à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Valenciennes – Saint-Etienne (1-3) : la Forez Académie livre ses notes

Lundi 16 septembre 2013

L’avis de Notre Président :

Après quelques semaines d’absence, Notre Président a fait son retour en fanfare dans la Forez Académie. Et il en avait des choses à dire. Extrait :

Dedzeu, mais quand j’ai reçu l’coup d’fil de Saturnin, le président de Rennes, qui rigolait comme un bazut, j’ai tout d’suite compris qu’y’avait quèque chose qui allait pas. Enfin beuon, dans l’histoire, le Bernard nous a fait gagner 12M€, et il a mené une négociatieuon de chef pour avoir Mollo. Faut dire qu’j’lui avait tout donné, même un aquigé ou un babet comme Piquionne aurait pu l’faire. Neuon, Piquionne sait pas lire, il a jamais pu apprendre avec toutes ces chaînes d’esseclave, beauseigne.

D’autres stats sont à retrouver sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

La page réclame :

Si vous ne le savez pas, les gars de Tapis Vert ont monté leur site internet depuis quelques semaines. C’est ici que ça se passe : www.tapis-vert.fr. Allez y faire, commenter les articles, faites tourner l’adresse : si vous aimez l’émission, vous aimerez le site internet.

Le match résumé en 1 phrase : « Nous serons champions de France… »

La même que l’année dernière. Déjà face à Valenciennes, les Verts avaient pris la tête du championnat pour quelques heures, et ça nous avait donné une soirée de folie à la Divette avec le fameux chant « Nous serons champions de France… » qui avait résonné pendant les 10 dernières minutes du match. Roazh Takouer doit s’en souvenir. Moins d’ambiance samedi soir, mais une victoire nette et sans bavure : Sainté a dominé son sujet jusqu’à la sortie de Corgnet. Ensuite, ça a été plus laborieux et Valenciennes a pu réduire le score sur un penalty inexistant. Mais jusque là, c’était un sans-faute ou presque et les Verts auraient pu (dû ?) marquer un quatrième but tant la domination était flagrante.

On a vu du jeu samedi soir, rien à dire. Les Verts ont bien combiné, sont passés par les ailes ou dans l’axe, ont maîtrisé le milieu et été sereins derrière. Pour sa première titularisation, Moutmout Erding m’a fait une très bonne impression : jeu en pivot intéressant, bonne protection de balle dos au but, mais aussi des appels dans la profondeur, le Turc est assez complet. Avec lui, les Verts disposent d’un point d’appui intéressant et dans un registre différent de la Brandade : s’il est moins fort dans le domaine aérien, il est beaucoup plus rapide et marquera sans doute grâce à ses appels dans le dos des défenseurs. J’ai bien aimé son match, avec une frappe ratée (sur une offrande de Lemoine), qui a plus cassé la pelouse que les cages, mais aussi une tête sur le poteau. Bonne pioche pour Sainté, je militais déjà pour sa venue au moment de son départ pour Rennes. Autre recrue à s’être mis en valeur : Benjamin Corgnet qui signe un doublé. Très fin techniquement et souvent bien placé (comme en témoigne son 1er but), il est très à l’aise dans cette position de relayeur/meneur de jeu et mine de rien, ça fait 2 buts et 1 passe décisive en 2 matches dans cette position. Cohade a du souci à se faire.

Bref, cette victoire est la 4ème en 5 matches : les Verts n’avaient pas connu un tel départ depuis 34 ans (merci poteaux carrés) ! Comme ondit, tout ce qui est pris n’est plus à prendre, et même s’il faut relativiser ce bon début de championnat, on va pas non plus tirer la gueule alors que les Verts trustent le podium. Prochain match face à Toulouse avant de se déplacer chez les sardines : un bon test pour savoir ce que cette équipe a dans le ventre. En attendant, on savoure et on se prend à rêver d’une belle saison. Et c’est bon.

Pento

Nicolas Pento était dans les buts de Valenciennes samedi soir.

 

La compo :

 Compo

Une composition classique dans l’organisation mais avec quelques surprises quand même. D’abord, le retour de Ghoulam sur le flanc gauche de la défense. Profitant des blessures de Pogba, Polomat et Brison, l’ex-pestiféré revient en grâce aux yeux du staff : à lui de prouver qu’il a le niveau pour s’imposer chez les Verts car plus aucun écart ne lui sera pardonné. Autre nouveauté : la titularisation d’Erding. Brandão blessé, le Turc fait ses premiers pas avec le maillot vert dans un rôle de pointe qu’il semble affectionner. Enfin, suite à son bon match face à Bordeaux, Corgnet est de nouveau titulaire et poussade Cohade sur le banc. Pour combien de temps ?

