Lorient – Saint-Etienne (1-1, TAB 0-3, Coupe de la Ligue) : La Forez Académie livre ses notes

L’avis de Notre Président :

Ben non en fait. Pour les coupes, il ne dit rien. Enfin si peut-être, mais j’avais oublié de l’appeler… Il va pas être content.


Bonus track : pas de bonus track non plus puisque que Tapis Vert c’est ce soir, de 20h à 22h sur Escape Station. Sois présent, jeune fougueux.  Ah si, je peux t’offrir la joie du vestiaire, avec Roro qui danse.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Brandão, comme un symbole »

Hé oui ! Brandão a encore prouvé qu’il était l’homme des coupes avec ce but égalisateur qui nous fait du bien. Je pensais que sa titularisation était une bonne chose et il l’a prouvé. Présent dans le jeu aérien, le jeu est différent avec la Brandade sur le terrain : habitué à voir de longues courses et des sprints dans tous les sens, le Brésilien ralentit la cadence, et sert de point d’appui. Son jeu en remise et son entente avec ses ailiers sont encore perfectibles, mais ça reste normal pour un joueur arrivé sur le tard, sans préparation physique.

Sinon, et ben c’est la 1ère victoire des Verts sur synthétique. Alléluia ! On espère qu’elle appellera d’autres, même si, techniquement, c’est un match nul (au delà du temps réglementaire, le score reste figé sur le match nul). Mais bon, on va pas bouder notre plaisir d’avoir arraché cette qualification aux tirs aux buts. Et heureusement qu’elle est là, cette qualif. Perdre aux tirs aux buts, à l’extérieur, en semaine, je crois que ça aurait été le pire scénario.

Sinon, le match était vraiment pas terrible. La faute à une pelouse gorgée d’eau qui a vu bon nombre de joueurs perdre leurs appuis en début de match. Sans parler du ballon qui fuse. Ensuite, si Sainté avait aligné une équipe presque type (la faute aux blessures / suspensions), Lorient était plus en mode « équipe A’ », même si sur le terrain les joueurs avaient visiblement faim. Bref, dans le jeu il ne s’est pas passé grand chose à part ces 2 buts (dont un magnifique double hors-jeu pour Lorient sur l’ouverture du score), et tout s’est joué aux tirs aux buts. Je dois avouer que j’étais assez confiant car Ruffier avait vraiment sorti un gros match jusque là, mais de là à imaginer qu’il ne prendrait aucun but… J’ai été assez sévère avec lui ces derniers temps (à juste raison selon moi), mais sur ce match, il a été irréprochable. Donc un grand coup de chapeau à lui.

Stéphane a ébloui ses partenaires comme ses adversaires.

 

La compo :

2 grandes premières pour cette compo. Tout d’abord la titularisation de la Brandade en pointe, pour apporter du poids et son modjo dans les coupes. Du coup, Aubame se décale sur l’aile droite, où il pourra faire parler sa vitesse de pointe. Ensuite, suite au forfait de Nicolita, c’est le jeune Polomat qui prend le couloir droit. Un sacré baptême du feu pour ce joueur formé à l’ASSE, et qui m’avait fait bonne impression en finale de la Gambardela en mai dernier. Sinon, le reste c’est du classique avec le trident Cohade-Clément-Lemoine au milieu, la charnière Mignot-Perrin, et Ghoulam en arrière gauche. Ruffier reste le titulaire, même en coupe, comme l’année dernière.

 

Les faits de jeu :

   5ème : les Verts sont les 1ers à  se mettre en évidence avec Gradel qui décoche une belle frappe sur un coup-franc à l’angle gauche de la surface de Lecomte. Le gardien lorientais effectue une belle claquette pour dévier la balle en corner.

   20ème : Lautoa se prend pour Karabatic (non, il ne truque pas les matches) et chope une balle aérienne de la main. Jaune, ben ouais mon con, estime toi heureux qu’aucun n’arbitre n’ait les cojones de Di Meco pour foutre un rouge sur ce genre de geste.

   26ème : but de Sunu, 1-0. Décidément, les Verts et l’arbitrage en ce moment… Je ne veux pas 1, mais 2 joueurs hors-jeu au départ de la balle. Monnet-Paquet, lancé en profondeur depuis le milieu de terrain, file sur l’aile droite et centre vers Sunu qui tacle la balle dans le but déserté par Ruffier… Putain de poisse !

