La Meringue académie note Real Madrid-OL (3-0)

Un duo de choc sans pitié mais avec de l’amour quand même.

Après vous avoir expliqué gracieusement ce qui allait se passer dans le match mardi, Robert Carlos se dit que vous êtes peut-être un peu Lyonnais, et que vous n’avez pas tout compris, alors il vous fait quand même une analyse après-match. (Après match, ahah, les ringards…) :

Alors enfin l’OL prend la raclée qu’il mérite contre le plus grand club du monde après des années d’insolence inutile pour toujours échouer avant la finale. 3-0 dans la tête de Lyonnais qui croyaient encore un peu au Père Noël à la demie-heure commençant à reprendre tranquillement le ballon au Real, mais la suite renvoya Quenelland là où est sa place : jouer la ligue des champions dans son salon à la Playstation.

Puel a sorti la compo annoncée par votre serviteur mardi, mais ce con de Mourinho a confondu Khedira et Lassana Diarra. Bref du classique avec un C.Ronaldo sur retour de blessure. Celui-ci n’a du coup pas vraiment brillé, mais il est clair que la titularisation de Marcelo a été un plus pour lui par rapport au match aller.

Tactiquement on a pu voir deux équipes qui voulaient jouer le contre et c’est donc par un petit exploit individuel que la situation a pu se débloquer. Ensuite forcement l’équipe qui menait a profité de la situation et a réellement pu jouer le contre. D’où la branlée.
On ne peut pas vraiment dire que le jeu de Madrid fût bien au-dessus qu’à l’aller mais ce qui est sûr c’est que le Real a surtout pu profiter des faiblesses des Lyonnais, notamment Cris dans son placement et ses choix.

Khedira est beaucoup monté avant le but pour tenter d’apporter offensivement et cela n’a pas spécialement destabilisé l’arrière garde française. Les attaques sont principalement passées par les flancs, Ozil étant laissé un peu seul au milieu des chiens enragés d’en face. Comme d’habitude c’est le flanc gauche qui a été squatté par les Madrilènes. Les trois buts viennent de ce côté. Pas pour rien également que comme à l’aller l’aile droite ait subi défensivement. Heureusement Ramos a été recadré par Mourinho cette fois-ci et l’Espagnol n’a donc pas deserté son couloir tout le match, bien au contraire.

S’il reste des faiblesses il faut avouer que sur ce match le Real a été bien plus compacte défensivement, même si la pauvreté des attaques adverses ne permettait pas vraiment de se prononcer sur les progrès faits.
Les choix tactiques de Mourinho ont été anecdotiques mais le remplacement de Briand par Gomis à la mi-temps a dynamisé (assez paradoxalement ?) les offensives de l’OL. La grosse otarie est d’ailleurs le Lyonnais le plus dangereux du match, dans une mi-temps pourtant totalement sous le contrôle du Real.

Le résumé du match par Dudu en vadrouille dans Avignon:

Le Dudu s’etait trouvé une petite pizzeria bien sympathique dans Avignon pour mater le match. Un gérant qui vous propose de parier sur le score du match pour gagner une pizza gratuite. Dudu met une victoire 3-1 de ses protégés, tandis que le collègue qui accompagne Dudu met 2-1 pour le Real. Bref’, on s’en fout du collègue, il refuse les avances du Dudu, et le romantisme et le Real ça fait 2.

Place au match donc, bien installé devant la télé. Josse nous a cassé les oreilles à chaque rare opportunité lyonnaise. La meilleure defense c’est l’attaque et cette expression s’applique encore plus avec le Real, et sa défense qui fait peur (à Iker surtout). Le Real attaque donc le match pied au plancher. Le Real monopolise le ballon d’entrée et se rue sur le but de Lloris. Marcelo initie la premiere occasion dès la 4e minutes. Il lance Ozil en profondeur, Lloris sort bien un petit cafouillage conclut par une frappe angle fermé de Marcelo mise par le gardien lyonnais en corner. Le match est lancé.

Pepe va ensuite prendre un carton au bout de même pas 10min, pour avoir cassé une contre attaque emmené par Gourcuff. Le match s’equilibre quelques peu, mais Ronaldo, sur un coup franc de Xabi, fait de nouveau parcourir un frisson dans la defense lyonnaise.

