Swansea-Manchester United (1-1): La Chant du Cygne Academie note

Dylan Thomas is blowing winds.

Salut les plus ou moins vivants, c’est Dylan Thomas qui revient vous narrer les histoires du Swansea AFC.

Bon depuis la dernière fois, j’ai eu un emploi du temps particulièrement chargé. Je suis notamment parti conduire Jean Colère dans le temple du Westfalenstadion. Puis nous sommes reviendus ensemble, plus 50 litres de bières allemande. Du coup, vous comprendrez que j’ai du laisser filer l’académie du match contre Tottenham. Je vais être honnête aussi, vu la tête du match, la motivation n’est pas tombée du ciel. Elle est même partie en courant dans l’autre sens. Un peu comme si je proposais à Christine Bravo d’aller boire un verre d’eau plate.

Bon, si je dois vous donner un résumé du match. Si j’en suis VRAIMENT forcé. Je vous dirais que Swansea a été juste inexistant devant. Mais aurait pourtant mérité de ramener un point vu l’immonde attaque des Spurs.

Sauf que c’était sans compter sur la cellule recrutement du club londonien. Cette dernière ayant eu la belle et bonne idée de recruter un belge cet été. Vertonghen.

Dois-je vous rappeler le bonheur que procure les gars de Swansea quand ils croisent la route des belges ? Une petite liste exhaustive serait de bon goût :

–      Mirallas, premier but avec Everton contre Swansea.

–      Fellaini, buteur avec Everton contre Swansea.

–      Benteke, premier but avec Villa contre Swansea.

–      Lukaku, buteur avec WBA contre Swansea.

–      ET DONC, Vertonghen, premier but avec les Spurs contre Swansea…

Alors, je ne sais pas quel est l’antécédent belge vécu par les joueurs dans leur jeunesse…

Violés par Tintin et Milou, retenus dans une cave par Spirou, forcés d’assister à un Mons-Zulte en plein hiver, et je ne sais quelle autre horreur… Mais je ne peux que constater que c’est un carnage chaque fois qu’on croise leur route. Alors MERCI, de faire signer les belges ailleurs qu’en Angleterre. Notons d’ailleurs qu’il n’y a qu’Eden Hazard qui a eu la bonté de ne pas marquer contre nous. Merci à lui.

Ce dimanche d’avant Boxing day, Swansea termine son super enchaînement de matchs de dingue contre les gros par la réception du leader, Manchester United. LE Manchester de Luke Seafer, qui lui, a déjà rédigé son académie du match ici.

Je ne vais pas m’amuser à vous préparer un long résumé de présentation de l’adversaire… Petit message à ceux qui ne connaissent pas Manchester United et qui sont tombés sur ce résumé : merci d’arrêter de chercher des photos pornos avec des cygnes, bande de pervers.

Comme avant-match, je n’ai qu’une chose à dire : j’ai fouillé toute la généalogie des joueurs de United, aucun n’a de lien avec la Belgique. Tant mieux.

swansea UTD

 

L’envolée sauvage :

–      1′ : A signaler que pour ce match, Vorm est de retour dans les buts. Il va avoir du boulot.

–      8′ : Michu est envoyé en profondeur, il tente une frappe du gauche en déséquilibre, carnage dans les tribunes. Un mort, trois blessés.

–      11′ : Ça  y’est, c’est parti. De Guzman lance Routledge à 20 mètres. L’ailier frappe au but mais De Gea s’interpose.

–      13′ : Première réplique des envoyés du Diable. Rooney frappe fort. Vorm s’interpose, encore plus fort.

–      14′ : Young se fait plaisir dans la défense comme Gérard Jugnot dans un film de série Z. Il repique dans l’axe et frappe au but. Vorm se détend au sol et va chercher  la balle. Corner.

–      15′ : Envie de mourir. Sur le corner, Robin Van Persie trouve la tête d’Evra. Vous me direz, vu la taille du melon, c’était facile. Le soucis c’est que personne n’est au marquage et ça fait 0-1. Chez lui, Luke Seafer fait tellement fort l’hélicoptère avec sa bite qu’il décolle.

