tl;dr : 1-1, conclusion logique à du bien beau football, et de belles images d’amitié dans les tribunes (non, pas les bandeaux noir et blanc sur fond rouge du virage sud).

Fiabilité : 100% pour le point Godwin, 80% pour le reste.


Tirage de la dernière journée.

Irlande du Nord-Allemagne.

La domination d’Épées annonce déjà un match tactique (non ça ne veut pas toujours dire chiant). Le 3 de Coupe est, on l’a déjà vu, très positif, reflétant le succès et les célébrations qui vont avec. Pour une troisième journée de poules, cela ne peut être qu’une qualification, donc une des deux équipes au moins s’en sort bien, voire les deux ! Il se trouve ici que les deux cartes d’équipes sont positives mais pas trop : le Cavalier de Coupe inversé de l’Irlande du Nord évoque un jeune homme velléitaire, alors que le 6 (nombre de l’harmonie) de la série des Épées est une carte paisible, qui permet de retrouver l’équilibre par une bonne dynamique. Enfin, 6 de Deniers inversé, déjà aperçu aussi, évoque des problèmes au travail provoqués par quelqu’un d’autre, et qui doivent être réglés, la qualité de jeu ne seront donc pas au rendez-vous (et oui, maintenant on peut dire que le match sera chiant).

Tl;dr : Un bien beau 0-0, malgré quelques tentatives manquant de hargne. Reposez-vous, l’Euro est encore long.

Fiabilité : 55%, un but par accident est vite arrivé.

Ukraine-Pologne.

Beaucoup de Deniers encore une fois, c’est donc le côté matériel des choses qui prime. Plus intéressant, les deux 10 annoncent des évènements chanceux. Le Cavalier de Deniers inversé, placé ici en tant que carte d’atmosphère, ne peut être qu’abstrait, et correspond donc à des limitations pratiques et un dénouement tardif: le match sera plein de suspense. Un simple d’œil suffit pour la suite : la Roue de la Fortune inversée est transparente dans son interprétation, l’Ukraine aura toute la poisse du monde contre elle (et même un peu plus à cause des deux 10), alors que la Pologne recevra ces fameux « cadeaux » promis par le 6 de Deniers. Le Roi d’Épée n’est plus vraiment pertinent ensuite, vu la force du reste des cartes. Il est évident que la Pologne gagne clairement, disons 2-1 car le Cavalier de Deniers impose le suspense.

Tl;dr : Victoire claire mais tardive de la Pologne, l’Ukraine a marché sur un chat noir sous une échelle, je ne vous spoile pas les détails parce que ce sera marrant.

Fiabilité : 81%.

III) Résultats et classement final :

Résultats :

Pologne 0 – 1 Irlande du Nord
Allemagne 2 – 1 Ukraine
Ukraine 2 – 0 Irlande du Nord
Allemagne 1 – 1 Pologne
Irlande du Nord 0 – 0 Allemagne
Ukraine 1 – 2 Pologne

Classement final :

  1. Allemagne 5 points
  2. Irlande du Nord 6 points
  3. Pologne 4 points
  4. Ukraine 3 points

L’Allemagne a assuré son statut de favori malgré quelques frayeurs, le reste du groupe est très très serré, et c’est la chance (et la « malice » diabolique) des Nord-Irlandais qui leur permet d’accéder à la deuxième place.

La Pologne s’en sort de justesse grâce au match contre l’Ukraine (si elle est qualifiée comme troisième), quant à cette dernière, elle n’aura pas été mauvaise, mais bon il faut un loser.

Nostradanus.

Nostradanus

Je tire les cartes plus vite que je ne tire vos mères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.