La Blaugrana académie note Barcelone – Inter

Sa Maman l’a grondé… Hristo a alors séché ses larmes et a rédigé son académie entre deux sanglots.

Demi-finale retour de la ligue des Champions dans un Nou Camp bouillant. Freestyle pour Guardiola innovant avec un 3-4-3 se transformant en 4-4-2 sur les phases défensives, vous suivez? Puyol est suspendu, Abidal et Iniesta toujours convalescents, ce match sent la poudre. La finale est en jeu et certains diront même que la Coupe, avant même la finale, rejoindra la vitrine d’une de ces deux formations. Côté Inter, ultime chambrage de Mourinho, Luis « Judas » Figo est sur le banc de touche. Fais le rentrer sur le terrain José qu’on rigole un peu.

VALDES /3 : plus libéro que gardien de but il n’a rien eu à faire (au premier sens du terme). Son seul fait du match a été d’aller calmer José dans son élan de joie lorsqu’il est allé chambrer les supporters. On ne touche pas aux supporters!!!

TOURE /2 : et vas-y que je tente des frappes de 30 mètres qui sortent directement en touche, et vas-y que je te loupe des passes à un mètre, et vas-y que je loupe mes contrôles… et vas-y à Manchester City mon petit Yaya.

PIQUE /5 : homme du match. Il a ratissé les quelques ballons que l’Inter a daigné exploiter puis, comme à chaque fois que l’équipe a besoin de marquer, s’est mué en avant-centre pour aller marquer un but que même Zlatan n’aurait pas mis au fond.

ALVES /3 : moins décisif, moins tranchant, moins porté sur l’avant, il s’est pourtant donné du mal mais ses centres ont plus ressemblé à ceux de Bernard Mendy qu’à ceux de Beckham.

MILITO /2 (remplacé par MAXWELL à la 45ème) : inutile. Est-ce sa faute? Repositionné latéral gauche parce que de toute façon c’est toujours mieux que Maxwell, il n’a pas existé. Comme l’Inter n’est pas sorti de sa moitié de terrain il n’a servi à rien et offensivement il a été tout moisi.

KEITA /2 : je l’aurais personnellement fait sortir à la mi-temps pour faire rentrer un attaquant non pas qu’il fît un mauvais match, mais en ayant besoin de 2 buts en 45 minutes il fallait faire péter la grosse artillerie. Mais il a joué tout le match.

BUSQUETS /3 (remplacé par Jeffren à la 60ème) : a chopé un déguisement de Ravanelli  afin de faire exclure Motta. Sinon je ne vois pas trop l’intérêt de le titulariser quand Yaya et Keita sont là.

XAVI /4 : il a touché une bonne centaine de ballons en trouvant, un peu tard, le trou de souris dans le bunker milanais permettant d’offrir à Piqué la passe décisive dont lui seul a le secret. Si Iniesta avait été à ses cotés cela aurait tout changer.

PEDRO /3 : C’est le genre de joueur parfait pour aller affronter la défense d’Arsenal, vif, technique, rapide, à l’aise lorsqu’il est lancé, mais face à un bloc de béton comme la défense intériste, il a été stérile… mais volontaire.

MESSI /2 : c’est lui qui pouvait faire basculer cette demi-finale. Il est passé au travers, la faute aux milieux intéristes qui, comme à l’aller, ne l’ont pas lâché, mais surtout à son manque d’initiative. Va falloir qu’Emili Ricart fasse claquer une dosette d’hormones de croissance… Ça ne va plus.

IBRAHIMOVIC /1 (remplacé par BOJAN à la 60ème) : ok il n’a pas été bon, ok il ne va pas au pressing comme d’habitude mais pourquoi le faire sortir à 0-0 et faire rentrer Bojan ? C’était tout pour Zlatan à l’Inter, maintenant c’est tous contre Ibra à Barcelone.

