Le stagiaire du comité de vigilance médiatique, jeudi 20 août

Le comité en vacances en Bavière, c’est le stagiaire qui prend « personnellement les choses en main » comme dirait footmercato.net


« Little Brown Sugar »


Morceaux choisis d’une missive déposée à la porte du stagiaire :

Monsieur Le Stagiaire du Comité de Vigilance Médiatique Stagiaire,

Dans votre édition d’hier, vous desprogisiez sur le nouveau gardien du PSG, monsieur Grégory Coupet, niant son droit à une expression capillaire personnalisée.

Soucieux de défendre, et la liberté d’expression, et les droits d’auteur, le gouvernement français, par l’intermédiaire de son Premier Ministre, tient à ce que vous rectifiez de suite cette plaisanterie au goût plus que douteux.

Ainsi, forte de son expertise en la matière, la commission au domaine occupé présidée par monsieur François Fillon demande à ce que le sus nommé Grégory Coupet, pour la qualité de son cheveu,  la judicieusité de ses propos, la finesse des ses traits, et le poste qu’il occupe, soit élevé au rang de capilliculé.

La présente missive ayant valeur de décret, nous vous demandons d’effectuer la modification dans les délais les plus brefs, permettant ainsi  à  cette nomination de transiter le plus rapidement possible en direction des supporters.

Cordialement,

Le cabinet Fillon.

Le Stagiaire, ne souhaitant pas se retrouver dans la merde, même s’il note que « judicieusité » n’existe pas, demande aux supporters valenciennois et parisiens de bien pousser…


« Golden Shower »


Caen espère récupérer auprès des assureurs 4 millions d’euros de préjudice suite au problème rencontré par Savidan.

C’est le10sport.com qui le dit, « le Niçois Rémy a attendu pour «arroser» sa sélection en Bleu en juin et c’est Saint-Etienne qui a trinqué à la reprise de la L1 ! »

Le stagiaire – soucieux de sa prostate- souhaiterait connaître le numéro de l’urologue s’occupant de Rémy.


N’est pas Ponce Pilate qui veut


Foot Mercato annonce Civelli à la Lazio, club que refuserait Gallas sous prétexte de supporters « racistes et antisémites. »

Le stagiaire rejoint Laurent Blanc niant l’hypothèse d’un libre-arbitre du joueur de football, et pense plutôt que l’un signe où il peut quand l’autre fait ce que les intérêts de son agent lui déterminent de faire.


Côte Argus


Le problème avec de l’occasion, c’est surtout de savoir qui s’en est servi avant.

L’Equipe pense que « Frédéric Thiriez doit être ravi. Son bébé, la L1, se porte bien. » Alerté, Boris Cyrulnik a déjà ouvert un dossier…mais recherche toujours la mère.

Quoiqu’il en soit, ce n’est pas dans le dossier investigation du 10sport.com que l’éthologue trouvera sa réponse.


Thil needs glasses


«Un but, c’est un but, a-t-il lancé. » le10sport.com

Thil, recyclant le célèbre conseil paternel transgénérationnel : « un trou, c’est un trou. »

Le stagiaire persiste à voir une différence entre Boulonnaises et Ball Honeys…


Mc Leish aussi


Stratège sauce anglaise, Alex McLeish décrit Rooney :

« Il est comme Zidane ou Platini

Emmené par un si fin analyste, l’équipe de Birmingham s’est inclinée contre Manchester sur un but du suidé-céphale anglais.


Comme une mémoire d’éléphant se foutant de la jambe de Penneteau


Les Moulins de mon Cœur, Michel Legrand, extended version.

L’Equipe nous apprend que la panique s’est emparée du staff valenciennois suite à « un cri de douleur » poussé par Nicolas Penneteau. Troublé d’apprendre que le gardien corse lit ces conneries, le stagiaire ne peut que lui conseiller de tout lire jusqu’au bout, et de consulter le calendrier, avant de faire paniquer tout le monde.