Delgado réplique dans la foulée d’une frappe à l’entrée de la surface, qui ne semblait pas cadrée, qu’Iker met en corner. Puis c’est à nouveau CR7 qui s’illustre de son aile gauche pour repiquer dans l’axe et frapper du droit au premier poteau. De nouveau Lloris est là pour empecher le but. Il ne pourra rien à la 37e. Xabi récupère une touche côté gauche, transmet à Marcelo qui accélère, sollicite le une-deux avec CR7, qui lui remet impeccablement, coup de rein du Brésilien face à Cris, feinte pour casser le rein de Lovren et se mettre sur le pied gauche, frappe à mi-hauteur en plein milieu. Lloris qui s’est couché ne peut que toucher la balle. 1-0. Lyon evite de peu le KO juste avant la mi temps, Lloris sortant le grand jeu sur une occasion de Benzema, et ce même Benzema marquant un but refusé logiquement pour hors jeu. Mi-temps 1-0.

La mi-temps, l’occasion de voir Marcel Desailly écorcher le nom du beau Xabi, d’entendre parler du « clasico », de voir Kaba Diawara donner son prono pour ce match, parmi un grand nombre de joueurs, et de revoir les parades d’Hugo Lloris. Dudu essaie d’appeler son pote Loulou qui est chez les Lyonnais pour essayer de chambrer Torben et compagnie mais répondeur. Pas de réseau à Lyon. Comme un symbole.

En début de seconde période, Gomis est là. Ouh ! Lyon tente de mettre la pression d’entrée mais ça fait pshitt. Les Madrilènes s’essaient aux corners. C’est pas ça le marquage côté lyonnais mais c’est sans conséquence. 66e, et le break de Benzema sur un long ballon de Marcelo, un beau bouchon de Lovren sur Ozil, qui ne joue pas le ballon, un Cris en mode promenade et Lloris qui se retrouve seul face à l’ancien lyonnais qui lui met entre les jambes comme à l’aller. 2-0.

Les Lyonnais n’y sont plus, le Real déroule. Benzema manque le doublé. Le 3e but vient à la 76e, sur une tête d’Ozil en profondeur pour un Di Maria qui à tout le temps d’ajuster Lloris. 3-0. Lyon ne court plus, le Real la joue facile, talonnade et gestes techniques sont de sortie. Les Olé du public aussi. Score final 3-0.

Un Lyon qui s’est rarement montré dangereux, un Real qui a maitrisé tranquillement son sujet. Facile. Merci à la defense lyonnaise. Dudu n’a pas vu le beau Gourcuff. Quelqu’un sait s’il a joué ?

Dudu n’aura donc pas une pizza gratos. Tant pis. Mais il vous donne les notes gratos. Avec Robert Carlos en revanche, faudra payer, et si vous avez des photos ça pourrait même être en nature les filles :

San Iker (5/5): Purée, il a passé une partie tranquille. Pourtant c’etait pas la Liga. Il sort une frappe de Delgado non-cadréé en premiere mi-temps, et une puissante frappe de Gomis en seconde. Et c’est tout. RTT. 3 tirs cadrés à se mettre sous la dent, c’est peu, surtout en 8e de LDC.

Sergio Ramos (3/5): Il semble à la rue, mais il laisse l’impression étrange d’avoir répondu présent. Peut-être parce que ce coup là n’a-t-il découpé personne et pas pris de carton. Bizarre, bizarre. On a pas prit de but, donc il a la moyenne. C’est cadeau !
Robert Carlos lui met 4/5 parce qu’il l’a beaucoup moins vu que d’habitude et qu’il aime vraiment pas sa gueule. Merci Sergio.

Carvalho (3/5): Lovren attrape la cheville à Di Maria et c’est pas sifflé ? Ben Carvalho le venge dans la minute qui suit, en decoupant Delgado. Et un carton à la con, un. Sinon ça allait, pas comme ce con de Pepe.
Ouais Robert Carlos met 3 aussi mais c’est pas un compliment, le pauvre commence à fatiguer. Faudrait qu’on trouve un défenseur né après la seconde guerre mondiale d’ici la saison prochaine quoi.

