PSG – ASSE (Coupe de la Ligue, 1-0) : la Forez Académie rajeunit

L’avis de Notre Président :

Cherche pas, y’en a pas eu. Faut dire que c’était pas censé être moi au départ pour cette acad’, et puis bon, les Kantaris, y’en a ras le cul de les jouer. Qu’ils aillent se faire cuire le cul.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Pas à rougir »

Encore une défaite en coupe face à Paris, mais celle-là n’est pas honteuse. Avec une équipe de bleu-bites escortée par quelques grognards en manque de temps de jeu, les Verts ont fait jeu égal avec Paris jusqu’à la 86e minute. Dommage, mais ce match pourrait bien servir de tremplin à quelques uns et de pousser au cul de quelques autres.

 

La compo :

Y’a plein d’inconnus sur le terrain ? Attends de voir le banc : en plus de Roussey (fils du sosie de François Valéry, et plus jeune attaquant lancé en Ligain chez les Verts), Pinheiro et Suljic qui sont rentrés, t’as aussi Maisonnial (gros espoir au poste de gardien) et Petrot (arrière gauche), épaulés par 2 titulaires habituels : Lemoine et Eysseric.

La compo donc. Le gros point d’interrogation, c’est cette charnière centrale Polomat-Dekoke. Polomat, on le connaît un peu (Tolisso aussi, mais lui ne s’en souvient pas, comme des claques de sa meuf apparemment), Dekoke beaucoup moins. Bon, on va voir… Pierre-Gabriel avait fait des débuts remarqués face à Guingamp, il semble s’installer petit à petit dans la rotation, devant Malcuit par exemple. Au milieu, on retrouve un trident plus estampillé « Ligain » avec Clément, Cohade et Corgnet. Et devant, on retrouve Maupay (qu’on verra sans doute plus avec la blessure de Beric), Bamba (qui a déjà marqué un but superbe face à Nantes cette année) et un autre jeune : Saint-Louis, rien à voir avec Saint-Maximin, si ce n’est l’amour des coupes de cheveux bizarres. Un jeune qui tourne pas mal en CFA2, à voir à ce niveau.

 

Le mâche : 

Et ben ça a été pas mal. Bien mieux que ce que je pensais voir. Certes, les Verts souffrent sur des poussées des Parisiens qui se terminent par des centres, mais personne à la réception. Et quand ils s’essaient à la frappe de loin, y’a toujours un Brison pour venir contrer (12e). De l’autre côté, Maupay touchera un de ses premiers ballons vers la 15e, et on ne sent pas que Sainté va beaucoup inquiéter Paris. Corgnet, sur une belle remise de Cohade, tentera bien une frappe à l’entrée de la surface, mais c’est trop à côté (16e). La meilleure occasion de la 1e mi-temps sera parisienne avec ce ciseau fouetté par Zlatan sur le côté gauche de la barre de Moulin qui ne pouvait rien faire (25e). Lavezzi essaiera bien de faire sa spéciale « Sainté » en cherchant le penalty grâce à un plongeon digne d’un gros étron de cuite lâché lourdement dans les gogues. Mais l’arbitre a bien senti l’odeur de caca, et lui a rétorqué d’aller plutôt se brosser les dents (29e). Rabiot essaiera bien de tenter sa chance de loin avec une frappe estampillée « ballon Corner » mais Moulin se saisira de la balle en 2 temps (35e).

La 2e période démarre, et c’est Zlatan qui d’entrée se fait remarquer : sur un corner frappé côté droit, la balle est déviée au 2e poteau et Zlatan peut reprendre après un contrôle de la poitrine. Mais mon Zo-roux surgit de la nuit pour contrer la balle au galop (48e). Après ça, Paris va pousser mollement, très mollement. On dirait le sexe de Loulou Nicollin sans qu’il ait ingéré sa petite pilule bleue. Il faudra attendre la 74e pour voir Lucas queuter une volée tel un vulgaire Bahebeck. Le pochtron Lavezzi montrera qu’il peut servir à autre chose qu’à vider les fonds de bouteille chez Régine, et enverra une belle frappe du gauche que Moulin claquera magnifiquement en corner (75e). Finalement, la logique sera respectée : le nouvel entrant Di Maria envoie un caviar depuis l’aile gauche vers Cavani pour battre Moulin (1-0, 86e). Le Parc peut lancer ses « olés » tellement mérités face à cette démonstration de force de l’ogre parisien, le score en restera là. Les p’tits Verts n’auront pas démérités, loin de là, mais la marche était trop haute comme on dit.