–      29′ : Première vraie réaction de Swansea, un petit ¼ h après le but. « Seulement ». La bonne nouvelle, c’est que c’est qu’elle va au fond. De Guzman bute une première fois sur De Gea, sauf que Michu joue au fan d’Inzaghi et démonte le fond des filet.  1-1.

Michu Cygne Une petite danse du Cygne pour fêter le XIIIe but. Parfait.

–      34′ : Corner pour Swansea. Evra se fait effleurer par Tiendalli. Résultat : triple fracture ouverte du foutage de gueule et double lutz. Tocard.

–      36′ : De Guzman fait l’amour à la défense de United. Il décide de frapper sur De Gea en oubliant gentiment de servir tout le monde en retrait. Ceci était une Menez fact.

–      40′ : Chico décide de faire plaisir à la moitié de Londres, il plaque RVP au sol. Le néerlandais s’énerve tout seul derrière. Moi, je n’en ai rien à faire de Londres mais je me fais plaisir.

 


chico ospreys

Swansea joue dans le même stade que les Ospreys. Chico y travaille bien ses plaquages.

–      42′ : Routledge tente sa chance de 20 mètres. Drop.

–      43′ : De Guzman revient sur Rooney qui allait frapper. Résultat, drop de l’anglais encore plus haut que celui de Routledge. 3-3.

–      45+1′ : Young continue sa ballade champêtre le long de la défense. Il voit Roux né en retrait. L’attaquant balance une frappe molle sur Vorm. Gros soupir de soulagement.

–      MT. Sur Twitter, Luke demande à ce qu’on lui rende le vrai Rooney. Son cousin n’étant pas assez bon. Je lui ferais remarquer que personne ne demande que soit libéré le vrai Torres. On est déjà bien sympa de laisser sortir l’Espagnol seulement en compétition européenne.

–      51′ : Young, pour une fois, oublie le retrait. Ça me va. A RVP et Rooney, beaucoup moins.

–      52′ : Agustien tente sa chance à 20 mètres. Un peu trop proche de De Gea qui se couche bien.

–      53′ : Routledge frappe lui aussi au but. Même résultat.

–      54′ : Britton fait une passe en retrait totalement inutile et imprécise. Enfin si, très précise puisqu’elle est pile dans la course de RVP qui sert Rooney qui lance Young. Heureusement, Williams revient comme une bombe et tacle le mancunien au moment où il arme sa frappe.

–      55′ : Le rythme accélère encore. Dyer frappe à côté.

–      59′ : Chico se fait plaisir et prend un carton. Bon coup-franc à 27 mètres plein axe. Rooney trouve les bras de Vorm

–      62′ : Ah merde. Valencia est remplacé par Chicharito. Je ne savais même pas qu’il jouait. Du coup, United va jouer à 11 contre 11. Enfin non, 10 puisque Rooney est toujours là.

–      62′ : Dyer frappe de 20 mètres, pile sur De Gea.

–      63′ : Agustien colle un tacle plus que mignon à Rooney.

–      64′ : Rooney tente une frappe. J’annonce, elle ne passait pas la ligne de but vu la puissance.

–      67′ : Autant le Roo ne sert absolument à rien aujourd’hui, autant Evra est trop fort sur son côté. #Paradoxe #NoëlEstMagique

–      67′ : Bon, c’était une annonce prophétique à la Pierre Menès ça. Rooney dépose une merveille de centre sur RVP qui voit sa volée du gauche effleurée par Williams. Ce qui suffit à avoir une belle balle en cloche qui s’écrase sur la barre. Pom pom pom…

–      69′ : Bon, heureusement il retombe vite dans ses travers et découpe Agustien. Puis s’énerve tout seul derrière. Classe. Très classe.

–      70′ : De Guzman sort et est remplacé par Moore. Option offensive donc. Costaud berger Laudrup.

–      72′ : RVP toujours aussi dangereux, donne un ballon en retrait à Chicha petit pois qui contrôla comme mon grand papa et foira.

