Manchester United – Southampton (2-1) : La Raide et Vile Academy livre ses notes

Avec une femme presque toute nue.

Salut à tous !

Alors que Luke Seafer a préféré mater le Clasico fait tranquillement connaissance avec la blennorragie (on lui avait dit de pas traîner avec les succubes, aussi),  je vous retrouve afin de vous conter la magnifique rencontre entre United et Southampton pour le compte de la 24ème journée de Premier League.

 

L’AVANT-MÂCHE DU MÂCHE DU JOUR : SOUTHAMPTON –  MANCHESTER UNITED (PREMIER LEAGUE) :

On avait galéré au match aller face à une équipe des Saints courageuse et appliquée, van Persie nous sortant de la panade en toute fin de match, non sans avoir loupé une prodigieuse panenka.

Mais la forme actuelle des Rouges Diables n’a rien à voir avec celle du début de saison, en atteste la probante victoire 4-1 obtenue face à Fulham trois jours avant ce match. (Phrase copyrightée francefootball.fr. En langage horsjeu, ça donne : « l’équarrissage anal sans forcer de United sur la totale jambon »

On est donc en droit d’attendre de passer une soirée tranquille à voir son équipe dominer outrageusement un mal classé (16ème) une main dans le slibard.

Pour ce faire, Sir Alex décide d’aligner plein de joueurs offensifs en même temps, la preuve :

La composition diabolique

 Compo UNITED Sotton

Subs : Lindegaard, Rafael, Rio, Valencia, Nani, Buttner, Cleverley

On note donc un énième retour au 4-2-3-1, formation qui nous réussit à chaque fois qu’on l’utilise, c’est bien connu. En supporter averti, le fan Raide et Vile s’apprête donc à serrer quelque peu le fessier. Il notera avec une joie mesurée le retour de Vidic en défense centrale (puisqu’il est accompagnée de Smalling et que sa forme actuelle est pour le moins douteuse) et se demande déjà comment ça va s’organiser devant avec aucun joueur capable de tenir le couloir.
Rooney est de nouveau titulaire après avoir été au cœur de toutes les actions face à Fulham, tout comme Anderson qui était également à créditer d’une belle performance.

A Southampton, on n’a pas ce problème, on a une base de joueurs réguliers et on s’y tient, même si l’on peut s’étonner de ne pas voir Lallana titulaire, mais bon, en même temps, quand on a mis douze patates sur un mec qui ne les vaut pas forcément, faut bien le faire jouer, commun saint bowl de Gignac, Pastore ou Forlan.

Toujours est-il que les Saints évolueront en 4-4-2 comme suit :

Compo Sotton United

Subs : K.Davis, S.Davis, Lee, Lallana, Richardson, Shaw, Chaplow.

 

Le live différé où tu as les fesses qui font bravo :

3’ Ca commence très très fort avec ce gros n’importe quoi dans la défense de United : Anderson tente une passe très forte qui ne trouve qu’un adversaire, lequel n’arrive pas à la contrôler, ce qui est censé profiter à Carrick. Sauf que le bel homme du milieu avait décidé de a) mettre la pression sur l’équipe b) mettre la pression sur De Gea pour qu’il se barre c) tenter un geste de classe en défense. Choisissez ce qui vous conviendra, son ballon piqué dans la course de Rodriguez est une véritable aubaine pour le saint qui n’a plus qu’à disposer du gardien des Rouges Diables. 0-1
Les commentateurs d’ESPN s’acharnent sur ce-dernier mais même moi, je trouve ça vachement dur.

8’ : Mauvais relance d’un défenseur de Southampton qui profite à Carrick, dont la passe détournée parvient à Kagawa qui lance en une touche de balle Rooney  dans la surface qui ne se fait pas prier pour placer un plat du pied  sur lequel Boruc est impuissant. 1-1, et on se détend à nouveau.

10’ : Bonne séquence initiée par Carrick dont la récupération profite à Anderson. Le Brésilien peut servir Jones pour un centre vers Rooney, lequel décale Kagawa. Mais la frappe en angle fermé du Japonais ne trouve que le poteau adverse.

18’ : Premier hommage à Bakayoko de la partie,  œuvre de Ramirez sur un coup franc bien idiotement concédé par Vidic.

22’ : Trouvé sur le côté droit de la surface, van Persie se décale et enroule la gonfle pied gauche. Alors que je m’apprête à célébrer un nouveau but, je m’aperçois, consterné, que ça ne donnera qu’un corner.

25’ : van Persie joue en relais avec Welbeck pour entrer dans la surface. Alors que tout le monde s’attend à une frappe, le Néerlandais feinte tout le monde et passe dans l’espace. La feinte est tellement parfaite que Welbeck n’avait même pas suivi.
Dans la continuité, Jones obtient un coup franc côté droit dont se charge van Persie. Le ballon s’élève au deuxième poteau pour Evra qui envoie une suberbe tête pour Rooney seul face au but vide. 2-1 et l’on s’attend à l’avalanche de buts maintenant.

29’ : Nouveau centre venu de la droite et de Jones vers Welbeck qui s’emmêle les crayons. Comment on dit « facepalm » en français ?