Les Verts sortent de la Coupe Moustache, encore une fois éliminés par Paris. Personnellement, au moment du tirage, j’avais déjà fait une croix sur cette compétition. Au final, la jeunesse et les quelques grognards fidèles comme Moulin ou Brison ont bien tenu tête à Paris, et la raclée promise n’est pas venue. Cette défaite peut sembler cruelle car elle est venue tard, mais je pense que c’est mieux comme ça : on évite de jouer 30 minutes de plus en prolongations et d’en prendre 2 (parce que ça nous pendait au nez). Pas de blessés, des jeunes qui se sont montrés, on va se contenter de ça. Le plus important, c’est dimanche, histoire de bien finir 2015 chez nous.

Fouillasse ne connaissait pas tous les joueurs apparemment.

 

Le but :

   86: but de Cavani, 1-0. Di Maria côté gauche envoie une grande transversale à l’opposé vers Cavani qui a fait un appel dans la surface. La balle est parfaite, la reprise du plat du pied aussi, même si Moulin est à 2 doigts de stopper la balle qui lui file sous le ventre.

 

Les notes :

Moulin (kiffe sa vie, 3/5) : il aura donc joué la Lazio dans le Chaudron et Paris au Parc. Pas dégueues les miettes qu’on a laissé à l’éternel remplaçant. Il a encore prouvé qu’il pouvait être un bon gardien, même si son jeu au pied est parfois approximatif. Plutôt bon dans l’engagement, et une superbe claquette face à Lavezzi.

Polomat (patron, 3/5) : il a encore joué en défense centrale, mais c’est vrai que son physique fait des merveilles à ce poste. Imposant à l’épaule, il dispose aussi d’une bonne pointe de vitesse. Il faut juste qu’il fasse attention à ne pas se faire piéger par des margoulins comme Lavezzi : son intervention en 1e mi-temps aurait pu lui coûter un penalty avec un autre arbitre.

Dekoke (dépucelé, 3/5) : le mec pour son 1er match en pro, il se cogne Zlatan, rien que ça. Il a été plutôt bon derrière, même si c’est lui qui remet involontairement la balle sur le ciseau du râleur au catogan. A revoir, car c’était plutôt bieng.

Pierre-Gabriel (plus une surprise, 3/5) : seulement son 3e match en pro et il fait preuve d’une belle assurance (comme sur son tacle énorme en 1e mi-temps sur Lucas). Maintenant, KTC revient donc il devrait moins jouer. Mais si on a encore des soucis en défense centrale, le Kevin pourrait bien être aligné dans l’axe et laisser la place au jeune.

Brison (l’expérience, 3/5) : il n’aura raté qu’une chose, cette passe qu’il envoie dans le vide et qui débouchera quelques secondes plus tard sur l’ouverture de Di Maria vers Cavani. Sinon, il a contré quelques ballons chauds, et a su faire preuve de sang-froid quand il le fallait. Une valeur sans clinquant mais sûre dans un effectif.

Clément (capitaine d’un soir, 3/5) : il a nettoyé le milieu et mis Verratti sous l’éteignoir, excusez du peu. Très présent à la récupération, il a su apporter la stabilité nécessaire à ce onze expérimental grâce à son bon placement. Le Clément d’avant Eysseric en fait.

Cohade (lui aussi, 3/5) : lui aussi a fait un bon match, même si je trouve qu’il a souvent trop de déchets dans ses passes vers l’avant. Mais son travail de sape et sa disponibilité permanente en ont fait un atout précieux jusqu’à sa sortie.

==> remplacé à la 78e par Pinheiro (non noté), qui a un physique de Brandao, la technique en plus. J’aimerai bien le voir jouer un peu plus ce jeune.

Corgnet (le jeu de tête, 3/5) : je sais pourquoi Galtier l’a titularisé mercredi. C’est clairement l’un des meilleurs joueurs de tête de l’effectif. Il a beaucoup soulagé la défense sur corner en sortant pas mal de ballons chauds. Son travail défensif au sol a aussi été satisfaisant. Moins en vue dans le jeu par contre.

==> remplacé à la 87e par Suljic (non noté), qu’on dit prometteur mais qui est l’un des rares jeunes qui a joué (avec Pierre-Gabriel je crois) à ne pas avoir de contrat pro. Il m’avait fait une bonne impression en amical, mais là, on le voit trop peu jouer pour avoir un avis.

Bamba (percutant, 3/5) : il a su faire la différence sur quelques accélérations dont il a le secret, mais pas décisif cette fois. Néanmoins, j’ai bien aimé ses prises de balles souvent tournées vers l’avant, sans qu’il oublie pour autant de défendre son aile. A revoir rapidement je l’espère.

