Saint-Etienne – Bordeaux (2-1): La Scapulaire Académie livre ses notes

Pendant longtemps cette académie ne contenait qu’une vaste palette d’insultes plus fleuries les unes que les autres qui vous auraient obligées à aller faire des recherches internet sur des sites pas forcément propres. Puis la raison (comprenez Madame) m’a incité à livrer une académie normale.

Premier match de l’année le dimanche à 14h pour nos Girondins, il ne faut donc pas s’attendre à des miracles. Sauf qu’en face, l’ASSE sort d’une élimination piteuse à domicile contre Esbjerg et doit donc avoir les jambes un peu lourdes.

A Bordeaux ça va un peu mieux depuis la victoire à domicile contre Bastia et même qu’on a une recrue ! Ah, non c’est Jussie qui est réintégré dans le groupe. En fait tout ne va pas si bien que ça, des joueurs ont toujours des envies d’ailleurs, les prolongations de contrat tardent à être signées, c’est toujours le bordel. Mais intéressons-nous au onze de départ et au non-match bordelais :

tactique_asse_bordeaux

Quel livre pour enfant ce cache dans la compo bordelaise?

Le match :

8ème : Nicolita, absolument seul côté droit (Maurice-Belay étant parti à la pêche), offre un centre parfait pour Hamouma, lui aussi absolument seul, la défense bordelaise étant en pleine répétition de son récital de air-marquage. Ça fait 1-0 pour les Verts et tu te dis que t’as bien fait de pas ranger la bouteille de digestif.

 1erbut

Nicolita a pas encore contrôlé le ballon que tu vois qu’on est mal barrés

13ème : Un grand ballon dans la surface (riche idée face à Bayal Sall) revient sur Poko qui écrase sa frappe pour permettre à Ruffier de ne pas faire un trop gros effort pour arrêter la balle.

20ème : Poundjé fait faute sur Corgnet mais heureusement Saint-Cédric est le maître des airs dans la surface.

22ème : Corgnet est servi par Hamouma dans le dos de la défense qui fait un pictionnary géant (le mot à deviner était statique) et se présente face à Carrasso. Sa frappe est heureusement trop croisée et flirte avec le poteau avant de sortir.

31ème : Nicolita part côté droit et Maurice-Belay décide de faire une faute « tactique » sauf que ça lui vaut un jaune. Oui Nicolas, la faute tactique c’est une petite faute, pas une prise de judo sur son adversaire.

39ème : Lemoine tient à son surnom de « Toulalan vert » et prend un jaune en chaussant Saivet. Sur le coup-franc, la tête de Sané n’inquiète pas Ruffier qui ne peut s’empêcher de gueuler comme un CRS contre sa défense.

41ème : A l’entrée de la surface, Poko tente un « plat du pied sécurité » mais loupe le cadre. Ruffier en profite pour pourrir sa défense.

45ème : Instant honte du match : au duel avec Hamouma à l’entrée de la surface (là où normalement t’assures un bon coup d’épaule pour empêcher le mec de passer), Plasil vole en éclats et laisse Carrasso se démerder pour réaliser un miracle. Bon, ça va c’est Saint-Cédric mais le Tchèque vient de se ridiculiser gravement.

45ème : Depuis qu’il a marqué contre Guingamp, Lemoine se prend pour un autre et frappe de l’entrée de la surface. Le poteau me sauve d’une cirrhose assurée.

A la mi-temps, on ne perd que 1-0 ce qui est pas loin d’être un miracle à faire valider par le Vatican. Lorsque les bordelais reviennent sur le terrain, Gillot a effectué deux changements (il aurait pu en faire 8 c’était pareil) : Mariano sort, remplacé par Faubert, alors que Jussie l’ex-banni remplace Maurice-Belay. Plasil reste donc sur le terrain, il doit avoir l’immunité « Marc Planus » dans son sac.