31 ‘ : Ca joue bien et vite côté United, la preuve avec ce mouvement hyper rapide impliquant Anderson pour une succession de remises entre Rooney, Kagawa et  van Persie. Mais ce dernier avait visiblement un compte à régler avec un supporter en tribunes.

40’ : Touche effectuée par Jones pour la remise en une touche de balle de van Persie qui lance Welbeck dans la surface.  La suite de l’action ? Comme d’hab, il élimine la défense mais frappe mollement sur le gardien.

Mi-temps : Le rythme a progressivement diminué d’intensité, mais United a tout de même le contrôle de la partie. Ne reste plus qu’à planter un petit but et à faire gaffe derrière, parce qu’on ne sent pas une totale sérénité, notamment chez Smalling.

46’ : Voyant bien qu’il faut changer quelque chose, Pochettino  sort ses deux ailiers pour l’entrée en jeu de Lallana et de S. Davis.

52’ : Les Rouges Diables sont visiblement encore aux vestiaires, et ont grossièrement été remplacés par des types leur ressemblant vaguement.  Les Saints en profitent pour dominer le début de seconde période.

54’ : Superbe relance foireuse de Smalling directement sur Lambert qui est plus fort que Ramirez et rend hommage en une seule frappe à Bakayoko, Cissé, Taiwo, Macheda. Je vous donne pas le nombre de morts dans la tribune…

59’ : C’est décidément le bordel dans la défense rouge. On laisse d’abord Lambert complètement seul sur corner (c’est pas comme s’il était bon de la tête), et on dégage n’importe comment sur un jouer dans l’axe. Heureusement, ce Saint que je n’ai pas pu identifier avait lui aussi envie de participer au challenge « Une frappe, un décès ».

61’ : Les commentateurs  profite d’une frappe assez tranquille mais difficilement captée en deux temps par De Gea pour souligner ses difficultés actuelles.

63’ : Les conneries de Smalling, ça suffit. Il est remplacé par Ferdinand.

68’ : On souffre de plus en plus côté Rouge Diable. Heureusement que Southampton n’est pas très efficace.

71’ : Enfin une action pour United ! Servi côté droit, van Persie renverse pour Rooney pour un enchaînement décalage pied droit-frappe, mais ça finit dans les bras de Boruc.

75’ : Nani, entré à la place de Kagawa, combine aux abords de la surface avec Rafael, également entré en jeu, pour finalement centrer vers RvP dont la tête à bout portant est détournée. Le cuir est récupéré à gauche par Rooney qui sert van Persie d’un sublime extérieur du droit. Le Néerlandais ne rate pas l’occasion de la mettre au fond, cette fois. Petit problème, il était hors-jeu(.net).

77’ : Coup franc aux dix-huit mètres concédé par Vidic. Lambert s’en charge et De Gea sort la super horizontale qui va bien. Les commentateurs déclarent que « c’est pour ça que Ferguson continue avec De Gea, parce qu’il est capable de ce genre de parades ».

80’ : Parfaitement lancé en profondeur par van Persie, Rooney foire un peu son contrôle, beaucoup sa seconde touche de balle et lamentablement la fin de son action en s’empalant sur Boruc.

85’ : Shaw déborde à gauche et sert Lambert en retrait. Vidic sauve les meubles en sacrifiant ce qui lui reste de courage et de parties intimes.

88’ : Une nouvelle situation très chaude sur le but de De Gea assure un 38ème changement de caleçon pour moi.

91’ : Centre de Schneiderlin pour la tête de Rodriguez qui passe gentiment à côté du but alors que personne n’est intervenu.

Fin du match : Nouvelle victoire « estampillée » United selon ses détracteurs. On ne domine pas le match, on se ferait presque marcher dessus en seconde période par une équipe modeste, mais on gagne quand même. Les problèmes défensifs de l’équipe m’inquiètent de plus en plus, surtout depuis que j’assiste au regain de forme du Real.

 

LES DIABLES :

De Gea (3/5) : TRES objectivement, on peut lui mettre 2 parce que c’est vrai qu’il aurait pu se bouger le cul un peu plus vite sur le premier but, qu’il ne respire pas la sérénité et que certaines parades sont toujours aussi limites. Mais il nous sauve le match  sur le coup franc de Lambert. Et puis ça fait chier McManaman alors…

Jones (4/5) : MONSTRUEUX. Je le préfère tout de même dans l’axe, mais il est loin d’avoir démérité. Présent sur la majorité des actions des Rouges Diables, il a su imposer son physique (il a pris un nombre de coups halluchinant) tout en développant un jeu de passes léché (ce n’est pas sale). Il frôle le 5 mais n’a pas été directement impliqué sur une action déterminante.

Smalling (1/5) : Nouveau match anal pour l’autre membre du « futur défensif de United ». S’il n’a pas toujours été à la masse, les rares fois où il s’est montré solide défensivement, il gâchait tout avec  une relance complètement foireuse. Remplacé par Ferdinand.

