Bayern M. – Herta Berlin (3-2), die Bayerne Akademie livre ses notes

3

Le Bayern s’effritz-t-il ?

Après une victoire acquise en deuxième période contre Mainz (4-1) la semaine dernière, puis une promenade de santé contre Plzen (5-0) en Ligue des champions, le Bayern trouve sur sa route le Hertha Berlin. Surprenant promu qui occupe la 4ème place de Bundesliga.

Bayern München : Neuer – Rafinha, Boateng, van Buyten, Alaba – Lahm – Robben, Schweinsteiger, Kroos, Ribéry – Müller.

Hertha Berlin : Kraft – Pekarik, Lustenberger, Langkamp, van den Bergh – Hosogai, Cigerci – Skjelbred, Ben-Hatira, Schulz – Ramos.

Le match :

Ça commence bien pour le Bayern,  et au bout de quatre minutes, sur un corner, Adrian Ramos vient marquer de la tête, sous les regards de Boateng, Müller et Rafinha qui ont décidé de ne pas sauter. 0-1 Hertha. Guardiola tire la tronche sur son banc. Sur le coup d’envoi, Kroos est tout près d’égaliser après un festival dans la surface mais le tacle d’un défenseur contre le ballon. On se dit alors que c’est bon, le Bayern porte le siège sur le but berlinois, va en planter huit et hop. Mais à la dixième minute, Ben-Hatira est tout proche d’aggraver la situation. Son lob de 25 mètres atterrit sur la barre transversale de Neuer. L’Allianz Arena est atteinte d’une chiasse généralisée. Munich continue d’attaquer et s’en remet surtout à Ribéry et Kroos, les deux meilleurs joueurs de ce début de match. A la 20ème, Kroos talonne le ballon pour lancer Ribéry sur l’aile gauche, le Français lui remet et Kroos frappe en force mais Kraft parvient à détourner le ballon hors du cadre.

But Ramos
« Ramos tire, Neuer ramasse »

Et là c’est le drame, Kroos ressent une douleur à l’aine et quitte le terrain pour être soigné. Il revient mais rien n’y fait. Guardiola décide alors de faire rentrer Götze pour le remplacer. Alors ce n’est pas grave, un changement sur blessure tôt dans le match, ça arrive souvent. Sauf que c’est le moment que choisit Robben pour redevenir un homme de verre. Il se blesse donc lui aussi et cède sa place à Mandzukic (26ème). En moins d’une demi-heure de jeu, le Bayern a déjà fait deux changements, Guardiola est un visionnaire. On s’inquiète, le match semble tourner au drame, tout est en place pour en faire le match de l’apocalypse, qui marquerait d’une croix rouge sang la saison munichoise. Mais la rentrée de Mandzukic amène une nouvelle arme aérienne et dès la 30ème, Ribéry ajuste un coup-franc au deuxième poteau pour la tête du Croate (hors-jeu d’une jambe au départ de l’action). 1-1. Le Bayern revient à une situation acceptable.

But Mandzukic

Le match se déroule ensuite tranquillement jusqu’à la mi-temps. Le Bayern domine mais son se créer d’énormes occasions. Au retour des vestiaires, c’est Berlin qui lance le premier scud. A l’intérieur de la surface, Ben-Hatira a tiré mais Schweinsteiger tacle parfaitement pour sauver Neuer d’une fusillade. Mais le Hertha craque et commet l’irréparable. Ils concèdent une faute dans leur moitié de terrain. Cette fois-ci c’est Schweinsteiger qui se charge d’expédier le ballon sur la tête de Mandzukic. Ça ne pardonne pas. Le ballon rebondit juste devant la cage et est même légèrement détourné par le gardien mais pas assez. C’est 2-1. Et à la 54ème, pour changer, un nouveau but de la tête du Bayern. Mais cette fois-ci c’est Götze qui parvient à reprendre un centre de Rafinha. Kraft n’est pas exceptionnel et la balle croisée rebondit jusque dans le petit filet opposé. Et comme en début de match, alors que le Bayern semble avoir pris le contrôle du match, Ben-Hatira réduit l’écart en reprenant à bout portant un tir de Ramos contré par Lahm. 3-2 et encore une demi-heure à jouer. Ce but aura au moins pour intérêt d’avoir débridé le match. Les actions se font plus nombreuses, plus dangereuses (une frappe de Schweinsteiger répond à une frappe de Ramos), la fatigue des joueurs facilitant sans doute les percées. Mais aucune des deux équipes ne marquera plus. 3-2 score final. Un match étrange pour le Bayern qui par moment maîtrise complètement son sujet, et à d’autres moments sont terriblement fragile. Lors de ce match, les Munichois ont raté plus de passes que d’habitude.

Les notes :

Neuer 4/5 : Pas non plus un boulot énorme mais il est présent, on ne peut pas lui reprocher grand-chose sur les buts.

Rafinha 3/5 : Ca commence à se voir que ce n’est pas Lahm. Il réussit une passe décisive mais il est dépassé plusieurs fois sur son côté et notamment sur le deuxième but du Hertha où il a plusieurs mètres de retard.

Van Buyten 4/5 : Bon.

Boateng 2/5 : Pas forcément moins bon que son collègue dans le jeu. Mais c’est lui qui est au marquage de Ramos sur le premier but et qui est également le plus proche de Ben-Hatira sur le deuxième.

Alaba 3/5 : Il aurait pu intervenir devant Ben-Hatira sur son but. Sinon match correct sans être flamboyant.

Lahm 3/5 : Pas foufou. Beaucoup moins actif que d’habitude.

Robben 3/5 et Mandzukic 5/5 : Un Robben normal, dangereux mais qui fait les mauvais choix. Remplacé sur blessure par Mandzukic à la 26ème, l’homme du match. Deux buts et une grosse présence.

Kroos 4/5 et Götze 4/5 : Kroos était l’homme fort du Bayern en début de match mais a dû céder sa place à Götze sur blessure à la 24ème. Il marque et réussit une belle entrée sans être non plus exceptionnel.

Schweinsteiger 4/5 : Partout, tout le temps. Passe décisive sur CF. Sauve une balle de but.

Ribéry 4/5 : Toujours le joueur le plus dangereux, le plus percutant. Mais ce n’était pas son meilleur match de la saison. Je n’ai pas la stat mais il a probablement remporté moins de duels que d’habitude.

Müller 2/5 : Le fantôme de Thomas Müller a été aperçu errant devant la surface de réparation. Remplacé par Martinez à la 64ème qui a pris la place de 6 devant la défense, il a fait le boulot mais manque évidemment de rythme après sa longue absence.

Le Bayern est pas passé loin de la correctionnelle encore une fois mais a su revenir plus vite que contre Mainz. Samedi prochain, les Munichois se déplacent à Sinsheim pour affronter le terrible Anthony Modeste et Hoffenheim.

Der Rekordmeister

3 thoughts on “Bayern M. – Herta Berlin (3-2), die Bayerne Akademie livre ses notes

  1. Tain, encore un match qui commence sans véritable pointe…
    Heureusement Mario est là. (Mario M. bien sur)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.