Remplaçants :

MAXWELL (remplace MILITO à la 45ème) : La blague a assez duré Pep. Je veux bien qu’il soit là pour suppléer Abidal  mais laisser Henry sur le banc et lui préférer Maxwell c’est n’importe quoi. Surtout à 11 contre 10.

BOJAN (remplace IBRAHIMOVIC à la 60ème) : oh fatche je la revois sa tête qui passe à 10cm du poteau de Julio Cesar !!! Oh fatche je le revois son but avant que l’arbitre ne se décide à siffler la main de Touré une heure après !!! Fatche de fatche !!!

JEFFREN (remplace BUSQUETS à la 60ème) : sa coupe de cheveux à la Dick Rivers (traduisez Gall Rius en catalan ou Bite Rivières en français) me fait toujours marrer. C’est déjà ça parce que ce soir c’était pas vraiment la fête.

L’homme clé du camp adverse :
Thiago Motta : exclu, pour un carton rouge litigieux à la 25ème minute, qui aurait fait jaser si le Barça s’était qualifié. Il a changé à lui seul la physionomie du match. L’Inter a alors transformé son 4-4-2 en 8-2-0. Merci Thiago, sache que la Catalogne t’a vite oublié. Ah si j’avais un fusil…

C’est donc une victoire mais une élimination. Mourinho a donc réussi son coup : participer à une finale de ligue des champions sans aucun italien dans l’équipe ni peut-être dans le staff (quoique je crois que le gendre du kiné est corse). On peut refaire ces 2 rencontres 10 fois, reparler du penalty non sifflé pour Alvès à l’aller, du but de Milito hors jeu dans ce même match et de la main involontaire de Touré sur le but de Bojan, mais l’Inter a bien maîtrisé son sujet, mérite sa qualification et a réussi l’impossible exploit d’éliminer Barcelone. Bref on peut enfin répondre à la question « le Barça de cette année est-il meilleur ou moins bon que le Barça de l’an dernier? ». On se doutait qu’après les 6 titres de l’an dernier il serait dur de mieux faire mais là, il n’y a plus qu’une seule compétition à jouer. Seule consolation, la finale opposera l’équipe emmenée par Wesley Sneijder à l’équipe d’Arjen Robben, les deux bannis du Real Madrid, à Bernabeu. Un joli clin d’oeil à Florentino Perez ou un « dans ton cul » bien gras, c’est au choix. Prochain match samedi à Villarreal, espérons que, contrairement à moi, le moral des troupes ne soit pas dans les chaussettes.

30 thoughts on “La Blaugrana académie note Barcelone – Inter

  1. euh juste un truc les mecs du barça, vous pouvez jamais vous empêcher de penser au Real ? ça fait un peu mentalité de club frustré aigri … là où vous devriez être heureux de pratiquer le plus football de la planète ces 2 dernières années, de tout gagner et bah non faut TOUJOURS que vous pensiez à nous … et les gars cool, relax, détendez vous un peu

  2. L’équipe la plus forte et l’équipe la plus faible du dernier carré éliminées.
    La finale sera donc moyenne.
    « l’équipe emmenée par Wesley Sneijder à l’équipe d’Arjen Robben, les deux bannis du Real Madrid, à Bernabeu… »
    Même pas mal pour les madrilènes à comparer à ce qu’il viennent d’échapper :
    une finale Lyon-Barça

  3. Attention!! ne pas confondre :
    un « dans ton cul » bien gras
    et
    un « dans ton cul bien gras »

    Sinon, une expulsion qui fait passer la tactique d’un 4-4-2 à un 8-2-0, c’est pas vraiment une expulsion, si?

  4. Très jolie conclusion, non pas que les notes ne le fussent moins, mais ton final partait tout d’abord dans la mauvaise foi du supporter frustré (« peno pas sifflé », « main involontaire » -terme inventé comme le « goal volant » de nos cours de récré d’ailleurs -) mais tu bifurques ensuite bien vers un réalisme qui t’honore.