En effet, « Le club du Hainault a été pris de panique quelques instants car la blessure de Penneteau est intervenue à un jour près un an après le malaise cardiaque du défenseur David Sommeil, lui aussi évacué des terrains d’entraînement le 20 août 2008. »

Qu’a craint le staff héraultais ? Un maraboutage de monsieur Diarrhé ? Une missive de Fillon ?
Un an moins un jour après Sommeil ? Serions-nous en année bissextile ?

Troussier, le « sorcier blanc », l’affirme dans FranceFootball : «Pape fait partie de ces gens qui sont capables de vous apporter des réponses. »

Quoiqu’il en soit, l’inquiétude n’a duré que quelques instants….le temps d’évacuer Penneteau.


« Tu fais se battre en ton nom, tous les Argentins sans coeur »


Op Cit.


Avis aux recruteurs, le stagiaire vous a déniché le nouveau Platini. Même s’il n’est pas dit qu’il souhaite rejoindre St Etienne, Ariaro, attaquant des moins de 15 de River Plate, s’inscrit dans la lignée du légendaire président, défenseur du fair play et de l’oligarchie footballistique régnante.

Imitant l’illustre 10 exultant après son penalty (sur une faute 5 mètres en dehors de la surface…à croire qu’il fallait éviter les prolongations) en finale de la coupe d’Europe des clubs champions 1985 face à une tribune dévastée par les hooligans anglais ( voir la vidéo ), la jeune « bonne gagneuse » millonarios a permis à River d’obtenir un nul inespéré face au rival de la Boca après que joueurs, dirigeants et spectateurs n’aient mis le pré au carré.

Certes, les « 9 minutes de grand n’importe quoi, 4 blessés, 7 expulsés et un entraîneur suspendu »  font pâle figure comparées au Heysel et ses 39 morts dont 34 Italiens, 2 Belges et 2 Français (d’origine italienne ?) contre un…Irlandais pour près de 600 blessés (faisant dire à Gary Lineker : « Le foot, c’est un sport qui se joue à 11 contre 11 et ce sont les supporters anglais qui gagnent à la fin »), mais l’exultation toute « plato-chiennasse » d’Ariaro l’inscrit déjà au panthéon des ces illustres egos du sport dont il ne faut pas « gâcher » le plaisir, à l’image d’un Luc « Lucho » Alphand. ( voir ici )
Si Xavier Serra, des dessousdusport, se veut rassurant, soulignant que « le football était déjà passé au second plan à ce moment du match », le stagiaire constate que le nul a été entériné, tandis qu’une coupe d’Europe des clubs champions trône au palmarès de Platini. Non Xavier, Riolo te le dirait, « Ca c’est football !!! »

En même temps, si c’est Rool qui arbitrait … voir la vidéo en entier

Boulonnaise BallHoneys


«Je situe mon déclic à Beauvais en CFA avec Bruno Roux comme coach. C’est un ancien attaquant qui m’a sensibilisé sur l’importance de marquer des buts. J’espère marquer au moins dix buts cette saison. »

Grégory Thil

Après s’être amusé à changer les premières consonnes de son nom, le stagiaire salut la performance pédagogique de Bruno Roux, capable de persuader un attaquant de marquer des buts et donc certainement digne d’entraîner en Allemagne (cf CVMS lundi), mais ne peut s’empêcher d’imaginer la carrière d’un Grégory Thil à 20 ans rencontrant Papin …Kévin Gameiro étudie la question…


« Tout ce qu’on ne se donne pas … on ira le trouver ailleurs »


Si ces dames se la disputent entre cynisme et glauque, le stagiaire souhaiterait revenir sur la situation affective difficile d’une immense star du journalisme sportif blessée par une indélicate laissée dubitative par sa langue de but.

Alertés par la première du stagiaire, Michel Sardou et Richard Boringer lui suggèrent d’écouter les conseils de Patience Dabany, inénarrable veuve du président Bongo :


Partageant son point de vue quant à la qualité des productions du binational, le stagiaire invite l’ex à Riri à prendre contact avec lui.


Le stagiaire revient demain avant 13h.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à contacter le stagiaire en écrivant à l’adresse suivante : [email protected]


L'ancien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.