Heart of Midlothian – Celtic FC (0-3) : La Cœur Battant Academy au coeur d’une enquête

Attention, ceci est une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels serait une coïncidence.

Voilà 7 mois que l’enquête sur la disparition d’un certain Patrick était terminée. J’avais repris ma vie de détective privé banale. Avec du rhum, ma femme et de la bière, nom de dieu. Mais tout allait changer. Je venais de recevoir un mail d’un certain PKM. Surement un adorateur du jeu de Nintendo. Il voulait me voir à propos d’une série d’agression vis à vis des joueurs de Heart of Midlothian. L’affaire me plaisait bien alors je l’ai acceptée. Faut dire qu’il payait cher ce PKM.

Le rendez-vous est pris dans un pub du vieux Lyon. Le Wallace, débarrassé de ses grosses mites, était le lieu de notre rencontre. En ce soir d’Halloween, les gens sont déguisés, y compris les serveurs & serveuses. Je m’installe au comptoir et commande une pinte de blonde. Sauf qu’on me dit qu’un verre m’attend sur la table de derrière. Je me retourne, je reconnais ce visage malgré un déguisement de prêtre tout à fait réussi.

 » Patrick Kiss-Mambo, c’était donc toi le PKM.
– Qui d’autre ? T’es sur que t’es détective Luke ?
– Eh oh, calmos hein, je te rappelle qu’à jeun je suis pas top. D’ailleurs tu m’a commandé quoi ?
– Une pinte de blonde, je me suis dit que je n’allais pas te faire souffrir avec du soft drink ».

Ce bon vieux Patrick, il a retenu la leçon. Il avait l’air en meilleur état qu’en mars dernier. On en vient à discuter de son club, de ce qui s’est passé lors de l’été, du début de saison et puis, j’en viens à aborder son mail.

« Alors, pourquoi tu as besoin des mes services ?
– Ecoute Luke, je sais que t’es un très bon détective. Tu parviens même à trouver du plaisir devant les matchs de Manchester United. T’es un pro. Du coup, j’ai besoin de ton flair pour que tu me trouves le salaud qui blesse nos joueurs.
– T’as quoi comme info ? »

Il me sort 3 photos avec des descriptions précises.

Image

Premier cas, Christophe Berra, 33 ans, blessé le 11 aout. 6 mois d’arrêt.

Image

Deuxième cas, John Souttar, 22 ans, blessé le 18 octobre dernier pour 5 mois.

Image

Troisième et dernier cas, Steven Naismith. 32 ans, blessé le 28 octobre dernier pour 6 à 8 semaines.

« Qu’est-ce que tu veux savoir Patrick ?
– Pourquoi ça tombe sur eux ? Pourquoi on perd 3 joueurs importants de notre équipe pour une longue période ?
– Si je te dis que c’est parce qu’ils sont fragiles et que ce sont des pipasses, je suppose que tu me balances ton verre à la gueule.
– Ecoute, j’oublie pas ce que tu as fait pour moi en mars, Luke. J’ai besoin de savoir ce qui touche mon équipe. On est 1er en championnat et alors qu’on joue le Celtic, on perd notre meilleur buteur au bout de 9 minutes et on se fait éliminer de la demie de Betfred Cup. J’en ai marre de voir nos cadres tomber les uns après les autres. »

Je décide de lui poser des questions sur les circonstances de ces blessures. Il me raconte en détail la victoire de Hearts contre le Celtic d’août dernier, les matchs de la sélection Écossaise où Souttar s’est pété et puis, arrive le cas Naismith.

« Tu vois Luke, on était confiant. On jouait le Celtic en demie de Betfred Cup à Murrayfield. Le stade était plein, le temps magnifique, on croyait l’exploit possible. Et puis, 9e minute, Naimsith au sol. On espère qu’il ne s’agisse que d’un coup, mais c’est bien plus grave. Notre capitaine doit sortir, remplacé par Danny Amankwaa. Un remplacement incompréhensible. A partir de là, le Celtic nous bouffera. On concédera un penalty honteux en début de 2e période, puis après on coulera. Une erreur de notre gardien de but puis une frappe en lucarne. 3-0, la déception est grande. »

Alors que je me ressassais les divers événements, un point me titilla.

« Dis moi Patrick, votre capitaine lors du premier match c’était qui ?
– Berra pourquoi ?
– Après sa blessure, qui a récupéré le brassard ?
– John Souttar mais où veux-tu en venir ?
– Après la blessure de Souttar, c’est bien Naismith qui est devenu le capitaine ?
– Oui, tu as raison mais pourquoi toutes ces questions.
– Ecoute Patrick, je pense avoir trouvé le lien entre toutes ces blessures. Le brassard de capitaine est maudit. Il faut que tu surveilles cela dans les prochaines semaines. Mais il semblerait bien que chaque joueur ayant été capitaine cette saison soit obligé d’être blessé pour une longue durée.
– Oh merde… Mais le football oblige de jouer avec un capitaine et un brassard. Comment on va pouvoir s’en sortir ?
– Je ne sais pas, je ne suis qu’un simple détective. J’ai déjà résolu ton enquête Patrick, je ne vais pas en plus marabouter les autres équipes. Mais si tu veux, je peux te laisser la carte de mon collègue. Loup Sifère. Il ramène l’être aimé, débugge ton ordinateur à distance, maraboute les équipes de Farmer League et, en plus, il n’est pas cher.
– Bon, bah je crois que je n’ai pas le choix. Merci Luke, je te revaudrai ça.
– Pas de problème. Salut Patrick. »

Et voilà, encore une affaire de résolue pour le détective privé préféré de ton détective privé préféré. Luke Seafer, à votre service.

Le résumé du match offert par le compte officiel de la SPFL :

N’hésite pas à claquer un follow sur twitter auprès de @HMFC_France @ScottishFR ou @Tololkian si tu aimes la triple personnalité de l’académicien. Mais bon, il paraît qu’il possède des chevilles en mousse…

Patrick Kiss-Mambo

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.