    Puis Moké a mis sa pièce sur l’Inter depuis les poules donc il est pas peu fier.

    Et le clin d’oeil des deux mi molettes est tout à fait juste, esperons qu’ils innondent de leur talent Madrid.

  5. info exclusive :

    Dassier qui regardait le match avec Deschamps a demandé à son coach où était le gardien dans un « 8-2-0 ».

  6. @Jah : après la double confrontation tu dis que l’Inter est moins forte que le Barca? Sur le plan du jeu peut-être mais dans les autres secteurs c’est vite dit.

  7. PEDRO /3 : C’est le genre de joueur parfait pour aller affronter la défense d’Arsenal, vif, technique, rapide, à l’aise lorsqu’il est lancé, mais face à un bloc de béton comme la défense intériste, il a été stérile… mais volontaire.

    Pffff laissez la défense centrale Campbell – Sylvestre tranquille… Vous êtes jaloux!

  8. La force d’une équipe c’est relatif.
    Est-ce qu’une équipe comme le Real, avec ses ses joueurs au dessus de la moyenne (de L1 en tout cas) est forte ?
    Est-ce qu’une équipe comme l’Inter, superbement organisée est plus forte que le Barça ?
    Tu as raison Nick, l’inter a dominé son sujet.
    Mais je pense quand même que le Barça est plus fort que l’Inter (souviens-toi des matchs de poules) et que la défaite à l’aller à beaucoup à voir avec le trajet, le péno et le hors-jeu.

  9. @Jah: je me méfie toujours des matchs de poule chaque année on a des exemples d’équipe complétement différentes en phase finale. Prends le Bayern: Entre leur défaite 0-3 contre Bordeaux en poule et leur victoire 3-0 contre Lyon on a l’impression que c’est pas la même équipe.
    Par contre, même si sur les 2 matchs l’Inter était meilleur ça serait plus difficile à quantifier sur une saison entière par exemple.

  10. @Nick ta maman : En effet, ça n’etait pas la même equipe. Un journaliste de fond pourrait nous faire le comparatif des deux compositions d’equipes ?

  11. Triomphe de la stratégie défensive milanaise, de verdad. Dire que certains la décrivent comme une grosse bouffennerie cynique et anti-sportive. Eva a quand même quelques questions :

    1) L’arbitre et ses deux nouveaux meilleurs potes Touré et Piqué, ils ont pensé quoi du jeu d’acteur très très offensif de Mourinho imitant à la fin Céline Dion alors que l’arrosage automatique était déjà en marche ?

    2) Y’a pas photo, Eto’o est un super défenseur. Mais pourquoi a-t-il été acheté au prix exhorbitant d’un attaquant ? Au fait c’est quoi un attaquant ? Attends, je vais demander à Lisandro Lopez, le milieu défensif de l’OL.

    3) Victor Valdès a pu quitter sa cage pour s’approcher par deux fois de la ligne médiane tellement il y avait de monde près de chez lui. Pourquoi n’a-t-il pas oser la franchir ? Il aurait pu marquer un but easy depuis là, tant qu’à faire. Il ne sait toujours pas depuis le temps qu’un terrain de foot fait 50 mètres de long ?

    Sinon Hristo, avec Titi et Puyi on a passé une soirée géniale hier soir et on n’est pas du tout de mauvaise humeur. On t’embrasse.

  12. En tout cas, je ne veux surtout pas rabaisser les performances de l’Inter et du Bayern.
    Je comprends que les supporteurs intéristes et munichois aient trouvé leur équipe géniale.
    Contre Madrid, les lyonnais pensaient la même chose de Lyon. J’imagine qu’à l’extérieur on a surtout pensé que le Real était mauvais.
    C’est la force de ces académies croisées que nous offre Horsjeu.net.
    Avoir d’autres sons de cloches même si elles viennent du Forez.

