Avant tout, une minute de silence. Je vous rappelle qu’il faut toujours dire aux personnes qui vous sont chères qu’on les aiment, peu importe la manière, témoignez leur votre amour.

J36-stach
TITO (1968-2014)

Salut les taborgneaux, et benvegnu à la Croix de Savoie Académie.

On a un boulot à terminer, rester dans l’élite pour bien faire chier le monde du football, mais également faire rayonner la Yaute du football sur la Région-Alpes. Et vous les Verts vous avez le Rhône ?? Nan. Vous avez les Alpes?Nan. Un musée sur vos loisirs miniers du 19ème siècle et un autre votre gloriole d’une épopée footbalistico-poulidorienne du 20ème ?? Le Nord Pas de Calais à deux pas de chez nous en somme, c’est bien de vous savoir là, ça permet de nous remonter le moral en temps de crise.

Mais reparlons du ballon rond et des enjeux qui gravitent autour de ce petit derby, on a mis beaucoup d’intensité au Parc mercredi pour le résultat que vous connaissez, mais j’espère que nos joueurs en ont sous la semelle pour faire un résultat positif, même si on sait que les gars en face ont une quenelle et une sardine au cul pour la place en Europa League.
Les Stéphanois vont attaquer pied au plancher pour re-tenter leur chance face à une équipe de semis-pros Danois en Juillet, et entretenir la légende de « c’est qui les plus forts ».
On attend pleins de monde au Stade anal d’Annecy, et de nombreux félons Savoisiens ont sorti les maillots de Larqué et Rep pour l’occasion. Si la France implosait sous peu et que nous retrouvions notre souveraineté, nos futurs serfs sont tout trouvés, c’est beau la sélection naturelle.

Les représentants de la Maison de Savoie:J35-compo

Même système par rapport à mercredi, Abdallah purge son analité, Mensah passe à droite, Mongongu revient au côté de Cambon , Sougou prend l’aile droite et Ruben aka « l’avant-centre fantôme » nous gratifie de sa présence.

La première mi-temps :

De la 1ère à la 45ème minute : Journées portes ouvertes à la Fistinière.

J36-fist
Venez les copains du Forez, on est accueillant ici !!

Nos joueurs offrent la première mi-temps aux Stéphanois, pas de duel gagné, personnes sur les deuxièmes ballons ni les suivants d’ailleurs. Le spectacle est désolant, Gradel s’amuse sur le côté de Mensah tout en twittant ses plus beaux dribbles en temps réel, le milieu de terrain se fait bouffer dans les grandes largeurs. On prend deux buts dans le premier quart d’heure par Corgnet (7è) et Perrin (15è) et une ribambelle d’action qui aurait pu rendre le score encore plus lourd à la mi-temps.
En tribunes on cherche les causes du marasme, mauvais système ? Collation à base de tartiflette ? Ca faisait un moment qu’on avait pas vu un tel manque de cohésion dans nos rangs, se faire butiner l’oignon de la sorte, c’est désolant.

Deuxième mi-temps :

Après l’échauffement et une heure de pause pour nos joueurs, ils ont apparemment pris la mesure de leur inquiétante première période. Enfin de l’agressivité, du jeu et des courses, les Verts ont l’air de gérer et joue moins haut.

On avait déjà remonté deux buts cette équipe à domicile et Daniel Wass redonne l’espoir au peuple Savoyard, sur un service très intelligent de Barbo au deuxième poteau. But à la 54ème minute donc, coïncidant avec l’entrée deux minutes auparavant du remuant quadra pour Sougou. Double bonne nouvelle (parce que le Papé revenait de blessure et ca ce voyait) validée par notre Danois, qui est vraiment la pierre Fanfan angulaire offensive de notre équipe.

Et comme des gros cons de supporters de football, sur l’inconfortable siège de ce crévindieu de Stade suranné, on se met à rêver d’arracher un nul aux poteaux carrés. Ces derniers nous attendent pour contrer, mais on voit bien qu’au vu de leurs qualités c’est aussi contre nature qu’un mariage entre cousins, ce n’est pas viable et cela pourrait accoucher d’un piètre résultat.

Dupraz notre beau seigneur fait entrer Benezet en lieu et place d’un triste Berigaud pour mettre un peu plus le bordel en attaque, et s’en suit de belles actions de l’ASSE qui a décidé de reprendre le match en main avec un but justement refusé de Ruben pour un hors-jeu net. Dans la foulée l'(attaquant) Argentin prend un carton jaune pour une simulation inexistante : on aurait bien du bénéficier d’un peno. Le coach tente le tout pour le tout en faisant entrer De Melo, ce que je traduis par rendre les armes sans honneur.

