J’AI TESTE POUR VOUS : QUIZZ ACADEMY SUR GIRONDINS TV

« Sérendipité… »
Je ne connaissais pas ce mot. Il est sorti de la bouche délicate de mon modèle bordelais. Pour tout vous dire, j’ai confondu avec « adiposité » et elle m’a pris pour un con.

Ce néologisme n’est pas encore clair pour moi. Elle m’a donné la définition en sous-vêtements, mon attention s’est perdue sur ses formes. J’avais le regard baladeur mais pas les mains ! Question d’éthique, de respect, je demande toujours à mes modèles si je peux toucher ou sortir ma bite. C’est ma manière de travailler et de me préserver des #metoo. Par exemple, pour les photos où le modèle doit avoir un regard plongeant, je propose gentiment de fixer mon formidable outil. En un coup de braguette, je fais ressortir mon côté fripon. Ca les fait beaucoup rire. J’ai le fripé qui rend joyeux, que voulez-vous…

Je m’égare.

Je plaisantais avec mon modèle au sujet de Girondins TV, et lui présentais ma découverte de cette chaîne et d’un jeu en particulier : QUIZZ ACADEMY.

Pour vous placer le contexte, j’étais zappette en main un soir de semaine, en quête d’un programme sur la mosaïque pour m’endormir : une compétition de fléchette, un érotique avec Brigitte Lahaie… j’hésitais… zappette, branlette, fléchette… et vînt la révélation : LA QUIZZ ACADEMY sur Girondins TV.

Cette faute est-elle volontaire ? Le double Z est-il un hommage à Zinédine Zidane ?

 

Le générique est coloré, d’un autre temps, je crois sur le moment partir sur les routes de nos campagnes avec France 3 Régions jusqu’à l’apparition de la présentatrice, Julia, et des candidats, Alain et Maxime.

L’émission est une rediffusion de décembre 2016.

« Bienvenue sur Girondins TV pour ce nouveau numéro exceptionnel de la Quizz academy, je dis exceptionnel forcément car aujourd’hui nous avons 2 candidats qui vont s’affronter… »

View post on imgur.com

Tenue décontractée, intro bancale, Julia est à la cool, ça s’annonce bien.

Les candidats, Alain et Maxime vont « s’affronter dans un duel sans pitié, mais j’espère que vous allez être gentils ».

Alain le Landais, l’air bonhomme, se présente comme un heureux retraité. Julia pointe son long passé de supporter et son probable avantage sur le jeune et timide Maxime.

« Maxime nous t’écoutons, un petit mot sur toi, sur ta vie, qui es-tu, que fais-tu ? »

Ah d’accord, vouvoiement de l’aîné, tutoiement du jeune.

Maxime est dans le sport, le management, c’est flou, on n’en saura pas plus, et on ne veut pas en savoir plus. Il semble déjà proche de la syncope. Julia, bienveillante, fait des efforts pour le mettre à l’aise.

Les deux candidats disposent d’un sifflet, à utiliser dès les quatre propositions citées. Et c’est parti !

 

PARTIE 1 : LES GIRONDINS DANS L’HISTOIRE

View post on imgur.com

View post on imgur.com

Les questions sont relativement simples mais rendues intéressantes par une rédaction et une mise en forme hasardeuse. Alain prend les points et Julia s’inquiète pour Maxime.

 

View post on imgur.com

« Faut avoir le sifflet rapide hein Maxime », Julia pousse son chouchou, il est vrai, bien mou du sifflet.

Et ça marche, Maxime se réveille avant la fin de la manche :

View post on imgur.com

La réaction est belle et va vous surprendre :

 

C’est limite touchant, elle est à fond avec Maxime.

6-2 pour Alain cependant, ça sent la fessée.

 

PARTIE 2 : LES GIRONDINS D’AUJOURD’HUI

La présentatrice multiplie les pauses d’hésitations, les « Euuuuuh », « voila », « du coup » pleuvent. Ses maladresses la rendent d’autant plus sympathique qu’elle se donne du mal à rythmer une partie qui tend à ronronner. Elle rame entre un Maxime léthargique et un Alain pépère et tout heureux d’être là, jusqu’au premier incident de jeu…

Julia commence à lâcher. Entre le bulletin météo et les infos, il doit s’agir de son sixième enregistrement de la journée.

Passé ce flottement, Julia soumet l’idée d’un « buzzer tactile », pour départager plus facilement les candidats, même si elle sait pertinemment que la chaîne n’a pas un rond à dépenser là-dedans.

La partie reprend, les questions s’enchaînent sans encombre, Dogon entraîne les U19 nationaux, François Kamano est né en Guinée, et la mise en forme des questions est toujours aléatoire, tout va bien.

View post on imgur.com

Fin de la deuxième partie, Maxime revient à 3 points d’Alain, 8-11.

 

PARTIE 3 : LES ANECDOTES DES GIRONDINS

La tension monte dans cette dernière manche, et déstabilise Alain qui commet une erreur. Le malheureux siffle avant les quatre propositions. La sanction tombe ! Il ne peut plus répondre à la question. Julia est ravie pour Maxime et le cache à peine.