Vidic (3/5) : Comme pour De Gea, j’aurais pu lui mettre moins. Mais comme on sait qu’il est en train de remonter la pente petit à petit, on va éviter de l’enfoncer. Surtout que, même s’il concède quelques coups francs un peu stupides, il nous a sauvés deux fois sur ce match.
Si on pouvait maintenant nous rendre le vrai Nemanja, la contrefaçon taiwanaise n’étant pas au point, ce ne serait pas de refus.

Evra (3+1/5) : Une très bonne première mi-temps, pour une seconde période bien plus difficile, à l’image de la majeure partie de l’équipe, Davis lui posant plus de problèmes que Puncheon. +1 pour la passe décisive à Rooney.

Carrick (quelque part entre 2 et 3/5) : Son début de partie semblait le condamner à une note anale. Mais il s’est bien repris en milieu de première période, en étant à l’origine du premier but de United, notamment. Complètement bouffé par le pressing des Saints en seconde période, il n’a pas non plus été super bien épaulé par les ailiers ou par Anderson.

Anderson (2/5) : A visiblement eu du mal à enchaîner deux matches aussi rapprochés dans le temps. On sent que Ferguson a voulu surfer sur la partie livrée face à Fulham, mais le Brésilien n’avait plus les ressources pour distribuer, ratisser et se remuer. Remplacé par Rafael.

Welbeck (1/5) : Oui, c’est sévère, mais  aussi, il m’exaspère. Je commence sincèrement à en avoir plus que marre de son manque d’efficacité chronique et de son incapacité à finir les actions proprement. A sa décharge, il évoluait sur l’aile droite, mais tout de même. Comme on l’a vu, il n’était pas interdit de permuter.
Lui reste toujours sa vitesse et sa qualité de drible, mais ce n’est à mon sens pas suffisant.

Rooney (5/5) : Quel bel homme ! Deux buts, encore une fois une activité de tous les instants, une complicité évidente avec Kagawa…
C’est à chaque fois qu’il revient de blessure que l’on réalise à quel point il nous avait manqué.
Son match aurait provoqué de multiples orgasmes chez un certain S.Guy. Information à confirmer.

Kagawa (3+1/5) : Il semble qu’il commence à se faire au jeu de ses coéquipiers et son entente avec van Persie et Rooney, bien qu’imparfaite donne déjà des résultats probants, comme on a pu le voir lors du premier but mancunien avec cette passe décisive qui lui vaut son +1. A noter également de bons replis défensifs. Remplacé par Nani.

Van Persie (2/5) : Malgré sa précision sur coups francs, qui nous aura été fort utile, il n’a pas pu prendre l’ascendant sur ses adversaires directs ou a joué de malchance.
Joue-là comme Chicharito un mauvais jour, en somme.

Les suppôts de Satan :

Ferdinand (3/5) : Est rentré pour apporter  de la stabilité à la défense, fortement plombée par les erreurs de Smalling, ce qu’il a assez bien fait.

Rafael (non noté) : A apporté un peu de percussion sur le flanc droit, causant le replacement de Jones au milieu. Mais il n’a pas pu influer suffisamment sur le déroulement de la partie.

Nani (non noté) :  Pareil que pour Rafael, mais au poste d’ailier gauche.

En face : Lallana est décidément un très bon joueur, je suis étonné que Telefoot n’ait pas consacré un sujet sur Lambert en le nommant « Le Drogba anglais/noir ». Et je sentais déjà l’escroquerie quand il évoluait à Bologne, mais Gaston Ramirez ne vaut définitivement pas le prix déboursé par les Saints pour l’acquérir.

La Hot Fan :

Keira Knightley ayant fait débat, je me vois donc dans l’obligation de parler de la concurrente que j’avais évoquée, à savoir Lucy Pinder, car je m’étais planté, elle est supportrice de Southampton et non de Sunderland. Voilà pour vous :

lucy-pinder01

Les images du match sont ici 

Amicanalement,
L’infernal Wayne Boulet

Si tu veux que Horsjeu.net survive, que tes académiciens préférés puissent être fournis régulièrement en jeunes vierges et en litres de Bloody Mary jusqu’à plus soif, par l’Editeur, ce bel homme, alors tu peux faire un geste en versant une maigre contribution financière mensuelle (Satan te le rendra) ou même un don unique qui n’engage à rien. Clique ici.

Sinon, Luke Seafer est aussi sur Facebook (mais pas Wayne) et il veut des amis, plein, parce qu’il était toujours tout seul dans la cour de récré et personne ne venait lui parler. Peut-être à cause de la chauve-souris sur son épaule, de ses briques de sang pour le goûter… On ne sait pas trop. Mais viens lui faire coucou, ça lui fera plaisir. Et si tu veux faire encore plus, tu peux aussi devenir fan de la Raide et Vile Academy. 

Et tiens, il est aussi sur Twitter (mais toujours pas Wayne) et il trouve que c’est une invention de Satan un truc aussi addictif, donc n’hésite pas à lui faire coucou.

2 thoughts on “Manchester United – Southampton (2-1) : La Raide et Vile Academy livre ses notes

  1. Moi j’aime bien Jennifer Thomson!  » pour ceux qui connaissent l’histoire bien sûr »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.