Bradford-Arsenal (1-1 ap, 3-2 Tab) La Gunners Academy mesure

Avec un bonus palette autiste reading.

 

Le match

Bradford City, c’est un peu les sang et or du coin, un maillot dégueu, la 4ème division, mais un stade de 25’000 places plein, de quoi rendre jaloux les caissiers de Louis II. Ils se font aussi appeler les citizens, et franchement, j’ai vu beaucoup plus d’âme dans ces « petits » supporters qu’on ne peut trouver dans les boutiques ou restos du MCFC.

Quant à la situation des gunners, c’est quasi-incompréhensible, un jour Wenger dit que la League Cup c’est secondaire, que l’important c’est la qualif pour la ligue des champions, et le lendemain il t’aligne l’équipe-type devant Bradford City. Equipe-type si on tient compte de certains critères.

1)     Koscielny est blessé

2)     Podolski a été recruté pour jouer avant-centre

3)     Ramsey est intouchable

4)     Pas de contrat, pas de chocolat pour Walcott

Donc c’est sur une équipe presque complète  qu’on pouvait compter. Et c’est là que commencent les surprises. Pas derrière évidemment, c’est même LE point fort cette saison, n’en déplaise aux nombreux détracteurs d’Arsenal, de Wenger, de Szczesny et de Koscielny (quoique ceux-là ont retourné leur veste depuis). Mais dire ça, ne serait pas rendre justice à notre milieu de terrain. Depuis le retour de Wilshere, ça circule mieux. Cazorla peut avoir ses hauts et ses bas. Mais globalement, ça joue, et c’est agréable à regarder. Bien sûr certaines décisions du coach pourrissent la fluidité du jeu, mais bon, on va dire que ça va, on peut s’en sortir malgré tout.

Finalement, ce qui manque vraiment dans cette équipe, c’est une attaque. Au début, j’y croyais. Je pensais que les nouvelles recrues pouvaient trouver une harmonie, chacune avec ses qualités. Finalement l’inconstance de Giroud et de Podolski finissent par énerver le plus patient des supporters. Giroud n’était pas là, certes, mais ce n’est plus une question d’individualités, enfin, oui et non, disons que ça va mal depuis le début (globalement), et donc peu importe les joueurs choisis, devant ça ne va jamais. Et c’est un gros problème. Seuls Cazorla et Rosicky (avec Wilshere, quand il daigne monter) ont le potentiel pour porter cette équipe. On arrive à la moitié du championnat, si ça marche pas, il faut laisser tomber et faire autre chose.

Dans ce match le constat n’est que d’autant plus évident. Cazorla et Wilshere sont invisibles jusqu’à l’entrée de Rosicky (et accessoirement la sortie de Ramsey). Le match bascule d’un coup à la 70ème minute. Alors que pendant une heure de jeu personne savait quoi faire du ballon, on s’est mis à gravement molester la défense des Bantams, poussant Duke à redoubler de talent pour repousser les frappes. A vrai dire le match est tellement parti en cacahuète que je sais plus à quel moment qui a fait quoi, il y a eu des patates de quasi tout le monde, et les 30 minutes de prolongations ont été pareilles. Alors certes on finit avec 25 tirs dont 15 cadrés, mais reste qu’il y a toujours un problème de finition. Giroud, Gervinho, Chamakh…un trio de pieds cassés incapables de jouer correctement un ballon. L’un est motivé et donne tout ce qu’il peut, mais il n’a clairement pas les qualités nécessaires pour réussir ce dont il a envie. Et pourtant il a envie. Gervinho doit avoir quelques qualités, et peut-être qu’il a envie de quelque chose, mais il sait pas trop quoi. Tous ses centres en retrait sont pourris, il ne met jamais dans les pieds de l’attaquant qui attend seul sur la ligne des six mètres, au bout, c’est faire la moitié du boulot pour absolument rien. Chamakh, invisible ou brouillon, mais ça c’est pas nouveau.

A la fin, les plus frustrés seront les supporters qui ont fait le déplacement. C’est que ça coûte cher ces conneries, et le nord de l’Angleterre en hiver, c’est pas génial.

 

Les équipes

 

Les buts

16ème Thompson 1-0.

[nggallery id=49 template=horsjeu]

87ème Corner de Cazorla, repoussé par la défense, il récupère le ballon et voit Vermaelen qui demande le ballon et démarre, puis fait un centre parfaitement placé au deuxième poteau. La tête n’est plus qu’une formalité, à 50 cm du but personne a le temps d’intervenir. 1-1.

