Horsjeu vous présente sa Dream-Team anale de l’été (2/4)

Trente-deux équipes, trente-deux académiciens tendus, oh oui, tendus vers un seul objectif : vous faire vivre la Coupe du monde avec intensité, passion, émotion, au plus près de leur canapé.

Pour mieux nous connaître et aborder ce mois torride que nous allons passer ensemble, poursuivons la présentation de notre Dream Team anale, groupe par groupe. Des vétérans, des revenants, des nouvelles têtes : une vraie équipe de vainqueurs, uniquement pour vous, lecteurs de notre cœur.


Deuxième partie : les groupes C et D

Groupe C, comme Cultivar

France : l’Académie française

L’académicien : Didier Décampe

Bonjour. Lui, c’est Didier Décampe, et c’est sa biographie que vous voyez, devant vos yeux, là. Pas mal, non ? C’est français. Je me permets de vous dire qu’il se fout un peu de votre gueule. Cet académicien prétend faire une mise en abyme d’une scène culte, comme dans La Classe Américaine. Nous on appelle ça du plagiat.

 

Ses ambitions pour le Mondial :

« Etre l’académicien écrivant le plus de comptes-rendus de matchs, ce qui sera un bon indice de la réussite de la France.« 


Australie : La Socceroux Académie

L’académicien : Harry Cruel

 Harry Cruel est comme toi. Il a été un excellent joueur qui comme toi s’est un jour pété le genou. Depuis, il n’a plus le niveau, même pour jouer au soccer en Australie. Quittant à regret une carrière qui s’annonçait prometteuse, il s console en regardant jouer ses compatriotes, à peu près aussi mal mais sur deux jambes, eux.

 

Ses ambitions pour le Mondial :

« Ah, les Socceroos et leur fighting-spirit. La seule équipe capable de se faire taper par le Kirghizistan en amical et de résister aux grosses écuries au Mondial. Pour cette édition et contrairement à souvent, on est dans une poule ouverte. Comme dans FM, on va essayer de « ne pas être ridicule » et pourquoi pas, viser les 1/8es. »


Pérou : la Titicoca Académie

L’académicien : Jean-Elcon d’Orpissa

Philosophe français exilé dans les Andes après être passé trop près des radars de la Miviludes, Jean-Elcon a trouvé au Pérou les produits chamaniques qui lui ont enfin permis de parachever sa connaissance mystique universelle. Il revient, fin prêt pour nous dispenser son savoir sur le football, la musique, l’univers et les compteurs Linky.

Ses ambitions pour le Mondial :

« Grâce au pouvoir éthérique du Machu Picchu qui englobe le monde, la Russie baignera dans la lumière sacrée de Quechua BL 40, illuminant ainsi nos joueurs qui par le pouvoir de la coca seront à 150% de leur potentiel (et ce dès 8 heures du matin!), nous finirons 1ers de ce groupe C. »


Danemark : La Petite Sirène Académie

L’académicien : Michael Løtruche

Débarqué sur Horsjeu à la suite de l’exclusion de l’académicien yougoslave (une sombre histoire de pays disparu), Michael hésite entre la joie d’être là et le regret de voir ses vacances au Groenland annulées.

 

Ses ambitions pour le Mondial :

« Tenir mes trois académies sans faire une seule fois la comparaison entre une sirène et les cris poussés par Denis Balbir, histoire de ne pas faire couler le site. »


Groupe D, comme Doigté

Argentine : l’Asado(maso) Académie

L’académicien : Fernando Raidansledos

Tantôt tendre, tantôt saignant, Fernando aime à écrire ses académies brûlantes autour d’un asado. Maso, il a choisi de placer ses rares pesos sur une victoire finale de l’albiceleste. Ses origines argentines lui confèrent une légère préférence pour la viande blanche, ce qui l’a poussé à s’installer entre Saône et Rhône.

Ses ambitions pour le Mondial :

« Que ses apôtres permettent au Messi d’enfin régner sur le monde. »


Islande : The Island Académie

L’académicien : Jens Salymonkhalsson

Né Filsdepersson durant la hype de l’Euro 2016, Jens s’est construit dans le clapping et les statistiques à la con. Il a d’ailleurs tenu à nous signaler que Horjseu aura le privilège, à l’occasion de la Coupe du Monde, d’accueillir dans sa rédaction 0,0003 % de la population du pays (lui, quoi).

 

Ses ambitions pour le Mondial :

« Etaler tous les poncifs sur Bjork, le clapping, les volcans qui font chier l’Europe, les fjords et Sigur Ros. Ah oui, et massacrer Lionel Messi. »


Croatie : la Napapicnic Académie

Les académiciens : Dejan Levrette et Danijel Susmabic

Agés de 20 ans mais en paraissant 60 tant leurs âmes et leur foies sont usés par une trop longue scolarité en école de commerce, les inséparables Dejan et Danijel ont parfaitement assimilé les préceptes de la start-up nation : cette année encore, ils nous promettent un rendement littéraire à la hauteur de leurs émoluments chez horsjeu.net.

Leurs ambitions pour le Mondial :

« Trouver un jeu de mot sur Duje Caleta-Car est un premier défi, franchir le cap de la seconde académie en est un autre et réussir à épeler Vrsajlko ivre est le boss de fin de cette compétition. »


Nigeria : La Boko Haram Académie

L’académicien : Haribo West-Coast

Plébiscité pour sa concision et son sens de la formule, notre académicien de 2014 a déclaré forfait pour cause de collision fortuite avec un drone US. Son remplaçant sera Haribo : hip-hopeur Vendéen de naissance mais Africain dans l’âme, il ne pouvait pas rêver plus belle occasion de partir à la rencontre de ses origines rêvées. De belles rencontres en perspective.

 

Ses ambitions pour le Mondial :

« Pour vous faire profiter de la meilleure ambiance possible, je vais vous faire vivre cette coupe du monde à domicile, depuis le Nigeria ! J’embarque la veille du premier match, j’ai hâte de vivre tout ça avec vous. J’espère quand même que tout va bien se passer… »

 

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.