Par Porthos Molise, en direct de l’Olympic,

C’est la grosse merde. La grosse grosse merde. Il m’a fallu une semaine de cuites successives pour m’en remettre, et encore. Donc je vous ponds un truc, mais vite fait, parce que le Red affronte Quevilly ce samedi, et là si on perd… Et béh c’est la merde, la merde toujours recommencée.

La situation :
Il y a un mois, tout n’était que beauté et préciosité. Le Red Star se baladait tranquillement vers la 10ème place, avec certes pas mal de matchs d’avance par rapports à ses concurrents directs mais une avance plus que confortable. Un bon matelas de matches gagnés qui s’est malheureusement rapidement affaissé sous le poids grandissant de la branlette et des gros culs de quelques joueurs qui se voyaient déjà en haut de l’affiche.
Et donc rebelote, c’est-y pas qu’on doit réitérer une bonne petite série pour s’en sortir. La zone de relégation nous lèche les couilles de ses flammes bleutées. Les mecs se sortiront-ils les doigts du cul ? Y-a-t-il encore une chance de survie dans ce championnat National serré comme un cul de poule ?

Toutes ces réponses, et bien d’autres (surtout aux questions que personne ne pose) dans le prochain épisode de la Jules Rimet Académie. En attendant, les notes…

La Titulature :
Bouet (3/5) : Plutôt sûr, comme à son habitude… Il ne peut pas faire grand chose sur les but.
Dembelé (0/5) : Auteur d’un tacle absolument dégueu sur l’adversaire qui aurait mérité un rouge et cent coups de pieds au cul. Heureusement pour lui (et malheureusement pour le sport en général et le football en particulier) l’arbitre avait décidé de ne rien siffler ce soir-là. Ce match fut donc une boucherie. Et Dembélé l’exécuteur en chef.
Kebé (0/5) : Dans le civil, il doit travailler dans un abattoir, non ? Comme son compère Dembélé, dégueulasse.
Allegro (3/5) : Un peu de poésie dans un monde de brutes.
Cérielo (2/5) : Abonné aux 2/5. +1 pour sa musculature sexualisante.
Dieye (2/5) : Physique, mais lent, mais physique, mais lent. Remplacé par Doumbia à la 70ème, histoire de ne plus avoir de milieu de terrain.
Ribadeira (3/5) : Pas un très bon meneur de jeu, mais au moins il sait tirer les coups-francs.
Bezouien (3/5) : C’était pas la grande forme pour lui… Hum, a repris le tricot. Remplacé par Ouarguini en fin de match (pour gagner du temps et conserver le score?).
Touati (5/5) : + 1 pour son but et encore +1 pour sa course de quatre-vingt mètres suite au but pour aller chambrer la tribune adverse. Il y a pas un sur cent et pourtant ils existent.
Gagnier (3/5) : Tenta quelques belles plongées pour attendrir l’arbitre, puis voyant que cela ne marcha pas, il fit son match. Sérieux, mais pas transcendant. Remplacé par Sabin à la 65ème, oui pourquoi pas.
Malfleury (2/5) : N’a eu aucun impact sur le jeu. Pour son retour, ça craint.

La Remplacenoïask :
Sabin (NN) : N’a pas vraiment pesé… Faut dire que la stratégie du kick and rush pour les dernières vingt minutes alors qu’on était mené n’était pas – comment dire – très judicieuse.
Doumbia (NN) : OK, la stratégie de fin de match de Doukantié, c’était « on fait rentrer du sang frais et on balance de long ballon à l’avant pour les attaquants »… Oui, très bien. Mais dans Kick n’ Rush, il y a Rush… Et Doumbia… Comment dire… Ce n’est pas vraiment le profil de joueur à employer pour ce genre de tactique. Lui, c’est plutôt un joueur de Subbuteo. Le temps d’épeler le mot zygomatique, il en est encore à compter ses jambes. Donc pour le rush, on repassera.
Ouarguini (NN) : Je ne sais pas… Je, je ne sais plus.

Les buts :

– A la 10ème pour Orléans, côté droit, passe en hauteur vers un mec qui marque de la tête à bout portant. Pas de défenseurs dans le coin. C’est portes ouvertes.
– A la 30ème pour le Red Star, bien servi par Gagnier, Touati déboule un plat du pied imparable et va défleurer la pucelle dans son quartier. Bien fait.
– A la 60ème, les orléanistes se baladent en terre audonienne et puis décident au bout d’un moment qu’il est temps de mettre le but.

Et puis c’est tout.

Cordianalement,
Porthos Molise

5 thoughts on “La Jules Rimet Académie note Red Star / US Orléans (1-2)

  1. On est des maudits. On supporte les clubs les plus classes de France, mais le football est impitoyable.

  2. Ça vous dit qu’on fasse une nouvelle ligain, version cimetière des éléphants, en CFA? Si Strasbourg arrive à remonter, on pourrait se retrouver (oui, j’ai réussi à m’y faire).

  3. Bon moi il me faut encore deux ans pour le CFA.

    Du coup on peut pousser l’idée encore plus loin et faire tous sécession dans nos championnat respectifs et on crée notre propre championnat cimetière des éléphants.

  4. J’ai fait un rêve… Un championnat de National vraiment au top avec Metz, Nantes, Boulogne et Monaco.

    Encore un effort les gars, on y est presque.

  5. Merci Porthos Molise. Je viens de découvrir la Jules Rimet acad’, parce que bon faut bien dire que le foot corpo j’en fait tous les lundis, c’est pas pour en plus me le fader dans les médias. Mais c’était oublier que sur horsjeu, tout n’est qu’humour luxe et volupté. Très drôle, donc je reviendrai. Et merci à Moké pour m’avoir sussuré ton nom à l’oreille du onze anal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.