–       73′ : Vorm, balle au pied, est pressé. Du coup, il ne trouve rien de mieux que d’effectuer une putain de relance plein axe au sol bien dégueulasse qui est récupérée par RVP. Heureusement pour les Swans, et pour Vorm, Rooney joue mal le coup, une fois de plus. De chez moi, j’entends Luke Seafer crier du fin fond de l’enfer.

–      74′ : Même situation mais côté De Gea. Sauf que lui, sous le pressing.. Bah il effectue une relance propre de 45 mètres dans les pieds d’un envoyé du Diable

–      75′ : La plus belle occasion du match. Je vous propose d’imaginer la musique de Benny Hill pendant que vous lisez ce petit résumé… RVP provoque dans l’axe à 25 mètres. Aux 18 mètres, il est gentiment accroché par un Swan histoire qu’il ne continue pas son occasion. Le mancunien s’effondre au sol avec la grâce de Christine Boutin. Le ballon va alors rouler dans les pieds de Captain Williams. L’arbitre n’ayant pas sifflé, le beau, le bon, le doux capitaine, se trouve possédé par l’esprit du Père Fidalbion et dégage alors UNE PUTAIN DE MINASSE en plein dans l’arrière du gros boulard du hollandais. Qui ne trouve rien de mieux à faire que de hurler, de se relever, d’aller vers Williams, de se casser la gueule au bout de deux mètres, puis d’essayer de provoquer la moitié de Swansea. Résultat : carton jaune pour les deux. Plus un coup-franc, l’arbitre avait sifflé en fait…
 AHAHAHAHAHAH

BLAM. HEADSHOT. MULTIKILL.

 

Baston

              Quand hollandais con pas content, hollandais toujours réagir ainsi. #TintinASwansea

–      77′ : Rooney au ballon pour ce CF plein axe à 18 mètres. René Girard dirait « que Rooney ce n’est pas un Pink Floyd ». Pourtant, Another brick in the Wall. Corner.

–      78′ : Ferguson se décide enfin à faire sortir le Roo, c’est dommage. C’est Giggs qui le remplace, c’est dommage.

–      79′ : Sur le corner, RVP, un brin énervé, frappe une offrande pour Carrick au premier poteau. Très sincèrement, je me demande encore comment Vorm va la chercher dans sa lucarne main opposée… Je vais essayer de vous trouver les images. Et d’envoyer une boîte de chocolat au portier hollandais.

–      80′ : Les vagues continuent. Evra fait encore la différence sur le côté gauche, il trouve RVP seul en retrait à 8 mètres du but. Sa reprise est contrée par Williams. Le ballon revient sur Young qui frappe en plein sur l’épaule de Davies. Ce dernier ayant eu la bonne idée de monter un camping sur la ligne de but au cas où.

–      83′ : Ça se calme un petit peu. Giggs en profite pour découper Tiendalli.

–      87′ : Agustien sort sous les applaudissements du public. Une bonne minute à sortir, comprenant un serrage de main avec l’arbitre, une branlette devant RVP, et un câlin avec son remplaçant Shechter.

–      87′ : Williams, The Wall, continue son travail de contre de toutes les occasions de MU.

–      90+2′ : Vorm intervient de la tête à la limite de sa surface de réparation, la balle arrive sur Giggs qui tente sa chance instantanément de volée. Mais tout le monde ne s’appelle pas Stankovic. La classe non?

–      90+3′ : Fin du match. Youpi, on a un point. Mérité en plus.

Les notes des Swans :

–      Vorm 5/5 : Ok, il prend un but d’Evra et ne devrait pas avoir la note maximale. Mais le gars revient de blessure et il sauve le match au moins 3 fois. Mérite le double juste pour la qualité de sa parade sur la tête de Carrick.

–      Davies 4/5 : Lui, le seul moment du match où j’ai pu voir qu’il était bien présent sur le terrain. C’est quand la frappe de Young est venue heurter son épaule sur la ligne. Mérite donc 4.

–      Chico 3/5 : Fait un bon match mais ne mérite pas mieux. Absent du marquage sur le but d’Evra, il aura bien tenu son rôle par la suite. Sans plus.