   36ème : sur un corner tiré côté gauche par Gradel, Aubame place une tête en reculant qui prend Lecomte à contre-pied. But ? Mais non, bien sûr. 3 Lorientais étaient sur la ligne au cas où, et c’est donc Lautoa le handballeur qui peut dégager.

   37ème : Gradel lancé côté gauche s’enfonce dans la surface en tricotant avec ses petites aiguilles. Il tente de centrer mais Lecomte se couche bien au 1er poteau.

   38ème : oulala, mais on se fait chier dans ce match quand même. Cohade tente bien de nous réveiller avec une bonne frappe à 25 m environ, mais ça passe à côté des buts de Lecomte.

=====================MI-TEMPS=====================

   48ème : ah ! La partie commence mieux, mais pas du bon côté (ça serait trop beau). Autret fout le feu côté droit, met la misère à Ghoulam avec ses crochets courts, et vient défier Ruffier. Le gardien stéphanois est impeccable et gagne son duel en taclant proprement pour contrer la balle. Stéphane a l’air d’être dans un bon soir, tant mieux.

   54ème : but de Brandão, 1-1. Mais oui ma Brandade !! Merci ! Aubame se bat et récupère un ballon dans les pieds d’un défenseur lorientais mis en difficulté par une passe approximative. Il transmet alors à Brandão plein axe qui s’emmène le ballon de la tête dans un 1er temps, avant de tenter (et réussir, avec un contre favorable) le dribble extérieur dans sa course pour se débarrasser du défenseur qu revenait. A la sortie de ce dribble, le Brésilien ne se pose pas de question et frappe croisé du droit. La balle vient mourir dans le petit filet gauche de Lecomte. Yes !

   74ème : zzzzzzzz, zzzzzzz… Hein ? Quoi ? Alliadère a failli marquer après un beau mouvement lorientais qui l’a lancé plein axe ? Ah bon… Ouais mais Ruffier is my man tonight, et cette frappe de poussin est bloquée sans problème.

   90ème + 1 : ah tiens, Ghoulam se prend un jaune imaginaire pour simulation, comme un symbole de Jaffredo. Hamouma likes this.

   90ème + 2 : ouh putain… Le Lan qui déborde et centre vers Monnet-Pied-Paquet au point de penalty. Heureusement qu’il foire sa reprise parce que sinon… Bon il siffle l’arbitre ou bien ?

=================FIN DU TEMPS REGLEMENTAIRE=================

   104ème : Aubame est lancé en profondeur et s’en va pour défier Lecomte. Mais le gardien lorientais avait anticipé et sort hors de sa surface pour tacler le ballon en touche.

   106ème : Ruffier, encore lui, sauve la maison verte. Débordement de Monnet-Paquet-Cadeau côté gauche qui glisse la balle en retrait et entre les jambes de Perrin. Autret tente le plat du pied sécurité, mais Ruffier sort encore la balle du pied. On commence à claquer du fessier là…

   110ème : Polomat tente de réagir. Il chevauche sur son côté droit et tente un centre-tir que Lecomte intercepte en se couchant bien.

   120ème : et ben on s’est bien fait chier. Allez les tirs aux buts, une qualif et on en parle plus.

======================TIRS AUX BUTS======================

  Alliadière manque, 0-0. Mais oui mon Ruffier, c’est toi le patron (n’en déplaise à M’Bia). Il bondit tel un chat sur sa gauche et stoppe le penalty trop mou du Lorientais.

  Cohade marque, 0-1. Contre-pied sécurité sur Lecomte. Propre.

  Lautoa manque, 0-1. Alors que Ruffier était pris à contre-pied, Lautoa manque le cadre et voit sa balle filer à côté du poteau gauche du gardien stéphanois. Pourtant les cages sont plus grandes qu’au handball…

  Ghoulam marque, 0-2. La latéral stéphanois a de la glace dans les veines, et transforme son penalty sans broncher de façon magnifique (pleine lucarne).

  Corgnet manque, 0-2. Mais oui Ruffier !! Il bondit encore sur sa droite et dévie le tir à mi-hauteur de Corgnet. Homme du match !!

  Mignot marque, 0-3. Il est Mignot-Mignot-Mignot et gros !! On s’en fout, il marque le penalty de la gagne et qualifie les Verts pour le prochain tour. Merci JP.

