à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Benfica-Anderlecht (2-0), la Jup’ livre ses notes

Mercredi 18 septembre 2013

Salut les filles !

Première journée de Ligue des Champions, et évidemment, on va suivre les exploits d’Anderlecht, champion de Belgique et directement qualifié. Les Mauves sont dans le 3ème chapeau et ont donc sur le papier deux équipes supérieures (Paris Saint-Germain et Benfica), et une équipe inférieure (Olympiakos).

Ce soir, les Mauves se déplacent à Benfica. Il y a 30 ans, Anderlecht y remportait son dernier trophée européen. Après une victoire au Parc Astrid, le Sporting allait décrocher un nul, lui permettant de gagner sa première Coupe de l’UEFA.

C’est très compliqué de savoir ce que peut espérer Anderlecht. L’année passée, le Sporting avait terminé dernier d’un groupe comprenant l’AC Milan, Malaga et le Zenit, mais nous avait laissé quelques regrets. La 3ème, voire la 2ème place avec un peu de chance, étaient accessibles selon nous, si Anderlecht avait su profiter des performances médiocres à l’époque du Milan (qui cherchait à reconstruire une équipe après la cure d’austérité) et du Zenit (englué dans des problèmes internes concernant les salaires de Hulk et Witsel). Malaga avait également été la surprise de la saison passée.

Cette saison, l’Olympiakos semble prenable, alors que Paris et Benfica (récent finaliste de l’Europa League) sont bien au-dessus. De plus, et vous le savez si vous nous êtes fidèles, Anderlecht entame un nouveau cycle : 4 joueurs majeurs sont partis (les attaquants Mbokani, De Sutter, Jovanovic, et le créateur Biglia) pour laisser place aux jeunes, qui viennent de la formation (Bruno, Praet, Tielemans, Mbemba) ou qui ont été recrutés (Acheampong, Milivojevic, Mitrovic).

Si le tout début de saison était décevant, l’arrivée de Mitrovic (plus gros transfert entrant d’Anderlecht) a changé la donne : aligné avec Suarez, les deux attaquants ont chacun mis 2 buts et fait 2 passes décisives lors des deux dernières rencontres, pour 115 minutes jouées ensemble. C’est prometteur, mais le principal problème aujourd’hui est donc au milieu de terrain, faible en qualité et en quantité. De plus, Anderlecht a pour le moment paumé ses deux seuls matchs contre des équipes du Top 6 de la saison passée : défaite 2-3 face à Lokeren et 4-3 à Zulte Waregem.

Les compos :

 BenAnd0

Je n’y connais pas grand-chose côté lisboète, mais les supporters semblaient heureux de la compo, malgré les absences de Salvio, Cortez, Gaitan, Ruben Amorim et Sulejmani.

BenAnd1

Côté Anderlecht, c’est la mauvaise surprise : Van den Brom n’a pas de couilles et abandonne le 4-4-2 qui marche, pour un 4-3-1-2 étrange, jamais testé. L’UEFA avait présenté un 4-3-3 en avant-match. Les deux devants sont aussi ailiers, Mitrovic est le seul axial mais joue plus bas, sans être 10 et donc sans descendre pour proposer des solutions. Le milieu de terrain est d’une pauvreté créatrice indéfinissable, ça sent le gros fail. Mettre une telle équipe, c’est pseudo-renforcer un milieu qui reste faible, et bouleverser une attaque qui tournait bien.

Ces changements montrent que Van den Brom veut avant tout bloquer les qualités portugaises avant de développer celles de sa propre équipe. En Ligue des Champions, avec une équipe inexpérimentée en plus, ça risque de ne pas passer.

Le match :

1’ Gillet préfère jongler de la tête plutôt que dégager. Corner.

4’ Une-deux entre Enzo Perez et Oscar Cardozo. Le premier frappe à l’entrée de la surface, Proto ne peut capter la balle. Djuricic a suivi et ouvre le score. 1-0 !

5’ Proto a raté le dernier match de championnat pour problèmes gastriques. On pensait que c’était terminé, mais il s’est encore chié dessus.

10’ Bon euuuh le commentateur de Bein Sport, j’ai rien contre toi pour le moment même si on sent que tu soutiens les morues, mais c’est pas parce qu’un défenseur d’une équipe belge fait une bonne relance qu’elle est « chanceuse ».