  13. Pour en revenir au Barça, qui est le sujet de cette académie, bravo à eux pour le foot qu’ils proposent!
    Non seulement c’est beau mais en plus ça marche.
    Cette année est un peu plus compliquée mais après avoir gagné 6 titres, cela ne pouvait qu’être moins bien.
    Je pars en famille au Maroc la semaine prochaine et, comme à chaque fois, mon gamin pourra faire le fier avec son maillot Blaugrana.
    Car là bas on préferre le foot où le ballon rentre dans les cages grâce à des joueurs techniques plutôt que celui où il faut jouer aux échecs.
    C’était le cas pour le Milan de Gullit, la France et le Real de Zizou.
    Maintenant c’est le Barça et un jour ce sera l’OL, Inch’ Allah!

  14. Spéciale dédicace à Motta pour la claque du beau-frère rétroactive et la deuxième cataplexie de Busquets en 15 secondes.

  15. Déjà l’an dernier je me faisais la réflexion, mais ça pourrait être pas mal d’acheter un canonnier. Des récupérateurs/organisateurs avec la technique de l’ami Seydou mais qui savent tirer ça existe, et ça serait utile dans ce genre de match. J’ai notamment entendu parler d’un allemand au nom évoquant le cochon reconverti milieu récupérateur et dont les frappes à 30m sont plus dangereuses que les tirs de Zlatan aux 6m.

  16. @ Eva, pas d’attaque perso (trop peur de Moké), mais Eto’o n’a pas été « acheté »…les milanais se sont même permis de leur piquer 40 millions au passage…et ont même pu se débarasser de Zlatan…

  17. Bon la déception passée et après avoir perdu 2kgs de larmes je vais pouvoir parler.

    Ed Cercueil

    Non on ne peut s’empêcher de parler du Real. La finale est à Bernabeu, ils dépensent 250M exprès afin de gagner ce titre, bannissent les 2 meilleurs joueurs de la compétition et se font sortir en 1/8ème, on a le droit de chambrer non, ça me paraît légitime. Et puis les madrilènes ont fêté hier la victoire de l’Inter comme si c’était le Real. Ca marche dans les 2 sens.

    Mr.A

    Oui je savais que mon petit tacle à la défense d’Arsenal allait provoquer au moins une réaction, mais crois moi j’aurais préféré me faire sortir par Arsenal qui joue au football plutôt que par l’Inter qui, malgré le fait qu’ils méritent leur qualif, a ressorti le catenaccio de la grande époque.

    Jah

    Les phases de poules ne servent à rien (à part sortir un cador tous les ans) et ne reflètent absolument pas la valeur des grandes équipes. C’est hier qu’il fallait être prêt, pas il y a 6 mois.

    Eva

    Si tu me dis que Henry se branle de l’élimination je veux bien te croire, mais Puyol doit être bien blasé je pense.

    Je vais réexpliquer l’affaire Eto’o/Zlatan qui n’est en aucun cas une arnaque.
    Il restait un an de contrat à Eto’o émergeant à 700 000e par mois lors du transfert.
    Il restait à Zlatan 4 ans de contrat à 1 000 000e par mois.
    Faites le calcul, le Barça n’avait pas le choix, c’était soit ça, soit perdre Eto’o gratuitememt 1 an après.

  18. Un an avec Eto’o ca vaut 10 ans avec Zlatan. Le barca avait complètement le choix.

    Vous avez voulu vous en débarrasser parce qu’il voulait gagner autant que Messi, vous le payez aujourd’hui. Ces histoires de contrat c’est nimp!