Ensuite la décision se fait aux penaltys.

Szczesny : mention très bien, parti deux fois du bon côté, effleure les ballons, puis finalement arrête les deux penaltys les plus merdiques.

Cazorla : mention insatisfaisant. Bon tir, mais manquait de finesse, comme quoi le tir en force n’est pas la certitude du but marqué.

Chamakh : mention nul à chier. C’était plutôt bien tiré, mais le poteau ne compte malheureusement pas, faut d’abord cadrer.

Vermaelen : mention grosse merde, non seulement son tir est écrasé et part à 10 km/h, mais il arrive en plus à le mettre sur le poteau. D’autant plus qu’il avait la responsabilité de permettre à Arsenal de continuer dans cette série de penalties, c’est son penalty raté qui donne la victoire à Bradford.

Les notes

 Szczesny 4/5 La vie est une pute et à la fin tu meurs.

Sagna 4/5 Oui je vais être indulgent avec Poulpy, j’ai d’ailleurs posté ces images pour que les gens comprennent qu’on peut être directement impliqué dans le but, mais qu’on est beaucoup plus mauvais avec l’aide du collectif. Pour le reste, il a fait un match solide, et a beaucoup apporté devant (pour rien certes, vu qu’il nous manque des attaquants).

Vermaelen 3/5 Joue bien le coup sur le but avec Santi, mais a fait deux trois conneries qui auraient pu coûter cher. Que dis-je…qui ONT coûté cher, le coup-franc du but vient d’un petit-pont qu’il a mal digéré.

Mertesacker 2/5 C’est toujours inoffensif, mais ça me fait toujours peur, ces amortis de la poitrine bizarre où t’as l’impression que le ballon reste collé, à un moment il y a des arbitres qui vont siffler main. Et c’est lui qui va payer pour le but encaissé sur un coup de pied arrêté. Qu’il assume son rôle de perche dans la surface, il doit être dedans et sortir sur le ballon, pas aller se placer au point de penalty derrière 4 joueurs adverses. C’est toi le défenseur mec.

Gibbs 2/5 Juste mauvais. Oui ça arrive.

Wilshere 4/5 Il faut lui trouver des attaquants à son niveau. Ça peut très bien combiner avec Cazorla, mais il faut encore quelqu’un devant pour finir les mouvements, ou alors faudra s’habituer à tirer des 30 mètres, parce qu’on marquera jamais autrement.

Coquelin (60’ <-> Chamakh) 4/5 Le grand mystère de ce match, Wenger le sort alors qu’il était motivé. L’état d’esprit qu’il faut avoir quand tu joues contre des mecs qui ont le couteau entre les dents.

Cazorla 4/5 Dégoûté par Duke, Monsieur Patate l’aura allumé jusqu’au bout. -1 pour ne pas avoir marqué.

Ramsey (69’ <-> Rosicky) n/n J’ai décidé d’arrêter d’en dire du mal.

Podolski (69’ <-> AOC) 1/5 Pourquoi est-ce que les autres essaient de le faire jouer de la tête ?

Gervinho 1/5 Vous avez tous vu la vidéo, et bin vous avez pas vu le reste. Et il doit avoir un nombre incroyable de ballon touchés dans les stats. Vivement la CAN.

Chamakh 2/5 Gervinho au moins il arrive à se placer devant le but. +1 parce que les centres qui arrivaient partout sauf dans les pieds venaient de Gervinho.

Rosicky 5/5 Une partie de la solution.

Oxlade-Chamberlain 4/5 Au moins lui a compris qu’en face c’était une League Two. Donc joue comme d’habitude, mais tente aussi des tirs de loin, ce que les abrutis qui nous servent d’attaquants ne comprennent pas.

 

P.-E. Suppute

 

Si toi aussi tu crois que la fin du monde ça serait trop facile et qu’il faut soutenir Arsène, alors laisse tomber les appels au téléthon et rejoins-nous pour l’organisation de soirées « cuisine indienne & hémorroïdes ». 

4 thoughts on “Bradford-Arsenal (1-1 ap, 3-2 Tab) La Gunners Academy mesure

  1. Très bonne académie, j’ai grave kiffé sa race de sa mère, cela m’a permis de décompresser après avoir vu ce truc qui s’apparentait à un match.

    Vivement la CAN… J’en peux plus de Gervinho et de ses tentatives de coudtête-balayette-manchette systématiquement ratée, ainsi que ses slaloms entre cinq joueurs adverses en partant d’un angle ultra fermé alors qu’un clanpin attend patiemment une passe devant le but adverse.