 

Les notes :

Ruffier (enfin décisif, 5/5) : impérial dans les airs, majestueux au sol, Stéphane a été le grand artisan de cette qualification en terre bretonne. Après plusieurs où il avait semblé fébrile (Cissé), Ruffier nous sort le grand jeu et ferme la bouche des rageux qui le traitent de sur-côté.  On se fout de savoir quel gardien français a la plus grosse (on le sait tous, c’est Mandanda) et qui mérite sa place sur le bout du banc de l’équipe de France. Ruffier est bon, et s’il continue comme ça, il pourra l’avoir cette place.

Polomat (dépucelé, 3/5) : et bien moi, il m’a fait une bonne impression le jeune. Plutôt volontaire dans ses interventions, Monnet-Paquet-Quette l’a quelques fois mis au supplice sur son côté droit. Malgré cela, il s’est aussi permis de monter et d’apporter le surnombre devant, comme le prouve son action à la 110ème minute. A noter aussi qu’il jouait sur son mauvais pied. Encourageant.

Perrin (captain, comme un symbole de Dessailly, 4/5) : hé oui, 4/5. Tout simplement parce qu’il a été très bon hier soir. Herbin le rabache depuis des mois : son avenir est en défense centrale. Sceptique (comme la fosse, mais je sens moins fort) au début, je dois avouer que ses dernières sorties sont vraiment pas mal. Il a joué juste et sans faute. Bravo.

Mignot (meilleur au sol, 3/5) : il est encore pas mal sur ce match. Même si ses relances ne sont pas toujours très heureuses, défensivement il a bien tenu la baraque avec Perrin. Un match solide qui l’installe lui aussi peu à peu dans le onze titulaire. Son tir au but est pas terrible (fort au centre), mais ça passe.

Ghoulam (discret, 3/5) : très discret depuis qu’il est de nouveau titulaire, Faouzi fait son match sans bruit. Autret l’a quand même mis en difficulté, en étant le Lorientais le plus dangereux après le but de Sunu. Son tir au but est un modèle du genre, parfaitement exécuté.

Clément (pilier de comptoir, 3/5) : la groule, c’est le genre de mec dans un bar dont tu sais qu’il te fera ton chiffre, peu importe le temps, la crise ou je sais pas quoi. Et ben Clément, c’est pareil : il fera le boulot, peu importe l’adversaire, la pelouse ou le temps qu’il fait. Un match propre, Mulumbu et Reale n’ont pas vu le jour.

Lemoine (surchauffe, 3/5) : depuis quelques matches, Fabien semble tirer la langue et n’est plus aussi influent dans le jeu. Si défensivement, il reste important dans le dispositif stéphanois, il n’a plus d’impact en attaque. Remplacé à la 95ème par Chergui (non noté), qui faisait lui aussi ses débuts en équipe première. A revoir dans d’autres conditions.

Cohade (circonspect, 3/5) : je ne sais pas trop quoi dire sur son match je l’ai finalement peu vu participer au jeu. Malgré cela, quand il touche la balle, il sait généralement quoi en faire.

Gradel (manieur d’aiguilles, 3/5) : en difficulté en début de match à cause de la pelouse détrempée, il a néanmoins placé une belle frappe sur coup-franc qui prenait la direction de la lucarne de Lecomte. Il a beaucoup provoqué tout au long du match, mais sans aucune réussite dans ses passes. Remplacé à la 83ème par Mayi (non noté) qui fêtait lui sa 2ème apparition en pro, après son match face à Marseille l’année dernière. Pour moi, il a le potentiel pour jouer avec les Verts plus souvent (du moins, plus qu’Alonso par exemple).

Brandão (bacalão, 3/5) : hé oui, il est là l’homme providentiel qui va nous faire passer quelques tours en coupe. Grosse activité devant, il a pris tous les ballons de la tête, même si le style de jeu des Verts ne lui convient pas. Quand les ailiers auront compris qu’ils peuvent s’appuyer sur lui et s’engouffrer dans les brèches, ça va faire mal. Remplacé à la 64ème par Hamouma (Lemoine bis, 3/5), qui semble marquer un peu le pas lui aussi. Peu en vue devant, il n’a pas su apporter le petit plus qui aurait permis de faire la différence.