15’ Un Gillet au Portugal en septembre, ça ne sert vraiment à rien.

18’ Cardozo fume Gillet avec un petit pont et rentre dans la surface. C’est dégagé par Mbemba, dont on ne connaît toujours pas l’âge : né en 1988 selon ses deux premiers clubs congolais, 1991 selon un match de qualif pour la CAN 2012, 1994 selon Anderlecht, et 1990 selon l’intéressé lui-même.

19’ Gros tacle de Fejsa. T’es pas passé par le Partizan Belgrade pour rien toi. ‘Culé.

20’ Joli mouvement entre Suarez et Mitrovic. Le Serbe tarde trop mais obtient tout de même un corner.

21’ Celui-ci est tellement bien tiré que Benfica part en contre au deuxième poteau. Massimo Bruno se met en opposition : carton jaune.

23’ Benfica s’infiltre beaucoup trop facilement du côté de Gillet. Markovic repique dans l’axe, mais Cardozo lui chipe la balle et tente une frappe, cadrée, mais trop molle.

25’ Quand Jorge Jesus s’énerve, c’est un mélange entre Gourcuff et Anconina.

 FBL-EUR-C1-BENFICA

« Qu’est-ce qui dit lé Yean-Malie Pfouff ? Tou sais qu’ici c’est Michel Pleud’homme la léyende ! »

27’ En fait Mitrovic me semble plus bas que les deux ailiers qui se retrouvent régulièrement dans l’axe. C’est plus un 4-3-1-2 audacieux qui ne marche pas du tout, les 3 milieux sont dans un jour anal. Merci Van den Brom, belle intuition.

30’ Gillet a droit à un traitement spécial depuis le début de match. En même temps, déclarer que Benfica est une équipe faible, j’aurais pas osé.

31’ Suite à un corner, Almeida remet dans la boîte d’un coup de tête. Celle-ci lobe toute la défense anderlechtoise. Luisao contrôle de la poitrine et enchaîne avec une reprise imparable : 2-0 !

BenAnd3
Et donc Luisao marque. On doit avoir un problème d’appréciation des trajectoires chez les Mauves.

34’ Perte de balle une nouvelle fois ridicule aux 35 mètres anderlechtois. De Zeeuw veut se rattraper : carton jaune.

36’ Et Kljestan est à deux doigts de marquer contre son camp. Ça tourne au ridicule.

BenAnd4Pendant ce temps, Djuricic aimerait bien voir ce que Kouyaté a dans le slibard.

41’ Eh De Zeeuw, n’attaque surtout pas ta balle hein, branquignol !

45’ Bien lancé par Kouyaté, Mitrovic est une nouvelle fois esseulé et a une bonne opportunité d’aller marquer. Mais il est encore trop lent, il obtient encore un corner, et c’est encore inutile.

C’est la mi-temps. Première période lolesque des Mauves. Rajouter un milieu de terrain, ça n’est pas exactement la même chose que le renforcer. En revanche, ça prive totalement des promesses que le quatuor offensif a montré lors des deux dernières journées, certes contre des équipes plus faibles que Benfica.

Le milieu de terrain est à la rue, mais au-delà des critiques justifiées envers la tactique de Van den Brom, il faut simplement admettre que c’est un problème de niveau. Kljestan-De Zeeuw ne convainquaient déjà pas en championnat en 2012-2013, alors que Milivojevic vient d’arriver et peine à faire oublier Biglia.

Anderlecht n’a cadré qu’une fois. C’était tellement nul que je ne vous l’ai pas signalé.

46’ AH ! Acheampong est rentré à la place de De Zeeuw. On revient donc au 4-4-2 qui a mis à mal Zulte Waregem et Malines. Pas de quoi fouetter un chat, mais c’est ce qui se fait de mieux.

50’ Ca va un peu mieux pour Anderlecht, ça construit mieux. En contrepartie évidemment, les contres sont encore plus dangereux.

52’ Acheampong s’est déjà montré plus actif que Bruno, Suarez et Mitrovic en 45 minutes.

55’ Frappe de Milivojevic bien au-dessus. Toujours aucune occasion franche, mais Benfica souffre. Anderlecht utilise enfin ses qualités.