  19. Chambrer c’est bien mais quand ça tourne à la litanie obsessive … l’exemple qui me fait le plus pitié c’est les matchs dans le bar parisien la libertad ; pour les matchs du Real y a autant de merengues que de culés juste là pour voir perdre le Real et quand le Barça joue y a que des supporters du club … moi perso que vous perdiez ou gagniez je m’en cogne et j’ai eu une vie sociale …

  20. Ecoute Ed Cercueil apparemment l’historique Real/Barça t’échappe totalement. Tu me parles d’un bar parisien : quel est le rapport? Parler des consommateurs pro-Madrid et pro-Barça de Paris parce qu’ils ont vu 2 matchs à la télé et ont acheté un maillot il y a 3 ans ne m’intéresse pas.
    Je te parle d’un combat entre 2 régions : la Castille et la Catalogne, entre socialistes et nationalistes, entre supporters merengues (les vrais) et supporters blaugranas (les vrais) pour qui la défaite de l’équipe adverse est aussi importante que la victoire des leurs. C’est culturel, rentré dans les moeurs en Espagne et personne ne s’en cache. C’est comme ça.
    Quand tu auras compris que « culé » peut se traduire par « anti madridista » et « merengue » par « anti blaugrana » tu auras tout pigé.

  21. Jean Claude

    Il est aussi vrai que Guardiola n’en voulait plus. Mais sache que quand tu achètes un joueur tu rachètes son contrat. Plus la durée du contrat est longue, plus le joueur est côté.
    Et effectivement ils auraient pu le faire resigner mais c’était impossible et sache que je suis le premier à regretter cet échange.
    Et puis attendez avant de vous prononcer sur le cas Eto’o/Zlatan. Imaginez que le Bayern gagne, toutes les louanges envers Eto’o s’estomperont très vite.

  22. Bueno.
    J’ai bien pris le temps de digéré, et de passer ma tristesse et non une amertume.

    Si le Barça ne s’est pas qualifié, pour moi, le premier fautif fut le Barça lui même.
    Quant tu ouvres le score à l’aller, et que tu prends 3 pions derrière déjà tu as commencé à fauter.
    Quand tu joues le retour à la maison, que tu fais une mise en scène à l’américaine (départ en bus de l’hôtel, avec grands axes fermés pour le passage du convoi) pour l’arrivée au stade, que tu annonces partout que tu vas tout donner, et au final on a le droit à quoi ?

    Bah a un Barça qui construit bien, enfin qui joue à la passe à 10 avec 80% de possession de balle, en surnombre pendant plus d’une heure et incapable de s’imposer.
    Alors oui, l’Inter a jouer la défense, mais Mourinho n’a même pas fait rentrer de défenseur de métier suite à l’expulsion de Mota. Non, au lieu de ça il laisse Eto’o et Milito, deux attaquants défendre, et le pire c’est qu’il l’ont super bien fait.

    Non, je mens.
    Le pire fut le manque d’envie du Barça. Pourquoi ne pas envoyer des mines vers les cages adverse pendant 90 minutes ? Y’a même pas eu 10 tirs et même pas 5 cadrés.
    Le seul moment où Messi a retrouver son génie, Julio Cesar sort la parade et prouve que le Brésil a désormais un gardien de but valable.
    Le but de Piqué m’a rendu hystérique, le but refusé de Bojan m’a rendu vert, mais bon, le Barça aurait encore gag né dans les derniers instants comme il l’a fait l’année passée ?

    Cette défaite devrait peut être servir de leçon aux Blaugrana.
    Et je dois dire que je m’inquiète pour la Liga, et une saison blanche serait vraiment mal vue.

    Enfin, voici mon avis, après y avoir pensé toute la journée, honnêtement l’Inter n’a rien proposé mais il avait fait le plus dur à l’aller non ?
    Et c’est un supporter culé qui vous dit.[!(]
    Et soit dit en passant, on parle d’un club italien, mais l’Inter n’a même pas aligné un seul italien, c’est pitoyable. Et Mourinho a vraiment un comportement de merde.