Aubameyang (à contre-emploi, 3/5) : habitué à jouer dans l’axe, il a été décalé sur le côté droit pour faire de la place pour Brandão. Et il a été moins en vue que d’habitude. Mis à part sa tête sur corner, je ne me rappelle pas d’une occasion franche à mettre à l’actif du Gabonais. Malgré cela, il va falloir qu’il s’habitue à jouer dans ce registre sur quelques matches lorsque Brandão sera titulaire.

 

Le coach (avec les moyens du bord, 3/5) : les absences diverses l’obligent à quasiment repenser sa défense à chaque match. Heureusement que Perrin tient la route en ce début de saison. Sinon, ses changements n’ont pas apporté grand chose sur ce match, même si la sortie de Brandão était judicieuse selon moi.

 

Les adversaires : Autret est très bon, il a été quasiment dans tous les coups en attaque. Sinon, Réale ne m’a pas plus impressionné que ça, et Monnet-Paquet-dOrsay est un joueur comme il en existe des centaines en France : il va vite mais n’a pas trop de technique.

 

La question minitel : pas le temps pour la question, si je veux publier ça pour le lendemain du match. Prochaine question dimanche.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match, la réalisation de Fred Godart  sur l’entrée des joueurs est magique.

Pour l’avis d’en face, Roland te propose d’aller faire coucou à Tristan Bourrepif et sa Merlus Académie.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré, souvent en compagnie d’un joueur ou d’un membre du staff. C’est tous les jeudis sur Escape Station, de 20h à 22h.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

12 commentaires

  1. Merci pour ton acad Roland.

    Par contre, je crois bien que c’était Mulumba et pas Mulumbu.

    Et je crois que c’est bacalhau aussi, même si j’ai déjà entendu dire que les 2 étaient acceptés (la flemme d’aller vérifier)

  2. Tu as du confondre Autret et Réale. Autret a fait un match bien pourri.

  3. @Tav : Mulumba en effet. Et bacalhau, je l’avais déjà vu écrit comme ça, mais ça me fait marrer de l’écrire bacalão.

    @Merlu : peut-être… Enfin Autret a été le plus dangereux face à Ruffier qu’il force à faire 2 parades décisives.

  4. Autre erreur : Brandão frappe du gauche et non du droit. Un jour j’arriverai à ne pas faire de faute…

  5. Bien d’accord pour Perrin, j’en viens à rêver d’une charnière avec Zouma et d’une saison finie en tant que meilleur défense… Bon, j’avoue que c’est rêve mais après tout, on sait jamais.
    Brandaõ si tu me lis (et je sais que c’est le cas, commun symbole de ton goût de l’anal), plus que 9 à mettre pour que j’achète ton maillot, courage!

  6. On ne peut pas t’en vouloir pour Mulumba, il a été tellement transparent c’est déjà une chance que sa présence ait été remarquée.

    Sinon j’ai bien aimé Galette qui se fâche tout rouge en rentrant aux vestiaires à la mi-temps. C’était d’ailleurs le seul moment intense du match, vu qu’on a même pas eu droit à du suspens pour les tab.

  7. Tout est dit, Perrin au dessus du lot (quel détente !!), le réveil de Ruffier, un prometteur Polomat, et un Brandao introuvable mais efficace….
    Bravo Roland continue comme ça !!!!

  8. Les gars, ça y est, vous allez enfin gagner un titre. Brandao, c’est sa coupe.
    Il vend trop du rêve ce type.
    Allez l’OM

  9. Salut Roland,

    Belle Acad encore une fois.
    Par contre, petit détail, je ne suis pas forcément d’accord avec toi sur Mignot! Bon sang qu’il me fait peur cet homme là.
    Notamment sur une belle passe en retrait à la Ruff (qui semblait bien plus compliqué qu’une passe en avant).

    M’enfin, j’dis ca, j’dis rien

  10. Salut EagleEye Cheyrou (très bon). Notre ami JP me fait peur moi aussi dans ses relances, surtout quand il s’essaie à de grandes transversales. Son jeu défensif de tête est bien moins bon que son jeu offensif. Néanmoins… Quand la balle est au sol, il arrive nous faire quelques belles interceptions sans commettre de faute, et c’est assez appréciable.

    Je pense que Sanava que la charnière titulaire pourrait être Perrin-Zouma, mais savoir qu’on a un mec capable de sortir des matches comme Mignot le fait en ce moment sur le banc, cest plutôt rassurant. Surtout quand on a connu les années précédentes, avec Bocanegra obligé de dépanner dans l’axe faute de mieux, Benalouane, Monsoreau etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.