Les faits de jeu :

Valenciennes   9ème : la petite pute d’Enza-Harakiri. A l’opposé du jeu, le milieu valenciennois envoie son coude dans la gueule de Lemoine. Galtier est fou furieux sur le banc et désigne avec le doigt le fautif « C’est toi qui a fait ça ! Toi !». Le 4ème arbitre a tout vu, fait son rapport à Kalt qui va pour sortir le rouge. Enza-Pausepipi déboule et gueule sur l’arbitre qui semble moins sûr de lui. Galtier commence à vraiment s’énerver, Kalt revient voir son 4ème arbitre, puis appelle Enza-Potpourri pour lui mettre… un jaune ! Un putain de scandale ! J’espère qu’il va prendre des matches de suspension après visionnage des images par le comité de discipline.

 Galtier

Je t’ai vu enculé !

Saint-Etienne   17ème : but de Corgnet, 0-1. Ghoulam déborde côté gauche et centre fort devant le but. Penneteau qui avait sorti ses gants « Hugo Lloris » se couche pour prendre la balle mais la laisse glisser sous son ventre. Corgnet qui avait bien suivi derrière n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Mérité sur le début du match entièrement à l’avantage des Verts.

Saint-Etienne   22ème : Sur une ouverture « xaviesque » de Lemoine, Mutmut bien lancé en profondeur tente la frappe sans contrôle du droit. Sur cette action, il fait plus mal à la pelouse qu’à la cage de Penneteau en arrachant une motte de terre. Sa frappe, elle, finit dans les panneaux publicitaires.

Saint-Etienne   29ème : bien lancé par Corgnet sur le côté droit, Hamouma déborde et centre fort à ras de terre. Lindsay Rose tacle et dégage en catastrophe.

=======================MI-TEMPS=======================

Saint-Etienne   47ème : but d’Hamouma, 0-2. Oh putain la frappe ! Hamouma reçoit une balle plein axe (après une belle récupération de Clément je crois), il s’avance, élimine Lala d’un crochet et envoie une praline du droit plein axe. Penneteau qui avait esquissé un pas sur sa droite ne peut arrêter la balle qui file sur sa gauche juste sous la barre. Ma réaction : quand je vois Hamouma frapper : ouais ! Quand la balle rentre : OUAAAAAAAAAAAAIS !!!!!!!!

Saint-Etienne   53ème : but de Corgnet, 0-3. Valenciennes ne voit pas le jour. Hamouma transperce la défense et déborde côté droit. Il sert en retrait Corgnet qui frappe fort au centre du but. Penneteau est sur la balle, mais voit celle-ci lui filer entre les jambes. Gros match du gardien valenciennois, impliqué sur les 3 buts.

Valenciennes   59ème : coup-franc bien placé pour Valenciennes, à 25m plein axe. Le « meilleur attaquant du monde » selon Francis Lalanne s’en charge et dépose la balle au ras du poteau droit de Ruffier. Mais le portier stéphanois avait bien senti le coup, et claque la balle en corner.

Saint-Etienne   65ème : sur un service parfait de Tabanou, qui est passé côté droit, Erding envoie une belle tête plongeante sur le poteau gauche d’un Penneteau qui sembalit encore une fois aux fraises. Les Verts dominent très largement les débats.

Valenciennes   72ème : N’Guette percute plein axe, n’est pas stoppé, mais bute sur Ruffier et cherche le penalty. Il n’aura rien. Normal.

Valenciennes   80ème : penalty pour Valenciennes. Doumbia déborde côté droit et centre. Pujol dévie de la tête, Bayal contre le ballon avec les côtes, mais Kalt voit une main. Il siffle un penalty injustifié. Après le carton rouge non donné, ça commence à faire beaucoup. Heureusement qu’on mène 3-0.

Valenciennes   81ème : but de Melikson, 1-3. Penalty marqué par Melikson qui tire sur la droite de Ruffier. Le gardien stéphanois avait plongé du bon côté mais ne peut qu’effleurer la balle.

=====================FIN DU MATCH=====================

 

Les notes :

Ruffier (RTT, 3/5) : il n’a quasiment rien eu à faire, mis à part sur le coup-franc de Le Tallec et le penalty de Melikson. Penalty qu’il a été à 2 doigts de stopper. Un match très tranquille. A noter qu’il a poussé une bonne gueulante sur Bayal et qu’il est le seul à pouvoir le faire.