Pepe (3/5): Un miracle qu’il finisse le match. Il a bien muselé Lisandro, avec un coup de genou dans sa tete lors d’un duel aérien, puis un d’un coup de genou dans le ventre sur un autre duel aérien. Il est meilleur en free fight qu’en football. Plus la faute pour prendre un jaune au bout de 8 minutes. Ca fait beaucoup.
Robert Carlos lui met un gros 5/5 parce qu’il a +1 pour avoir cassé la gueule à toutes les tarlouzes qui passaient sans réfléchir. Ce dernier point est d’ailleurs la seule chose qui aurait pu le rapprocher de Cissokho hier. +1 également parce qu’apparemment il est Brésilien comme « ses compatriotes » Cris et Marcelo, et Robert Carlos adore les Brésiliens.

Marcelo (5/5): Oulalala. Quel action pour l’ouverture du score. C’est lui qui se crée le but. Il nous a montré une fois de plus que son point fort c’est l’attaque, où il fut très actif. Il a essayé de bien défendre et il s’est plutôt pas mal démerdé, même s’il se fait passer un peu trop facilement à certains moments.
Robert Carlos pense qu’il mérite un 3/5 parce qu’il n’a fait que mettre le but qu’il a raté trop de fois depuis cette saison. Allez, encore une vingtaine et tu passes à 4 mon vieux.

Monsieur Xabi (5/5): Quel homme, quel classe. Il joue pour 2. Encore une fois il montre que c’est lui le patron sur le terrain, récuperant un nombre important de ballons, les distillant à merveille pour amorcer les attaques. Il tire toujours aussi bien les coups de pieds arrêtés. Il n’hesite pas à aller au contact, ce qu’il a fait à plusieurs reprises quand le match etait chaud. Il ose même se frotter à Lisandro. Brrr il fait peur au Dudu lui.
Robert Carlos s’est abstenu, le commentaire de Dudu l’a fait frémir.

Khedira (3/5): A quoi il sert lui ? Il a la moyenne car Dudu est généreux et il aurait pu mettre 2. Xabi récupère les ballons et les distribue, donc bon. Khedira se contente d’aller pointer le bout de sa moutache et de sa barbiche degueulasse en attaque, où il est pas loin d’etre aussi adroit et efficace qu’un Souleymane Camara. Mais il fait tout de même mieux que le Montpellierain.
Robert Carlos lui aurait plutôt mis 2/5 quand même. Casper se sent tellement seul au rond central là où personne ne le voit qu’il a essayé d’apparaître quelques fois en attaque, nous faisant même la blague d’aller tente une percée sur l’aile droite à un moment. Bouh…

Di Maria (5/5): Très bon match de l’Argentin. Il la joue moins perso et un peu plus collectif. C’est bieng. Il a fait un bel effort au niveau du replis défensif. Sa prestation est ponctuée d’un joli but, plein de classe et de sang froid. Un Di Maria moins sale gosse, à revoir plus régulierement. Il est resté par terre à un moment par contre. Normal, Lovren venait de le decouper. Même pas de cinéma, c’est dire.
Robert Carlos n’aime pas sa gueule.

Ozil (5/5): Dudu a l’impression de se répéter mais bon. Chef d’orchestre, maitre à jouer. L’Allemand a eclaboussé le match de sa classe, avec ses controles, ses passes, ses ouvertures. Vraiment quelle classe. Artisan de la victoire, il se permet le luxe de faire une passe décisive de la tête pour une fois. Enorme. Un plaisir à voir jouer. Orgasmique.
Bon il mérite pas 5/5 mais Robert Carlos lui met quand même hein (je parle du 5/5, calmez vous les tapettes), parce que bon, c’était un peu le seul joueur de foot sur le terrain.

