à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

EAG – Nîmes (3-0): La Croco Académie pleure ses notes

Mardi 5 mars 2013

C’est la gueule dans le gaz que la Croco Académie vous livre ses notes. 3-0, ça fait quand même mal au cul, surtout quand deux des trois quenelles vous sont glissées par un turc. Dans une confrontation directe entre prétendants à la montée, le Nîmes Olympique de Victor Zvunka a concédé sa plus lourde défaite de la saison. Un score ultra-flatteur pour les Bretons qui ont profité de l’absence totale de réalisme des Crocos.
Le match :

En résumé, l’En Avant a tiré quatre fois au but et inscrit trois pions. En résumé, le Ricard avait moins bon goût que les fois précédentes. En résumé, on s’est quand même mis une caisse le samedi soir. Et malgré les cinq points qui nous sépare du podium, le rêve Ligain reste intacte. En attendant une victoire aux Costières contre Tours vendredi soir…

 

Les notes :

MERVILLE (2/5) : Même s’il ne peut pas grand chose sur les buts encaissés, en particulier le troisième de Giresse (frapasse en pleine lulu), trois buts c’est trop.

POULAIN & BOCHE (2/5) : À la vue du score, on pourrait pense que la défense a pris l’eau. En réalité, c’est le réalisme breton qui a fait couler le NO.

SIDIBE(2/5) : Se fait bouffer par le turc (Atik) formé à Montpellier (deuxième tare) sur l’ouverture du score guingampaise.

FANCHONE (2/5) : Souvent pris à défaut, le joueur prêté à l’Udinese a livré sa plus mauvaise performance sous le maillot nîmois, sans être forcement ridicule.

BENYAHIA(3/5) : Putain mais c’est tellement con que Mohamed ne sente pas ce centre de Gragnic à l’heure de jeu ! Le tournant du match. Remplacé par KONÉ à la 72ème minute, qui a encore eu droit à son quart d’heure hebdomadaire.

BOUBY(3/5) : A été bien emmerdé par le pressing haut des bretons, mais aurait pu remettre le wagon rouge sur les rails si sa lourde frappe n’avait pas trouvé les gants de Samassa.

OGUNBIYI (2/5) : Précieux dans le onze de Victor, le béninois n’a pas su faire la diff’ au milieu et a trop souvent perdu des bons ballons d’attaques. Remplacé par AMEWOU à la 79ème. Jordan Amewou ?

GRAGNIC (3/5) : On ne lui reprochera que son altruisme sur l’occasion énorme qu’on eu les Crocos de revenir à la marque au sortir des vestiaires. Gragniho a préféré passer en retrait à Benyahia mais l’algérien, surpris, était trop court.

BÉNÉZET(3/5) : Le Messi des deux derniers Clasicos. Attendu mais en dessous des espérances.

NOURI (2/5) : Un attaquant qui ne marque pas ça arrive… Mais lorsqu’il ne se procure qu’une seule occasion, c’est un peu plus emmerdant. Remplacé par ROBAIL à la 80ème.

 

Romain.p de What’s The Foot pour @LaCrocoAcadémie

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Jacques Facial dit :

    Y a pas de Bescherelle, dans ton bled ? (question purement rhétorique, je sais bien que non, hein)

  • Tristan Bourrepif dit :

    Des larmes de crocodiles. Original.

  • Viorel San dit :

    Mal aux yeux. Mal au coeur.
    Ça fait seulement deux montées auxquelles prétendre.

  • charlie mogier dit :

    Enculé de bretons, qui viennent manger le pain des Nîmois, les Tourangeaux vont moucher rouge

  • Oxianor dit :

    Et toujours personne pour dénoncer le terrifique et scandaleux complot britton-guinguampais anti-nîmois orchestré par les forces obscures legraëtiennes. C’est encore plus décevant que cette -très- douloureuse anale défaite (et ses toutes aussi douloureuses et anales conséquences).

    Vivement que DC & DV investigasse cette affaire glauque, sordide, honteuse qui nous rappèlent les heures les plus sombres de notre histoire.

    QUE LUMIÈRE ET VÉRITÉ JAILLISSENT,
    QUE LA JUSTICE TRIOMPHE,
    ET QUE LE MONDE SE PROSTERNE DEVANT LE FIER ET MAJESTUEUX N.O.

    GLOIRE AUX CROCOS

  • Oxianor dit :

    Les vrais hommes sauront apprécier à sa juste valeur l’extrême modération de mes propos.

    Les autres ne sauraient être qu’un ramassis de pailladins parisiens philistins. Des pédés.

  • Pailladdicted dit :

    Les pédés trouvent ça dommage. Il parait qu’il fait beau sur Nîmes les jeudis de l’Ascension, mais cette année, faudra encore travailler.
    Précisons que le maroquinier turc en question est par ailleurs un ancien homosexuel des bords du Lez.

Laissez un commentaire