  23. Les stats de ce match était folles : à la 80e minute, je crois, il y avait 455 passes réussies pour le Real contre… 59 pour l’Inter. Rien que pour ça quand même chapeau d’avoir réussi à se qualifier dans ces conditions, mais ils étaient pas loin de la trappe quand même !
    Dommage c’est pas le beau football qui a gagné hier soir, mais bon ça gagne quand même.

  24. Fair play, el Hristo, bravo. On sent que tu t es arrache pour ne pas lacher ta fiele. On sent aussi que ca t a coute un bras.

    Etant trop accroches a mes membres (superieurs aussi), je me permets 2 stats, non pour faire un concours de qui fait pipi le plus loin, mais pour eclairer modestement le plan de jeu ambitieux de nos amis italiens:

    5 degagements en touche de la part du gardien interiste sur la premiere demi heure.
    L Inter n a pas attendu d etre a 10 pour betonner au dela du raisonnable
    Et ne me parlez pas de catenaccio, per favore, un peu de respect pour leurs illustres aieux.

    43 passes en 45 minutes (dont – de memoire – moins de 20% reussies), l Inter a fait passer Alcorcon pour une equipe presque arrogante contre le real.

    Alors une equipe de rugby nympho de la defense contre une equipe de handball sterile, forcemment, ca fait pas des beaux petits…

    Et pour la finale, je ne pensais pas en arriver la un jour, mais ich bin eine municher.

  25. Jorgen, merci de ne pas confondre Real et Barça.

    Sinon, belle analyse de Hristo.
    Le Barça n’a pas su profiter de l’avantage, il n’a presque jamais tiré au but en plus.

    Pour le supporter du Real, arrête de me faire croire que les résultats du Barça ne t’importe pas.
    Hier soir des suporters madrilènes sont descendus dans les rues de Madrid pour faire la fête.
    Comme l’ont fait les barcelonais lors de l’élimination du Real par Alcorcon en Copa del Rey.

  26. @legab2003

    Dire des conneries je le fais souvent. Alors y’a pas de mal si tu me corriges.

    @Hristo

    J’espérais te faire sourire un peu avec mon sarcasme à deux pezètes, mais je suis pas certaine d’avoir réussi.
    Evidemment que Tonton Charlie a pas rigolé, ni Tata Inieste d’ailleurs. Et si tu veux mon avis, Henry non plus, ne serait-ce pour le seul fait de voir une équipe (la sienne…) découpée en rondelles de cette manière. Si le Barça doit être exécuté, il faut que ça soit propre et beau comme la semaine dernière. C’est la moindre des choses pour un monarque. Là, le bourreau a été nettement moins classe.

  27. Kuna

    En même temps manquer de fair-play n’a pas encore émigré en Catalogne heureusement.
    Et c’est vrai que le meilleur a gagné (sans vraiment la manière) mais c’est une façon de gagner comme une autre, plus tactique, moins champagne.

    Señor Javier

    Laissons les madrilènes dans leur parano. Ed Cercueil a vite oublié que toute la semaine ses chèr(e)s Ronaldo et Albiol ont exprimé leur volonté que le Barça se fasse éliminer. De quoi je me mêle? L’arroseur arrosé (aucun rapport avec l’arrosage automatique du Nou Camp).

    Eva

    C’est gentil à toi d’essayer de me redonner le sourire, tu y es parvenue.
    Et comme a dit Xavi, c’est plus une déception qu’un échec. Mais on ne peut pas gagner chaque année. Et après la Barçamania on va avoir droit à la Intermania, les footix vont vite retourner leur veste crois-moi.

  28. La question avec l’Intermania c’est quel pays va en être le plus victime ?
    Sûrement pas l’Italie vu le nombre d’Italien au club.

  29. Que mes amis Catalans m’excusent pour cet énorme lapsus ! Je suis vraiment désolé, j’imagine si on avait confondu l’OL avec… ben vous voyez ceux qui jouent dans la même couleur que la pelouse, là… mais si, ils vivent dans une ville toute grise et sans électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.