  2. Merci d’avoir eu le courage de sortir une acad’ après ça (je précise que je ne blâme pas le rouquin et le père, qui doivent être au fond du trou).

    Bon, je vais me répéter sur 2-3 points

    – Szczesny : encore une fois, 2 sorties (et une séance de tirs au but honorable) qui masquent le reste. A savoir sa sortie foirée qui explique largement le but encaissé au quart d’heure de jeu : je sors, je change d’avis, je recule, je sers à rien. Encore et encore et encore le même problème. Ça ne dédouane pas Vermaelen et Mertesacker, mais une fois pour toute, qu’il progresse sur ses sorties sur corner, ou alors qu’il rentre en Pologne.

    – Gervinho : la victime expiatoire. Qu’on m’explique l’utilité de mettre un mec inutile de la tête, et qui doit avoir la balle dans les pieds (et qui a du mal dans ses contrôles) dans ce genre de match, sur un terrain en béton armé. On peut aussi mettre Arshavin ou Cazorla dans les buts contre Stoke, tout le monde sera d’accord pour dire qu’ils sont mauvais. Quand à son occasion raté, Wilshere a la même contre West Brom. Mais comme c’est Wilshere, c’est moins grave. Passons

    – Chamakh : Victime expiatoire 2. Avant même de rentrer en jeu, il se fait déjà dégommer. De toute façon, il pourrait marquer un triplé qu’il se ferait dégommer quand même. Pour moi, le changement radical arrive avec son entrée. Et en seconde période et dans les prolongations, les rares occasions passent par lui : déviation géniale pour Wilshere qui se chie dessus au lieu de frapper (si c’est Gervinho, c’est l’halali), tête croisée de peu à côté… Il est évident qu’il aurait dû être titulaire en pointe. Tonton a estimé que ce n’était pas évident.
    Par contre, son tir au but est juste honteux, c’est clair. Mais encore une fois, il rentre avec de l’envie, de la disponibilité, il ne se cache pas. Si certains titulaires avaient son implication, on n’en serait pas là.

    Je rejoins totalement ton analyse du problème de l’attaque. Je le dis depuis plusieurs mois, le souci est là. Et c’est un problème de qualité, c’est un problème de confiance. Espérons que l’intérim d’Henry (Warren, pas taper) apportera un coup de boost à nos avant-centres.

  3. Salut Groover

    Oui je prends Gervinho comme bouc émissaire, c’est que malgré lui, il est représentatif du problème. Gervinho a du talent, c’est un excellent footballeur. Mais incapable de prendre une bonne décision, ce qui fait que tout finit mal, les actions sont inutiles parce que mal ficelées. Parce que les possibilités existent.

    C’est comme si un écrivain de génie utilisait sa plus belle plume pour écrire sur une serviette en papier. L’encre s’étale dans les fibres, et le résultat est illisible, juste bon à jeter à la poubelle. A l’inverse des mathématiques, si tout le calcul et le raisonnement est bon, seul le résultat comptera, et si le résultat est inexistant, alors ça vaut zéro.

    Bon pour Chamakh…j’sais pas, peut-être j’ai pas bien regardé le match :-) Ce que je comprendrais, c’est sa frustration, la même que Giroud peut ressentir, celle de ne pas recevoir un seul ballon. Pour le reste, j’ai rien vu.

    Et je défend Wilshere au même titre que Coquelin ou Cazorla (qui lui n’a pas vraiment besoin d’être défendu), ces deux joueurs là ont osé frapper, et ils jouaient sans peur. Ils ont l’attitude, la maîtrise, la confiance, ce qui manque à quasiment tout le reste de l’équipe. Et ce malgré leur âge. Et si c’est pas le cas pour Coquelin tout le temps, pour Wilshere ça l’est. Qu’on joue un gros ou un petit, le joueur sera exactement le même sur le terrain, quelqu’un en qui ont peut faire confiance, et après je vais pas parler de ses ratés devant le but, c’est pas son job. Son job, il le fait presque parfaitement à chaque match. J’y peux rien.

    Pour le cas Szczesny c’est vrai, certaines choses sont discutables. J’essaye toujours de prendre en compte le plus de critères possibles, et son âge pèse toujours dans la balance. Je lui mettrais pas la même note s’il avait dix ans de plus, je lui donnerais pas le droit aux mêmes (petites ou grandes) erreurs. Et il revient de blessure, pour moi il est pas encore à son potentiel maximal pour cette saison, donc je reste indulgent et lui donne le temps de retrouver sa meilleure forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.