Nice-Lorient (1-2): La Merlus Académie livre ses notes

Ouais. But. Super. Ah dis-donc y’a pas à dire dès que je regarde un match, les merlus me donnent tort d’avoir grandement ralenti mon boulot d’académicien. Foutue dépression. Non, bon, là, je suis de retour dans le 56, je vais aller voir Lorient-Montpellier la semaine prochaine, je me suis dis qu’il fallait que je me remette dans le bain (Oui, j’ai conscience de n’avoir académisé qu’une rencontre depuis le match aller, merci).

Au départ, c’était un peu chiant, donc je regardais plutôt Arsenal galérer à se débarrasser de Wigan. Heureusement, pile au moment où je suis revenu sur le streaming de Nice-Lorient, Gilles Sunu nous a gratifiés d’un superbe enchaînement pour ouvrir le score. PUTAIN GILLES SUNU ! Titulaire. Ah ouais. Bon du coup il en profite pour marquer son beau but de la saison. Et célébrer en faisant la gueule comme d’hab’. Je ne sais plus quoi penser de lui. Aurait-il vraiment mérité plus ? En fait, c’est un peu notre Jérémy Menez… Bref, Lorient semble dominer sans être folichon, je retourne sur Arsenal, et 5 minutes plus tard… PUTAIN FABIEN ! Merde. Les saloperies de coup-francs vicieux, faut pas essayer de les capter. Egalisation de Kolodziejczak, alter-ego de Gassama (Gassama serait donc aussi capable de marquer des buts ?!) mais en gaucher. Bon, où en est Arsenal ? Tirs aux buts ? Je ne vais pas m’infliger ça quand même….

*Allégorie suggérée de la deuxième mi-temps*

Ah ouais, bah nan rien, rien comme ce qu’il s’y est passé, allégorie mais pas d’image car néant, le rythme du match est devenu complètement improbable, j’avais l’impression d’être en bad trip. Quand on parle de s’infliger des trucs… Mais la patience fut récompensée, et alors que tout le monde espérait qu’on en finisse, les Niçois en premier, Aboubakar enchaîna et but il y eut. Victoire. Maintien officiel à 99%. Lâchez-vous et faites-nous plaisir pour les prochains matchs s’il vous plaît. Histoire de dire au revoir en beauté.

Le plus beau moment de la saison lorientaise. Kenavo Christian, on t’aime.

Les titulaires :

Audard (2/5) : Quelques interventions encore et toujours, mais il n’y a plus de doutes, Fabien a vieilli. Je ne crois pas que cela signifie forcément qu’il doit aller sur le banc, mais il n’est pas à l’abri pour la saison prochaine.

Gassama (3/5) : Restera un peu limite pour moi. On ne pourrait pas l’essayer autre part ? J’ai l’impression qu’au fond, latéral, c’est pas son poste.

Koné (3/5) : Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas vu. Il m’a fait parfois un peu peur, mais je vais fermer les yeux (ah ben oui logique). J’aimerai bien qu’il reste et qu’il devienne un patron pour l’équipe après le départ de BEM.

Ecuele-Manga (4/5) : En première mi-temps, à chaque fois que je revenais sur le match, il était en train de sauver la baraque. Quelques problèmes en subissant le pressing niçois en deuxième, mais sans que mal s’en suive.

Guerreiro (4/5) : Il donne l’impression de se battre constamment, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, donc rien que pour ça… Ses progrès sur la saison font vraiment plaisir à voir.

Bourillon (3/5) : Je déclare ne pas avoir envie qu’il parte sur Radiorsjeu, il fait une boulette le week-end d’après. Alors désormais, je me tais, je ne dis plus rien, je regarde et j’attends.

Coutadeur ( ?) : Il était sur le terrain ? Désolé, je n’étais pas assez concentré en première mi-temps, pas du tout eu le temps de le voir avant qu’il sorte sur blessure.

Sunu (3/5) : En veut-il ? En voulons-nous ? Quelqu’un en veut ? Avec Gilles, tout son futur semble être une question de volonté. Difficile d’en savoir plus…

Monnet-Paquet (3/5) : Lui, la volonté il l’a. Le talent brut, peut-être un peu moins. Une fois que tout le monde aura vraiment assimilé quel est son niveau (ni trop haut, ni trop bas), les débats s’arrêteront sur son cas. Ainsi, je me repens.

Aliadière (2/5) : Sale match, personne ne semblait pouvoir (vouloir ?) le trouver. Drôle de fin de saison en perspective.

Aboubakar (3/5) : Beaucoup de combat, beaucoup de déchet. Des ratés, on aurait cru voir Cavani face à Chelsea. Mais Vincent n’a pas abandonné, de nouvelles occasions lui ont été offertes, et alors que je voulais que cela cesse, Vincent a réussi, Vincent a mystifié la défense niçoise, sa frappe est allée parfaitement se loger dans les filets d’Ospina. Le doute s’éteint. L’image est superbe. On est heureux, soulagé.

Les remplaçants :

57e – Coutadeur par Doukouré (NN) : Il a fait son trou, Doukouré, c’est bien.

69e – Sunu par Traoré (NN) : Et pour Traoré, quel avenir pour Traoré ?

Si vous voulez faire partie de l’aventure ou pour toutes questions, vous pouvez m’écrire à [email protected] Quelques liens supers: mon Facebook, mes onze mondial et anal de Lorient, ou de l’aide à Horsjeu. Merci.

Tristan Bourrepif

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

2 Comments

  1. Je suis au courant de rien, mais du coup, qui c’est qui va remplacer le génial génie ?

  2. Aucune idée, pas de nom pour le moment, on attend que le départ soit définitivement officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.