Maupay (oublié, 2/5) : il a vu passer beaucoup de ballons au-dessus de sa tête, très peu dans ses pieds. Difficile pour moi de juger un joueur qu’on a pas vu du match ou presque. J’espère sincèrement qu’on arrivera à utiliser ses qualités, qui ne sont visiblement pas le jeu de tête, ni le jeu en pivot.

==> remplacé à la 60e par Roussey (non noté), qui a eu cette occasion (frappe trop écrasée), et qui a presque plus touché le ballon que son prédécesseur en 2 fois moins de temps.

Saint-Louis (le métier qui rentre, 3/5) : il démarre par la pire équipe à jouer en France, et chez elle. Du coup, il a souffert. Moins en vue que son homologue de l’autre aile, il a aussi moins d’expérience, et n’est pas un ailier de formation il me semble. Bref, tout ça pour dire que c’est difficile de ressortir quelque chose de son match, mais vu les circonstances, il a largement la moyenne.

 

Les adversaires : Zlatan fait un ciseau et puis s’en va. Lucas et Verratti inexistants, Lavezzi mauvais et plus concerné. Di Maria et Cavani n’ont pas besoin de 50 occasions pour faire la différence, eux. Le public du Parc qui envoie des « olés » après le but de Cavani à la 86e : quand on se fait tailler par Duluc, qui je le rappelle est correspondant à Lyon et qui donc s’y connaît en public morbide, on ferait mieux de la fermer.

 

La question minitel : la question félicite les jeunes et les grognards.

Une élimination logique, mais pas la raclée annoncée. Les jeunes et les grognards ont fait plaisir, même si l’exploit n’était pas au bout. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

Click to enlarge your question

On a rien à branler : dimanche, on met la même équipe et on torche Angers. On fait pareil face à Bâle, Manchester United, Liverpool, Naples et Krasnodar en finale, et on gagne l’Europa League. Brison ajoutera une 3e coupe à son palmarès, il le mérite. Juste derrière, la parodie de stade qu’est devenu le Parc des Princes et ses footix : je pense que certains ont eu mal au cœur en entendant ça à Paris. Après, on félicite quand même les jeunes qui s’en sont très bien sortis face à une équipe qui était loin d’être au rabais en face. Maintenant,  faut confirmer et venir pousser les « vieux » à se défoncer pour garder leur place. Enfin, grosse prestation de Lucas hier : 43 M€ pour une pipe pareille, c’est là où on voit que Paris ne compte pas son argent.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du mâche. Courte défaite mais peut-être quelques gros espoirs. 

L’avis d’en face c’est peut-être la Porte de Saint-Cloud académie qui te le filera, à voir s’ils sont pas déjà blasés de trop gagner.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 commentaires

  1. Du coup vous ne pourrez pas envahir la pelouse en demie finale de cette coupe en carton?

  2. Perso ce match m’a plus passioné que toutes les purges qu’on s’est tapée ces deux derniers mois. Et pourtant c’était pas gagné d’avance…

    Vraiment impressioné par Peter-Gabriel, j’ai pas souvenir que les Dabo, Goulham, Nery, etc aient fait des débuts aussi convainquants en pro au poste de latéral. Faut pas s’enflammer mais je le sens bien ce petit. J’ai hâte de le voir sur le plus long terme.
    Dekoke pas dégueu non plus, à revoir.

    Par contre il va falloir serrer la vis sur Polomat, le mec a un Tavlaridis dans chaque jambe, on va pas pouvoir risquer de se prendre un péno à chaque match…

  3. @John : pas cette année, ça manque. On essaiera de le faire pour la fin de saison et notre 1e place au championnat de la région Rhône-Alpes.

    @Fouillasse : ouais, bien le Peter-Gabriel. Une bonne surprise sortie du chapeau, on s’y attendait pas. Polomat, il met de l’impact mais pas plus que Bayal au final. Moi j’aime bien, il sait se faire respecter et surtout possède une vitesse assez intéressante. Après, j’aime bien le voir latéral gauche aussi.

  4. @Roland : Je l’espère!
    Pour revenir à l’acad, Dekoke, que je ne connaissais pas, m’a fait une impression agréable, il tourne en CFA lui?

  5. @John : oui, il a signé pro la saison passée (en 2014) pour 3 ans. Joueur de 19 ans, gaucher, qui joue la plupart du temps en CFA. 1e apparition en pro hier soir en match officiel. Sachant que l’autre jeune (Karamoko), qui joue en défense centrale et qui avait déjà intégré le groupe pro, s’est blessé lourdement sur le match face à la Lazio, on peut donc espérer voir Dekoke jouer encore 1 ou 2 matches avec les pros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.