Ronaldo (4/5): Match de reprise pour le Portugais. Il a moins attiré les ballons qu’à l’accoutumée, et il a su se montrer altruiste par moment (j’insiste bien sur le ‘par moment’, tenez, je le souligne, par moment). Il joue très joliement le une-deux avec Marcelo pour le but du Brésilien. Il a eu ses occasions mais Lloris n’était pas d’accord pour se faire violer. Tant pis il se rattrapera ce week-end. Ca tombe bien ça sera le derby contre l’Atletico.
Robert Carlos dit 3/5 sans problème. Ses permutations vers la 10ème-20ème étaient un vrai poison pour l’organisation offensive madrilène. Il avait son pote Marcelo pour s’amuser sur son aile pourtant alors pourquoi déserter la gauche ? Bah il arrive toujours pas à dribbler Réveillère… Et putain le Lyonnais arrête de me piquer mes vannes, le coup de CR qui vaut des millions et qui ne sait pas passer Réveillère c’est moi ok ? Heureusement le reste du temps il n’a pas trop cassé les couilles. Une passe décisive sauve un match desespérant dans l’absolu mais correct si on considère sa blessure.

Benzema (5/5): Benzema est chaud. Il a bien bougé sur le front de l’attaque, Dudu voudrait qu’il lui arrive la même chose. S’est créé de bonnes occasions jusqu’à enfin trouver l’ouverture en seconde mi-temps. Un match plein, et un bon travail défensif, avec quelques bons ballons de chipés au milieu de terrain. Continue sur ta lancée petit.
Robert Carlos lui même un bon Zahia/5 : chaud et toujours les cuisses là où il faut.

Remplaçants:

Adebayor (Camara/5):Entré à la 74e à la place de CR7. Chose promise au Loulou, chose due. Il est long, il est laid, il est pas bon avec ses pieds et en plus il est tout le temps hors jeu. Quel boulet.
Robert Carlos propose qu’il fasse un match amical au Japon le plus tôt possible.

Granero: Entré à la 79e à la place de Di Maria, histoire de bien se foutre de la gueule des Lyonnais en le faisant jouer plus de 5 minutes pour une fois.

Lass‘: Entré à la 84e, pour permettre l’ovation de Bernabeu pour Benzema.

11 thoughts on “La Meringue académie note Real Madrid-OL (3-0)

  1. Est ce qu’il mérite un Camara/5 Adebayor, c’est même pas sur… en 15min il a eut le temps de rater plus de choses qu’il n’a tentées…

    Victoire méritée, de jolis mouvements, notamment le 1-2-3 Ozil-Benzema qui doit finir au fond pour la beauté du geste… (©FranceTelevision) , les Lyonnais peuvent dire merci à Hugo, comprend pas qu’on puisse laisser Ozil faire une déviation de la tête comme ça peinard au milieu du terrain, comprend pas non plus comment Pepe (et dans une moindre mesure De Carvalho) finit (finissent) le match sur le terrain.

  2. les passes d’ozil sont de plus en plus dingues, si le real avait un collectif bien plus huilé ce mec mettrait iniesta et xavi à la rue, il trouve toujours une solution qui permet d’aller de l’avant et avec une précision de fou, contrairement à khedira qui ne joue jamais dans la verticalité, on dirait qu’il a peur et qu’il préfère assuré une bête passe que de tenter quelque chose qui pourrait amener le danger, j’ai eu envie de lui crier dessus plusieurs fois hier tellement il était frileux dans la transmission

  3. Z’étaient un peu louches les frères Hullé. Par contre j’aime Hank Hullé leur cousin.

  4. Mouaif…

    Vraiment faiblarde pour une fois cette académie.

    Entre la grosse otarie pour Gomis et les blagues merdiques sur le Japon vous êtes bien les mecs.

    J’ai trouvé les Lyonnais exténués et incapable de suivre physiquement.

    Un peu comme les adversaires de Nadal sur terre battue ou les gars qui pédalent derrière Alberto.

    M’enfin, Animo Adibal, forza Eric. J’espère que tout ira bien pour lui.

    Gros match de Benzema, il est vraiment l’un des tous meilleurs, c’est indéniable.

    Bonne chance au Réal pour suite, ils peuvent aller au bout.

  5. « 3 tirs cadrés à se mettre sous la dent, c’est peu, surtout en 8e de LDC. »

    Valdés aurait rêvé d’avoir trois tirs cadrés à se mettre sous le gant, surtout en 8e…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.