58’ Après une grosse préparation côté gauche, N’Sakala centre et trouve Mitrovic de la tête. Le gardien plonge et détourne en corner. L’arbitre avait malheureusement signalé une poussée fautive du Serbe.

61’ Excellente frappe de Suarez repoussée par le gardien. Allez, on y croit !

62’ Tant que les attaquants de Benfica cherchent le petit ou le grand pont sur leurs contre-attaques, Anderlecht n’a pas grand-chose à craindre.

66’ Une nouvelle fois mise en danger, la défense benfiquiste concède un corner. C’est affreusement frappé.

68’ Le commentateur : « Massimo Bruno, aucun lien. »

BenAnd5

 71’ Surpris par la longueur d’un centre, Mbemba est trop court. Cardozo s’arrache pour contrôler et frappe à côté.

72’ Les Anderlechtois semblent fatigués. Il y a moins de précision, et Benfica a des séquences de possession du ballon plus longues.

79’ Tous les changements belges ont été faits : Cyriac et Praet sont entrés à la place de Mitrovic et Bruno.

83’ Suarez fait la différence côté droit dans la surface, mais il cherche la passe plutôt que la frappe…

86’ La possession s’est inversée : 52-48 pour les Mauves. Evidemment c’est très stérile, mais ça montre le bien meilleur visage des belges en deuxième mi-temps.

88’ Rhaaaa ! Le coup-franc d’Anderlecht finit dans les buts portugais directement, mais Kouyaté est signalé horsjeu.net pour avoir gêné le gardien.

90’+1 Corner pour Anderlecht. La tête à bout portant de Suarez est repoussée par le gardien. Feuque.

C’est fini ici au Stade de la lose, comme un symbole. Benfica a été bien supérieur techniquement, mais la 2ème mi-temps laisse quelques regrets quant aux choix initiaux de Van den Brom, même si l’intéressé dément toute erreur tactique. Le retour au 4-4-2 avec l’entrée d’Acheampong fut en effet très intéressant dans le contenu : si le milieu, réduit à 2 joueurs, était beaucoup plus fragile, la construction fut bien meilleure.

Rappelons que les playoffs ont été conçus pour améliorer le niveau des clubs belges qualifiés pour une compétition européenne, et que Bruges s’est fait éliminer de l’Europa League dès juillet par un club polak. Les prestations des Diables sont un cache-misère, les clubs belges régressent irrémédiablement. Il y a quelques années, Anderlecht avait foutu 3-0 à Benfica en tour préliminaire retour de la LDC. Depuis, on se fait régulièrement humilier. Le champion 2011, Genk, s’est pris 14 buts lors de ses matchs de LDC à l’extérieur. Le Lyon de Puel avait foutu 8 buts aux Mauves en 2 matchs. Je passe les victoires à l’arrachée face aux Géorgiens. Dans le même temps, les Portugais ont également 16 clubs dans leur championnat. Au bout de 30 journées, c’est fini. Pas de système à la con. Ils ont placé 3 de leurs équipes en demi-finales de l’Europa League 2010-2011. Benfica était en finale en mai dernier.


Les notes :

Proto (2/5) : ça me fait de la peine, mais il s’est foiré sur sa première prise de balle. Le premier but est pour lui. RAS par la suite, il ne peut pas faire grand-chose sur le 2ème but.

Gillet (2/5) : complètement à la rue en 1ère mi-temps. Je ne veux pas encore revenir sur ses déclarations, mais c’est quand même sacrément con. Ses prestations à Anderlecht sont critiquées au poste d’arrière droit. Si on va au bout des choses, est-ce qu’il mérite alors vraiment sa place dans les 23 qui iront, si tout va bien, au Brésil ? Le petit Cavanda de la Lazio ne veut pas venir faire un test lors d’un match amical ?

Mbemba/Kouyaté (3+/5) : difficile de mettre un 4 quand on perd 2-0. Mais les deux centraux ont beaucoup récupéré (5 interceptions chacun) et relancé proprement. Il manque juste un marquage sur le 2ème but…

N’Sakala (3/5) : très volontaire, mais sans aucun soutien de son ailier ou du milieu de terrain. Performance intéressante (5 interceptions également), dans la lignée de son match face à Malines.