Alain, lui, est anéanti :

View post on imgur.com

Anéanti par son erreur ou la question, je ne sais plus.

Cette dernière est si mal formulée, comme vous pouvez le lire, que Maxime ne va pas en profiter.

« Si on ne sait pas, on ne peut pas le savoir. » Julia lit la définition du WM et rappelle que les Girondins ont utilisé avec succès cette tactique dans les années 50.

La prochaine question est ma préférée :

Lizarazu mal orthographié, Giresse prononcé « Girèse », la faute de frappe sur sa fiche concernant Ferratge, Alain qui part sur Ferreri, « Non, ce n’est pas Ferri, c’est Jean-Marc Ferrtage » … Rien ne va sur cette question, tout le monde est perdu, c’est magnifique.

Il s’ensuit une question sans point d’interrogation sur les enfants de Menez, une autre sur la boisson préférée de Diego Rolan, le score est de 12 à 13 avant la dernière question. LA question décisive.

 

 

Maxime est le plus prompt à siffler et tente le prénom des parents. Mauvaise réponse, Alain reprend la main et joue l’ange. Les deux ont perdu. Fin de la partie ? Non ! Julia Lepers n’arrête pas le jeu, et pousse Maxime à donner une autre réponse. Il essaye les insignes corses et… BONNE REPONSE ! Elle se tourne immédiatement vers Paulo.

« Par contre du coup, on en est à combien du coup ? » tente-elle benoîtement. Vaine tentative de gratter un point pour son Maxime. Paulo veille et ne badine pas avec les règles. VICTOIRE D’ALAIN.

View post on imgur.com

Quelle partie ! Ils ont bien mérité leur cadeau.

View post on imgur.com

PARIS dans le dos, c’est cocasse pour animer un jeu sur les Girondins. Ca ne vous rappelle rien ?

View post on imgur.com

En conclusion, Julia laisse la parole aux candidats.

Alain espère une sixième place des Girondins (il sera exaucé) et souhaite bonne chance à la présentatrice pour son prochain projet et sa nouvelle chaîne TV. C’est gentil de sa part, même s’il annonce qu’elle se barre, mais ça ne dérange pas Julia qui embrasse la femme d’Alain présente sur le plateau, une charmante dame qui « pour assister à l’émission et nous regarder […] a beaucoup beaucoup de patience »… c’est sympa pour l’équipe.

Maxime est plus bref et inaudible. Il bafouille sans finir sa phrase mais qu’importe, Julia veut conclure et promet aux téléspectateurs de se retrouver « très très vite ». Générique de fin.

 

La Quizz academy existe-elle toujours ? La production a-t-elle investi dans des « buzzers tactiles » ?

Je n’en sais rien, mais cette partie de Quizz Academy était drôle, et cette part d’amateurisme assumée d’une petite chaîne TV qui bricole pour meubler sa grille m’a plu.

Merci les Girondins pour cette émission et ses imperfections, j’ai adoré.

 

J’ai enchaîné avec Un dîner presque parfait spéciale Françis Lalanne. Il leur a fait bouffer des fleurs et plein de conneries entre deux chansons et des poèmes idiots, c’était super. Mais le rapport au foot étant inexistant, aucun article ne paraîtra sur Horsjeu, si ça peut vous rassurer.

« Tu es une artiste, je le sais depuis le début, tu sais quoi c’est là (il pointe son cœur). C’est comme les clebs, ils mettent pas mille ans à se flairer le cul, tu vois ce que je veux dire. » F. Lalanne.

C’est donc ça la sérendipitélé ?

Rhinit Michuls

Du foot néerlandais plein les sinus - Ajax Amsterdam. Photographe érotique d'extérieur amateur, vidéaste d'intérieur amateur, reporter érotique amateur.

10 Comments

  1. Est-ce qu’on est sûr que l’émission ne s’appelle pas Puizz Academy ?
    Ce qui du coup supprimerait la faute d’orthographe à Quiz.
    Mais ça n’explique pas ce que veut dire Puizz.

  2. Sur la réaction du 2-6, on a l’impression de voir subrepticement passer dans le regard de Maxime l’idée de l’éventualité d’un démontage de ladite Julia (trahie par cette observation de haut en bas de la sautillante demoiselle), démontage bien évidemment orchestré sur le pupitre d’Alain pour bien lui montrer qu’il s’y connait peut-être plus en foot mais qu’il risque pas de ramoner Mamie comme ça ce soir.

  3. Car serait mieux sur OM tv avec René au commande. Tomber le verre de pastaga pour pouvoir repondre. Puis car expliquerai le resulta tvesque.
    *Tout droit reservées a Blon production section porno cerebro.

  4. Grace à la VAR on voit bien qu’Alain a sifflé et méritait son point ! Quelle coquine cette Julia…
    (Pourquoi faut-il toujours qu’il en soit ainsi des prénoms féminins se terminant en A ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.