On n’y arrive pas et on s’énerve de ne pas prendre le poing qui ferait du bien, et ça fini en eau de vie mal alambiqué. Sabaly pour un tacle trop cavalier sur Clerc ramasse une deuxième biscotte, et Cambon l’imite une minute après avec une expulsion. Je vois pas trop l’intérêt de péter les plombs, tout en sachant que nos joueurs sont les seuls fautifs sur le premier acte, ca va nous pénaliser inutilement pour le match de Reims.

J36-imgres
On voit bien l’excès d’engagement de Sabaly grâce notre palette.

Y a rien de vilain à perdre contre ce genre d’adversaire, mais travailler à mi-temps dans un stade exceptionnellement plein n’est pas pardonnable. Sauf si bien sûr on réagit contre un Reims maintenu, mais la rivalité malsaine né depuis le Natianal entre nos couleurs respectives promet la perspective d’un match compliqué en Champagne…

Les notes des intermittents du spectacle :

Hansen 3/5 : Il est orphelin de sa défense 45 minutes, et a bien limité la casse. Il nous permet d’y croire en deuxième en repoussant des tentatives de Erding et Corgnet.

Mensah 1/5 : Les Verts ont bien compris que notre côté droit était The place to be, si notre défense était percée comme un mur de Glory Hole c’était grâce à Jonahtan.

Mongongu 1/5 : On a voulu nous faire croire qu’il n’était plus blessé. Moi je veux Angoula à sa place, c’est pour vous dire ce que j’en pense.

Cambon 1/5 : En plus de ces relances hasardeuses, le fait qu’il se fasse déchirer toute la rencontre par Erding et son rouge idiot en fin de match font de lui un Christanval en fin de carrière.

Sabaly 2/5 : Il a bien couvert son couloir, il est plus volontaire qu’agressif sur le rouge, mais cette faute était de toute façon inutile. La candeur de ses vingt printemps sans doute.

Tié-Bi 2/5 : il s’est noyé dans le milieu stéphanois, et ses coéquipiers lui ont enfoncé la tête sous l’eau en ne l’aidant pas à défendre.

Sorlin 2/5 : Je lui en veux de ne pas avoir su mobiliser les troupes plus tôt dans le match. Mais lui au moins s’est bien battu dés le départ.

Wass 5/5 : Il a surnagé, mais j’ai pas compris son placement si haut en première mi-temps. Pas un gros match, mais il a encore été au bon endroit pour nous faire croire qu’on était toujours vivant.

Sougou 0/5 : Il a été aperçu près du Stade ce soir.

Berigaud 0/5 : Il paraît qu’il était par là-bas aussi.

Ruben 1/5 : Je lui trouve tellement de qualités…C’est vraiment frustrant de puer le football de la sorte sans être décisif. MARQUE NOUS CE PUTAIN DE BUT MARCO !!!!!!

Le Coach : Ce système n’était pas adapté au milieu fourni de l’adversaire. Il aurait dû le remarquer plus tôt. Bonne vanne avec l’entrée de De Melo.

Les Autres :

Bravo à eux, ils en avaient plus envie que nous, un Lyon aux miches, ça motive.

Les amis, Reims et Nice sont nos prochains adversaires. Le match de Sochaux je ne le compte pas parce qu’on sera sauvé à la 38ème journée, même si j’ai dépensé 999 euros chez le Professeur Nidambala pour contrer le marabout du technicien Sochalien,. qui a certainement utilisé son réseau en Afrique pour invoquer les esprits de notre perdition. Mec, ton sourire et ton teint perceront leur éclat.

Un proverbe de chez nous à mes petits croix : la koèta mjhè l’éplé. Ce qui signifie que la hâte mange l’avance, alors restons calme et n’ayons pas peur.

Pour l’avis du 4-2, Rolland vous attend en compagnie de son langage fleuri ici.

Sinon pour les infos des Croix c’est ici.
Des bécots et soyez prudents. Qui boit la gnôle, casse la Bagnole.

Arvi.

Pascal Diot-Maid

2 thoughts on “ETG-Sainté (1-2), la Croix de Savoie Académie livre ses notes

  1. Sais-tu que dans l’onglet « Académies Françaises », il n’y a pas la « Croix de Savoie Académie ? »
    C’est bien dommage…
    Un vrai scandale !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.