Clerc (propre, 3/5) : il a joué sans fioritures, apportant du soutien sur son côté droit et a bien tenu son couloir dans l’ensemble. Rien à dire de plus.

Bayal (otarie, 3/5) : Pujol et Le Tallec n’ont pas existé parce que Mouss ne l’a pas permis, tout simplement. Son dégagement en tête plongeante, à la façon d’une otarie, était magique. Il s’engueule avec Ruffier et garde quand même la face. Rien ne lui fait peur, même pas les pièces de 2 francs.

Perrin (ESP, 3/5) : pour éviter les sorties de route, il suffit de mettre Loïc titulaire. Tout en maîtrise, il ne s’est jamais laissé avoir et a passé une soirée très tranquille. On en redemande.

Ghoulam (rédemption, 3/5) : pour son retour dans la peau d’un titulaire, après ses pleurnicheries de cet été, Faouzi était attendu au tournant. Et il a plutôt bien répondu. Percutant devant et solide derrière (même si je crois que c’est lui qui provoque la faute sur le coup-franc de Le Tallec), Ghoulam a prouvé qu’on pouvait compter sur lui. Jusqu’au prochain caprice ?

Clément (pente ascendante, 3/5) : on est en train de retrouver le Jérémy Clément qu’on connaissait. Accrocheur dans les duels, il n’a plus l’air d’avoir peur de mettre le pied et retrouve petit à petit ses sensations. Une bonne nouvelle pour l’entrejeu stéphanois qui va avoir besoin d’un Clément au top pour espérer faire une bonne saison.

Lemoine (briseur de lignes, 3/5) : très bon match de Fabien. Autoritaire à la récupération, il a aussi relancer proprement vers ses ailiers ou même offrir un caviar qu’Erding vendangera malheureusement. Alors que je le trouvais en dedans la saison dernière, Lemoine semble avoir trouvé un nouveau souffle (mais pas de nouveau rein) et s’affirme comme un titulaire indiscutable. Bien joué.

Corgnet (il a doublé !, 4/5) : depuis qu’il a été replacé dans l’axe par Galtier, il retrouve son niveau dijonnais qui lui avait valu pas mal de louanges à l’époque. Très bon techniquement, il pêche encore un peu dans la transmission du ballon qu’il gagnerait à lâcher un peu plus vite. Malgré cela, il a été vraiment excellent samedi, souvent bien placé et buteur 2 fois. Bravo. Remplacé à la 62ème par Cohade (non noté) qui revenait dans son ancien club. Peu en réussite, son entrée en jeu correspond aussi à la baisse de régime des Verts. Si Corgnet réitère ce genre de matches, il risque de moins jouer que l’année dernière.

Hamouma (l’accélérateur, 4/5) : il a été énorme ! Très percutant et remuant, il marque un but magnifique et délivre aussi une passe décisive parfaite pour Corgnet. Plus que le sosie de Ben Stiller c’est lui pour moi l’homme du match. J’avais dit  qu’il serait l’homme à suivre cette saison avec le départ d’Aubame : avec 2 buts et 1 passe pour l’instant, il ne me fait pas mentir pour l’instant. Pourvu que ça dure.

Erding (première, 3/5) : le taureau du Bosphore. Un roc le mec. Quand il a le ballon dans les pieds et qu’il met son corps en opposition, il est impossible à bouger. Il croque une belle occase en 1ère mi-temps, mais envoie aussi une belle tête sur le poteau. J’ai bien aimé son match, il joue dans un registre différent de la Brandade et permet aux Verts d’améliorer leur potentiel offensif. Remplacé à la 82ème par Diomandé (non noté) pour le changement « miquettes style » qui m’a fait chier.

Tabanou (moyen, 2/5) : pas terrible le Francky sur ce match. S’il nous a gratifié de quelques jolis gestes, il n’a pas été décisif sur le terrain et son coup-franc a été frappé n’importe comment alors que j’espérais justement qu’on avait enfin dégoté un bon tireur. Remplacé à la 72ème par Mollo (non noté) qui n’a pas montré son meilleur visage, entre passements de jambes inutiles et passes ratées.