872-bouddha-rieur-assis-tenant-les-boules-de-la-sante-300-300

Le totem d’immunité « Marc Planus »

47ème : Premier corner, Zouma manque coller sa tête au fond. La bouteille de rhum me fait de L’œil.

50ème : Faute, coup-franc, absence de marquage, tête de Perrin, but, 2-0, décès de la bouteille de rhum. Tout va bien.

2emebut

5 stéphanois, 9 bordelais, 3 stéphanois libres de tout marquage. Normal

53ème : Attention, vous n’êtes pas prêts pour ce qui suit : petite passe piquée de Poko pour Diabaté qui enchaîne d’une volée splendide qui s’écrase sur la barre de Ruffier avant de rebondir sur la ligne. La passe et l’enchaînement sont magnifiques et m’ont presque donné espoir en cette équipe.

59ème : Pour avoir fait faute sur Jussie, Clément prend un jaune. S’il avait pu le blesser je lui aurais fait livrer des fleurs.

sudoku

C’est quoi là un 9? Putain c’est pas facile ces sudokus

68ème : Premier changement stéphanois : Hamouma sort, Allan Saint-Maximin rentre. Chez lui, Planus trouve que Saint-Maximin ça fait nom de fromage et donc vin rouge et débouche une bouteille.

70ème : Saint-Maximin fout le feu dans notre défense (en même temps même moi j’y arriverais vu le niveau affiché) et envoie une frappe dans les bras de Carrasso qui doit se demander ce qu’il a fait pour mériter un tel purgatoire.

72ème : Nicolita est remplacé par Sissoko, le 182ème du nom à évoluer en L1.

74ème : Corner, mauvaise défense, déviation de Corgnet, frappe de Cohade, hors cadre heureusement.

75ème : Corgnet est remplacé par Mignot. Je crois que Galtier se fout ouvertement de notre gueule.

77ème : Enième coup de pied arrêté bordelais renvoyé par le premier défenseur stéphanois. Il y a des running-gag vraiment pas drôles.

79ème : Sissoko s’amuse avec Poundjé avant de servir Cohade dans la surface. Saint-Cédric m’évite de prendre la bagnole et d’aller à Saint-Etienne pour mettre personnellement une beigne à chacun des joueurs.

85ème : Jésus transformait l’eau en vin et bien Diabaté fait mieux, il transforme le rien en occasion de but. Sur un ballon improbable il se défait des 2 sbires qui le collent mais bute sur Ruffier.

88ème : Dans la catégorie : « changement improbable et inutile », Gillot remporte un « trois à la suite » en faisant rentrer une nouvelle fois Sacko à 2 minutes de la fin. C’est Poko, le meilleur bordelais sur le terrain qui sort, va comprendre.

90ème : Sur un énième long ballon devant, Obraniak est miraculeusement à la retombée du 2ème ballon, il crochète et frappe en lucarne. S’il ne fête pas son but c’est pas à cause de l’ambiance ou de la défaite, c’est parce qu’il est déçu, y’a aucun recruteur dans les tribunes.

90ème +2 : Fin du match, un café et l’addition.

Ce match qu’on aurait du perdre plus largement se transforme en 2-1 qui maintient l’illusion de quelque chose côté bordelais pour celui qui n’a pas vu le match. Après faut comprendre qu’on n’y soit pas, on joue à 14h un dimanche après un match d’Europa League. Comment ça c’était Sainté qui était dans ce cas ? Place aux notes.

Les gars :

Carrasso (4/5) : Nous empêche de repartir avec une valise du Forez, pas mal pour un mec qui a joué avec 4 plots devant lui.

Mariano (0/5) : Son match a été tellement mauvais que je me suis demandé à un moment si c’était pas Chalmé qui avait fait des UV. Remplacé par Faubert à la mi-temps.

Poundjé (0/5) : Que ce soit pour Nicolita ou Sissoko c’était l’autoroute des vacances (sans les bouchons) sur l’aile de Maxime.