De Zeeuw (0/5) : donc ce mec a 30 sélections chez les Oranje ? Ben merde. Faudra aussi m’expliquer pourquoi son prêt de janvier à juin a été prolongé alors qu’il était décevant. Mais le limiter à quelques minutes de Jupiler Pro League par semaine pour le titulariser en LDC, ça n’est pas de sa faute. A la ramasse et averti, il a été remplacé à la pause par Acheampong (3+/5), qui a apporté sa vivacité et de l’envie.

Milivojevic/Kljestan (1 et 2/5) : on ne les a pas vus en 1ère, ils lançaient les joueurs offensifs en 2ème… Le premier tire les CPA encore moins bien que feu Biglia, ce qui est quand même INCROYABLE.

Suarez/Mitrovic/Bruno (2/5) : très peu visibles en 1ère mi-temps, le milieu étant incapable de les alimenter. Certes la 2ème mi-temps fut bien meilleure dans le contenu, et Benfica a concédé beaucoup de corners. Mais finalement, la seule grosse occasion est la tête de Suarez à la 91’. Il faudra être plus rapide lors des bonnes situations.

L’entraîneur : Van den Brom (0/5) : en plus de foirer totalement sa compo et de ne pas l’admettre (« Tactiek was niet het problee »), il déclare que le prochain match contre l’Olympiakos « sera déjà crucial pour la 3ème place ». C’est plutôt réaliste, mais dire que la qualif est encore accessible, ça t’écorcherait la gueule ? Mais bouge-toi le cul, motive tes joueurs ! C’est pas forcément de ta faute si Anderlecht a réduit sa masse salariale et manque de qualité au milieu, mais niquer son potentiel offensif pour mettre un joueur désastreux, c’est pour ta pomme ! Ik heb er schoon genoeg van ! (par pure politesse, je ne traduirai pas. Et puis comme ça, vous pensez que je parle néerlandais, alors que j’ai glané ça sur un site moisi). Il doit n’y avoir qu’un seul entraîneur néerlandais qui ne joue pas l’offensive, et évidemment on doit se le taper. Putain, quand je pense que je t’appréciais quand t’es arrivé pour remplacer Jacobs !

L’adversaire : plutôt conquis par les prestations de Fejsa à la récupération et par l’activité de Cardozo. J’ai néanmoins du mal à voir une grosse performance du Benfica. Oui, leurs joueurs sont meilleurs, oui ils ont su marquer quand il le fallait, sans forcer. Mais la boulette tactique d’Anderlecht prend le dessus. En 2ème mi-temps, je ne suis pas sûr qu’ils géraient tout le temps leur avance, ils ont réellement subi. Ils se féliciteront donc d’avoir été dominés sans prendre de but.
________________________________________________________________________

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous aime bien. Si l’intérêt est réciproque, vous pouvez me retrouver sur Facebook et Twitter. Notre ami Bart Van den Van Krrr a aussi Facebook et Twitter.

Jeudi, c’est l’Europa League, avec 3 clubs belges engagés : Zulte Waregem/Wigan, Standard/Esjberg et Dynamo Kiev/Genk. Ce dernier match me plaît bien.

Pour finir, si vous ne l’avez pas encore fait, likez la Jup’ Académie !

Jean-Marie Pfouff

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Boson de Giggs dit :

    En plus de ses choix douteux d’hier, VDB me fait peur en détruisant ses joueurs dans la presse (notamment Praet). Il a envie d’en réveiller certains, et c’est ma foi bien légitime, mais faut y aller mollo quand même, on a besoin d’eux.

    Très bonne acad’ BTW.

  • Merci !

    Pour moi, Praet est en train de devenir un vrai problème. Il avait logiquement gagné sa place de titulaire, mais on a vu que physiquement/athlétiquement il n’est pas prêt du tout. Sa baisse de régime date de janvier quand même, après 2-3 mois de titularisations… Et il n’y a personne derrière.

    De plus, j’ai l’impression qu’il commence à se laisser aller, j’ai lu quelques critiques sur son implication à l’entraînement. C’est le risque d’offrir un tel contrat à un mec si jeune, aussi talentueux soit-il. Au printemps 2012, Anderlecht l’a quand même blindé en lui filant 800 000 € par an. La peur de voir un nouveau talent filer je suppose. Cette peur lui offre sans doute pas mal de passe-droits pour ne pas le vexer…

Laissez un commentaire