Le coach (le changement c’est pas maintenant, 2/5) : alors je lui mets +1 pour son « pointé du doigt » vers Enza-Abruti mais –2 pour son remplacement d’Erding par Diomandé. Non Christophe, non ! Ce genre de remplacement, faut oublier. On reculait depuis la sortie de Corgnet, et là, tu veux nous faire reculer encore plus. C’est le meilleur moyen d’en prendre un. D’ailleurs, c’est ce qu’on a fait. Donc stop ! On arrête de faire ça, merci.

Les adversaires : sur ce que j’ai vu samedi, Valenciennes est un candidat sérieux à la descente. Dominés dans tous les compartiments, ils auraient prendre une valise et ça n’aurait pas été scandaleux. Un match anal de Penneteau qui a quasiment tout loupé. Enza-Petitzizi est une pute.

La question minitel : la question fait son retour, et elle est contente.

 Question

Le chant du leader a toujours autant de succès, mais ce qui vous a marqué c’est surtout que Sainté a changé de catégorie. Et pas besoin d’avoir un Emir ou un milliardaire russe pour ça : non, nous on préfère acheter des sosies d’acteurs ! On avait déjà Alain Chabat (Lemoine), Anwan Glower a.k.a. Slim Charles dans the Wire (Bayal) et Jason Statham (Cohade) : on a maintenant Ben Stiller (Corgnet). Reste plus qu’à mettre le nom de la ville en grosses lettres blanches sur un crassier et voilà.

Roland Gromerdier

Roland t’offre les images du match, avec un casting de blockbuster.

Pas d’avis d’en face à mon avis, l’académicien valenciennois étant porté disparu.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Uperkut.fr de 20h à 21h.

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

Tags: , , , , , , ,

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Gruger Rocher dit :

    Un match entre (gros) plaisir et frustration (le coup de coude, l’entrée de Diomandé sur laquelle on est d’accord, et le péno).

    Les déclinaisons sur Enza-Yamissi sont excellentes, mais le bouquet final avec le casting hollywoodien, c’est du grand art !

  • Roland Gromerdier dit :

    D’ailleurs désolé pour les quelques coquilles et la qualité dégueulasse de l’image du sondage. J’essayerai de le rendre plus lisible la prochaine fois.

  • Maitre Gonzo dit :

    Merci pour la review que je valide globalement. Mais 2 désaccords:

    – le premier sur le schéma tactique: ça parait assez clair depuis 2 matches, on a débuté en 4-2-3-1avec un Corgnet en 10 (ou 9 et demie comme on dit) dans l’axe et Lemoine et Clément en récupérateurs. Effectivement quand Cohade est rentré on est revenu au schéma de l’année passée (sans beaucoup de réussite d’ailleurs), mais pour ma part ce schéma, qui aura vocation à perdurer lorsqu’il associera Brandao et Erding lorsque Corgnet ne sera pas là (soit un 4-4-2 classique, est bien la raison du beau jeu qu’on revoit depuis 2 journées.

    – le 2e sur Galtier: le changement Erding pour Diomandé intervient après le penalty et je trouve qu’à compter de l’entrée de DIomandé (qui a une belle carte à jouer pour faire souffler Clément ou Lemoine dans ce système) on a plus trop été en danger et on a resserré les boulons sans trop concéder d’occases sur la fin.

    Sinon c’était bien kewl

  • FouillASSE dit :

    ‘tain, Corgnet aka Ben Stiller, je vais te le piquer celui là !

    Sinon pour revenir au match, c’est dur de donner des conclusions vu le niveau de l’adversaire. Valenciennes, avait effectivement beaucoup d’absents, mais les nordistes sur le terrain avaient le niveau de DH… =/

  • Roland Gromerdier dit :

    @Maitre Gonzo : plutôt d’accord avec toi. En effet, Corgnet joue plus haut que Cohade et s’il marque 2 buts, c’est parce qu’il est bien plus proche de la surface. J’aurai dû modifier ma compo au vu du match.

    Par contre, le remplacement d’Erding par Diomandé : NON ! Y’en a marre de ces changements casse-croûte. Alors c’est vrai qu’il a été fait après le penalty, mais on reculait tellement que face à un adversaire plus dangereux que Valenciennes, on perd 4-3 (remember Esbjerg). Donc moi, ces changements m’ont toujours fait chier, et c’est pas demain que ça va changer. A la limite, il aurait mieux valu sortir Hamouma qui tirait une langue de 4m de long, et rentrer Sissoko pour continuer à occuper le terrain devant. Y’avait largement la place d’en mettre un 4e.

Laissez un commentaire