Portugal Algérie (3-0) La Bacalhao académie note le Klaxonico

Dans la conquête de l’Oued, le Portugal passe l’étape algérienne après la Tunisie et l’Egypte mais avant l’Espagne et le Maroc.

Bom Dia,
Pour ce dernier match avant El Múndial au pays des Soviets, de la Vodka et de la dashcam, la meilleure équipe de l’univers, championne d’Europe en titre, reçoit une équipe d’Algérie au bout du rouleau du tuyau à merguez.
Bref c’est le retour du meilleur joueur de l’Univers dans le groupe après sa nouvelle victoire en Ligue des champions et sans les mèches blondes dégueues.

O Equipe :

Fernando Santos décide donc une troisième compos différente, même si une base solide se démarque.
Patricio de retour, Alves prend la place de Fonte au côté de Pepe, Bruno Fernandes à gauche pour Mario, Bernardo descend d’un cran et Cristiano prend la place de Gelson numériquement.

O Jogo :

Dès la première minute on met le feu à la défense algérienne, c’est eux l’Algérie mais c’est nous la sauce.
On commence fort avec la volonté d’étouffer les Algériens et avec un Cristiano en mode gala comme si l’Aïd al-Adha avait 15 jours d’avance.
On évolue haut, ça dédouble ça fait vite tourner et ça presse à la perte de balle.
Les Algériens ne savent pas quoi faire de la balle quand ils l’ont comme François Hollande devant sa fonction de Président de la république.
On manque d’ouvrir le score par Cristiano à la 9e sur une ouverture de Fernandes mais il est déclaré hors-jeu d’un poil de mèche.
C’est ensuite Guedes qui rate l’offrande de Cédric au milieu d’une défense aussi réactive que Gérard Collomb pour dénoncer des identitaires en train de chasser les migrants dans les Alpes.
Sur le premier long ballon vers Patricio, Boukhanchouche ne s’arrête pas et lui met une béquille, l’arbitre anglais ne dit rien évidemment, après tout pourquoi empêcher des joueurs à la dérive de passer leurs nerfs sur des mecs qui préparent un mondial ?
Derrière la sanction tombe, une belle ouverture de William pour Bernardo remisant sur Guedes qui marque 1-0.
On ne lâche rien et dès le coup d’envoi Ronaldo est lancé au duel face à Salhi, mais le portier remporte ce face à face.
On se met à temporiser et on laisse un peu la balle aux Algériens qui n’arrivent pas à s’approcher de la cage de Patricio. C’est assez incroyable de voir si peu d’inspiration, on croirait des rimes de Big Flo et Oli.
Alors que l’on ronronne, Guerreiro lance Ronaldo qui dépose le ballon sur la tête de Fernandes pour le 2-0.
De nouveau dès l’engagement on récupère et Cristiano lance Bernardo qui ne trouve pas le cadre.
Superbe contre mené par Guedes et Ronaldo mais Fernandes rate sa talonnade pendant que Boukhanchouche en retard s’occupe de Guedes. Ne vous inquiétez pas il ne va pas prendre de carton car Guedes n’a pas de fracture ouverte.

La seconde mi-temps démarre comme la première. On domine et les Algériens s’en sortent miraculeusement en s’arc boutant devant un Salhi qui sort tout de façon peu orthodoxe (enfin peu chiite).
Cependant à un moment donné ce qui devait arriver arriva. A la 55e sur un débordement Guerreiro sert Guedes qui ne rate pas l’occasion de mettre son doublé : 3-0
One Two Tree – zéro l’Algérie.
Et pour la quatrième fois sur un engagement on manque de marquer, mais Guedes loupe le triplé.
Il est à noter que c’est à la 70e que la première frappe cadré de l’Algérie intervient et Patricio capte sans problème.
On se fait une dernière grosse occasion à la 82e. Sur une remise de Guedes, Fernandes dépose la balle au second poteau pour Mario qui claque une volée. Mais la VAR annule le but pour une main de Guedes au départ, bizarrement sur les autres buts refusés elle n’a pas été demandée.

O Resumo :

Os Quinas :

Patricio (NN/5)
Comment noter un gardien quand on lui donne même pas l’occasion de toucher plus de 5 ballons ?

Cédric (3/5)
Il a tenu face à Brahimi, un Brahimi seul vivant d’une équipe de mort, il a donc assuré face à un vivant-mort.

Pepe (3/5)
Pepe est le chef, le caïd de la défense, Bref c’est Pepe le (un verre pour) Moko.

Alves (3/5)
Slimani au vu de sa descente aux enfers va revenir au Sporting pour se faire défoncer par les ultras, Bruno magnanime ne lui a même pas coupé la tête.

Guerreiro (3/5)
Quaresma, Mario ou Cristiano, il s’entend avec tout le monde un vrai Bonobo pour baiser les défenses adverses.

William (4/5)
Tellement le papa du milieu que je veux me laisser la moustache.

Moutinho (3/5)
Un métronome, une sorte de bassiste d’un groupe de rock, essentiel au rythme mais les profanes ne peuvent comprendre.

Fernandes (4/5)
Gamin, il est des prestations qui restent. Et celles-ci en fait partie. Certes l’adversité n’était pas grande, encore fallait il la faire rompre.

Bernardo (4/5)
Le Bernardo de Monaco a évolué sous Pep, il est juste, toujours en mouvement et s’impose, attention Benarbia, tu vas manger ton chapeau.

Guedes (4/5)
Un doublé dans un rôle qui lui sied mieux que seul en pointe, mais presque le regret qu’il n’en ai pas mis plus.

Cristiano (3/5)
Une passe dé, mais pas l’instinct de tueur, sans doute pour en garder pour la semaine prochaine.

O Banco :

Rui (3/5)
Plus offensif et intéressant que ses dernières sortis, parfait en doublure.

Quaresma (3/5)
Toujours bien de rappeler que le meilleur tricoteur des five de l’univers est de l’autre côté de l’Atlantique.

Adrien (2/5)
Rien de remarquable face aux zo(m)bies.

André (2/5)
Sans ballon pas facile de marquer mais ses déplacements crée de l’espace, toujours important.

Remarque à la con :

Voir l’Idole Madjer aussi perdu, aussi déroutant dans ses conférences de presse est un crève coeur mais Rabah sera toujours Rabah alors TAISEZ VOUS

Lien Sponsorisé :

Comme les amis de mes amis sont mes amis de mes amis ou un truc du genre, merci de cliquer et donner vos votes à Charlotte pour faire la couv’ de Maxi.

View post on imgur.com

Clique ICI

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.