–      Williams Amazing/5 : Ok, il est absent sur le but d’Evra mais quoi ?! Il contre tout, n’importe comment, et de n’importe qui ! Collé à RVP comme un morpion sur un Gros Membre, il aura empêché le hollandais de rejoindre Michu en tête du classement des buteurs. En plus, si Rooney a été si absent, c’est en partie grâce à lui. Magie.

–      Tiendalli 2/5 : Autant il a livré de bonnes choses dans ce match. Autant il ne mérite pas mieux comme note. Absolument inexistant quand il fallait défendre sur Evra. Ne décroche 2 que grâce à son effort offensif.

–      Britton 2/5 : D’habitude il est associé à Ki ou De Guzman à la récupération, là, c’était avec Agustien. Bah ce n’est pas encore une association qui roule. Malheureusement pour lui. Remplacé par Ki.

–      Agustien 3/5 : Bon match pour le milieu de terrain. Bien, mais pas top. Donc 3 mais pas 4. Remplacé par Shechter.

–      Dyer 3/5 : Autant ce mec est le genre de joueur qui est le genre à foutre le feu. Autant là. Il était plus proche de l’allumette que du lance-flamme. C’est dommage vu la tronche du Vidic en paille qui était en face.

–      De Guzman 4/5 : A l’origine du but des Swans avec sa frappe repoussée. Il aura été aussi le plus présent au milieu. Pas mal entre deux pointures comme Carrick et Cleverley. Nan je déconne. Remplacé par Moore…

–      Routledge 4/5 : Gros gros gros gros match. Je lui collais 5 si ce n’est 6 si il plantait. Sauf que De Gea n’est pas un de ces gardiens anglais ridicules. Comme c’est dommage pour nous.

–      Michu 13/5 : Bah ouais, le meilleur buteur de la PL est chez nous. C’est comme ça et pas autrement. En plus, à la base il est milieu. Salut à toi RVP.

 

 Le berger et les super-subs :

–      Coach Laudrup 4/5 : Il devait faire sans Pablo Hernandez ni Rangel. Le premier a été bien remplacé. L’autre beaucoup moins. M’enfin bon, au final, on prend quand même un point contre le grand leader démoniaque.

–      Ki 4/5 : Il a fait une très très bonne rentrée. Assez pour montrer qu’il est largement meilleur qu’Agustien.

–      Moore Non Noté/5 : Une rentrée totalement transparente. Merci à lui.

–      Shechter Non Noté/5 : Il est rentré exactement quand Swansea avait choisi de reculer pour garder son point.

 

Alors voilà, c’est bien, c’est beau, c’est propre. C’est un point de récupéré pour Swansea. Mais tout de même il ne va pas trop falloir se prendre pour meilleur que nous ne sommes. Parce que maintenant c’est l’enchaînement des matchs à venir. Avec dès mardi une bonne grosse rencontre horrible à Reading.

Ouais c’est cool de prendre un point là. Sauf que ça fait trois matchs consécutifs sans victoire. Si c’est pour aller perdre comme une bande d’abrutis chez Reading après une performance comme celle-là. Bah personnellement j’aurais préféré prendre une valise contre United et aller chercher 3 points à l’extérieur. Donc au boulot les Swans, il ne s’agirait pas d’être les dindons de Noël de la farce. [Je sors].

Je vous quitte cette semaine sur cette citation d’Einstein : « En théorie, Swansea devrait terminer premier 10 points devant Manchester United. Mais c’est une information à relativiser ».

  Merci, au revoir.

 Poétiquement vôtre,

Dylan Thomas.

 

Ps : N’oubliez pas les abonnements à Hors-jeu, ça aidera l’éditeur bel homme à payer les factures.

Ps 2 : Votre académicien est passé du côté obscur. Il est maintenant sur Twitter, n’hésitez pas à le rejoindre pour raconter des conneries :  https://twitter.com/Donass09

Ps 3 : Voici les images du match. A voir surtout pour l’exceptionnelle parade de Vorm.

 

2 thoughts on “Swansea-Manchester United (1-1): La Chant du Cygne Academie note

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.