Henrique (0/5) : A chaque fois que ça va vite il est complètement dépassé, et encore plus quand le milieu laisse partir n’importe qui dans son dos. Nous a encore sorti un geste ultra-dangereux à Saint-Etienne, sûrement un hommage à Aubameyang

Sané (0/5) : Un placement qui laisse rêveur sur les occasions stéphanoises.

Poko (3/5) : Il a l’envie d’un mec qui a pas bouffé depuis 10 jours et à qui on a promis un super resto s’il fait son match. Après il a perdu beaucoup de ballons mais bon quand tu joues seul au milieu de terrain. Remplacé par Sacko à la 88ème.

Plasil (0/5) : Son dernier match sous les couleurs bordelaises aura donc été un hommage à Yohann Diniz. Sauf que Diniz il marche plus longtemps que ça.

Obraniak (1/5) : Un but pour faire croire que mais une prestation lamentable le reste du temps. Tu veux jouer la LDC ? Oui d’accord, mais la LDC Asiatique alors.

Saivet (0/5) : Transparent.

Maurice-Belay (0/5) : 19 ballons en 45 minutes… même les gardiens en ont joué plus que lui. Remplacé par Jussie à la mi-temps.

Diabaté (3/5) : Le mec a dû se démerder face à Bayal Sall qui est taillé comme une armoire normande bien qu’il soit né à Dakar. Se procure la plus belle occasion du match.

Les entrants :

Faubert (2/5) : A amené sa hargne et son envie mais comme le reste de l’équipe il est au marquage d’une autre planète sur le 2ème but des Verts.

Jussie (0/5) : L’arnaque continue. Bientôt chez vous.

Sacko (non noté) : C’est quoi l’intérêt de jouer 3 minutes par match ?

Les remarques à la con :

  • Malgré Rolan, Ben Khalfallah, Bréchet, Savic, Orban, Traoré, la CFA a elle aussi perdu.

  • Plasil est donc parti à Catane, en prêt, sans option d’achat. Les Girondins espèrent qu’il va profiter des médecins italiens pour retrouver ses muscles

  • Tel-Aviv, Francfort, Nicosie en Europa League, bonjour les déplacements à la con.

  • La Scapulaire Académie reviendra rapidement pour vous présenter l’effectif bordelais au complet.

Claude Pèze.

Vous aimez la Scapulaire Académie ? Vous voulez qu’elle continue ? Alors soutenez horsjeu.net en vous abonnant ici. Il y en a pour tous les goûts, de 2€ par mois jusqu’à 16€ par mois pour les riches. Et puis on vous promet de détourner le pognon, on est pas comme les autres qui disent qu’ils vont vraiment l’utiliser.

Ils soutiennent l’activité du Claude : Marine et Blanc Ile-de-FranceGirondins33WebgirondinsChez les GirondinsGirondins AnalyseSupporters Virage Sud Centre HautLa Légende des GirondinsMade in Girondins,Girondins de Bordeaux.netMarines et Blancs Franche-Comté, Handi Fan Club FCGB et CFA Girondins

Pour les suivre, vous avez aussi leur page Facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, un peu tout et même sur Google+ même si c’est plus désert que le cerveau à Ribéry.

Claude Pèze

5 commentaires

  1. Diabaté il a 1 ballon et demi de potable dans le match et avec il arrive à faire 2 occases (putain la reprise sur la barre elle m’a rendu tout dur de partout).
    Match en bois du début à la fin, le score est flatteur. En plus ils m’ont pourri mon prono ces cons…

  2. D’un point de vu stéphanois (du mien en tout cas), Diabaté était effectivement le meilleur joueur de champs côté Girondins. Très peu soutenu et souvent dans des positions délicates, il arrive à se créer des occas. Après ça suffit pas, c’est sûr…
    Par contre, clairement le but de Perrin est un scandale défensif :s

  3. Je le dis depuis le début que ça va être une saison de merde… et lundi, Jean-Wii reçoit les représentants des supporters. Il a du bol que Claude habite à Toulouse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.